Publicités

Archives du blog

L’intérêt d’utiliser les lampes LED chez soi

L’écologie, c’est l’affaire de tous, c’est bien connu. Que ce soit pour aller chercher son pain à a boulangerie à 500 mètres ou pour reprendre ses enfants de l’école située à moins de un kilomètre, ces petits gestes au quotidien sont autant d’effort qui nous permettent à tout un chacun de préserver l’environnement.

Cela s’applique également à l’éclairage, avec notamment les ampoules de technologie LED. Le fait d’utiliser une lampe de type LED permet notamment de réduire sa consommation en électricité de manière substantielle. Les spécialistes estiment en effet que les lampes LED consomment 5 à 6 fois moins d’énergie qu’une ampoule à filament (les ampoules classiques majoritaires jusqu’à la fin des années 80s). De plus, les lampes LED ont une durée de vie importante, et supporte beaucoup mieux aux successions d’allumage et d’extinction comparées aux autres ampoules comme celles utilisant la technologie fluo-compacte.

Autre élément à prendre en considération, les lampes LED ne produisent que très peu d’émission électro-magnétiques et ne s’appuient pas sur des matières toxiques ou polluantes pour fonctionner, contrairement aux lampes fluo-compactes. De plus, les ampoules LED sont efficaces dès le démarrage.

Si les ampoules LED présentent de nombreux avantages écologiques par rapport aux autres technologies, attention cependant à ne pas fixer des yeux certaines ampoules puissantes. Certaines ampoules LED émettent de la lumière bleue qui peut abîmer la rétine. Cependant, ce phénomène est souvent rare et les constructeurs font bien attention à limiter ce phénomène.

Ecologiques, économiques, pratiques : ces ampoules ne présentent que des avantages et permettront de réduire la facture énergétique. Avec  l’isolation des logements, ces ampoules permettront peut-être un jour la transition – pour l’instant peu probable – du nucléaire vers les énergies renouvelables.

Source : contribution externe

Publicités

Coupure de courant dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

La société Enedis est en intervention depuis 10h30 ce matin pour renforcer le réseau électrique sur les rues des Hêtres et des Châtaigniers. L’intervention est prévue pour durer jusqu’à 16h30.

Les habitants sont privés d’électricité pendant ce créneau. Attention à ne pas perturber l’intervention du personnel de la société Enedis pour permettre la restauration de l’électricité pour les riverains.

Situation inacceptable au 21 rue J. Duclos à Aulnay-sous-Bois avec électricité en panne dans les escaliers et ascenseur HS

PAS DE LUMIÉRE DANS LES ESCALIERS !!!  PAS D’ASCENSEUR !!!  LES USAGERS ET LES AGENTS DES SERVICES PUBLICS EN DANGER !!!

FORCE OUVRIÈRE dénonce l’inertie et l’irresponsabilité de la municipalité et du syndic de copropriété du bâtiment situé 21 rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois.

La Bourse du travail mais aussi l’Action Sociale, l’Aide au logement et le M.A.D.sont implantées sur ce site.

Depuis des mois la lumière des escaliers est en panne !!!

Seule une réparation de fortune a été effectuée. Des ampoules ont été branchées sur les blocs de secours, qui eux même disjonctent systématiquement, plongeant l’escalier dans le noir total !

C’est au tour de l’ascenseur d’être hors service depuis plusieurs jours !!!

Ce matin même, un agent de la ville qui est handicapé n’a pas pu se rendre sur son poste de travail !

Nous avons aussi dû aider une personne mal voyante qui devait se rendre au service d’Action Sociale. à monter au troisième étage !
Cette situation est inadmissible !!!

FORCE OUVRIÈRE exige que des réparations immédiates soient effectuées et demande que la Mairie fasse pression sur le syndic de copropriété afin que celui-ci prenne enfin ses responsabilités !

Attendent-ils un drame pour que les réparations soient enfin effectuées?

FORCE OUVRIÈRE se réservera le droit de déposer plainte contre le syndic de copropriété et la municipalité si un visiteur ou usager des Services Publics était victime d’une chute dans les escaliers !

FORCE OUVRIÈRE EXIGE LA REMISE EN ÉTAT IMMÉDIATE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES ET DE L’ASCENSEUR !

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Tout ce qui change pour notre porte-monnaie à partir du 1er août 2016

argentLe 1er août est souvent synonyme d’augmentation (et rarement de baisse) pour certains tarifs réglementés.

Ainsi, à partir du 1er août 2016, plusieurs ajustements sont opérés (tarifs réglementés uniquement) :

  • Le gaz augmente de 2,1% malgré le prix du baril de pétrole très bas. Ceux qui n’utilisent le gaz que pour la cuisson ne verront leur tarif augmenter de 0,7%
  • L’électricité baisse de 0,5%
  • Le taux du Plan Epargne Logement (PEL) basse de 1,5% à 1% (que ceux qui sont souscrits à partir du 1er août 2016, les autres ne sont pas impactés)
  • Le ticket de métro passe de 1,80 € à 1,90 €. Le pass Navigo augmente quant à lui de 3 € par mois (73 €)

Extension des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz

Gaz, EnergieLe décret concernant l’extension à de nouveaux bénéficiaires des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz naturel a été publié au Journal officiel du samedi 16 novembre 2013. Ce décret fait suite à la loi du 15 avril 2013 visant à préparer la transition vers un système énergétique « sobre ».

Ce décret modifie les conditions d’éligibilité aux tarifs sociaux en créant un critère supplémentaire fondé sur le revenu fiscal de référence annuel (inférieur ou égal à 2 175 euros par part). Cette évolution des bénéficiaires du tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité et du tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz doit s’appliquer dès le mois de novembre 2013. Toutefois, l’identification par les fournisseurs des nouveaux bénéficiaires est progressive, les principaux fournisseurs (EDF et GDF-Suez) se sont donc engagés à appliquer, si besoin, rétroactivement ces tarifs sociaux. Pour en savoir plus, deux numéros verts (gratuits) ont été mis en place :

  • le 0800 333 123 pour l’électricité,
  • le 0800 333 124 pour le gaz.

La réduction peut s’élever jusqu’à 140 euros par an pour les bénéficiaires du TPN (électricité) et peut aller jusqu’à 156 euros par an pour le TSS (gaz).

%d blogueurs aiment cette page :