Publicités

Archives du blog

Devenir propriétaire à proximité du Galion à Aulnay-sous-Bois avec Expression ?

C’est ce qu’affirme Constructa dans une annonce assez évasive concernant un nouveau lot d’appartements à vendre. Si le concept d’habiter à côté d’une gare du Grand Paris est pratique, encore faut-il que la quiétude du quartier soit de mise pour en faire un véritable nid douillet. La circulation monstre sur la RN2, mais aussi les rodéos sauvages qui perturbent le chant des oiseaux risquent de mettre les nerfs des nouveaux arrivants à rude épreuve.

A moins que ces soucis ne changent prochainement…

Publicités

La drôle soirée Verrechia à Aulnay-sous-Bois…

anatole_france_aulnayEn tant que participant à la réunion concernant le projet de construction de la rue A France , j’ai été interpellé par l’article du président d’AULNAY ENVIRONNEMENT sur le blog Aulnaycap, tant j’ai pu également ressentir ce malaise.

Jeudi 1er décembre à partir de 19h, une invitation dans ma boîte aux lettres 

Pour habiter le quartier et déplorer la situation actuelle de la rue A.France, mais aussi de tout un secteur qui se dégrade régulièrement, je me dis que la nouvelle municipalité a pris conscience que le centre ville nord ne peut plus rester dans cet état. Aussi c’est avec satisfaction que j’envisage de me rendre à cette rencontre qui m’ agrée bien :

Invitation réunion publique d’information

Rénovation et embellissement de la rue A.France.

Sûr qu’au verso de cette réunion publique, il est précisé que M.Verrechia et son équipe doivent  échanger autour de ce projet. Je m’interroge, la municipalité représentée donc par M.Verrechia, constructeur immobilier privé ?

Mais cerise sur le gâteau, un cocktail apéritif est prévu ! Alors j’y vais, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !

Par contre, pas d’élun mais un représentant de l’administration municipale attaché à l’urbanisme aulnaysien. Mais ce qui frappe surtout, c’est une équipe autour d’un chef (ainsi qu’il se nommera), M.Verrechia, promoteur immobilier qui semble nous avoir fait l’honneur de sa présence et donc, qui amorce SA réunion « publique ».

Il démarre sur son CV, autobiographie qui permet aussitôt de séduire très rapidement son auditoire :

  • « origine italienne qui a débuté avec 3 employés, et qui en est à … (je ne sais plus), qui construit du beau dans le 9  3 …car le  9  3 mérite aussi du beau » (il fallait quand même le rappeler, ce n’est pas courant) et tout une description de haut de gamme de cette construction, enfin « un monument » de 3 bâtiments , donnant sur deux rues, 6 étages sur A.France (on nous avait promis 5 étages encore récemment, mais les temps sont durs…) et 4 sur F.Herbaut , déjà très chargée,  alors que l’on en voit 5  si l’on consulte le plan .

Sur ce dernier détail, les échanges s’emballent :  « mais non monsieur, 4 étages »……« mais alors au dessus du 4ème, qu’est-ce ? » …« des combles monsieur ».

Mais c’est bien sûr, je n’y avais pas pensé… Des combles d’un seul étage, nuance trop subtile lorsque l’on est incompétent en la matière, toutes mes excuses ! Tout cela bien entendu dans un quartier étriqué, peu aéré…on entasse mais tout à fait dans les règles du PLU!

En fait le  château de Versailles au parc Dumont.

Les participants semblent séduits devant une telle description, approuvée par l’intervention d’un jeune homme confirmant de façon très convaincante les bienfaits d’une telle construction. A penser que c’était un employé de la société Verrechia et cerise sur le gâteau, applaudit par le public.

L’ensemble des questions des participants s’est donc par la suite porté presque exclusivement sur le descriptif des appartements, les sols (moquette ou pas ?), les cuisines (équipées ou pas ?), les salles de bain (baignoires, douches…?), l’entrée (quels matériaux ?) Que du « beau » de toute façon, l’embellissement et la rénovation de la rue F.Herbaut passe donc par l’utilisation de moquette ou non.

J’ai donc assisté  davantage à une réunion de promotion d’un programme immobilier  en totale consonance avec un grand nombre de participants, à mon avis des investisseurs ? Sûr que la parole n’a pas été donnée volontairement aux personnes qui auraient pu éventuellement apporter quelques  réserves sur cette construction et des réserves, il y en aurait mais respect du PLU, rien à dire, trop tard.

Il est certain que l’on aurait préféré 5 étages,  un retrait sur le voie publique avec une telle exigüité des  trottoirs si étroits, mais  la règlementation ne semble pas le permettre? Mais à son crédit, le promoteur utilise au mieux les possibilités que lui laisse un PLU qui a toujours fait couler beaucoup d’encre, avant et après ! Un promoteur n’est quand même pas un philanthrope, c’est avant tout un commerçant bien entendu, on peut comprendre.

Et pourtant, cette réunion « publique » avait très mal débuté, ce qui a peut être jeté très rapidement un froid dans l’assistance ? En effet, à une remarque du président de l’association Aulnay Environnement », légitimement présent,  M.Verrechia sortit très rapidement de ses gongs. M. Bougourd ne faisait que juste remarquer que cette construction plongera davantage cette rue dans l’ombre, sachant qu’aujourd’hui, même sans ce bâtiment, les rayons du soleil ne sont que de passage.  Cet  réserve s’inscrivait parfaitement dans ce qui été indiqué sur l’invitation. M. Verrechia ne l’entendait pas de cet avis et ne voulait qu’une soirée à sens unique, allant jusqu’à presque agresser  verbalement le président de l’association aulnaysienne. C’est vrai quoi, un monsieur qui se permettait de ternir une description si idyllique…et pourtant ce ne fut qu’un simple constat évident !

M. Verrechia s’efforça donc de démontrer le contraire par une explication des points cardinaux, que j’avoue toujours ne pas comprendre. Mais je cherche par quel tour de passe passe, cela possible. Pourtant connaissant parfaitement bien le secteur depuis si longtemps, mais certainement moins bien que le promoteur, aujourd’hui c’était pourtant jour de soleil mais ombragé sur A . France ?

Et la réunion s’est aussi très mal terminée :

  • un participant à qui la parole avait été supprimée pendant la réunion (prémonitions peut être du staff ?) faisant remarquer pourtant que des constructions récentes lui avaient supprimé le soleil d’octobre à mars me semble-t-il. M.Verrechia le toisant à un mètre, technique bien connue au sein des formations en matière de gestion de conflits, lui répondit avec mépris qu’il n’avait qu’à partir en vacances, réponse très désobligeante voire odieuse, peut être sa véritable nature ?
  • ainsi que quelques altercations peu agréables voire violentes de la part de M.Verrechia devant le buffet qu’il offrait, je l’espère…

Grâce à cette construction, les commerçants devraient vivre la revitalisation des commerces existants, qui en auraient bien besoin.Trois nouvelles créations commerciales dans ces nouveaux bâtiments… On comprend très bien les commerçants du secteur ainsi que les riverains dont je suis que cette zone délabrée depuis plusieurs années ne pouvaient pas rester ainsi. Bien entendu, sa remise en état pourrait permettre d’attirer davantage les consommateurs… dans l’ombre ? mais revenons quelques années en arrière…

S’il est sûr que cette centaine de mètres abandonnée de la rue A.France(il y en a d’autres sur la même rue) ne pouvait rester en l’état, il faut savoir qu’il n’en était pas ainsi voilà quelques années, une telle situation a été déclenchée. En effet, c’est le projet de construction envisagé par l’ancienne municipalité qui a provoqué le départ des différents commerces qui « tournaient bien »,  en considération du peu d’avenir qui leur était donc réservé :

  • une blanchisserie (où faut-il aller pour en trouver une)
  • un marchand de cycles, certes à l’étroit
  • une sandwicherie grecque
  • une pharmacie qui a résisté à l’oppression et est toujours en place
  • sans évoquer dans un passé plus éloigné que les moins de …. ne peuvent pas connaître,  un coiffeur, un café, une poissonnerie par exemple.

Il est sûr que la fermeture des rideaux de fer devant  ces locaux s’est dégradée au fur et à mesure .

Pourquoi ? : ce projet a tant traîné, s’est plus ou moins enlisé du fait aussi de nombreuses oppositions, de recours…., notamment contre sa hauteur (peut être d’ailleurs des personnes présentes dans l’assistance… ?) , et qu’entre temps, l’ancienne municipalité a été balayée aux élections de 2014, taxée parmi tant de reproches justifiés de bétonner Aulnay.

Il est vrai qu’aujourd’hui le bétonnage passé d’Aulnay est devenu lors de cette soirée de l’embellissement et de la rénovation d’une rue, les temps changent ! bien entendu il fallait faire quelque chose et reprendre le projet.

Et enfin, à la réponse si attendue sur la question des prix au mètre carré, la clé pour les investisseurs,  les investisseurs que je ne suis malheureusement pas (chacun sa destinée), M.Verrechia  répondait avec humour… noir :

  • « 10 000 € le m2 » ,  stupéfaction immédiate,
  • « mais non, c’est à Paris, au prix du marché » retorque une personne choquée
  • « c’est à dire ? » « Au prix du marché »

L’information en restera là !!!

Il est certain que tous les habitants de ce quartier dont je suis souhaitent cet embellissement et cette rénovation de la rue A.France qui à mon avis ne passera pas que par la « belle » construction de M.Verrechia, même si c’est déjà un plus bien entendu. Mais pour être aussi réaliste, je constate malheureusement que  les nombreuses nouvelles constructions de la rue A.France, après le garage Ford  n’ont pas totalement revitalisé les commerces du secteur, que les locaux fermés depuis des années n’ont pas retrouvé de repreneur. Quelques doutes à ce sujet mais il faut positiver comme l’on dit . 

Par contre, je n’avais pas prévu pour cette soirée d’être dans un bureau de vente,  il aurait fallu le préciser afin de ne pas perdre mon temps inutilement et ainsi  faire la connaissance de ce  promoteur.

En conclusion, une réunion pour la promotion d’une vente immobilière sous le label : rénovation et embellissement d’une rue aulnaysienneorganisée et dirigée par un promoteur qui n’accepte pas les échanges (pourtant indiqués sur l’invitation) et relativement « bouillant » envers certains Aulnaysiens qui se préoccupent aussi de l’environnement et de la qualité de vie souvent altérés dans le 9   3 :  le projet humain est mal parti mais peu importe si techniquement il tient son pari, il faudra en faire un bilan dans plusieurs années.

Reconnaissance à M.Verrechia pour l’embellissement et le rénovation de la rue A.France

Source : contribution externe

4 appartements détruits lors de l’incendie au Galion à Aulnay-sous-Bois où un squat serait à l’origine du sinistre

galion_couloirsNous en savons désormais davantage sur les causes et les conséquences du terrible incendie qui s’est déclenché ce matin à proximité du marché du Galion. Le premier étage de la barre du Galion où a commencé l’incendie était devenu un squat depuis plusieurs années.
Les locataires avaient prévenu les policiers et le logement français mais ceux-ci n’avaient pas réagi, malgré les multiples relances. Au total, 4 appartements ont été touchés par l’incendie et pour le moment, les pompiers n’ont pas encore quitté la cité, ils sont toujours sur place.
Les pompiers ont dû casser les systèmes d’aération dans la barre du Galion pour mieux maîtriser l’incendie, comme l’en attestent les images ci-contre.
galion_incendie_aulnay

Vidéo : Après l’explosion au gaz rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois, l’immeuble renforcé avec des étais

hommage_explosion_aulnay

Vidéo

Aulnay-sous-Bois, hier. Les travaux ont débuté, tôt hier matin, avenue Anatole-France, à Aulnay. C’est à cet endroit que, lundi soir, une explosion au gaz a détruit en grande partie un immeuble situé à l’angle des rues Jules Princet et Boulevard de l’Hôtel de ville.

Après avoir songé à sa destruction (la structure était affaiblie), c’est finalement le renforcement avec des étais qui est choisi. Les travaux se poursuivent actuellement.

Vidéo hommage : Destruction immeuble rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois

hommage_explosion_aulnay

Vidéo

La rédaction souhaite adresser à tous les blessés de l’explosion tous ses voeux de prompt rétablissement. Cliquer sur l’image ci-contre pour découvrir la vidéo leur rendant hommage.

Vidéo réalisée par Aurore Buselin

%d blogueurs aiment cette page :