Archives du blog

Un comptable d’un collège de Seine-Saint-Denis s’extasiait sur des photos et vidéos pédopornographiques

@DR

L’affaire touche un collège privé de la Seine-Saint-Denis où un comptable, qui n’exerce plus dans cet établissement depuis, a été pris la main dans le pot de confiture avec de nombreuses photos d’enfants nus sur son ordinateur portable. Certains de ces enfants étaient même des bébés !

Ce comptable de 47 ans a été condamné à 2 ans de prison avec sursis et a écopé d’une interdiction d’exercer une profession au contact des enfants pendant 10 ans. Comble de l’ignominie : cet homme qui habite la commune de Drancy avait également des vidéos montrant la pénétration d’enfants allant du bébé à l’adolescent !

Pour se justifier, il a prétendu devant le tribunal que sa femme le délaissait et qu’il souhaitait retrouver les sensations de sa jeunesse.

Sa peine a été intégralement assortie de sursis probatoire pendant trois ans et d’une obligation de soins psychologiques et psychiatrique.

Les enfants, victimes oubliées des violences conjugales à l’hôpital Ballanger Aulnay-sous-Bois

En Seine-Saint-Denis, un protocole unique en France prend en charge ces victimes. Direction le service pédiatrie de l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois. C’est entre ces murs que les enfants sont hospitalisés quand leur père a tué ou tenté de tuer leur mère. Dans le jargon on parle du « protocole féminicide ». Un sas de huit jours, 24 heures sur 24 pour gérer le traumatisme et aborder la suite car l’impact est comparable à celui des victimes de guerre.

La perte « de deux figures d’attachement »

Clémentine Rappaport, la cheffe du service de pédopsychiatrie les accompagne dans un moment « où les enfants sont souvent soit très agité, soit très triste, où ils manifestent beaucoup de symptômes ». Ces enfants « vont exprimer tout de suite l’absence de leur mère et de leur père puisqu’ils perdent les deux figures d’attachement avec la mère qui est morte, et le père qui est incarcéré, explique Clémentine Rappaport. Ils l’expriment beaucoup avec le jeu mais ce n’est pas jouer au sens de s’amuser, c’est jouer pour exprimer ce que l’enfant a à dire. »

Je pense que ce sas de huit jours est vraiment important pour passer cette première période si douloureuse. Les traumatismes sont d’autant plus impactant sur le développement de l’enfant qu’il était petit.

Clémentine Rappaport

En cinq ans, une trentaine d’enfants ont été pris en charge. Rachid Lamara lui n’a rien eu de tout ça. Il avait 5 ans quand son père a tué sa mère, à coup de couteau, en 1982. Aujourd’hui, il a 40 ans, et il a l’impression d’être passé à côté de sa vie. « La prise en charge d’un orphelin c’est tout de suite après, faut pas le lâcher, alerte-t-il. J’ai réussi à me marier. Je ne sais pas comment ça s’est fait. J’ai réussi aussi à avoir deux garçons mais rien de tout ça ne me faisait plaisir. C’est le bonheur d’avoir une femme, des enfants et un foyer mais rien n’avait de goût pour moi. Il y a toujours cette tache noire quelque part, ma vie a été volée. »

Source et article complet : FranceInfo

L’opposition de Gauche demande la prise en charge des masques pour tous les enfants d’Aulnay-sous-Bois

Vous trouverez ici un courrier envoyé dans la soirée au Maire, demandant la prise en charge des masques pour les enfants scolarisés dans les écoles élémentaires de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Certains foyers ont du mal à se procurer ce type de fourniture.

La fondation ADP apporte un soutien intensif à 100 familles vulnérables d’Aulnay-sous-Bois

Suite à l’appel à projets 2020 lancé par la Fondation Groupe ADP, le comité de sélection a décidé d’apporter son soutien à 7 nouveaux projets en 2020, dont 2 à l’international ! À cette occasion, découvrez chaque semaine la présentation d’un nouveau projet soutenu par la Fondation…

Créée en 2017, l’association 1001mots prévient le décrochage scolaire avant l’école en accompagnant les parents pour l’éveil langagier de leur enfant de 0 à 3 ans. Présent au quotidien et dans la durée, le parent joue un rôle clef dans le développement du langage de son enfant. Grâce au soutien de la Fondation Groupe ADP, l’association apportera un soutien intensif à 100 familles vulnérables d’Aulnay-sous-Bois.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Source : page Facebook de la fondation

En Seine-Saint-Denis, une prise en charge inédite des enfants de victimes de violences conjugales

Le «protocole féminicide» s’attelle à créer un cocon pour entourer et soigner les enfants dont l’un des parents est victime d’un homicide par conjoint.

«On ne peut pas faire plus de mal à un enfant qu’en tuant sa mère»: c’est pour cette raison qu’Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire des violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis, a eu l’idée de mettre en place un «protocole féminicide» pour prendre en charge les enfants dont la mère est tuée par son (ex)conjoint. Un dispositif unique en France dont la généralisation a été discutée dans le cadre du Grenelle des violences conjugales organisé par le gouvernement.

Dès 2008, l’Observatoire des violences envers les femmes s’inquiétait du traumatisme subi par un enfant confié à des proches- parents, frères, sœurs, amis du coupable ou de la victime – souvent sous le choc, et qui n’ont «pas forcément la disponibilité psychique nécessaire à l’enfant», explique Clémentine Rappaport, cheffe du service pédopsychiatrie de l’hôpital intercommunal Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois. «La plupart des enfants sont jeunes et ils manifestent leur souffrance par le jeu traumatique, développe la spécialiste. Certains rejouent la scène en boucle, d’autres s’expriment verbalement» sur le sujet, en continu.

Source et article complet : Le Figaro

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza dément toute tentative d’enlèvement à la camionnette

Depuis quelques jours, de nombreux témoignages parlent de tentatives d’enlèvement en région Île-de-France par des personnes en camionnette pour un prétendu trafic d’organes, notamment à Aulnay-sous-Bois. Il en est rien selon la police, et le maire Bruno Beschizza le confirme dans une lettre adressée aux parents d’élèves d’Aulnay.

Une terrasse pour « sortir » les enfants malades de l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois

Le service pédiatrique de Robert-Ballanger se dote d’un espace extérieur aménagé. Pour que les bambins hospitalisés « prennent l’air ».

Un petit coin de paradis à l’hôpital. Le personnel du centre hospitalier Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois, vient d’inaugurer une terrasse extérieure couverte au service pédiatrique, au 2e étage de l’établissement. Mobilier confortable, jeux et environnement joliment décoré : « On veut permettre aux enfants hospitalisés de sortir un peu de leur chambre », résument Sophie Cattiaux et Adriane, éducatrices jeunes enfants.

« L’hôpital dispose d’un parc arboré, mais nous n’avons pas toujours le personnel suffisant pour y accompagner les enfants, sans compter que le temps de descendre, ils doivent parfois déjà remonter pour une injection… Cette terrasse permet de pallier ces problèmes », estiment les éducatrices.

3 500 € de dons

Située à l’angle des services de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique, cette grande terrasse extérieure, entièrement grillagée, « était grise et bétonnée ». Pas l’idéal pour prendre l’air. L’association « Tout le monde contre le cancer » a donc sollicité plusieurs partenaires pour aménager cet espace, « le rendre chaleureux ». La jardinerie Truffaut a fourni du mobilier, du gazon synthétique, des décorations et même un potager. « Seace », un graffeur du 93, a même mis la main à la pâte pour décorer les murs sur le thème de l’évasion.

Source et article complet : Le Parisien

Mohamed, Adam, Ibrahim, Lina, Aya, Yasmine sont les prénoms les plus populaires en Seine-Saint-Denis

En haut du classement des prénoms masculins les plus plébiscités dans la Seine-Saint-Denis, les Mohamed seront nombreux sur les bancs de l’école du secteur dans quelques années, avec 266 naissances enregistrées rien qu’en 2017. Découvrez le top 20 complet ci-dessous.

  1. MOHAMED
  2. ADAM
  3. IBRAHIM
  4. RAYAN
  5. ISMAËL
  6. NOAH
  7. AMIR
  8. IMRAN
  9. ALI
  10. LIAM
  11. GABRIEL
  12. ISSA
  13. YANIS
  14. AYOUB
  15. KAÏS
  16. ENZO
  17. LUCAS
  18. MOUSSA
  19. ISAAC
  20. HAMZA

En haut du classement des prénoms féminins les plus plébiscités dans la Seine-Saint-Denis, les Lina seront nombreuses sur les bancs de l’école du secteur dans quelques années, avec 139 naissances enregistrées rien qu’en 2017. Découvrez le top 20 complet ci-dessous.

  1. LINA
  2. AYA
  3. YASMINE
  4. SOFIA
  5. INAYA
  6. SARAH
  7. NOUR
  8. ASSIA
  9. EMMA
  10. MARYAM
  11. JADE
  12. FATOUMATA
  13. INÈS
  14. MARIAM
  15. MANEL
  16. AMINA
  17. CHLOÉ
  18. LÉA
  19. INES
  20. ALICIA

Et vous, comment allez vous prénommer votre prochain enfant ?

Source et article complet : Le Parisien

Il était une fois l’AMAPP ce dimanche au cinéma théâtre espace Jacques Prévert d’Aulnay-Sous-Bois

 

« Il était une fois l’AMAPP », nouvelle création musicale de l’association, dimanche 25 juin 2017 à 16h au Théâtre Jacques Prévert (134 avenue Anatole France – 93600 Aulnay-sous-Bois).

Tarif unique: 2€. Billets en vente aux horaires d’ouverture du théâtre à partir du 1er juin

L’Association Musicale Aulnaysienne Pour les Petits, créée en février 2007 à Aulnay-sous-Bois, est heureuse de vous présenter sa nouvelle comédie musicale « Il était une fois l’AMAPP » qui sera interprétée le dimanche 25 juin 2017 à 16 heures au Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois.

Ce spectacle, entièrement écrit et conçu par les équipes de l’AMAPP, est la nouvelle création musicale mise en scène par l’association, qui fêtera à cette occasion son 10ème anniversaire ! Les enfants, comédiens et musiciens de l’association vous proposent cette fois d’embarquer pour un anniversaire des plus (d)étonnants.

Yohan et ses amis se réunissent dans son appartement pour une grande fête d’anniversaire. Le public sera plongé dans une soirée animée où se retrouvent d’anciens enfants qui s’étaient connus autrefois à l’AMAPP, l’occasion de partager avec le public de bons vieux souvenirs.

Grâce à des personnages attachants qui viendront rythmer cette belle histoire, vous serez plongés dans la féérie de cette nouvelle création musicale dont les chansons ont été écrites et composées par Sylvette Leconte (professeur de chant) et Fabrice Alombert (Kiss My Frogs, Tribute To Neil Young), avec la participation des six musiciens professionnels de l’AMAPP, et l’histoire a été préparée par Corine Minder (professeur de théâtre). Les personnages qui formeront le fil rouge de ce spectacle entre les chansons, portées et mises en scène par les enfants âgés de 4 à 14 ans, seront eux interprétés par les élèves des cours d’initiation théâtrale proposés par l’AMAPP.

Accompagné de fabuleux décors confectionnés par notre équipe et d’une mise en lumière complète assurée par les professionnels du théâtre, le spectacle promet d’être une véritable réussite, source d’évasion et de nostalgie pour les petits comme les grands.

 

 

Deux enfants français de l’Etat islamique en Syrie exécutent froidement des hommes

execution_Daesh_FranceL’horreur n’en fini pas en Irak et en Syrie, malgré les tentatives de médiations Russe et Américain pour trouver une issue au conflit. Nous venons d’apprendre que deux enfants français enrôlés dans les rangs de l’Etat Islamique auraient exécuté, selon une vidéo de propagande des djihadistes, deux personnes soupçonnées d’espionnage pour le compte d’un groupe islamiste concurrent.

Ces deux enfants visibles sur l’image ci-contre auraient perdu leur père mort au combat pour Daesh. Difficile de croire que ces deux garçons aient pu faire cela froidement, mais avec une propagande bien servie, tout porte à croire qu’ils aient pu faire cela de leur plein gré.

Sur le terrain, l’Etat Islamique semble avoir trouvé un second souffle puisqu’ils sont à l’offensive pratiquement partout, renforcé par des recrues venues du monde entier en transit par l’Arabie Saoudite. En Syrie, d’autres groupes djihadistes soutenus par la Turquie, la France et les Etats-Unis ont également repris du terrain face aux forces gouvernementales, harcelées de toute part et qui ne parvient à obtenir des résultats que dans la région de Damas.

%d blogueurs aiment cette page :