Preuve de censure du droit à l’information et du droit d’expression

Un article publié sur cogito portant sur la recherche de sperme des non vaccinés et sur  l’augmentation mécanique de leur prix parce qu’il se raréfie pour les  PMA  a été immédiatement supprimé de la toile ! il faut croire que ce genre d’information dans le désormais ex pays des droits de l’homme dérange au plus haut point…. Il est aussi une preuve factuelle que des autorités usent de tous leurs pouvoir pour empêcher la divulgation de ce type d’information qui démontre l’état d’esprit réel des citoyens vis à vis de cette vaccination imposée en laquelle ils n’ont aucunement confiance….

Ce sont aussi les preuves de la défiance grandissante des citoyens envers leurs dirigeants dont ils soupçonnent de plus en plus la déloyauté, les mensonges, la félonie, la perversion, les manipulations et la malveillance à leur endroit.  Voici le lien de l’article initialement publié qui a disparu  :

https://cogiito.com/a-la-une/21-000-daugmentation-de-prix-sur-le-sperme-des-non-vaccines/

En lieu et place vous trouverez ce message :

La vérité c’est que la page a réellement existé, l’article a bien été rédigé, mais des censeurs qui ne se nomment pas font une guerre acharnée aux informations qui contredisent les pseudos bienfaits de la vaccination, un peu trop surévalué en regard des pléthoriques effets indésirables rapportés et délibérément non enregistrés par les organismes dont c’est pourtant le travail !

Il y a clairement un déni des maladies, des handicaps et des décès provoqués et induits par cette vaccination. Nos autorités jouent une course contre la montre pour vacciner un maximum d’êtres humains  dont désormais les adolescents et les enfants qui pourtant guérissent fort bien du virus tandis que beaucoup d’entre eux une fois vaccinés décèdent ou développent de graves pathologies qu’ils n’avaient pas avant leurs injections ! (  Ce que nos dirigeants osent faire se nomme génocide et crime contre l’humanité ! )

Mais finalement en cherchant bien,  ( et qui cherche vraiment finit toujours par trouver ), l’article sur le sperme des non vaccinés très recherché est publié sur d’autres supports :

Cependant vous avez beau cliquer sur d’autres liens sur la recherche Google concernant ce sujet, vous n’arrivez plus sur l’article annoncé  !  Par exemple Wikistrike….

Dans l’ex pays des droits de l’homme, trop de signaux indiquent que nous nous engageons dans un monde où les citoyens n’auront plus aucune liberté, où ils seront surveillés, contrôlés et pistés par les nombreuses technologies numériques détournées par des malfaisants  avide de pouvoirs, d’argent et de privilèges. Il appartient à cette humanité de ne pas laisser faire et de tenir tête à des dirigeants qui ne veillent absolument pas à leur plus grand bien !

Recherches et article  rédigé  le  13  septembre  2021  par Catherine  Medioni

Publié le 13 septembre 2021, dans Médias, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Apocalypse 13,

    Je plains les écologistes qui vont aller en enfer 👹🔥 et qui ne pourront plus écrire des méchancetés sur les justes et saints de notre merveilleuse municipalité

    1 Alors je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes. Elle portait sur ses cornes dix diadèmes et sur ses têtes étaient inscrits des titres insultants pour Dieu.

    2 La bête que je vis avait l’allure d’un léopard, ses pattes ressemblaient à celles d’un ours et sa gueule à celle d’un lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône et une grande autorité.

    3 L’une de ses têtes semblait avoir reçu un coup mortel, comme si elle avait été égorgée. Mais la blessure dont elle aurait dû mourir fut guérie. Là-dessus, le monde entier, rempli d’admiration, se rangea derrière la bête.

    4 Les peuples adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné son pouvoir à la bête. Ils adorèrent aussi la bête, en disant : « Qui est semblable à la bête ? Qui peut combattre contre elle ? »

    5 Il lui fut donné une gueule pour proférer des discours arrogants et insultants contre Dieu. Elle reçut le droit d’exercer son autorité pendant quarante-deux mois.

    6 Elle ouvrit sa gueule pour proférer des blasphèmes et insulter Dieu, la Tente où il demeure et ceux dont la demeure est au ciel.

    7 Il lui fut même permis de faire la guerre aux membres du peuple saint et de les vaincre. Elle reçut autorité sur tout peuple, toute tribu, toute langue et toute nation.

    8 Tous les habitants de la terre l’adoreront, tous ceux dont le nom n’est pas inscrit, depuis l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé.

    9 Que celui qui a des oreilles écoute !

    10 Si quelqu’un doit aller en captivité, il ira certainement en captivité. Si quelqu’un doit périr par l’épée, il périra certainement par l’épée. C’est là que les membres du peuple saint doivent faire preuve d’endurance et de foi.

    11 Ensuite je vis une autre bête monter de la terre. Elle portait deux cornes semblables à celles d’un agneau, mais elle parlait comme un dragon.

    12 Cette nouvelle bête exerçait tout le pouvoir de la première bête en sa présence. Elle amenait la terre et ses habitants à adorer la première bête, celle qui avait été guérie de sa blessure mortelle.

    13 Elle accomplissait des signes impressionnants, faisant tomber le feu du ciel sur la terre à la vue de tout le monde.

    14 Par ces signes qu’il lui fut donné d’accomplir au service de la première bête, elle égarait tous les habitants de la terre. Elle leur demandait de faire une image de la bête qui avait été frappée de l’épée et qui était de nouveau vivante.

    15 Il lui fut même donné d’animer l’image de la bête, et l’image se mit à parler et elle faisait mourir ceux qui refusaient de l’adorer.

    16 Elle amena tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d’un signe sur la main droite ou sur le front.

    17 Et personne ne pouvait acheter ou vendre sans porter ce signe : soit le nom de la bête, soit le nombre correspondant à son nom.

    18 C’est ici qu’il faut de la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence attribue un nombre à la bête, car c’est un nombre d’homme. Et son nombre est : six cent soixante-six.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :