Archives du blog

Pour Nadège Abomangoli, Alain Ramadier a peur et vire à l’Extrême-Droite juste pour récupérer des voix

Dimanche dernier, je suis arrivée en tête lors du 1er tour de l’élection législative.
Depuis c’est la panique au sein de l’équipe d’Alain Ramadier. Pour preuve ce tract qui par ailleurs tient lieu de circulaire de vote, mise sous pli hier, voilà ce que les électeurs et électrices de la circonscription recevront dans l’enveloppe. Voilà le niveau. En comparaison, voyez le mien.

C’est un bingo facho. Une compilation caricaturale des mensonges et des fantasmes habituels de l’extrême-droite.

  • C’est la campagne d’une équipe qui n’accepte pas l’intrusion d’une candidate comme moi dans ce qu’ils considèrent être leur chasse gardée.
  • La campagne d’une équipe qui n’a rien à dire, ni sur les questions qui se posent à notre pays, ni sur les problèmes quotidiens auxquels font face les Aulnaysiens, les bondynois et les pavillonais.

 Voulons-nous que Macron continue pendant 5 ans sa politique destructrice ? Comment allons nous faire face au défi climatique ? Comment faire pour garantir à chacun un revenu digne, un logement décent, des services publics protecteurs, un avenir pour ses enfants ? On attend toujours les réponses d’Alain Ramadier.

Oui j’assume de me présenter à une élection nationale cruciale pour notre avenir, pour défendre un projet de rupture utile pour les habitants et habitantes, contre un député sortant LR sans bilan, soutenu par une machine politique locale qui n’hésite pas à utiliser les pratiques les plus poisseuses – clientélisme, racolage, calomnies racistes et mensonges. Oui c’est un combat difficile et je suis fière de le mener. Tout au long de mon parcours politique, je suis toujours restée fidèle à mes principes, en prenant des risques et en faisant des choix qui allaient contre mon intérêt personnel. Je n’ai jamais baissé la tête. Ce ne sont pas Alain Ramadier et ses amis qui vont me la faire baisser.

Je pense que ce qui m’a fait le plus rire, c’est « porte-parole socialiste d’Anne Hidalgo ». Vraiment que quelqu’un m’explique. C’est vrai que l’une des porte-parole actuelle du PS est noire. Il confond ? Quant à élue à Pierrefitte et à Bobigny, on touche au sublime.

Certes le conseil départemental de situe à Bobigny. Un peu comme si j’expliquais qu’Alain Ramadier était élu à Paris parce qu’il siège à l’Assemblée nationale. C’est comme si je disais que Bruno Bechizza était un touriste électoral parce qu’il est venu de Montreuil pour devenir maire d’Aulnay (une élection locale pour le coup).

Pardonnez-moi mais ce niveau… Regardez le nôtre et choisissez une députée digne et utile.

Source : Nadège Abomangoli, candidate NUPES dans la 10e circonscription d’Aulnay-sous-Bois

Tanguy David, soutien d’Éric Zemmour, aurait subi une agression raciste par des Africains et Nord-Africains à Paris

Tanguy David, 18 ans, jeune militant du candidat à la présidentielle Éric Zemmour, membre du Pôle communication de Génération Z et étudiant en droit à la faculté de Caen (Calvados) a été agressé et insulté ce vendredi soir, avenue des Champs-Élysées (VIIIe) à Paris.

La scène a eu lieu à minuit à l’angle de la rue Pierre-Charron. Le jeune homme, d’origine malienne, a été pris à partie par un petit groupe d’hommes, d’origine africaine et nord africaine, et encerclé par six d’entre eux. « Sale négro », lui auraient-ils dit : « Qu’est-ce que tu fais avec ce fils de p… de Zemmour. Tu es un sale nègre comme les autres ! Pourquoi tu ne retournes pas dans ton pays ? »

Source et article complet : Le Parisien

Un tract raciste et anonyme contre les noirs et les arabes vise la direction de la Petite Enfance à Aulnay-sous-Bois

Une lettre anonyme a lâchement été envoyée en Mairie, suite au mouvement de grève qui a eu lieu dans le secteur de la Petite Enfance, le 17 novembre.

Dans ce torchon, il est écrit :
« Pour la petite enfance il suffit d’enlever le noir et l’arabe à la tête du service. Nous n’en pouvons plus d’être dirigés par des étrangers. »

L’envoi de cette missive est non seulement honteux, mais aussi très lâche, le triste individu qui l’a écrite se cachant derrière un anonymat, de pleutre.

FORCE OUVRIÈRE ne tolérera jamais aucun propos ni mise en cause à caractère raciste ou discriminant, quelque soit la position hiérarchique de la personne attaquée et
encore moins s’il s’agit d’envoi anonyme!

FORCE OUVRIÈRE, soutien le Directeur Général adjoint et le Directeur de la Petite Enfance et souhaite que toute la lumière soit faite sur ces faits scandaleux.

Nous soutenons aussi la Mairie dans la démarche qui a été faite auprès de Monsieur le Procureur de la République.

Source : Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

Nora victime de discriminations à Aulnay-sous-Bois et comparée à un singe

Nous avons rencontré l’une de ces victimes de discrimination. Elle souhaite conserver l’anonymat. Nous l’appellerons Nora. Il y a plusieurs années, cette trentenaire d’origine algérienne travaillait dans une société informatique à Aulnay-sous-Bois. Elle explique y avoir « subi du harcèlement moral et sexuel ». « J’ai fait l’objet de propos racistes et de discrimination salariale. Tout était réuni« , se souvient-elle. Elle raconte : « Mon manager me qualifiait de ‘baleine’, d’autruche’… Il m’a dit : ‘tu me fais penser à un singe avec ton nez’« . Nora ajoute que cette situation a été son « quotidien pendant six mois« .

Elle a engagé des procédures judiciaires auprès du Conseil des prud’hommes de Bobigny pour tenter de faire réparer le préjudice qu’elle a subi. De longues procédures qui ont duré six ans, et à l’issue desquelles l’entreprise où elle travaillait a finalement été condamnée. En plus d’un versement d’indemnités, son avocate a obtenu que la décision de jugement figure sur la page d’accueil du site internet de ladite société. « Il n’y a aucune réparation qui sera à la hauteur du préjudice subi par les victimes« , précise Me Ines Saad Ellaoui, qui a elle-même été victime de discrimination dans sa vie personnelle et professionnelle. « En allant en justice, ce que veulent les victimes, c’est une réparation morale et une condamnation de leur employeur, que la responsabilité de la société soit reconnue« , explique-t-elle.

Source et article complet : FranceInfo

Mourad auteur des insultes racistes à Cergy a été appréhendé et placé en garde à vue

Suite aux insultes racistes qui ont enflammé la toile, Mourad, délinquant multirécidiviste, a été arrêté par la police et mis en examen alors qu’il était au volant de sa voiture.

Le jeune homme de 24 ans s’en était pris à un livreur Uber Eats alors qu’il était 22h30 (couvre-feu). Face à la violence des coups et à l’appel au secours du livreur, une riveraine a filmé la scène. C’est alors que Mourad, dans un déchaînement de colère, s’est mis à insulter la dame en faisant des allusions racistes sur l’esclavage des noirs en Algérie.

Mourad était vivement recherché par de nombreuses personnes scandalisées par ses propos d’un autre age.

 

Vidéo d’une altercation raciste à Cergy qui fait le tour de la toile, chasse à l’homme contre celui qui est à l’origine de ces propos

C’est encore une fois une dérive amplifiée par les réseaux sociaux qui semble mettre le feu aux poudres. Un homme qui venait de frapper un livreur devant un restaurant a été pris en flagrant délit par une voisine qui a filmé la scène. L’individu s’est alors emporté et proféré des insultes racistes envers les populations d’Afrique noire, comme on peut le voir sur la vidéo :

Très vite les esprits se sont envenimés et le gérant du restaurant Brasco à Cergy a été accusé à tort d’avoir employé cette personne ouvertement raciste. En fait, l’individu en question ne travaille pas pour l’établissement, il est sous-traitant de la société Uber Eats.

La Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) s’est saisi du dossier et réclame aux autorités l’arrestation de l’individu en question. Le Maire de Cergy est venu tenter de calmer la situation, mais les tensions persistent et un risque de chasse à l’homme est plus que d’actualité, un ultimatum étant fixé par la LDNA aujourd’hui 17h pour l’arrestation de l’individu.

Le policier Amar Benmohamed affirme que des policiers racistes avaient été mutés à Aulnay-sous-Bois

Assis en terrasse, blouson en toile sur le dos, Amar Benmohamed évoque d’une voix douce les souvenirs d’une carrière passée à travailler la nuit. Selon lui, plus d’un millier de détenus ont été maltraités par ces jeunes recrues déterminées à s’engager après les attentats de 2015. Des jeunes policiers originaires de province, qui «n’avaient jamais vu un Arabe ou un Noir», et adeptes de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral. «Un idéologue facile à comprendre, pas complexe. Ça leur suffit», explique Amar Benmohamed. Le brigadier-chef pointe aussi un manque criant de formation, à une époque où la police est en quête importante d’effectifs. «Avant, certains mecs qui avaient bac + 2 n’étaient pas retenus. Ces dernières années, ils ont pris tout le monde, remarque-t-il. La formation d’un gardien de la paix se fait sur douze mois, dont quatre consacrés aux stages. Ces recrues n’ont fait que six mois, puis ont été déployées dès juin 2016 pour la sécurisation de l’Euro de football [organisé en France, ndlr] En septembre, les agents qu’il dénonce ont été mutés en Seine-Saint-Denis, à Aulnay-sous-Bois ou Bobigny. Des endroits qu’ils appellent «le safari».

Source et article complet : Libération

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois de Santé Publique France accuse la police de racisme lors d’une interpellation

Un informaticien de Santé Publique France, habitant d’Aulnay-sous-Bois et travaillant dans le 94, affirme avoir été humilié par la police lors d’un contrôle et d’avoir entendu des propos racistes.

Alors qu’il rentrait chez lui sur Aulnay, il a été contrôlé par la police pour vérifier s’il était en règle concernant le confinement. Il disposait bien d’une attestation dérogatoire mails il manquait sa date de naissance. Comme le contrôle eut lieu peu après minuit, la date n’était plus bonne non plus.

Selon cet Aulnaysien, l’un des officiers de police l’aurait traité de « sale con », de « sale arabe » et lui aurait fait perdre 7 points sur son permis pour téléphone au volant et stationnement gênant.

Il a témoigné en vidéo en anonyme, témoignage complet que vous pouvez découvrir en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

On a demandé à la star d’Aulnay-sous-Bois Aya Nakamura de blanchir sa peau pour cibler une plus large audience

Aya Nakamura ne cesse de défrayer la chronique. Ses succès s’enchaînent, elle devient une star mondiale et de nombreux fans souhaitent la rencontrer. Cependant, tout n’est pas si rose dans la carrière fulgurante de la chanteuse d’Aulnay-sous-Bois : une partie de l’industrie du disque ne lui donne pas l’accueil mérité.

On lui a même demandé de blanchir sa peau pour attirer une audience plus importante. Comme quoi le racisme même dans les milieux culturels continue de sévir. Elle s’explique ainsi (en anglais) :

« People would ask me to bleach my skin or wear lighter foundation to appeal to a broader audience, but I didn’t let that stop me at all« .

Pour découvrir les secrets d’Aya Nakamura, cliquer ici (en anglais).

Vidéos : Une publicité chinoise jugée raciste est en fait un plagiat d’une publicité italienne…également raciste ?

racisme_italien

Vidéo

Une publicité pour de la lessive en Chine a fait le tour du monde…pour ses relents de racisme, enfin du moins pour de nombreux journalistes occidentaux et personnes de la société civile. La raison ? Le scénario plutôt osé de la marque Qiaobi, qui montre un homme de type Afro-Antillais, attiré par le jeune femme Chinoise, en train de préparer un cycle sur une machine à laver. Celui-ci, qui porte quelques traces de salissures, est alors violemment pris par la jeune femme, avale de force un sachet de lessive, puis est poussé à l’intérieur de la machine à laver, que la femme met en marche.

Résultat ? Le jeune homme ressort, mais sous une apparence Chinoise, pour le plus grand plaisir de la jeune femme.

Racisme éhonté chinois que tout le monde doit condamner ? En fait, certains diront que c’est une spécialité de ce pays, cette publicité n’est qu’une copie presque conforme à une autre publicité Italienne, avec le même scénario, la même musique. Seule différence ? Une italienne attire un italien maigrichon pour se faire laver dans la machine. Celui-ci ressort transformé en un Afro-Antillais musclé, pour le plus grand plaisir de la jeune dame italienne.

racisme_chinois

Vidéo

Si la publicité Chinoise a provoqué l’effroi et l’indignation, la publicité Italienne elle est restée quasi-anonyme, personne ne la critiqué, personne n’a crié au scandale. Si bien que les réseaux populistes estiment qu’il existe un racisme acceptable (notamment à l’encontre des hommes européens), et un autre qui ne l’est pas.

Et vous, que pensez-vous de ces publicités ? Pour les visionner, cliquer sur les images.

%d blogueurs aiment cette page :