Archives du blog

Preuve de censure du droit à l’information et du droit d’expression

Un article publié sur cogito portant sur la recherche de sperme des non vaccinés et sur  l’augmentation mécanique de leur prix parce qu’il se raréfie pour les  PMA  a été immédiatement supprimé de la toile ! il faut croire que ce genre d’information dans le désormais ex pays des droits de l’homme dérange au plus haut point…. Il est aussi une preuve factuelle que des autorités usent de tous leurs pouvoir pour empêcher la divulgation de ce type d’information qui démontre l’état d’esprit réel des citoyens vis à vis de cette vaccination imposée en laquelle ils n’ont aucunement confiance….

Ce sont aussi les preuves de la défiance grandissante des citoyens envers leurs dirigeants dont ils soupçonnent de plus en plus la déloyauté, les mensonges, la félonie, la perversion, les manipulations et la malveillance à leur endroit.  Voici le lien de l’article initialement publié qui a disparu  :

https://cogiito.com/a-la-une/21-000-daugmentation-de-prix-sur-le-sperme-des-non-vaccines/

En lieu et place vous trouverez ce message :

La vérité c’est que la page a réellement existé, l’article a bien été rédigé, mais des censeurs qui ne se nomment pas font une guerre acharnée aux informations qui contredisent les pseudos bienfaits de la vaccination, un peu trop surévalué en regard des pléthoriques effets indésirables rapportés et délibérément non enregistrés par les organismes dont c’est pourtant le travail !

Il y a clairement un déni des maladies, des handicaps et des décès provoqués et induits par cette vaccination. Nos autorités jouent une course contre la montre pour vacciner un maximum d’êtres humains  dont désormais les adolescents et les enfants qui pourtant guérissent fort bien du virus tandis que beaucoup d’entre eux une fois vaccinés décèdent ou développent de graves pathologies qu’ils n’avaient pas avant leurs injections ! (  Ce que nos dirigeants osent faire se nomme génocide et crime contre l’humanité ! )

Mais finalement en cherchant bien,  ( et qui cherche vraiment finit toujours par trouver ), l’article sur le sperme des non vaccinés très recherché est publié sur d’autres supports :

Cependant vous avez beau cliquer sur d’autres liens sur la recherche Google concernant ce sujet, vous n’arrivez plus sur l’article annoncé  !  Par exemple Wikistrike….

Dans l’ex pays des droits de l’homme, trop de signaux indiquent que nous nous engageons dans un monde où les citoyens n’auront plus aucune liberté, où ils seront surveillés, contrôlés et pistés par les nombreuses technologies numériques détournées par des malfaisants  avide de pouvoirs, d’argent et de privilèges. Il appartient à cette humanité de ne pas laisser faire et de tenir tête à des dirigeants qui ne veillent absolument pas à leur plus grand bien !

Recherches et article  rédigé  le  13  septembre  2021  par Catherine  Medioni

Une plateforme qui défend le droit d’expression est née pour faire échec à la censure qui sévit particulièrement en France

Nombre d’usagers et d’éditeurs de contenus de Facebook, de Tweeter, Viméo et  Youtube ont eu la désagréable surprise de se voir censurés sans préavis et sur des critères très litigieux, indignes du pays des droits humains et citoyens. Outre le fait que ces plateformes nagent dans l’arbitraire le plus total en s’octroyant la faculté de choisir qui a le droit de s’exprimer ou non, ce qui est un droit abusif, elles participent à l’unification de la pensée et contribuent activement à la dictature imposée par les pouvoirs en place, ne laissant aux opposants aucune chance d’exister et de faire valoir leurs arguments, ce qui est résolument contraire aux droits de l’homme !

Cette nouvelle plateforme dénommée Crowdbunker est née du désir de contrecarrer ces censures abusives et contraire aux droits humains et citoyens, en protégeant et en dupliquant systématiquement tous les contenus publiés en ligne,  effacés de la toile par tous ceux que le contenu dérange !

Crowdbunker s’est donné pour mission de défendre résolument la liberté et le droit d’expression, et par voie de conséquence tous les opposants politiques, les leaders d’opinions, les médias indépendants et / ou alternatifs, les lanceurs d’alerte, les influenceurs qui ne soutiennent pas l’hégémonie de la pensée dominante véhiculée par ceux qui gouvernent et qui ne veulent pas que l’on contredise leur propagande !

Toutes ces entités pourchassées, cibles et victimes de la censure sur les plateformes GAFA sont bienvenues sur Crowdbunker qui se fait fort de protéger et de dupliquer les contenus qu’ils créent et publient en ligne depuis les plateformes qui pratiquent honteusement la censure !

CrowdBunker indique qu’Il est par exemple possible dans un premier temps de synchroniser sur leur plateforme ses vidéos YouTube, puis très prochainement les contenus d’autres réseaux sociaux tels que les posts Facebook, les Tweets etc.

Les créateurs de contenu qui le souhaitent peuvent dès maintenant activer gratuitement ce système et les serveurs de crowdbunker répliqueront automatiquement leurs contenus et les maintiendront disponibles, y compris lors d’une censure par la plateforme d’origine. La plateforme informe qu’elle travaille également à ce que des diffusions en direct soient possibles très prochainement.

Tel que le précise cette nouvelle plateforme de contenus, quelques instants suffisent pour synchroniser une chaîne. Une fois cela fait, toutes les futures vidéos YouTube seront automatiquement répliquées sur la plateforme.  Ainsi, même si une vidéo que vous avez publiée ou que vous désirez vois  se fait censurer par YouTube, elle restera toujours disponible sur crowdbunker.com.

Crowdbunker affirme que son réseau est conçu :  » pour dupliquer vos vidéos sur de nombreux serveurs, afin d’être prêts à toutes éventualités… Sécurité et même gratuité peuvent tout à fait rimer avec qualité. Ainsi tout est fait pour que l’expérience de visionnage soit la meilleure possible, même en cas de forte affluence « 

Bien que son fonctionnement coûte très cher, Crowdbunker tient à ne pas imposer de frais, pour que la liberté d’expression ne soit pas réservée à ceux qui en ont les moyens. Il n’y a par ailleurs aucune publicité.  Cependant, nous ne sommes pas Google et nous n’exploitons pas vos données pour nous financer.

Afin de rester libre et indépendante, il est primordial que cette plateforme soit financée par ses utilisateurs. C’est à dire les citoyens qui ne sont jamais entendus ou qui cherche une autre information, les créateurs de contenus et les lanceurs d’alerte.

La survie de cette plateforme dépend donc de ses contributeurs.

Nul doute que cette parade indispensable à la censure inadmissible qui fait actuellement rage, redirigera les utilisateurs des réseaux sociaux et des GAFA vers cette plateforme qui permet de mettre en œuvre tous les contre-pouvoirs qui nous ont été confisqués un à un par nos dirigeants avides de pouvoirs absolus et de dictature intellectuelle et morale !

La résistance du peuple s’organise et c’est une bonne nouvelle !

                                                                                                                                                        Article  rédigé  le  5  Septembre  2021  par  Catherine  Medioni

AULNAYlibre pas si LIBRE

On peut être surpris qu’un blog local qui s’appelle AULNAYLIBRE fondé par un adjoint LR d’aujourd’hui, pas d’hier bien entendu, n’est pas si libre que cela quand le simple citoyen lambda transmet des articles pourtant anodins, ne mettant pas en jeu l’intégrité de ce blog, de son rédacteur mais lequel, M.Fleury, M.Ferrand ou M.Maniskoza,  juste des constats à faire partager sans aucune arrière pensée.

Des articles censurés mais aussi des commentaires censurés, jamais publiés, ils disparaissent, ….lorsqu’ils répondent tout simplement à Aulnay libre qui vante les belles constructions de 6 étages qui vont apporter un nouveau dynamisme dans des quartiers, car toujours pas  constaté pour les constructions récentes de centre ville par exemple : simple constat !

Et pourtant , les rédacteurs de ce blog se sont battus comme des acharnés avant 2014 afin de s’opposer à des projets de construction de l’ancien maire, des projets pourtant limités dans la rue des Saules,(sans oublier ceux de la Croix Blanche) mais proche de leur résidence principale sans d’ailleurs en subir la moindre nuisance, tous les Aulnaysiens qui suivent un peu l’actualité locale  s’en souviendront sauf eux.

Comme d’habitude :

« Pas chez moi, mais chez les autres »

Christian PICQ

%d blogueurs aiment cette page :