Publicités

Archives du blog

Soupçons de violences dans un foyer pour handicapés des Pavillons-sous-Bois

Une mère de famille a porté plainte il y a quelques jours après des soupçons de violences commises sur son fils à la Maison d’Accueil Spécialisée des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L’Agence Régionale de Santé a lancé une inspection.

Tout a commencé par une vidéo qu’elle reçoit fin juin sur son téléphone portable, : un envoi anonyme, comme le raconte Le Parisien. Monique découvre des images tournées en cachette lors d’une sortie extérieure des jeunes de la Maison d’Accueil Spécialisée des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Une vidéo et des menaces

La mère de famille a choisi d’envoyer Kevin, son fils de 29 ans, autiste, dans cette structure ouverte en 2011 « après quatre années de galère à chercher une place dans un lieu adapté ». Jusqu’à présent, elle en était satisfaite mais depuis quelques semaines, son fils « se réveille tôt, est agité, il pleure, » « je ne comprenais pas », dit-elle. Avec les images qu’elle découvre et qui la terrifient, elle dit enfin comprendre ce changement de comportement

« Je vais t’exploser »

Un des éducateurs frappe avec un bâton son fils et on l’entend proférer des menaces. « Je vais t’exploser » a su déchiffrer Monique qui a également reconnu les cris de douleurs de Kevin. Elle reçoit également des photos du corps de son fils, plein d’hématomes et avec une trace sur le pied « qui ressemble à une brûlure de cigarette ».

Source et article complet : France Bleu

Publicités

30ème bourse Phila-Carto les 6 et 7 avril aux Pavillons-sous-Bois

Le Cercle Philatélique et Cartophile Pavillonnais organise sa 30ème bourse Phila-Carto les 6 et 7 avril 2019 de 8h à 18h.

Au programme :

  • Bourse avec négociants le samedi 6 avril
  • Timbres, cartes postales, monnaies

Lieu : Hôtel de ville ; Espace des arts – salle Mozart ; 144 Avenue Jean-Jaurès Les Pavillons-sous-Bois

Entrée gratuite. Cafétaria assurée avec sandwiches et boissons.

Renseignement : téléphoner au 01.48.48.37.44 ou au 06.87.72.51.46

19ème bourse multicollections organisées par le Cercle Philatélique et Cartophile Pavillonnais le 13 octobre

Le samedi 13 octobre de 9h à 18h, le Cercle Philatélique et Cartophile Pavillonnais organise la 19ème bourse multicollections aux Pavillons-sous-Bois.
Vous y trouverez :
  • Timbres
  • Cartes postales
  • Affiches
  • Calendriers
  • Capsules de champagne
  • Livre, BD, journaux…
  • Monnaies
  • Parfums
  • Bibelots
  • Jouets
  • Disques
  • Vieux papiers
Lieu :
Hôtel de ville – espace des arts
Salle Mozart
144 avenue Jean Jaurès
Les Pavillons-sous-Bois
Entrée gratuite. Cafétéria assurée avec sandwiches et boissons.
Renseignements : 01.48.48.37.44 ou 06.87.72.51.46

 

29ème bourse Phila-Carto aux Pavillons-sous-Bois les 7 et 8 avril

Le Cercle Philatélique et Cartophile Pavillonnais organise la 29ème bourse Phila-Carto les 7 et 8 avril aux Pavillons-sous-Bois.

Ouverture de 9h00 à 18h00. Bourse avec négociants le 7 avril (timbres, cartes postales, monnaies).

Lieu :

Hôtel de Ville
Espace des Arts – Salle Mozart
144 avenue Jean Jaurès
Les Pavillons-sous-Bois

Entrée gratuite – cafétéria assurée avec sandwiches et boissons. Renseignements au 01.48.48.37.44 ou 06.87.72.51.46

Semaine de la Photo aux Pavillons-sous-Bois par René-Augustin Bougourd

Je suis heureux d’inviter tous les amoureux de la photo à la Semaine de la Photo du Photo-Club des Pavillons-sous-bois que j’ai l’honneur de présider. Pour donner le maximum d’impact à cet ensemble d’expositions, (600 images environ) nous avons choisi comme thème majeur, le Japon.

Samedi 25 novembre, à 14 heures et en liaison avec ce thème, je présenterai une conférence « S’inspirer d’Hokusaï », ouvrant une réflexion sur le rapport à l’image en Orient Extrême et en Occident à partir de l’idée que l’histoire de la peinture fonde en bonne partie notre rapport à l’image photographique.

Et le 1er décembre, c’est le Gla de la 3e Image. 2017 sera l’année du Gala des coups de cœur pour la tendresse d’Une Maman ou pour L’élégance du grisIl yaura aussi un coup de sang contre laViolence des licenciements boursiers et un coup de poing contre l’exploitation de L’enfant soldatIronique avec Gilbert, pudique avec J’avais 12 ans, le montage audiovisuel montrera une nouvelle fois qu’avec la puissance des images et la créativité de la bande son, il est à même de tout dire sur le monde d’aujourd’hui.

 René-Augustin BOUGOURD

18ème bourse multicollections aux Pavillons-sous-Bois le 14 octobre

Le Cercle Philatélique et Cartophile Pavillonnais (CPCP) organise la 18ème bourse multicollections aux Pavillons-sous-Bois le 14 octobre. Cela se déroule de 9h00 à 18h00 à l’hôtel de ville, espace des arts, salle Mozart (144 avenue Jean Jaurès, Les Pavillons-sous-Bois).

Vous y trouverez :

  • Des timbres
  • Des affiches
  • Des cartes postales
  • Des calendriers
  • Des capsules de champagne
  • Des livres, des BD, des journaux
  • De la monnaie
  • Des parfums
  • Des bibelots
  • Des jouets
  • Des disques
  • Des vieux papiers

Entrée gratuite, cafétéria assurée avec sandwiches et boissons. Renseignements au 01.48.48.37.44 ou au 01.48.48.66.88.

L’arrivée d’une centaine de migrants aux Pavillons-sous-Bois provoque l’indignation

La création d’un centre d’accueil à Paris pour les migrants par Anne Hidalgo, la Maire, a provoqué ce que certains nomment un appel d’air. Plusieurs centaines de migrants, venant pour la plupart d’Afrique et d’Afghanistan, arrivent dans la capitale dans l’espoir de se faire régulariser. Ils dorment sur les trottoirs, à proximité du camp, et attendent d’être pris en charge.

L’Etat, débordé, essaye de reloger ces personnes, en les déplaçant dans un premier temps dans un lieu de transit, généralement des gymnases, des bâtiments abandonnés ou des hôtels. Récemment, une centaine de migrants sont arrivés au gymnase Léo Lagrange aux Pavillons-sous-Bois, dans le centre de cette ville de Seine-Saint-Denis. Une arrivée qui est loin de faire l’unanimité.

Une ville plutôt « préservée » de la Seine-Saint-Denis

Cette commune d’un peu plus de 20 000 habitants est majoritairement pavillonnaire. Si les quartiers Nord de la ville ont souvent été « délaissés », de gros travaux de réaménagement et de rénovation ont permis de réduire l’écart avec les parties centre et sud de la ville, très dynamiques et plutôt riches. A l’instar du Raincy, la ville des Pavillons-sous-Bois peut être considérée comme « préservée » des très grosses résidences des années 70s, qui ont subi une grande dépréciation et où la pauvreté est palpable.

Philippe Dallier, Maire depuis 1995, n’a d’ailleurs quasiment pas besoin de faire campagne pour être réélu : son charisme et sa relative jeunesse, associée à une étiquette politique qui rassure les classes moyennes et aisées, ainsi que les personnes retraitées, font l’essentiel de la campagne. Il s’est beaucoup investi pour sa ville, et semble apprécié par la majorité de ses administrés.

La quiétude de cette ville moyenne semble être mise à mal par l’arrivée d’une centaine de migrants. La population plutôt riche et conservatrice voit d’un mauvais œil l’arrivée de personnes issues d’une culture différentes, et craint pour sa sécurité.

Des réfugiés ou des migrants économiques ?

Ce qu’il se passe en Allemagne (attaques de Cologne, agression dans les piscines, augmentation des attaques violentes la nuit…) depuis l’arrivée massive de migrants fait craindre le pire chez une partie des habitants de la ville. Cependant, il semble que la situation ici soit sous contrôle et que les « migrants » soient correctement pris en charge par les associations et les autorités.

Cependant, plusieurs questions s’imposent :

  • Il s’agit ici d’une centaine de migrants qui sont des hommes, plutôt jeunes. Généralement, les réfugiés sont des enfants, des femmes qui fuient une répression, des attaques
  • 3 nationalités sont représentées : l’Érythrée, le Tchad et le Soudan. Si l’Érythrée est considéré comme un pays autoritaire, où un long et pénible service militaire est requis pour tous les jeunes hommes, les deux autres pays ne semblent pas être considérés comme des pays dangereux ou en guerre. Même si le Soudan et le Tchad sont loin d’être des paradis démocratiques.

S’agit-il de migrants économiques ou de véritables réfugiés ? La question s’impose, même si en arrivant jusqu’ici, la France doit prendre en charge ces personnes, jusqu’au traitement de leur dossier. 

En attendant, tout sera mis en oeuvre pour que ces personnes soient bien accueillies. Avec de la volonté, elles pourront s’intégrer si elles sont régularisées.

Billel Ouadah remercie ses électeurs dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis

Billel Ouadah a perdu au second tour dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis face à Alain Ramadier, mais n’est pas amer. Vous trouverez en cliquant sur l’image ci-contre son communiqué de remerciement à tous ceux qui ont voté pour lui.

Le camion Alain Ramadier a t-il porté ses fruits dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis

twitter @Ramadier

Alain Ramadier est un député heureux, alors qu’au soir du 1er tour, Billel Ouadah (LREM) semblait intouchable. M. Ramadier a fait une campagne impressionnante notamment les dernières semaines, et encore plus entre les deux tours. Est-ce que le camion à l’effigie du candidat et qui a sillonné les rues a été l’élément déclencheur du regain d’intérêt pour sa candidature ?

La profession de foi d’Alain Ramadier du second tour dans la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis passe mal

Alain Ramadier a gagné avec panache, et son score est sans appel. Mais déjà des voix se font entendre notamment sur le contenu de sa profession de foi. En effet, la taxation des loyers fictifs avancé par M. Ramadier à l’encore de la République en Marche a peut-être eu un effet salvateur.

Ci-dessous un extrait d’un message que nous avons reçu d’un lecteur :

« Honte à ce prospectus de « Les Républicains » pour le 2ème tour des législatives où ils ressortent comme F. Baroin le c(l)oup de la taxation des loyers fictifs pour les propriétaires de leur résidence principale ayant fini de rembourser leur crédit. C’est une imposture !!!!

Ils n’ont pas trouvé mieux pour engranger les votes des propriétaires ? C’est juste ignoble de jouer avec la peur des administrés.

Mas le candidat LREM n’est pas mieux hélas.

Taux d’abstention en hausse à prévoir. « 

Le candidat malheureux Billel Ouadah a été contacté par la rédaction [MAJ : pas de recours]. A suivre…

%d blogueurs aiment cette page :