Archives de Catégorie: Technologie

L’entreprise PowerUp à Aulnay-sous-Bois lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et Supernova Invest !

Le Français PowerUp, à l’origine d’une solution qui prolonge la durée de vie des batteries lithium, lève 5 millions d’euros auprès du groupe EDF, de l’investisseur historique Supernova Invest et de business angels. La startup basée à Aulnay-sous-Bois commencera sa production de batteries en 2021.

Né en 2017 de la collaboration entre le CEA-Liten et Lumila, PowerUp développe une solution qui prolonge de manière considérable la durée de vie des batteries lithium. Cette technologie a vu le jour après plus de 10 ans de recherche du CEA-Liten et 7 brevets. La technologie MAP (Mesurer, Agir, Prédire) développée par PowerUp offre aux batteries lithium-ion des performances accrue et une longévité qui les rendent plus compétitives sur le marché du stockage massif d’énergie. La startup française a déjà testé ses batterie avec de grands groupes tels que la SNCF Réseau, EDF, Schneider Electric ou encore Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées.

Source et article complet : Frenchweb

Les blogs et les sites d’information à l’heure de la maintenance informatique, cybersécurité et des audits

A l’heure où le confinement et la situation sanitaire bouleversent nos habitudes, Internet est devenu, plus que jamais, une nécessité pour continuer à avoir un semblant de vie normal. Même pour payer ses impôts, Internet devient obligatoire, même pour les personnes âgées qui n’ont pas vécu ce bouleversement numérique à la fleur de l’âge. On n’imagine pas comment nous aurions pu nous en sortir si cette épidémie s’était déroulée dans les années 80, avec un confinement strict et l’impossibilité de faire ses courses en ligne.

Cependant, qui dit Internet dit bien faire attention aux hameçonnage, au piratage et aux attaques qui peuvent mettre à genoux un site en quelques secondes. Pour éviter de tomber dans les pièges parfois grossiers et être parfaitement au courant des différentes techniques des hackers, vous pouvez vous tourner vers un site ou un blog maintenance informatique et cybersécurité qui vous permettra de trouver les services et les conseils pour maintenir votre ordinateur – ou votre site – hors d’atteinte de ces attaques.

Ce type d’attaque ne touche pas que les entreprises. Qui ne se rappelle pas d’un candidat malheureux, candide et peu prudent, qui s’est laissé piéger par une arnaque au hameçonnage dont le commanditaire se trouvait en Côte d’Ivoire ? Prendre le temps de s’informer sur des blogs de sécurité informatique aurait pu éviter bien des déboires, sans perdre de la crédibilité.

Pour les petites entreprises, la sécurité est aussi un poste stratégique compte-tenu des moyens limités pour ce type de poste. Le simple antivirus ne suffit pas, des stratégies de pare-feu (Firewall) et l’analyse des requêtes entrantes sont essentielles pour contrer une éventuelle attaque. Il ne faut non plus oublier les nombreuses failles de sécurité dans les systèmes d’exploitation (que ce soit Windows ou Linux) et dans les logiciels de base de données ou de serveurs d’applications.

Mais la sécurité information, c’est aussi savoir protéger les téléphones portables (beaucoup d’employés utilisent leur mobile pour consulter leurs emails ou accéder à certaines applications Intranet), les données (dont l’accès peut être durement sanctionnée en vertu de la loi RGPD), les réseaux et les ordinateurs portables. La cybersécurité peut être divisée en différentes catégories : la sécurité applicative avec des applications qui peuvent contenir des failles (Skype, Teams, Zoom, Slack…), la sécurité infra (réseau, système d’exploitation, base de données) et la sécurité des données (protection par mots de passe, encryption, SSO..).

Le stockage des données est aussi un enjeu majeur pour les entreprises, mais aussi pour les collectivités territoriales dans la mesure où ces données peuvent contenir des informations sensibles. De nombreuses entreprises imposent à leurs salariés des formations ou des sensibilisations sur la protection des données et la sécurité informatique. Stratégie des mots de passe (avec un changement obligatoire tous les 90 jours), la non-utilisation des clés USB personnelles sur les postes professionnels, le verrouillage d’écran dès que l’on s’absente, la non-utilisation des réseaux Wifi publics sur son ordinateur portable professionnel… Autant de concepts et de contraintes qui nécessitent l’accompagnement des acteurs de la sécurité informatique pour protéger non seulement les employés, mais aussi les entreprises.

Source : Contribution externe

‘Créatrices d’Avenir ‘ 2020 dévoile ses 15 finalistes franciliennes, une citoyenne d’Aulnay-sous-Bois à l’honneur !

Du 12 au 20 novembre, rendez-vous sur les réseaux sociaux « Créatrices d’Avenir » pour voter et désigner la lauréate du Trophée du Public.

« Créatrices d’Avenir », programme d’accompagnement de référence dédié à l’entrepreneuriat des femmes en Ile-de-France organisé par Initiative Ile-de-France, présente les 15 entrepreneures retenues par le jury pour participer à sa grande finale.

Parmi elles, se trouvent les femmes qui remporteront les Trophées dans les 5 grandes catégories ainsi que celui de la « Créatrice d’Avenir 2020 » récompensant l’entrepreneure la plus emblématique de l’édition.

Elles seront rejointes par la lauréate du « Trophée du Public », que le public est invité à élire en votant sur les réseaux sociaux de l’événement.

« C’est avec fierté et enthousiasme que « Créatrices d’Avenir » présente aujourd’hui les 15 finalistes de son édition anniversaire des 10 ans. Allant de l’innovation industrielle au développement de projets associatifs en passant par le savoir-faire artisanal et la production agricole, ce palmarès 2020 reflète avec justesse la richesse de l’univers entrepreneurial féminin au sein de notre région. Un univers qui dans cette période si particulière de crise sanitaire et d’incertitude économique, mérite plus que jamais, toute notre attention. » explique Loïc Dupont, président d’Initiative Ile-de-France

Parmi les finalistes :

  • Maud Payan pour Tarmac Technologie (Aulnay-sous-Bois, 93), qui développe une plateforme destinée à tous les acteurs des opérations aériennes (compagnies aériennes, sous-traitants et aéroports) afin qu’ils puissent monitorer les opérations au sol, communiquer et échanger des informations en temps réel.

Source : Presse Agence

La différence entre un webcast et un webinar, parlons-en !

A l’heure où le confinement est de mise et le télétravail une recommandation forte, de plus en plus de sociétés, d’associations et de communautés utilisent des outils de vidéoconférence pour poursuivre leurs activités. Des banques, des assurances mais aussi des personnalités politiques ou locales s’appuient sur des solutions de webinar ou de webcast pour finaliser des projets ou rester en contact avec leurs clients ou administrés. Mais quelle est la différence entre un webcast et un webinar ? Voici quelques subtilités qui les différencient même si beaucoup mélangent ou confondent allègrement les deux types de solution.

Les principales particularités d’un webinar

Un webinar est une conférence en ligne qui se caractérise par l’absence d’une présence physique. L’accent est donné sur l’audience en ligne où les personnes peuvent, sans engagement ou obligation, assister à cette conférence en fonction de leur centre d’intérêt. On peut utiliser la technique du webinar pour présenter au public un produit ou un service, faire une formation en ligne ou pour garder le contact avec des membres internes ou externes à l’organisation.

Le webinar met également l’accent sur l’interaction. Pour rendre intéressant la session, les participants peuvent poser des questions via un tchat. Un sondage peut être également proposé aux participants pour donner leur avis ou noter la qualité de la session.

Le gros avantage du webinar est qu’il ne nécessite pas de location de salle ni de matériel audio/vidéo sophistiqué pour filmer l’événement. Diverses solutions existent sur le marché comme Angage pour mettre en place toute la logistique nécessaire à ce type d’événement.

Les principales particularités d’un webcast

Le webcast quant à lui s’appuie sur une audience physique pour présenter un sujet ou parler de faits d’actualité. Un animateur se charge d’organiser le fil de l’événement et de donner la parole aux éventuels invités, eux-aussi présents physiquement ou à distance avec un outil de vidéoconférence.

Le webcast est plus ancré sur un événement professionnel avec des moyens logistiques plus importants (éclairage, caméra, enregistrement audio…). Il est moins orienté interaction avec les participants ou visiteurs, puisque ceux-ci ne peuvent prendre la parole. Des questions peuvent être posées avant l’événement ou pendant via un tchat, et le présentateur peut sélectionner les questions posées pour permettre aux animateurs ou invités d’y répondre.

Cette technique est plus coûteuse car en plus du matériel et de la diffusion, il faut ajouter le prix de la location de la salle.

Source : contribution externe

 

 

Suite et fin de notre reportage dans l’usine Chimirec à Dugny, la recherche, les contrôles et le marché

Suite et fin de notre reportage dans l’usine Chimirec à Dugny, nous nous proposons de mettre l’accent sur la recherche, les contrôles et comment Chimirec souhaite s’adapter par rapport aux évolutions technologiques.

Avant d’aller dans le vif du sujet, il est bon de rappeler que Chimirec évolue sur un marché concurrentiel (collecte – traitement des déchets industriels) où des géants comme Véolia, Suez ou Paprec proposent des prestations transverses. Cependant, Chimirec s’en sort plutôt bien et continue de gagner des nouveaux clients.

Chez Chimirec Dugny, il existe un laboratoire pour contrôler, sous forme d’échantillon, les déchets récupérés chez les industriels et les déchetteries collectives. Ces contrôles visent à vérifier si le contenu est bien celui annoncé par l’industriel. En cas de différence (présence plus massive de solvants ou de produits polluants), Chimirec peut se retourner vers son client pour exiger une pénalité ou une revue des tarifs.

Ci-dessous, nous vous proposons une vidéo d’un responsable du laboratoire Chimirec qui procède à ces contrôles :

Autre point d’attention, les évolutions du marché avec l’arrivée en force de la voiture électrique, ce qui signifie moins de collecte d’huiles claires auprès des garagistes. Chimirec nous informe que l’impact de la voiture électrique est pour le moment insignifiant, le volume d’huiles collectées étant toujours croissante. Cependant, Chimirec s’est déjà adapté à ce changement de marché et a commencé à développer un pôle spécialisé dans la collecte des batteries des voitures électriques.

A noter que Chimirec a déjà investi dans quelques camions à hydrogène pour réduire l’empreinte carbone de ses activités.

Dernier point concernant le confort des employés, il n’existe pas de cafétéria sur le site, et aucun restaurant d’entreprise n’est prévu sur le site à Aulnay-sous-Bois. Conscient des possibles allers – retours des employés qui généreront du trafic routier le midi, Chimirec souhaite se rapprocher auprès des autres entreprises de l’ancien site PSA pour ouvrir un restaurant d’entreprise partagé.

Chimirec semble donner toutes les garanties pour une implantation réussie sur l’ancien site PSA à Aulnay-sous-Bois. Alain Boulanger, président de l’association CAPADE qui défend le cadre de vie des Aulnaysiens, semblait rassuré et espère que cette implantation généra des emplois et des activités sur le bassin Aulnaysien.

Microsoft lance son école pour demandeurs d’emploi à Aulnay-sous-Bois

Microsoft France a annoncé l’ouverture en novembre d’une Ecole Cloud. Sa première promotion accueillera 20 à 24 apprentis, en priorité des personnes se trouvant en marge du marché de l’emploi. Vous pouvez postuler, la sélection n’ayant pas encore été faite…

« N’ayez pas peur. » Pas de doute, Agnès Van de Walle connaît ses classiques. Quand on demande à la directrice de l’entité Partenaires et start-up de Microsoft France, ses conseils aux chômeurs qui hésiteraient à rejoindre la première Ecole Cloud Microsoft en France, qui va voir le jour mi-novembre à Aulnay-sous-Bois, elle cite spontanément le pape Jean-Paul II.

« Notre école est ouverte à tous, reprend-elle, et, contrairement à ce que beaucoup pensent, les métiers du numérique sont extrêmement accessibles. Pas besoin d’avoir un Bac + 5 ou de sortir d’une école d’ingénieurs, il n’y a ni critères de niveau ni prérequis pour entrer. Le plus important, c’est de s’intéresser à l’informatique, d’avoir l’esprit vif, d’avoir envie d’apprendre, de se former car, dans le numérique, on apprend tout le temps, on se forme en continu. Tout change tellement vite… »

Une formation très attendue par un secteur en manque de main-d’œuvre

Surtout pour les ignares en informatique qui ont très vaguement entendu parler de « cloud ». Un terme (signifiant « nuage » en anglais) qui recouvre l’ensemble des solutions de stockage à distance. Quèsaco? Les données, au lieu d’être stockées sur des disques durs, sont disponibles sur des serveurs et accessibles par Internet. Un système de plus en plus répandu parmi les entreprises et en passe de devenir indispensable, Covid oblige, avec le développement tous azimuts du télétravail et du e-commerce.

Ce type de formation, certifiante, est donc très attendu par tout un secteur en pénurie de main-d’œuvre. En France, en 2019, il y a eu 46 000 projets d’embauches dans le numérique tandis que, sur la même période, 68 % des sociétés spécialisées n’arrivaient pas à recruter.

Pour postuler, cliquer ici : https://simplon.co/formation/ecole-cloud-microsoft-by-simplon-parcours-developpeur-se-cloud/331

Source et article complet : Le Parisien

Le retour de la splendide station spatiale internationale ISS dans le ciel la nuit

Ce véritable bijou de technologie est de nouveau visible depuis notre latitude avec une brillance déconcertante. Ce jour, la station spatiale internationale (ISS) était visible vers 22h40.

La rédaction étant fan d’astronomie et parce que le ciel était parfaitement dégagé, vous trouverez ci-dessous une vidéo impressionnante de la station filmée ce jour. Quelques instants de zoom permettent de voir la forme des panneaux solaires de la station.

Vidéo exceptionnelle du vol de la station spatiale internationale ISS très brillante la nuit dernière

Les rédacteurs du blog Aulnaycap sont des passionnés d’astronomie. Il nous arrive souvent de nous ébaudir devant ces constellations, ces planètes et ces étoiles qui illumines notre ciel la nuit. Il nous arrive parfois de découvrir un satellite artificiel se faufiler au travers des étoiles avant de disparaître au loin dans ce sombre horizon.

Comme vous le savez, la station spatiale internationale ISS est exceptionnellement visible au dessus de notre hémisphère. En y prêtant attention, on pourrait presque distinguer ses panneaux solaires. Si vous avez un télescope, même premier prix, vous pourrez y découvrir les différents modules qui la composent.

Hier soir, son coefficient de brillance était incroyablement élevé (3,9). En tant qu’astronomes en herbe, les rédacteurs vous ont concocté, en exclusivité sur Aulnaycap, une vidéo exceptionnelle de cette station spatiale que vous pouvez découvrir ci-dessous :

Nouvelle vidéo de la Station Spatiale Internationale ISS au zénith et parfaitement visible à l’œil nu

Il était un peu plus de 22h15 quand la Station Spatiale Internationale (ISS) est passée d’Ouest en Est aujourd’hui. Parfaitement visible et au zénith, la station brillait comme jamais. Très rapide, elle se faufilait au travers des premières étoiles naissantes de début de soirée avant de s’éclipser à l’horizon. C’était le moment à ne pas rater si vous aimez la science et l’espace !

Avec le ciel clair et les conditions réunies, de nombreux astronomes filment cette station qui fait tant rêver. Et si un jour, nous aussi nous devenions des astronautes pour voir la Terre d’en haut ?

N’hésitez pas à nous partager vos vidéos et vos photos. Sans plus attendre, découvrez la splendide vidéo en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous.

Vidéo du vol de la station spatiale internationale ISS au zénith en pleine nuit

La station spatiale Internationale (ISS) était parfaitement visible cette nuit étoilée. Brillante, elle filait d’Ouest en Est et rien ne pouvait l’arrêter.

Elle est apparue subitement au loin derrière la cime des arbres et s’est en allée au-delà des citées encore éclairée.

Ci-dessous, la vidéo de cette station si magnifique et qui nous observe au loin, par dessus les nuages.

%d blogueurs aiment cette page :