Archives de Catégorie: Actualité

26 Algériens en transit bloqués depuis 42 jours à l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle

26 passagers algériens en transit sont toujours bloqués dans un terminal de l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle. Une escale entre Londres et Alger qui s’éternise.

En provenance de Londres, les voyageurs n’ont jamais pu prendre l’avion devant les conduire à Alger, déboutés par les autorités algériennes. « Officiellement, elles invoquent des raisons sanitaires mais ça ne tient pas debout, souligne l’avocat des voyageurs bloqués, Me Alexandre André.

Tous les jours, des vols de rapatriement sanitaire assurés par Air France partent de l’aéroport en direction de l’Algérie ». Des informations confirmées par Aéroports de Paris (ADP) qui précise que les vols réguliers entre l’Angleterre et l’Algérie sont suspendus. 

Un surbooking à l’origine du blocage 

« Les gens se rendent en Algérie sans problèmes, y compris lorsqu’ils viennent de Londres, comme les joueurs de football de l’équipe nationale algérienne qui ont embarqué à Roissy il y a deux semaines », souligne l’avocat. Celui-ci invoque une « surréservation » de l’avion et des billets vendus à d’autres voyageurs pour expliquer ce blocage. 

Source : Actu.fr

Il manque une quarantaine d’infirmières à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois

Une centaine de soignants des hôpitaux publics du département se sont réunis à l’appel de la CGT devant l’hôpital Robert-Ballanger hier pour dénoncer leurs conditions de travail, à Aulnay-sous-Bois comme ailleurs.

Malgré la prime Segur de la santé de 183 euros net par mois, de nombreux soignants quittent ou menacent de quitter l’établissement où les salaires sont bien inférieurs par rapport au privé. Parmi les 2 060 agents que compte l’établissement, 600 ne bénéficient pas du statut de la fonction publique hospitalière et ne peuvent pas bénéficier de cette prime.

L’établissement manque d’infirmières (environ 40) et de matériel. Les soignants en on ras-le-bol de n’être pas considéré.

Source : Le Parisien

Une grosse attaque informatique perturbe les cours à distance, des serveurs surchargés pénalisent l’enseignement

Hier et aujourd’hui encore, il était difficile pour les élèves – mais aussi pour les parents – de se connecter à distance pour faire les devoirs et assister aux cours. Une grosse attaque informatique est en partie à l’origine de cette panne qui rend encore plus compliqué l’enseignement à distance. Le CNED a en effet été piraté.

Mais ce sont aussi les serveurs surchargés qui ont empêché plusieurs élèves de se connecter ou avec de sérieux ralentissements. L’école à la maison connait quelques couacs mais les services informatiques sont à pied d’oeuvre. Les vacances arrivent ce vendredi soir, cela devrait laisser plus de temps aux équipes techniques de se préparer pour la rentrée.

 

La mosquée de Pantin, fermée après l’assassinat de Samuel Paty, rouvrira ce vendredi

@CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Par décision du préfet de la Seine-Saint-Denis, Georges-François Leclerc, la grande mosquée de Pantin pourra rouvrir ses portes ce vendredi. 

Cette mosquée qui peut accueillir jusqu’à 1 300 fidèles avait été fermée pour six mois sur instruction du ministre de l’Intérieur,  Gérald Darmanin. Ce dernier reprochait notamment à ses responsables d’avoir relayé sur Facebook la vidéo d’un père d’élève à l’origine de l’engrenage ayant conduit au meurtre du professeur d’histoire-géographie de Conflans-Saint-Honorine.

Les fidèles pourront, si les conditions sanitaires sont respectées, profiter de l’établissement pour le Ramadan qui commence prochainement.

Il est interdit de faire un barbecue en Seine-Saint-Denis !

Fini les grillades à l’orée du bois et la bonne odeur de la viande fraîche grillée : jusqu’à la fin du mois, il est interdit de faire un barbecue dehors en Seine-Saint-Denis par décision préfectorale. Les contrevenants encourent 135 € d’amende en cas de manquement.

Si les températures ne s’y prêtent pas, la fin du mois confinée risque d’être difficile pour celles et ceux qui aiment se retrouver autour d’une bonne grillade !

Confinement à Aulnay-sous-Bois, le point sur l’accueil des enfants

De nouvelles mesures sanitaires sont en vigueur sur l’ensemble du territoire national

Le temps scolaire est réorganisé comme suit :
  • Du 6 au 9 avril :  travail en distanciel de la maternelle au lycée
  • Du 10 au 25 avril : vacances scolaires pour toutes les zones
  • 26 avril : retour des élèves de maternelle et de primaire en classe
  • Du 26 au 30 avril : travail en distanciel pour les collégiens et lycéens
  • 3 mai : retour des collégiens et lycéens en classe

OUVERTURE DE CRÈCHES

Durant l’ensemble du confinement sanitaire, les crèches Henri Thibault et Gui Chauvin seront ouvertes pour accueillir les enfants du personnel prioritaire.
Ces informations sont susceptibles d’être modifiées.

ACCUEIL DES ENFANTS DES PERSONNELS PRIORITAIRES

Un service d’accueil pour les enfants des personnels prioritaires luttant contre la pandémie (personnels soignants et médicaux sociaux, agents des forces de l’ordre entendu au sens large, enseignants, fonctionnaires d’Etat, agents publics communaux, etc.  La circulaire préfectorale est mis en place sur demande de la Préfecture de la Seine-Saint-Denis et de l’Education Nationale.
Important : Il appartient à chaque parent concerné d’être en mesure de justifier de sa situation (carte CPS et/ou fiche de paie)

OUVERTURE DES CENTRES DE LOISIRS

Les accueils auront lieu sur 4 sites identifiés au sein de la ville :

  • L’école Nonneville maternelle  – 5 rue de Toulouse,
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires : Zola, Prévoyants, Courbet, Pont de l’Union, Jean d’Ormesson, Nonneville, République, Le Parc, Vercingétorix.
  • L’école Croix Rouge – 2 allée de Dublin,
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires : Bourg, Merisiers, Croix Rouge, Savigny, Ambourget, Ormeteau
  • L’école Paul Eluard – 4 rue de Bougainville
    pour les enfants scolarisés au sein des groupes scolaires: Petits Ormes, Jules Ferry, Croix Saint Marc, Perrières, Paul Eluard, André Malraux, Charles Perrault, Louis Aragon.
  • L’école Anatole France  – 43/45 rue Anatole France,
    pour les enfants scolarisés dans les groupes scolaires : Anatole France, Fontaines de Près, Paul Bert, Solbes.

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Malgré le confinement, toujours plus d’hospitalisations en Seine-Saint-Denis, 2000 morts !

Lundi 5 avril 2021, 1 087 patients étaient hospitalisés dans le département de la Seine-Saint-Denis. C’est plus de 70 patients de plus par rapport à la semaine précédente. Le taux d’incidence reste parmi les plus élevés de France, à savoir plus de 800 cas pour 100 000 habitants. Le confinement reste pour le moment inefficace.

L’épidémie a fait plus de 2000 morts dans le département rien que dans les hôpitaux.

La région Île-de-France va donner une aide au loyer de 1000 € aux commerces fermés en avril

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a annonce que l’aide au loyer de 1000 euros allait être étendue pour les commerçants obligés de fermer en avril. Il s’agit ici d’une bouffée d’oxygène pour les patrons sur les rotules à cause des nouvelles mesures de restriction sanitaire.

Une possible surprise pour les régionales 2021 en Île-de-France ?

On ne sait pas si les élections régionales seront maintenues les 13 et 20 juin 2021 mais en Île-de-France, Valérie Pécresse semble toujours ultra-favorite des sondages avec une confortable avance au premier et au second tour. Cependant, la campagne n’a pas encore démarré et il est probable que les choses évoluent.

En attendant, vous pouvez participer à la consultant Aulnaycap en choisissant le candidat de votre choix ci-dessous :

 

10 évangélistes dont une femme enceinte intoxiqués au monoxyde de carbone à Aulnay-sous-Bois

L’intoxication s’est produite ce lundi après-midi à Aulnay-sous-Bois. Les dix victimes ont été transportées dans des hôpitaux du secteur, dont trois (une femme enceinte et deux enfants) en urgence absolue.

Dix personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone ce lundi après-midi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dans les locaux d’une association évangélique, sur l’avenue Dupuis.

Selon les premières constatations des pompiers, c’est un défaut d’évacuation des gaz d’une chaudière qui a touché simultanément un groupe de personnes, aux alentours de 15h30.

Les victimes ont été transportées dans plusieurs hôpitaux du secteur, dont trois en urgence absolue : une femme enceinte et deux enfants, dont les âges n’ont pas été communiqués.

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :