Publicités

Archives du blog

CONSEILS aux « GILETS PAUVRES » par un citoyen d’Aulnay-sous-Bois

Un Aulnaysien ? un comptable ? un lecteur?…nous envoie cet article que nous souhaitons publier pour informations et peut être pour une aide aux gilets jaunes… ?

CONSEILS aux « GILETS PAUVRES »

Préambule : des choix librement consentis par les intéressés donc basés sur le BENEVOLAT

Un ELU,Adjoint d’une ville par exemple et tout à fait au hasard…de plus de 50 000 habitants (équivalent pour les villes entre 50 000 et 99 999 habitants sinon davantage)qui touche une indemnité de 1600€  …soit 19 200€ /an et 115 300€ /sur 6 ans la mandature d’un élu

Oui mais… c’est juste un supplément rajouté à son salaire  car l’adjoint conserve le plus souvent son travail (ou parfois un détachement de son administration) ou rajouté à une retraite parfois confortable (cas le plus fréquent).  

Un ELU , Conseiller municipal  mais avec délégation(car un conseiller municipal d’opposition en est incapable) , d’une ville par exemple et tout à fait au hasard…de plus de 50 000 habitants (équivalent pour les villes entre 50 000 et 99 999 habitants sinon davantage)qui touche une indemnité de combien ? car il règne une grande OPACITE à ce sujet , 800€ / 900€ / par mois ? Prenons la fourchette basse :  800€ / mois …soit 9 600€ / an soit 57 600€ / 6 ans la mandature d’un élu .

Oui mais… c’est juste un supplément rajouté à son salaire  car le conseiller municipal  conserve son travail (ou parfois un détachement de son administration) ou rajouté à une retraite parfois confortable (cas le plus fréquent).  

Un MAIRE d’une ville de moins de 500 habitants, mis à contribution 24h sur 24, 7 jours sur 7 , pas de staff autour de lui ,  juste pour comparer des aberrations: 646 € brut, moins qu’un simple conseiller municipal d’une ville de plus de 50 000 habitants…

…et le Maire d’une ville entre 50 000 et 99 999 habitants, 5000 , 5500 € …difficile à savoir précisément 

Un président d’association … 0€ ou de sa poche pour un Président qui s’investit parfois davantage qu’un élu et qui remet en question son mandat de Président chaque année et viré illico en cas de mécontentement de ses troupes. Et pourtant les associations sont d’une nécessité absolue pour le bon fonctionnement  d’une ville, en fait une activité extra-politique qui a des effets politiques pour le bien d’une municipalité :  0€ / par mois…soit 0€ / an soit 0€ / 6 ans la mandature d’un élu

Oui mais… c’est juste un supplément( 0€) rajouté au salaire  du Président d’association qui le plus souvent conserve son travail  ou rajouté à sa retraite(le plus souvent) parfois confortable  

Mais comparons :

Adjoint :  sur 6 ans 115 300€ + salaire/ retraite =  115 300 € + ????? €

Conseiller : sur 6 ans 57 600€ + salaire /retraite =  57 600 €  + ????? €

Maire de – 500 hab :

 sur 6 ans 46 512 € + salaire/retraite =  46 512 € (brut)  + ?????   €

Président  d’association        

sur 6 ans  0€ + salaire /retraite = 0 €  + ?????   €

En France, un tel sujet est souvent tabou et pourtant il nous concerne, contribuable ?

De quoi se poser souvent la question sur le choix d’être élu, l’argent gâche tout ?

Par contre ce rappel , un SMICARD : 1200  € / mois, … soit 14 400 €/an et 86 4000€ / 6 ans la mandature d’un élu

Conseil aux gilets jaunes et smicards : faites-vous élire dans une ville de + de 50 000 hab. , vous doublerez, vous triplerez votre pouvoir d’achat , vous quitterez vos rond points , vous ne mangerez plus de casse croûtes, vous ne dormirez plus sous des tentes …..et vous aurez le pouvoir et de la considération, enfin peut être ?

En espérant qu’un élu ou un électeur  rectifie si les comptes sont erronés , personne n’est parfait.

Source : un lecteur

Publicités

Bruno Beschizza accepte le débat national à Aulnay-sous-Bois mais sous conditions

Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay accepte d’organiser le débat mais uniquement au profit de sa population. « Il n’est pas question de défendre l’action ou les projets du gouvernement mais bien de donner la parole à tous les citoyens », souligne-t-il. Tout comme Sevran qui veut, lui aussi « faire vivre le débat ».

Dans le département de Seine-Saint-Denis, aucun maire n’est étiqueté LREM. Pour défendre le projet du président demeurent donc les députés de la majorité. Stéphane Testé va mouiller la chemise en participant à tous les débats des villes de sa circonscription. Notamment à celui de Clichy, où il est conseiller municipal et pour laquelle la ville va faire appel à une société privée, comme elle en a l’habitude pour les réunions publiques.

Pour les maires qui n’ont pas l’intention de faire appel à des intervenants extérieurs, le député a la solution. « Les élus peuvent se tourner vers la commission nationale du débat public qui leur fournira du personnel, précise-t-il. Un site Internet en cours de développement devrait proposer une liste de toutes les ressources mises à la disposition des maires ».

Source et article complet : Le Parisien

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois va t-il verser la prime Macron aux employés de la ville ?

C’est une question que se pose Force Ouvrière.

Garde à vue pour Valentin Bréban, représentant d’Aulnay-sous-Bois des gilets jaunes

Le chargé de communication du mouvement LREEM mais aussi référant politique à Aulnay-sous-Bois Bréban Valentin vient d’être retenu durant 8h pour avoir voulu se rendre sur les champs Élysée et exercer son droit de manifester, nos droits et notre pays est en danger nous vous invitons à rejoindre le groupe « gilets jaunes Aulnay-sous-Bois (93) » car nous allons mettre de nombreuses actions en place.

Source : La Révolution est en Marche

.

Témoignage de Valentin Bréban en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

Lettre ouverte de FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois à Bruno Beschizza, des actions à prévoir

Monsieur le Maire,

Le 15 novembre 2018, FO affirmait son soutien aux « gilets jaunes » et vous interpellait pour connaitre votre position.

Très rapidement vous avez fait connaitre votre solidarité avec ce mouvement citoyen.

Aujourd’hui, FO vous interpelle principalement concernant les agents qui utilisent leur véhicule personnel pour le service.

Monsieur le Maire, la solidarité à travers un tract c’est une chose, maintenant nous vous demandons des actes.

AUGMENTEZ LES PRIMES des agents qui ont des frais de gasoil pour la collectivité c’est ça la solidarité !

AUGMENTEZ LES PRIMES de vos agents qui touchent pour certains a peine 1000 euros !

AUGMENTEZ LES TICKETS RESTAURANTS c’est pour certains agents le seul vrai repas qu’il font chaque jours.

FO ANNONCE d’ores et déjà une action de forte ampleur dans les semaines a venir concernant l’augmentation des salaires.

Monsieur le Maire, recevez l’expression de notre entière considération.

Source : lettre ouverte de Force Ouvrière au Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Halte à la récupération politique ! À Aulnay-sous-Bois, il n’y a vraiment plus ni boussole, ni pilote !

Bruno Beschizza, en perte de vitesse dans la ville, il tente d’attirer éperdument les électeurs qui lui filent entre les doigts.

Alors qu’il a détruit, dès son élection, le ciment social construit depuis plus de quinze ans (suppression des assistantes sociales mises en place par le Conseil Général, ACSA vidée de ses moyens …), il se présente aujourd’hui comme le défenseur du petit peuple, allant jusqu’à enfiler un gilet jaune sur les marchés de la ville et courir tous les médias.

Alors que les besoins des habitants de notre ville sont de plus en plus délaissés et que l’exécutif municipal ne maîtrise plus aucun des grands dossiers et empile les erreurs, le maire cherche à faire une récupération politique inacceptable, lui qui a soutenu le candidat François Fillon qui proposait… une augmentation de 2 points de TVA ! Cherchez l’erreur…

Où allons-nous en matière d’urbanisme ? Quand le maire donnera-t-il tous les documents concernant les permis de construire délivrés depuis avril 2014 ?

Quid des projets immobiliers du quartier Mitry-Princet, de la Croix Blanche, du site PSA ?

A part de la communication à outrance et des inaugurations avant l’heure, il n’y a strictement rien de concret aujourd’hui et sans doute rien avant 2020.

Quels résultats réels en matière de sécurité alors qu’il en avait fait la colonne vertébrale de son programme de campagne et qu’il se présentait comme un professionnel ?

Quant à l’école, qu’a-t-il fait depuis 2014, à part l’augmentation des tarifs de cantine qui frappent les familles les plus modestes ?

Depuis l’affaire de l’école Esperance Musulmane de la Jeunesse Française et, dernière bourde en date, la délibération de soutien au CDG Express (qui reléguera encore plus le RER B déjà mal en point), Bruno Beschizza navigue à vue.

Il n’y a plus de pilote à Aulnay-sous-bois.

Il est temps que les forces vives de notre ville se rassemblent pour préparer les prochaines échéances.

Source : communiqué de Mohamed Ayyadi et de Benjamin Giami, conseillers municipaux  LREM à Aulnay-sous-Bois

Les gilets jaunes se rassemblent à Aulnay-sous-Bois pour le blocage du 17 novembre

@t_poupeau

Les premières personnes se sont rassemblées sur le parking du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois pour la grande manifestation des gilets jaunes du 17 novembre 2018. L’objectif étant de bloquer l’autoroute A1 et de perturber l’accès à la zone industrielle de Garonor.

La rédaction suit l’événement avec attention.

Des risques de blocage sur l’Autoroute A1 au niveau d’Aulnay-sous-Bois par les gilets jaunes

Selon nos informations, des actions de blocage peuvent avoir lieu ce samedi 17 novembre sur l’autoroute A1 au niveau du centre commercial O’Parinor, dans le cadre du mouvement de contestation des gilets jaunes.

Si vous devez vous rendre dans la région des Hauts-de-France, privilégiez l’ancienne Route Nationale 17 (route de Senlis).

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza s’explique sur BFM TV concernant les gilets jaunes

Vidéo

Bruno Beschizza, maire LR d’Aulnay-sous-Bois, soutient le mouvement des gilets jaunes du 17 novembre 2018. Il était invité aujourd’hui sur BFM TV pour expliquer sa position et également donner son point de vue sur la situation politique et économique du pays.

Pour écouter l’intervention de Bruno Beschizza sur BFM TV, cliquer sur l’image ci-contre.

FO Aulnay solidaire du 17 novembre !

Loin d’être insensible à ce qui se passe dans notre pays en ce moment suite à l’appel lancé pour le 17 novembre prochain FO EST SOLIDAIRE de ce mouvement spontané et citoyen.

Fidèle à son attachement à la liberté et à l’indépendance, FO NE FERA PAS DE RÉCUPÉRATION en appelant à une action le 17 novembre.

FO APPELLE ses adhérents, qui restent bien évidemment libres de participer ou pas, à se joindre aux différents points de blocages de leurs choix, le 17 novembre prochain et a être solidaires.

LES CAMARADES DE L’ÉQUIPE DIRIGEANTE FO AULNAY PARTICIPERONT ACTIVEMENT À CETTE MOBILISATION…

FO INTERPELLE Monsieur le Maire sur cette journée d’action pour connaître sa position.

FO REVENDIQUE :

  • Le gel et le plafonnement des taxes pétrolières
  • La mise en place d’une prime de transport obligatoire pour tous
  • L’augmentation générale des salaires
  • La revalorisation du régime indemnitaire aucun agent ne devant percevoir moins de 400 € par mois.
%d blogueurs aiment cette page :