Publicités

Archives du blog

Des poids lourds se garent sur la route de Mitry à Aulnay-sous-Bois

interdiction_camionsDes lecteurs nous informent que des remorquent stationnent par intermittence sur la route de Mitry à Aulnay-sous-Bois. Autorisé ou non, les grosses remorques empêchent non seulement les automobilistes de stationner, mais aussi de mieux distinguer les vitrines des rares commerces dans le secteur.

Ces remorques sont perceptibles notamment le week-end. La route de Mitry deviendra t-elle le nouveau boulevard Georges Braque, avec tous ses camions stationnés à longueur de temps ?

Publicités

Vidéo : le boulevard Georges Braque à Aulnay-sous-Bois et ses camions

georges_braque

Vidéo

Le boulevard Georges Braque, ou RN370, est une avenue de transit qui relie Gonesse au Centre d’Aulnay-sous-Bois. Il borde le centre commercial O’Parinor et la zone industrielle de la Fosse à la Barbière.

Ce qui devait être transformé en une sorte de boulevard urbain est resté un vaste aire de stationnement pour camions. Gérard Ségura, ancien Maire d’Aulnay-sous-Bois, avait pour ambition en 2008 de rendre ce boulevard bien plus accueillant aux visiteurs de la ville. 7 ans après, ce boulevard n’a jamais vraiment changé.

Un projet de tramway, extension du T4, devait y passer pour rejoindre le centre commercial, mais ce projet porté par le Conseil Régional a été abandonné.

L’arrivée du Grand Paris Express arrivera t-il à modifier la configuration de ce boulevard ? Rien n’est moins sûr.

Pour visionner le reportage effectué sur ce boulevard, cliquer sur l’image ci-contre.

La fin de l’autoroute ferroviaire entre le Nord-Pas-de-Calais et les Landes ou la volonté du tout-camions

camion thinkstockLe projet titanesque d’autoroute ferroviaire Atlantique entre les Landes et la plateforme logistique Delta III de Dourges, situé dans le Pas-de-Calais, a été semble t-il définitivement enterré en Avril par le ministre des Transports Alain Vidalies.

Vous vous rappelez certainement de cette affaire d’autoroute ferroviaire qui avait fait remouds jusqu’à Aulnay-sous-Bois, où l’on prévoyait de faire passer des trains d’un kilomètre de long. Même Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, s’était ému de la possibilité de faire transiter ce flux de trains via le terrain de PSA. Manuel Valls avait également dit non à ce projet.

Alors que ce projet, certes perfectible, aurait pu diminuer l’impact des camions tant sur notre environnement que sur nos infrastructures, le gouvernement fait une nouvelle fois marche-arrière. Après la fin de l’éco-taxe qui aurait pu donner à nos département des revenus supplémentaires pour amortir l’impact des camions (souvent en provenance de l’étranger) transitant sur nos Départementales et Nationales, c’est au tour de l’autoroute ferroviaire d’en faire les frais.

Les lobbys ont certainement poussé à faire échouer le projet. En tout cas, la Région Nord-Pas-de-Calais, qui a lourdement investi dans ce dispositif, est très déçue. Certains disent que des wagons avaient déjà été commandés pour répondre au besoin de cette autoroute ferroviaire.

La transformation écologique, l’Agenda 21, et les futurs engagements pour la COP21, ce n’est pas pour maintenant !

Quel impact sur le futur péage sur les grands axes franciliens sur les boulevards dont ceux d’Aulnay-sous-Bois ?

camion thinkstockLa rédaction vous propose de prendre connaissance d’un dossier sur l’installation de péages pour les poids-lourds à compter du 1er janvier 2015. Les grands axes franciliens sont concernés (autoroutes). Qu’en sera t-il du comportement des poids-lourds ? Emprunteront-ils les départementales, pouvant entrainer de bouchons monstres ? La ville d’Aulnay-sous-Bois sera t-elle impactée ?

Cliquer ici pour obtenir le dossier.

Proposé par Annie Neveu

Mission d’information sur l’Ecotaxe poids lourds

camion thinkstockAu cours de sa réunion d’installation du 4 décembre, la mission a arrêté, sur la proposition de M. Jean Paul Chanteguet, président et rapporteur, le programme de travail suivant :

En premier lieu le mercredi 11 décembre, la mission entendra M. Frédéric Cuvillier, ministre délégué en charge des transports puis, la semaine suivante, M. Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget.

La mission entendra ensuite M. Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer de 2007 à 2010 puis M. Dominique Bussereau, ministre chargé des transports au cours de cette période de mise en place du Grenelle de l’environnement et, à ce titre, de définition du principe d’une écotaxe.

La mission auditionnera ensuite et dans les meilleurs délais les organisations professionnelles du transport routier.

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois sur la repollution du site CMMP : un délit d’une gravité particulière

CAF_Aulnay_SeguraLe portail d’entrée de l’ancienne usine d’amiante a été fracturé à l’aube, début avril, permettant à des camions de se débarrasser à bon compte et en toute illégalité de terres sur le site du CMMP en voie de réaménagement.

Le choix de l’horaire et les quantités déversées montrent que nous avons affaire à des individus bien  organisés et conscients de leur forfait. Leur comportement est d’autant plus indigne qu’il prend pour cible un site chargé d’une douloureuse mémoire collective et hautement symbolique de la lutte contre les patrons pollueurs.

Pour ces raisons, j’ai demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis, M. Christian Lambert, de déployer des moyens d’investigation exceptionnels afin d’appréhender les auteurs de ce délit que je considère d’une gravité particulière.

J’ai souhaité en outre que le maître d’oeuvre du chantier m’indique, après analyses, si les terres rapportées sont ou non polluées et qu’il prenne en conséquence toutes les mesures de dépollution qui s’avéreraient nécessaires. J’ai également demandé que des dispositions soient prises afin d’empêcher toute nouvelle intrusion.

Je solliciterai auprès de la justice le remboursement de ces nouveaux frais engagés pour la remise en état des lieux, ainsi que des sanctions d’un niveau exemplaire à l’encontre des fautifs.

Source : communiqué de Gérard Ségura, Maire d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :