Publicités

Archives de Catégorie: Actualité

Rappel: Exposition de l’APSA du 12 octobre au 3 novembre 2019

L’association des peintres et sculpteurs aulnaysiens ( APSA)

Expose du 12 octobre au 3 novembre 2019

au Cinéma Théâtre Espace Jacques Prévert

134 avenue Anatole France, Aulnay-Sous-Bois

 

**Vernissage le 16 octobre à 18 h**

Publicités

Moment convivial proposé par le service évangélique des malades avec l’église saint Sulpice d’Aulnay

Cher ami, chère amie

Nous venons vous proposer de passer avec nous un moment convivial….chants….conversations……échanges…..

Nous parlerons de la fête qui se prépare

Des membres de notre communauté reçoivent le sacrement des malades le 13 octobre 2019.

Ensemble, nous évoquerons l’importance de notre corps dans son humanité, dans ses richesses et dans ses fragilités…..corps qui vit, corps qui change, corps qui souffre….

corps humain en plénitude dans le corps du christ….

RETROUVONS NOUS LE:

vendredi 11 octobre 2019 de 14 h à 16 h 30, salle du presbytère Saint Sulpice.

2 rue de Sevran à Aulnay-Sous-Bois

Avant de nous séparer, nous partagerons le petit goûter.

Vous êtes cordialement invité(e), vous pouvez le faire savoir autour de vous et amener vos amis.

Nous serons contents de vous accueillir et nous vous assurons de notre amitié.

Si vous avez besoin que nous venions vous chercher, nous vous demandons de nous donner rapidement votre réponse sur le talon, qui est sur le courrier en tête de cet article.

Pour s’inscrire au sacrement des malades, s’inscrire, grâce au courrier ci dessous.

ou d’appeler le: 06 70 07 18 58

 

Hadama Traoré placé en garde à vue menace pour acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique

Hadama Traoré, militant associatif de La Révolution est en Marche et habitant à Aulnay-sous-Bois, a été placé en garde à vue pour « menace, acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d’utilité collective, menace de crime contre les personnes et outrage ».

M. Traoré avait appelé à manifesté en faveur de Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policier à la préfecture de Paris. Un nouveau coup dur pour M. Traoré, déjà poursuivi par la justice suite à des plaintes du ministère de l’intérieur et du maire d’Aulnay-sous-Bois.

La manifestation de soutien à Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policiers, annulée au grand dam d’Hadama Traoré

Hadama Traoré, militant politique de la Révolution est en Marche, souhaitait organiser à Gonesse une manifestation de soutien à Mickaël Harpon, personne soupçonnée de terrorisme qui a tué 4 policiers à la préfecture de Paris.

Bien que le préfet ne souhaitait pas au départ interdire cette manifestation qui a fait des remous dans la classe politique, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a tapé du poing sur la table et a ordonné d’interdire cette manifestation.

Si Hadama Traoré avait condamné l’acte qui a provoqué la mort de 4 policiers, il voulait laver l’honneur de Mickaël Harpon, estimant qu’il n’était ni un terroriste ni un musulman radicalisé, et que son handicap avait provoqué son geste. Dans une vidéo, il indiquait vouloir « cracher à la gueule » de celles et ceux qui insultaient l’image de Mickaël Harpon.

Selon les dernières informations, des vidéos de décapitation ont été retrouvées sur l’ordinateur de Mickaël Harpon, qui fréquentait une mosquée connue pour des positions radicales.

Une sénatrice du Val d’Oise condamne la manifestation de soutien au terroriste Harpon organisée par Hadama Traoré

Ce jeudi 10 Octobre à Gonesse, une manifestation de soutien à Michaël Harpon est prévue malgré le fait qu’il ait tué 4 policiers et que de nombreux soupçons montrent qu’il s’est radicalisé. La sénatrice du Val d’Oise Jacqueline Eustache-Brinio condamne ce projet de manifestation de soutien à une personne qu’elle qualifie de terroriste.

Dans son collimateur, Hadama Traoré, qu’elle qualifie de « militant communautariste ». Elle souhaite que cette manifestation soit interdite.

Pour découvrir son communiqué, cliquer sur l’image ci-contre.

Selon Hadama Traoré, Michaël Harpon n’est ni un extrémiste islamiste ni un terroriste même s’il a tué 4 policiers

Notre enquête avance très bien. Nous avons plusieurs témoignages de personnes proche de Mickaël HARPON qui écarte la thèse de l’acte terroriste religieux. Mercredi 9 octobre 2019, de 13h à 15h, je mets en place une mobilisation devant la mairie de Gonesse. Soyons nombreux, car les médias traditionnels sont la honte de notre pays, pour preuve, voici un article du Parisien, à aucun moment on établit clairement un comportement extrémiste concret dans sa vie personnelle, personnelle et sociale. Tous les faits qui donnent pour justifier sont côté extrémiste aurait pu concerner les 10 millions de Français de confession musulmane, donc soit tous les français de confession musulmane sont des terroristes lorsqu’il commette un acte isolé, soit les politiques et les médias font de la désinformation :
https://www.google.com/…/tuerie-de-la-prefecture-de-police-…

Le réveil social s’impose. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Source : Hadama Traoré

Chapelet et prières à Notre Dame de Fatima

Une messe en l’honneur de Notre Dame de Fatima

Sera Célébrée le SAMEDI 12 octobre 2019

à 18 h 30 en l’église Saint Sulpice d’Aulnay-Sous-Bois.

Avec Chapelet , eucharistie, procession aux flambeaux

 

  • D’autres rendez vous sont proposés chaque dimanche du mois d’octobre pour prier le chapelet pour Notre Dame de Fatima
  • soit les: 6, 13,20, 27, octobre à 16 h à l’église Saint Sulpice d’Aulnay.

100 eme anniversaire de la paroisse Saint Joseph d’Aulnay-Sous-Bois

Centième anniversaire de la paroisse Saint Joseph d’Aulnay-Sous-Bois

Le:

DIMANCHE  13 octobre 2019

Au programme:

  • 11 h: Messe célébrée par le père Chimel.

 

SUIVIE D’UNE APRES MIDI PORTES OUVERTES

  • 14 h: concert de chants ( répertoire de l’Emmanuel, chants dédiés à la vierge et autres chants connus)
  • Je serai votre chanteuse d’un jour.
  • 15 h:  Récit historique, visite guidée, exposition photos commentée par Mr et Mme Abrioux

NB: l’exposition photos est en place, dans le fond de l’église, jusqu’au 1er novembre prochain, accessible chaque dimanche, soit de ( 10 h 30 à 11 h) avant la messe, ou alors à midi ( après la messe).

Tous mes remerciements à :

  • Mr et Mme Abrioux, pour l’aide précieuse sur l’historique de notre belle église.
  • Alexandre Conan, pour la mise en page des panneaux
  • Le CAHRA,
  • les archives diocésaines,
  • les archives municipales,
  • Le père Chimel,
  • L’équipe animation paroissiale,

 

 

Exposition historique à l’église Saint Joseph d’Aulnay-Sous-Bois

Il y a 100 ans, en septembre 1919.

L’église saint Joseph devenait  » Paroisse ».

Pour fêter cet anniversaire, une messe sera célébrée le:

Dimanche 13 octobre à 11h.

Pour raconter ces 100 ans de paroisse, une exposition retraçant ce siècle d’histoire est exposée dans l’église, jusqu’au 1er novembre prochain.

Cette exposition est accessible uniquement les dimanches de 10 h 30 à 11 h ( soit, avant la messe) ou alors à midi ( soit, après la messe).

 

Pour que cette exposition se fasse, j’adresse tous mes plus sincères remerciements à:

  • Monsieur et Madame Abrioux, pour l’aide précieuse sur l’historique.
  • Le CAHRA, les archives municipales, les archives diocésaines
  • Alexandre Conan pour la mise en panneaux
  • Père Roman Wroclaski, Père Chimel, l’équipe animation paroissiale de St Joseph.
  • Les paroissiens, les aulnaysiens, toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont participé à l’historique.
  • Maria Odette, pour l’ouverture et la fermeture de l’église

 

 

 

 

Après le suicide de la directrice d’école Christine Renon à Pantin, des professeurs d’Aulnay-sous-Bois solidaires

Combien de Christine Renon devront donner leur vie ?” Des milliers de manifestants sont venus protester ce jeudi 3 octobre devant les locaux de l’Education nationale à Bobigny, jour des obsèques de cette directrice qui s’est donné la mort dans son école à Pantin (Seine-Saint-Denis), a constaté une journaliste de l’AFP.

Sur une pancarte en carton, Isabelle, enseignante en maternelle à Clichy-sous-Bois, a inscrit “Je suis Christine Renon”. “On peut tous se reconnaître dans la lettre de Christine. Nos conditions de travail sont exécrables, c’est pour ça qu’on a du mal à recruter en Seine-Saint-Denis. Le geste qu’elle a fait, tout le monde pourrait le faire”, dit-elle, tremblante.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”

Lundi 23 septembre au petit matin, la gardienne de l’école Méhul a découvert le corps de cette femme de 58 ans dans le hall de l’établissement. Deux jours plus tôt, juste avant de se donner la mort, cette directrice décrite comme “hyper investie” avait pris le soin d’adresser à une trentaine de ses collègues une lettre de trois pages où elle détaillait “son épuisement”, la solitude des directeurs, l’accumulation de tâches “chronophages”, les réformes incessantes et contradictoires.

“C’est la lettre qui m’a bouleversée”, explique Grégoire, enseignant en élémentaire à Aulnay-sous-Bois, venu avec son épouse, également professeure des écoles, et leurs deux jeunes enfants. “C’est quelqu’un dont on sent l’engagement, l’énergie qui a été déployée. Il n’y a même pas de colère”, dit-il, tout en dénonçant “la dictature du chiffre qui règne dans l’Education nationale” et le “court-termisme” des politiques.

Source et article complet : HuffingtonPost

%d blogueurs aiment cette page :