Conseil Municipal du 14/12/2022 – délibérations : prises de position de Sylvie Billard 1/6

Sylvie Billard

Chères Aulnaysiennes, Chers Aulnaysiens,

Suite au Conseil Municipal du 14 décembre dernier, je vous prie de trouver ci-dessous les principales prises de position que j’avais préparées, mais que je n’ai pu présenter, l’horaire ayant été avancé de deux heures à la demande du Préfet.

Pour plus d’informations, vous trouverez les délibérations en cliquant ici.

Délibération n° 1 : syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (SIGEIF) – rapport d’activité – année 2021 – page 9

Dans son message introductif au rapport d’activité du SIGEIF, Jean-Jacques Guillet, Président de ce syndicat, déclare je cite : « Dans le domaine de l’énergie, la géopolitique est omniprésente. L’erreur a été de l’oublier, pensant que les marchés et l’économie étaient la seule clef valable. Je me souviens avoir, en 2011, interrogé un célèbre ministre des Affaires étrangères sur les conséquences de la décision allemande d’abandonner, sans concertation, le nucléaire et m’être entendu répondre que ce n’était pas de son ressort, s’agissant d’un sujet purement économique. On s’aperçoit aujourd’hui que, bien sûr, il n’en est rien. »

Monsieur le Maire, lors du précédent Conseil Municipal, je vous ai posé la question suivante : « Puisqu’il est préférable de s’attaquer aux causes qu’aux conséquences, allez-vous demander au gouvernement la sortie de la France du marché européen de l’électricité et la sortie de l’ARENH, c’est-à-dire le retour à la situation où EDF vendait l’électricité à un tarif régulé compétitif pour les particuliers, les entreprises et les collectivités territoriales. »

Vous m’avez répondu qu’« un maire ne peut se prononcer sur des questions internationales ».

À l’instar de ce célèbre ministre des Affaires étrangères, ne répondez plus que ce n’est pas de votre ressort. Cette réponse n’est pas à la hauteur des enjeux locaux et nationaux. Au niveau local, je pense bien évidemment aux coupures d’électricité, aux températures inférieures à 15 °C et à la vétusté des salles au lycée Villaume. Les conditions de travail des enseignants, des administratifs et des élèves sont indignes et préfigurent hélas ce que le pays risque de subir prochainement.

Au niveau national, Fabien Bouglé, expert en politique énergétique, a expliqué le 11/12/2022 sur CNEWS que la crise de l’électricité en France résulte de la guerre économique que nous livre l’Allemagne depuis une vingtaine d’années. Pour nous imposer son modèle énergétique favorisant son industrie éolienne et gazière, l’Allemagne s’est attelée à détruire méthodiquement notre filière nucléaire intellectuellement, juridiquement, opérationnellement en infiltrant l’État au plus haut niveau.

Deux ministres écologistes ont joué un rôle clé dans le démantèlement du notre filière nucléaire. L’une de droite, Corinne Lepage. Alors qu’elle était avocate de la ville de Genève pour faire fermer Super Phenix, elle est devenue ministre de l’Environnement d’Alain Jupé, sous la Présidence de Jacques Chirac, ce qui relève du conflit d’intérêts le plus flagrant. Après elle est devenue avocate des promoteurs éoliens, l’éolien étant utilisé comme arme de destruction du nucléaire français. Le tout éolien état une hérésie, compte tenu de la baisse d’intensité du régime des vents en Europe.

L’autre de gauche, Dominique Voynet. Ministre de l’Environnement de Lionel Jospin, elle a expliqué fière d’elle que -alors qu’elle était missionnée au niveau européen pour défendre le nucléaire comme énergie d’avenir – elle a saboté le financement du nucléaire français en trahissant son gouvernement. Le tout avec le sourire.

Olivier Marleix s’interroge sur l’existence d’un pacte de corruption relatif à la vente des turbines d’Alstom à GE, élément clé de notre souveraineté énergétique.

La fermeture de Fessenheim a été basée sur des mensonges.

Les projets Superphénix puis Astrid de production nucléaire à partir des déchets de nos Centrales -qui nous donnaient 30 ans d’avance technologique- ont été arrêtés l’un par Lionel Jospin et l’autre par Emmanuel Macron. Le prototype SuperPhénix -financé par nos impôts- a été cédé à Bill Gates. Sur la base de nos technologies, les EU sont maintenant leaders.

La communauté du renseignement nous alerte : les deux pays dont nous avons le plus à craindre sont les EU et l’Allemagne qui ont infiltré l’ensemble de nos institutions. Dans le cadre de la crise énergétique que nous traversons, ce sont les EU et les Allemands qui s’en sortent le mieux. Les EU avec la vente du gaz de schiste liquéfié vendu 4 fois plus cher aux Européens. Et L’Allemagne. C’est la première fois depuis 43 ans que la France importe aussi massivement de l’électricité allemande produite à partir du charbon. Tout ceci plombe notre déficit extérieur et la productivité de nos entreprises. Après plusieurs dizaines d’années de trahison, durant lesquelles les Ecologistes de droite et de gauche ont joué les « idiots utiles » de nos ennemis avec la complicité de tous nos gouvernants, la France est au bord du gouffre. La situation est d’une extrême gravité.

Dans un sursaut vital, la France doit se défendre et retrouver sa souveraineté énergétique.

Vous n’êtes pas seulement le Maire d’une ville importante, vous n’êtes pas uniquement conseiller régional d’Île-de-France. Vous avez été le porte-parole d’une candidate à l’élection présidentielle. Vous avez une stature nationale. Mettez-la à profit svp. L’heure est grave, sonnez le tocsin, mobilisez largement pour exiger du Président de la République la sortie urgente du marché européen de l’électricité et le rétablissement urgent des tarifs régulés, pour l’intérêt supérieur du pays.

Et vous, Chères Aulnaysiennes, Chers Aulnaysiens, qu’en pensez-vous ?

Pour lire la suite, cliquez ici.

Cordialement,

Sylvie Billard

L’élue citoyenne de tous les aulnaysiens et de toutes les aulnaysiennes

Publié le 19 décembre 2022, dans Conseil Municipal, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Mme Billard,

    Votre volonté de donner la parole aux Aulnaysien vous honore.

    Le dernier sujet que vous proposez :
    Pour ou contre  » la sortie de la France du marché européen de l’électricité et la sortie de l’ARENH », me parait un sujet intéressant mais très complexe.

    Si vous souhaitez recueillir des avis qui ne ressemblent pas à des débats du type « café du commerce », vous avez sans doute à dans un premier temps, présentez ce mécanisme, ses avantages « théoriques » et ce que vous lui reprochez.

    Ce n’est qu’un avis.

    Cordialement.

  2. Bonjour Patrice,
    Vous trouverez des éléments de réponse dans mon article précédent :
    https://aulnaycap.com/2022/11/13/conseil-municipal-du-19-10-2022-a-aulnay-sous-bois-compte-rendu-de-sylvie-billard-5-5-ma-question-a-monsieur-le-maire/
    Et vous, quel est votre avis sur la sortie de la France du marché européen de l’électricité et de l’ARENH ?
    Au plaisir de vous lire,
    Sylvie Billard

  3. Mme Billard,

    J’ai dû mal me faire comprendre.
    C’est parceque votre article précédent me paraissait un peu court en terme d’explication pédagogique que je vous ai incinte à plus détailler les éléments permettant une prise de position « éclairée ».
    Mes remarques sont donc toujours d’actualité.

    Cordialement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :