Publicités

Archives du blog

Vidéo impressionnante de la police municipale de Drancy prise à partie par des individus

Vidéo

Il n’est de secret pour personne que le métier de policier peut s’avérer tendu dans certains endroits de la banlieue Parisienne. Alors que certains tombent dans l’angélisme, même s’il est vrai que les policiers ne sont pas toujours exempts de reproches, la réalité revient souvent comme un boomerang.

Les rodéos sauvages sont non seulement dangereux mais nuisent également au cadre de vie, avec un bruit infernal. Si certaines mesures sont appliquées pour ne pas poursuivre les motards sans casque (afin de ne pas créer d’accident qui pourrait provoquer des émeutes), certaines patrouillent essayent d’assurer le pouvoir régalien. La police municipale de Drancy en fait partie mais, apparemment, son action est loin de faire l’unanimité dans certains quartiers de la ville.

Dans une vidéo postée hier et accessible en cliquant sur l’image ci-contre, une patrouille parvient à bloquer un individu qui circulait, sans casque, sur une moto cross. Après avoir immobilisé le véhicule et mis en fuite le lascar, la patrouille a été violemment prise à partie, avec des jets de pierre et des assauts pour récupérer la moto. Finalement, la patrouille a pris à son tour la fuite et a laissé la moto sur place.

Une preuve de plus qui montre combien il est difficile de faire respecter la loi dans certains quartiers.

Publicités

Le poste de police du quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois attaqué cette nuit

kfc_aulnayAlors que la tendance était à l’apaisement, la nuit dernière a été de nouveau mouvementée, avec plusieurs individus qui ont attaqué le poste de police de la Rose des Vents à Aulnay à coups de pierres.

Pas de blessé déploré, mais de vives inquiétudes. Ailleurs en France, l’affaire Théo semble telle une onde de choc se propager avec émeutes et affrontements.

L’église Saint-Joseph à Aulnay-sous-Bois attaquée par 4 mineurs lanceurs de pierres

Saint_Joseph_AulnaySamedi soir, 4 mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils avaient jeté des pierres à proximité de l’église Saint-Joseph, vers 18h00, peu avant la fin de la messe. Le nouveau prêtre Roman Wroclawski était peut-être visé, mais cet acte n’a fait aucun blessé.

Le blog Aulnay Autrement sous le coup d’une plainte arrête temporairement ses activités

aulnay_autrementLes plus anciens ont connu le blog Aulnay Autrement comme un blog corbeau où des rédacteurs avec nom d’emprunt s’attaquaient alors à l’opposition municipale de droite, pendant la mandature de Gérard Ségura (PS). Rapidement démasqués, le principal rédacteur a bien voulu concéder écrire sous son véritable nom. Laurent Comparot, militant PS, colistier de Gérard Ségura aux municipales 2014 et dont la méthode agressive un brin provocante agace ses détracteurs, n’a pas hésité à régler ses comptes par article interposé. Il est devenu peu à peu l’unique auteur du blog Aulnay Autrement, utilisé alors comme vitrine commerciale du Parti Socialiste Aulnaysien.

Nous venons d’apprendre que le site (et son propriétaire) est sous le coup d’une plainte, certainement pour diffamation. Si de source interne, nous pensons en connaitre la raison, le couperet vient de tomber de manière brusque sur ce blog de Gauche, ouvertement anti-Bruno Beschizza.

La rédaction est attachée à la liberté d’expression, de toutes les expressions, même celles qui sont difficiles à lire ou à entendre. Nous regrettons à ce titre que la justice s’attaque à un confrère (certes pas vraiment apprécié) blogueur. Nous restons cependant prudent sur la nature et les raisons de cette plainte et faisons confiance en la justice pour statuer de manière juste et équitable sur cette nouvelle affaire.

Pour rappel, un autre blogueur, Alain Rabier, avait été attaqué à maintes reprise par la municipalité de Gérard Ségura, pour injure et diffamation. A cette époque, le blog Aulnay Autrement n’avait pas vraiment plaidé en la faveur du blogueur attaqué, ni même regretté la saisie de la justice (via les deniers communaux) pour faire taire un blogueur certes provocateur et maladroit, mais qui exprimait son désamour pour une municipalité qu’il ne comprenait plus.

%d blogueurs aiment cette page :