Archives du blog

Et si les réseaux sociaux comme Twitter remplaçaient pour de bon les blogs citoyens ?

Depuis le début des années 2000, les réseaux sociaux ne cessent de prendre une importance prépondérante dans la vie de tous les jours, y compris chez les plus jeunes. Mais au-delà des accrocs aux téléphones portables les yeux rivés sur leur écran sans regarder ce qu’il y a autour, c’est tout un écosystème qui s’est mis en place avec de nombreuses petites sociétés mais aussi des sites marchands qui utilisent ces réseaux sociaux pour faire la promotion de leurs produits ou de leurs services.

Mais bien plus que les sociétés et commercent qui ne voient en ces réseaux sociaux qu’un moyen d’augmenter leur zone de chalandise, de nombreux particuliers, avec ou sans structure, se sont lancés dans le domaine de la création de contenus pour obtenir tout d’abord une certaine notoriété (ce que l’on appelle les influenceurs), mais aussi pour arrondir leurs fins de mois avec des revenus parfois excédant plusieurs milliers d’euros par mois. Parmi les contenus proposés, cela peut aller de raconter sa vie à tester des produits en passant par des expériences de voyage ou des conseils et bonnes pratiques en bricolage ou pour faire des affaires.

Si les blogs restent pour le moment un canal de communication comme un autre, on ne peut que constater que les réseaux sociaux sont bien plus en vogue notamment chez les jeunes et pour cause : cela nécessite moins d’administration, les réseaux sociaux se chargent eux-mêmes de se promouvoir et les gains potentiels sont bien plus grands.

Exemple parmi tant d’autres : il y a quelques jours, Twitter a officialisé le lancement de Super Follow et des Ticketed Spaces, deux fonctionnalités réservées aux utilisateurs du réseau social les plus actifs pour rémunérer leurs activités via des abonnements payants. Cette offre est pour l’instant réservée aux Etats-Unis mais il est fort à parier que cela arrivera en France dans quelques mois. Ce sera un parfait moyen de pour les utilisateurs de Twitter de gagner encore plus d’argent, en espérant que la fiscalité Française, toujours à la traîne et en retard par rapport aux autres pays, puisse permettre à ces particuliers de déclarer leurs revenus sans passer par la lourdeur administrative de la création d’entreprise.

Pour continuer sur ce qu’il est possible de faire sur Twitter qui, malgré la limitation en nombre de caractère qui peut parfois provoquer des problèmes de communication et d’interprétation, de nombreuses applications tierces existent pour renforcer sa présence sur le réseau social ou pour partager ou créer du contenu, que ce soit des textes, des images ou même des vidéos. Il y a également des applications qui expliquent comment télécharger une vidéo twitter et les manipuler ou les éditer pour en faire des vidéos commerciales ou parodiques. Attention cependant au copyright et aux possibles problèmes juridiques, certaines images et certaines vidéos n’étant pas libres de droit.

Est-ce la fin des blogs pour autant ? Pas vraiment, seuls les blogs les plus originaux et les plus dynamiques subsisteront, tout comme les blogs des grandes personnalités politiques ou du show-biz. Dans 10 ans, Internet aura une fois de plus évolué et peut-être que les réseaux sociaux d’aujourd’hui auront disparu. C’est ça, la force de la nouvelle technologie !

Source : contribution externe

Des logements sans Internet depuis plusieurs semaines dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Un lecteur nous affirme que cela fait maintenant deux semaines que plusieurs logements au niveau de la rue Bougainville du quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois sont privés d’Internet. Selon notre lecteur, le local où se trouve les raccordements de la fibre a encore été vandalisé.

A l’heure où le confinement est plus que probable, les riverains souhaitent pouvoir communiquer en toute liberté, Internet devant ainsi un outil indispensable pour rompre avec l’isolement.

Bruno Beschizza (Maire d’Aulnay-sous-Bois), Alain Ramadier (député de la Seine-Saint-Denis) et Franck Cannrozzo (adjoint au Maire) ont été alertés de ces incidents. Aucune réponse n’a pour le moment été obtenue.

Est-ce que les jeunes d’Aulnay-sous-Bois passent trop de temps sur Internet et les blogs ?

Une étude assez révélatrice montre que les français passent en moyenne 2h25 par jour sur Internet. L’explosion du télétravail, les effets de l’isolement, le besoin d’information et les inquiétudes font partie des principales raisons de cet engouement.

Les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, TikTok ou WhatsApp sont les principaux gagnants de cette augmentation soudaine de visiteurs. Les sites d’information et les blogs véritablement indépendants sont aussi les grands bénéficiaires de cette augmentation du trafic sur Internet. Les Smartphones deviennent l’outil privilégié pour aller chercher les informations sur la toile.

A Aulnay-sous-Bois, il y a quelques blogs indépendants qui partagent des informations ou font du véritable contenu unique pour permettre à tout un chacun de s’informer, mais aussi de se détendre. Est-ce que les Aulnaysiens passent trop de temps sur les blogs et les réseaux sociaux ? C’est une autre histoire…

Opération portes ouvertes pour l’armoire SFR du quartier des mille-mille à Aulnay-sous-Bois ?

@SLAPC

Les pannes s’accumulent pour les abonnés Free, SFR et Orange dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois avec des déconnexions Internet intempestives. Et comble de l’ironie, l’armoire qui appartient à SFR était totalement ouverte aujourd’hui. Était pour faire rêver les futurs scientifiques en herbe ? Ou tout simplement pour aérer les systèmes ?

En tout cas, la galère continue pour les Internautes de ce quartier, loin des préoccupations des habitants des quartiers pavillonnaires. Pourquoi ne pas laisser libre d’accès l’armoire tant qu’on y est ?

PS : nous avons mis dans le titre le terme désuet « quartier des mille-mille » pour les plus anciens qui ne savent pas que le quartier a été renommé depuis les années 80s, ou qui font exprès d’utiliser ce terme dégradant pour favoriser le clic, au choix.

Des gros problèmes de connexion Internet chez les abonnées Free du quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Notre collègue Aurore nous informe que les abonnés Free du quartier de Mitry et alentours subissent des coupures intempestives et des arrêts de service. Conséquences : Il n’y ni Internet, ni téléphone, ni télévision. Pour celles et ceux qui sont en télétravail, c’est une véritable catastrophe.

Selon les informations transmises par Free, il y aurait plusieurs causes : 

  • Des problèmes de câblage souterrain entre le quartier et l’armoire SFR située route de Mitry (il est à noter que l’armoire est propriétaire de cette armoire car SFR a le monopole du déploiement de la fibre optique sur Aulnay)
  • Les travaux de construction des immeubles sur l’ancien centre commercial Netto
  • Les travaux sur le lycée Voillaume
  • La présence de rats dans les égouts de la ville où passent les câbles de la fibre optique

Les techniciens Free et la municipalité d’Aulnay-sous-Bois ont été alertés. L’affaire suit son cours.

Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, les habitants du quartier pètent un câble !

Merci à Aurore pour l’information.

Travaux et vandalismes provoquent des pannes chez les abonnés Free et SFR à Aulnay-sous-Bois

Depuis quelques jours, des abonnées Free et SFR nous informent subir des coupures inopinées de leur connexion Internet. Pour celles et ceux qui sont en télétravail, c’est une véritable plaie avec de potentielles répercussions professionnelles.

Selon nos informations, des travaux seraient réalisés route de Mitry à Aulnay-sous-Bois dans un local technique partagé par Free et SFR. Ces travaux de sécurisation et de modernisation permettront à terme de mettre à l’abri les équipements des éventuels vandales.

Comble de malchance, des équipements auraient aussi été attaqués au niveau du quartier Tour Eiffel, entraînant des difficultés cette fois-ci chez Free uniquement. Plus que jamais, il est urgent de sécuriser les locaux techniques des opérateurs pour permettre aux personnes qui travaillent ou qui bénéficient des offres TV / Téléphonie par Internet de ne plus subir ce type de désagrément.

De gros problèmes avec la fibre dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois

 

Plusieurs personnes sont fortement embêtées par le local de la fibre optique situé dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois. Ce local est ouvert et les différents opérateurs comme FREE ou SFR peuvent intervenir dans le local en faisant des manipulations parfois malheureuses.

Selon un lecteur, les fournisseurs d’accès à Internet semblent se battre pour obtenir la meilleure position dans la mesure où l’oon constate que des câbles sont parfois déconnectés voire coupés, interrompant la connexion Internet de l’utilisateur concerné.

Bilan en cas de panne : plus d’Internet, plus de téléphone, plus de télévision. Des étudiants au Gros Saule ont besoin d’une connexion Internet dans le cadre de leurs études. Pour notre lecteur, le câble a était coupé 4 fois dans le espace de 6 mois. Lundi dernier, les techniciens sont venus réparer les dégâts et aujourd’hui jeudi, le câble est de nouveau coupé. Pour notre lecteur, c’est une honte pour Aulnay-sous-Bois d’avoir un local massacré et non fermé .

Et si une caméra de surveillane était installée à ce niveau pour prendre le coupable la main dans le sac ? Et si le Maire pouvait intervenir pour arrêter ce phénomène ?

 

Des travaux dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois provoquent une coupure Internet généralisée

Ce matin, des pelleteuses et autres engins de chantier qui s’activent sur l’ancien centre commercial du quartier de Mitry ont provoqué une coupure des câbles et entraîné une panne Internet. De nombreux riverains se sont retrouvés sans Internet, avec pour celles et ceux qui font du télétravail des conséquences fâcheuses.

Les services ont peu à peu repris.

Rupture de contrat Aulnay cap avec SFR et bonjour FREE

Comme vous le savez, Aulnay cap était cliente chez SFR depuis de nombreuses années.

Il y à deux ans, nous avons été raccordés à la fibre.

Depuis, les pannes, les coupures, et les problèmes techniques se sont enchaînés.

De plus, leurs services clients n’est pas à la hauteur, ils ne sont pas aimables.

Côté technique, ils sont d’une incompétence magistrale.

Vous le savez, j’ai souvent fait part de ces problèmes.

Devant le ras le bol général, notre décision à été sans appel, nous avons changé d’opérateur.

Nous avons résilié notre contrat, basculer notre numéro fixe, et internet chez notre nouvel opérateur.

Celui-ci, qui n’est autre que FREE, s’est chargé de la paperasse administrative.

Le basculement s’est fait sans aucun souci, amabilité et courtoisie en prime.

Le technicien s’est chargé de l’installation box, décodeur et cablages fibre, simple changement de prises en fait, puisque la fibre est déja installée.

Nous reste à renvoyer le matériel SFR chez SFR, et voila…

A bon entendeur……

J’invite toutes les personnes qui sont chez SFR, et qui rencontrent les problèmes que nous avons rencontrés, à faire comme nous.

Rupture de service totale SFR chez un habitant rue Robespierre à Aulnay-sous-Bois

Un habitant de la rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois n’a plus aucun service SFR depuis le 25 février 20h30. Plus d’internet, de téléphone, de télévision.

Malgré ses appels, il n’obtient aucun délai de rétablissement. On lui explique que le problème est général. A 2 reprises le support SFR lui a indiqué que le souci était résolu avant de se raviser après contestation. Ces pratiques sont execrable, selon notre lecteur.

Cette rupture est pour lui une vraie catastrophe car elle l’affecte dans sa capacité à télétravailler. Il s’agit d’un foyer de 3 personnes avec chacun un téléphone portable pour tenter de travailler mais cela ne fonctionne pas correctement.

Notre lecteur a voulu résilier mais SFR lui rétorque qu’il doit s’acquitter d’une facture de près de 350 euros pour cela. SFR lui rétorquant que comme le service n’était pas interrompu depuis 21 jours, il il devait s’en acquitter.

Une semaine après notre lecteur en détresse rappelle : on lui avance les mêmes arguments même si depuis il a largement dépassé les 21 jours de dysfonctionnement.

Cet abonné SFR a envoyé une mise en demeure hier et espère pouvoir résilier rapidement.

Selon lui, on ne peut pas laisser un opérateur ne pas distribuer de services et ne pas autoriser à le quitter alors que les dysfonctionnements sont aussi longs et que le contrat de services stipulent que l’on peut résilier en cas de défauts continus.

Et d’ajouter : « SFR = Service Fortement RIDICULE ou Service Fortement REDUIT ou Service Fortement Revoltant« 

Source : un lecteur rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :