Archives de Catégorie: Non classé

Actu covid: Cellule d’informations municipales

Vous avez une question relative au contexte sanitaire et aux mesures prises sur notre commune ? Une cellule d’information municipale dédiée au #COVID19 est en place.

📞 0800 093 600 (Numéro vert, appel gratuit – du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 18h)

Le journal  » Oxygène » du mois de novembre 2020 est en ligne

 Le magazine Oxygène du mois de novembre est désormais disponible sur le site internet et arrive cette semaine dans votre boite aux lettres.
N’hésitez pas à le feuilleter,

ici: https://www.aulnay-sous-bois.fr/actualites/oxygene-du-mois-de-novembre-est-en-ligne/?fbclid=IwAR3ytlZm7j9CeKhSV0ndP2wuoEsi5RrLJ1DVBxxExiahghJe4E_7RusQYrY

Ateliers d’anglais pour les enfants

Ateliers d’anglais pour les enfants

Des ateliers d’anglais pour les enfants sont proposés les :

LES MARDI :

* De 17 h à 18 h pour les CE1.

* De 18 h 10 à 19 h 10 pour les CM1

LES MERCREDI :

De 9 h 30 à 10 h 30  pour les Petites sections/ moyennes sections/ grandes sections

Renseignements  et inscriptions :

Cecile Kaminski :

Par téléphone : 06.63.63. 74.34 //

Par mail : Cecileluong@hotmail.fr

Sur site : mini-school.com

Merci à Laura Sanchez, pour l’affiche.

Bienvenue aux nouveaux aulnaysiens

La municipalité de la ville d’Aulnay-Sous-Bois, à réaliser une superbe vidéo, qui vante les mérites de notre ville.

Je reconnais, qu’en effet, notre ville est très belle.

De par ses espaces verts, sa culture, ses associations, mais surtout par son vieux pays et son église classée aux monuments historiques.

La vie culturelle et associative était riche, jusqu’a ce que le corona, vienne tout stopper, pour une durée inconnue.

Ne désespérons pas, la vie artistique reprendra un jour, mais quand ????? personne ne le sait, hélas….

J’invite les nouveaux arrivants, à découvrir notre ville, par ses espaces verts, son canal de l’ourcq, son parc Robert Ballanger, son parc Gainville, sa superbe roseraie.

Par son vieux pays et son église, par la beauté architecturale de notre hôtel de ville, par nos marchés, par ses écoles, ses lycées, ses collèges, sa vie scolaire.

Ses nombreux centre de santé.

Par nos 6 églises, notre temple protestant, notre temple bouddhiste, notre mosquée.

Notre ville ne serait rien sans son maire, je vous invite à le rencontrer, il sera, j’en suis sure, à votre écoute.

Soyez les bienvenus sur notre ville que nous aimons tant.

Un aperçu de notre jolie ville, à travers cette vidéo, réalisée par notre ville d’Aulnay-Sous-Bois :

Oxygène du mois d’octobre 2020 est en ligne

Oxygène n°269

Distribué dans les boites aux lettres, il sera également disponible dans l’ensemble des structures de la ville.

Vous pouvez également le feuilleter en ligne, ainsi que les précédents numéros dans le kiosque.

Vous pourrez le télécharger ou le feuilleter, soit en suivant ce lien:

4eme édition du Festival « Hallnaywood » au Cinéma-Théâtre-Espace Jacques Prévert d’Aulnay-Sous-Bois

L’association Keepsmile organise la 4ème édition du festival de courts métrages « Hallnaywood » ce samedi 3 octobre à partir de 14h au Cinéma-Théâtre-Espace Jacques Prévert Venez découvrir les œuvres de jeunes cinéastes pleins d’avenir. Entrée Libre dans la limite des places disponibles.

Dépistage du cancer du sein

Du 7 au 31 octobre 2020, la ville d’Aulnay-Sous-Bois se mobilise contre le cancer du sein et organise plusieurs actions de sensibilisation pour dialoguer, informer et échanger sur l’importance du dépistage précoce de ce cancer qui touche une femme sur huit.

DÉCOUVRIR LE PROGRAMME 👉https://www.aulnay-sous-bois.fr/actual…/octobre-rose-2020/

Source: Page facebook officielle de la ville d’Aulnay-Sous-Bois

O.P.H.L.M: Remise en route du chauffage

Devant le froid, L’O.P.H.L.M. procède à la remise en route du chauffage, sur tout le patrimoine avec 15 jours d’avance.

Durant la période de chauffage, la montée en températures se fera progressivement.

Il faudra compter environ une semaine avant de ressentir une température uniforme dans tous les logements.

Le froid passant sous les portes, il est demandé aux locataires et au personnel de ménage de maintenir les vasistas de palier FERMES.

Merci pour votre compréhension.

Retour sur la 4e Fête des terres de Gonesse le 19 septembre 2019

Presque un millier de personnes étaient présentes samedi 19 septembre  2020 à la 4e Fête des terres de Gonesse qui mettait à l’honneur la convergence des luttes, puisque la fête était co-organisée par le collectif citoyen « Non au Terminal 4 » (contre l’agrandissement de  l’aéroport de Roissy) et l’association « Retrouvons le Nord de la Gare du Nord » (RN2GN)

Oui vraiment la Fête fut belle, un seul regret : la pluie qui a écourté l’admirable soirée musicale.

Merci à celles et ceux qui ont répondu à notre appel à volontaires, sans elles et eux la Fête n’aurait pas existé. Merci aux collectivités et associations qui nous ont prêté du matériel. Merci aux intervenant.es des tables rondes et de la clôture. Merci aux collectifs en lutte qui nous ont apporté leur soutien. . Merci aux chanteuses, chanteurs, musiciennes et musiciens. Merci à celles et ceux qui sont venus, à celles et ceux qui n’ont pas pu venir mais ont eu une pensée pour l’avenir du Triangle de Gonesse.

Les enregistrements audio des deux tables rondes du samedi après-midi, « La transition agricole : un nouveau devenir pour les territoires ? » (projet CARMA) et « Terminal 4 », seront disponibles ici : https://ouiauxterresdegonesse.fr/agir/debat-agir/tables-rondes-du-19-septembre-apres-midi/

Source : Collectif Pour le Triangle de Gonesse

L’orgue de l’église Saint Joseph évoqué par l’organiste de l’église Saint Sulpice

Bonjour Monsieur l’hommet. Vous êtes l’organiste de l’église Saint- Sulpice depuis une trentaine d’années je crois, et vous assurez l’accompagnement à l’orgue des messes, offices religieux ainsi que des inhumations, mariages, et baptêmes. Comment a débuté cet engagement et cette collaboration avec les prêtres qui s’y sont succédés ?

«  J’ai débuté l’animation musicale des messes sur un harmonium qui se trouvait alors dans la Chapelle Notre Dame de la Compassion, le temps passant, mon ami André Jailliot qui était également organiste, m’a demandé de jouer le grand orgue de l’église St Sulpice, et cela pour un Jeudi Saint. Ce fut ma première expérience à l’église, puis les dimanches passants, mon Ami André me donnait les clefs pour monter au Grand Orgue et assurer l’accompagnement des messes. Mon Ami André étant décédé en 2016, j’ai pris la relève. La collaboration avec les différents prêtres qui se sont succédés au fil des ans s’est relativement bien passée, bien que je regrette ceux qui ont préférés les CD au lieu de l’orgue lors des mariages, par exemple, disons que ce fut leur goût ! Je me rappelle de certains mariages où j’ai été sollicité, toujours bénévolement, pour soutenir musicalement leurs célébrations, c’était autre chose que de passer un CD avec une musique enregistrée…… « 

A l’occasion des journées du patrimoine, Aurore, animatrice de messe à Saint Joseph, a sollicité votre participation aux manifestations qu’elle a organisé en collaboration avec d’autres partenaires, notamment Pierrette Hirgorum du Cahra, Alexandre Conan pour l’exposition, ainsi que ses collègues animatrices de messes pour l’éclairage et l’accueil du public. Parallèlement à l’exposition retraçant la genèse et l’histoire de St Joseph, vous avez préparé avec elle, un concert de musiques spirituelles et religieuses. L’orgue de Saint Joseph, bien que petit et compact, a remarquablement soutenu ce concert, en restituant dans l’église les mêmes sonorités que celles par exemple des orgues de Saint Sulpice, et à ce sujet, vous avez donné au public de ce concert, des informations très intéressantes expliquant la puissance et la fidélité aux grandes orgues de cet instrument…..

 » En effet, l’orgue de St joseph n’est pas un orgue à tuyaux comme celui de St Sulpice ou d’autres églises, mais un instrument numérique d’une très grande restitution sonore, comparable à celle de l’orgue à tuyaux. Pour obtenir un fidele et performant rendu sonore, ce facteur d’orgue hollandais a numérisé tuyau par tuyau, chaque jeu d’un véritable orgue à tuyaux. Ce procédé est donc ce qui restitue le plus fidèlement possible, le rendu sonore d’un grand orgue d’église.  »

Quelles sont les caractéristiques de l’orgue de Saint- Joseph ?

 » Cet instrument comporte 3 claviers de 61 notes chacun et un pédalier de 30 notes qui parviennent à reproduire toutes les spécificités d’un grand orgue : ce dernier possède 16 jeux, le clavier du positif 10 jeux, le pédalier 12 jeux, donc au total 58 jeux. « 

Avez-vous souvenir de concerts qui auraient été donnés par des organistes sur cet orgue ?

 » Oui, le seul concert que j’ai écouté, c’était il y a quelques années. Le Père Tristan était encore curé de St Joseph. Il s’agit d’un grand organiste que j’ai bien connu, et qui s’appelait Pierre PINCEMAILLE. Il était titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll,( un facteur d’orgues de renommée mondiale) à la cathédrale de St Denis. « 

Finalement, seriez vous en mesure de nous dire qui a financé cet orgue, qui l’a fabriqué et la date de son installation à St Joseph ?

 » D’après que ce que je sais, la paroisse a financé l’achat de cet instrument, qui n’était pas neuf. Le fabriquant est un constructeur Hollandais du nom de JOHANNUS, de réputation excellente. Mais par contre j’ignore la date de l’installation de cet instrument. « 

Ne trouvez-vous pas, en tant qu’organiste, triste et dommage que cet orgue ne soit pas plus souvent joué pour des concerts au sein de cette église ?

 » Il est un fait certain qu’un orgue est fait pour être joué, pour faire découvrir ses multiples facettes, la richesse de ses sonorités, pour faire entendre des compositeurs connus et inconnus, même faire découvrir l’orgue en lui-même par quelques exemples improvisés. Cela pourrait amener certains publics à pénétrer dans une église, autrement que pour des messes.  »

Avez vous apprécié cette collaboration provoquée par l’organisation des journées du patrimoine et organisée par Aurore, et seriez-vous prêt à renouveler cette expérience dans l’avenir, même pour d’autres manifestations que les journées du Patrimoine ?

 » Oui je suis tout à fait partant, à la condition que ces évènements soient à ma portée musicale, car je ne me considère pas comme un professionnel, mais comme un amateur.  »

L’église Saint Joseph aurait sérieusement besoin de travaux d’entretien et même parfois de restauration, mais les finances pour le faire semblent manquer cruellement… Pensez-vous qu’il y aurait moyen de trouver des sources de financement de ces travaux, par exemple en publiant un ouvrage qui mettrait en lumière les œuvres de tous les artistes et artisans qui ont concouru à sa beauté, ou en organisant des concerts payants dont les fonds seraient entièrement dédiés à la réfection de Saint Joseph ?

 » Publier un livre, pourquoi pas … Quant à inviter un artiste professionnel, cela pose tout de même le problème de sa rémunération…. Et puis il faut déclarer les œuvres jouées à la Sacem. Serait-ce bien rentable ? je ne le crois pas, car dès qu’il faut payer, certains vont reculer. Par contre, inviter un bénévole avec libre participation, à voir…. « 

En vérité, concernant l’organisation de concerts à Saint Joseph, je pensais davantage à une possibilité offerte aux élèves avancés du conservatoire, puisque notre ville à la chance d’en posséder un à rayonnement départemental dont l’excellente réputation attire des élèves du monde entier, de présenter leur programme d’examens et de concours, ou même de venir bénévolement roder et tester en ce lieu leur programme de concert, ce qui ne devrait pas générer de coût pour St joseph, mais en revanche, lui donner la possibilité d’engranger des rentrées d’argent dédiés aux travaux. Quant aux œuvres à déclarer à la sacem, cela ne concerne que les pièces musicales qui ne sont pas encore tombées dans le domaine public.

Aulnaycap et son lectorat vous remercient chaleureusement d’avoir accepté de répondre à nos questions concernant l’orgue de St Joseph. Souhaiteriez vous encore ajouter quelques mots avant de nous quitter ?

 » Tout d’abord, je souhaiterais remercier tous ceux qui ont participé au bon fonctionnement de cette manifestation donnée dans le cadre des journées du patrimoine, à Catherine pour la remarquable présentation du concert, et à Aurore pour m’avoir accordé sa confiance. J’’ai été vraiment satisfait du concert qui a été joué et chanté et j’avoue qu’unir l’orgue en accompagnement de la voix est un bonheur pour nos oreilles. « 

Au revoir Monsieur Lhommet et nous espérons vous retrouver très bientôt à l’orgue de Saint Sulpice ou de St Joseph.

Interview écrite et réalisée le 23 Septembre 2020 par Catherine Medioni

%d blogueurs aiment cette page :