Archives du blog

En Seine-Saint-Denis, trop de villes toujours considérées comme dangereuses pour les cyclistes

Bagnolet, Bobigny, Drancy ou Villemomble (qui détient le pire score de l’étude) : il ne fait pas bon pédaler dans de nombreuses communes de Seine-Saint-Denis selon le Baromètre des villes cyclables paru le 10 février. Onze villes du département obtiennent la note « G », soit très défavorable et aucune au-dessus de « D » (Moyennement favorable).

Ce ne sont pas des observateurs mandatés qui ont fait ce classement mais des usagers qui ont répondu à un questionnaire détaillé. Pour qu’une commune soit classée, il était nécessaire qu’au moins 50 personnes y répondent.

Source et article complet : France3

Agressions, moqueries, préjugés et autres préjudices contre les juifs de France

Selon une étude Ifop réalisée pour l’American Jewish Committee (AJC) et la Fondation pour l’Innovation politique et publiée dans Le Parisien, 68% des Français juifs déclarent avoir subi moqueries et vexations, 20% avoir été victimes d’agressions physiques.

Alors que la France pensait avoir tourné la page de l’antisémitisme après la libération en 1945, la bête semble être revenue, sous différentes formes. En Seine-Saint-Denis, la communauté juive a largement diminué dans les grandes villes du département. La surmédiatisation du conflit Israélo-Palestinien et les retombées dans l’héxagone sont en partie responsables de cet exode. L’état a d’ailleurs effectué quelques aménagements pour protéger les synagogues en danger.

La bonne position à avoir pour éviter d’attraper le terrible variant Omicron ?

Il semblerait que le gouvernement et ses spécialistes de la santé ont trouvé la parade pour éviter l’impact du variant Omicron à la population : la position du corps. Appliquée dans les bars où il n’est plus possible de déguster un café debout, cette méthode pourrait aussi être appliquée dans les transports (RER, Métro) et dans les salles grand public. La position assise serait-elle salvatrice pour venir à bout de cette terrible nouvelle vague épidémiologique ?

Ci-dessous une explication qui vaut bien tout un discours.

Quels sont les effets néfastes du vapotage sur la santé ?

Certains experts avertissent que l’on ne connaît pas l’impact total sur la santé à long terme. Aucune étude n’a été menée à ce jour pour déterminer si les e-cigs sont dangereux ou non. Cependant, certaines recherches ont montré que la nicotine contenue dans ces dispositifs peut également créer une dépendance.

La Seine-Saint-Denis étant un haut lieu du vapotage dans la région parisienne, il nous semblait intéressant d’aborder ce sujet. Vous pouvez aussi vous rendre sur https://ecig-actu.com si vous voulez de plus amples informations sur la cigarette électronique.

Le vapotage, est-ce légal ?

Le vaping est une nouvelle forme de tabagisme qui a récemment gagné en popularité. Il fonctionne sur batterie et utilise un liquide concentré pour produire une vapeur inhalable. Il en existe de nombreux types, comme ceux à base de cannabis par exemple, qui chauffent la solution à la place des produits du tabac habituels pour qu’elle se vaporise. Cela permet aux utilisateurs de prendre leur habitude sans se soucier des risques sanitaires liés à la combustion de feuilles.

La légalisation du vapotage dans un certain nombre de régions a entraîné une augmentation de la demande de produits de vapotage. Ceux-ci sont différents des vapes à la nicotine car ils contiennent des additifs comme de l’huile et des arômes, qui peuvent présenter des risques pour la santé, contrairement aux solutions liquides hydrosolubles pour le vapotage.

Le vapotage est peut-être moins dangereux que le tabagisme, mais les risques sont encore nombreux. Les liquides à vaper à la nicotine et les cartouches contenant du cannabis ne peuvent pas être vendus dans la plupart des pays, sauf pour des raisons médicales – même pas pour remplacer les cigarettes ou pour traiter la toxicomanie.

Que trouve-t-on dans la vapeur d’e-cigarette ?

Les liquides à vaper et les e-liquides contiennent un large éventail de produits chimiques dangereux. Ils comprennent notamment de la nicotine, des solvants (alcool), des nitrosamines spécifiques au tabac qui provoquent le cancer. D’autres ingrédients contenus dans le jus de vape peuvent également être toxiques, comme des métaux tels que le nickel ou l’aluminium. Il y a aussi des composés carbonyles appelés aldéhydes que l’on trouve dans les substances présentes dans la fumée de cigarette mais aussi dans certaines huiles aromatiques utilisées par les fumeurs eux-mêmes. Parmi les autres risques potentiels, notamment les maladies respiratoires dues à l’exposition au formaldéhyde par inhalation, ainsi que les problèmes cardiaques dus à sa capacité à augmenter la pression artérielle.

Est-il possible de comparer les dangers du vapotage et du tabagisme pour la santé ?

Il peut y avoir des risques pour la santé associés aux produits de vapotage par rapport aux cigarettes ordinaires. Cependant, les études sur les cellules suggèrent également des niveaux plus faibles lorsqu’on examine les résultats toxicologiques ainsi que les effets sur l’homme. Le débat sur les risques liés au vapotage se poursuit. Au fur et à mesure que de nouvelles informations sont disponibles, il est important de continuer à évaluer si ce produit présente ou non plus de risques pour la santé que la cigarette et comment son utilisation à long terme peut affecter l’organisme au fil du temps.

Les effets secondaires et maladies causées par la consommation de cigarettes électroniques

Les utilisateurs d’e-cigarettes ont signalé divers maux, notamment des maladies respiratoires. Après avoir utilisé des dispositifs chauds, un homme a subi une hémorragie pulmonaire. L’issue aiguë, rare mais grave, de ces cas chez les personnes qui fument n’est pas connue à l’heure actuelle. En outre, les effets à long terme sur la santé de l’inhalation des composés aromatiques contenus dans la vapeur des e-cigarettes ne sont pas clairs. Il s’agit notamment d’une maladie appelée « poumon pop-corn ». Cette maladie a été liée à des personnes exposées et dont les niveaux étaient similaires à ceux trouvés dans les liquides à vaper contenant du diacétyle. Toutefois, aucun cas n’a été associé jusqu’à présent, car seuls certains types de substances peuvent provoquer cette maladie, tandis que d’autres ne la provoquent pas encore.

En 2019, le vapotage a été identifié comme l’une des principales sources de dommages pulmonaires.
Environ 2 800 personnes ont été hospitalisées et plus de 60 décès ont été enregistrés suite à l’utilisation de l’e-cigarette. Cependant, il est probable que ce chiffre continuera à augmenter en raison de l’absence de réglementation concernant cette nouvelle méthode de vapotage. Le vapotage présente des risques importants pour la santé, notamment la pneumonie (inflammation des poumons).

L’essoufflement, la toux, la gêne thoracique et la fièvre sont autant de signes indiquant qu’un patient peut être atteint d’EVALI. La grippe peut produire ces symptômes, ce qui fait qu’il est difficile pour les médecins de confirmer l’utilisation d’e-cigarettes chez les personnes ayant récemment utilisé des produits à base de nicotine. La plupart des hommes adultes diagnostiqués étaient des fumeurs de cigarettes traditionnelles.

Est-ce que le vapotage permet d’aider les fumeurs à arrêter de fumer ?

Le vapotage peut être un outil utile pour ceux qui cherchent à arrêter de fumer, mais les résultats des essais cliniques sont modestes. Il a été démontré que le vapotage avec de la nicotine peut augmenter les taux de réussite et réduire la difficulté à arrêter de fumer par rapport à d’autres produits. selon une récente étude de 2019, les personnes qui utilisent des e-cigarettes au lieu de cigarettes ordinaires sont plus susceptibles que les autres. Les e-cigarettes permettent non seulement de contrôler leurs envies de fumer mais aussi de ressentir moins de symptômes de sevrage après avoir arrêté de fumer.

Il a été démontré que les e-cigarettes sont plus efficaces que les autres méthodes d’arrêt du tabac. Cette méthode a un taux de réussite comparable et parfois même supérieur aux taux d’arrêt non assisté des fumeurs. Toutefois, les effets secondaires d’une utilisation continue suscitent des inquiétudes et doivent être étudiés plus avant.

Source : contribution externe

Une usine de produits hautement inflammables bientôt à Aulnay-sous-Bois !

« D’après l’étude d’impact, l’installation est destinée à traiter des « déchets conditionnés (acides, bases, emballages souillés, batteries, déchets inflammables, etc.) et des déchets en vrac (huiles usagées, solvants pétroliers, eaux souillées, filtres à huile usagés, déchets pâteux, etc.) », en provenance d’entreprises, d’artisans et de déchetteries.

LA CAPACITÉ DE STOCKAGE DE  DÉCHETS DANGEREUX ENVISAGÉE EST DE 2 217,5 T

LA CAPACITÉ DE TRAITEMENT DE 150 T/J. » Et combien de camions de transport par jour ?

Les informations que vous n’avez pas lues sur Oxygène

 L’enquête publique sera ouverte du lundi 14 septembre au mercredi 14 octobre 2020 inclus

Pour consulter l’enquête publique http://fifty-chimirec-aulnaysousbois.enquetepublique.net
Pour formuler des observations http://fifty-chimirec-aulnaysousbois.enquetepublique.net
via l’adresse mail fifty-chimirec-aulnaysousbois@enquetepublique.net
par courriel pref-enquetes-publiques-environnement@seine-saint-denis.gouv.fr
Pour rencontrer un membre

de la commission d’enquête

Mairie d’Aulnay-sous-Bois Centre administratif Direction de l’urbanisme

Mardi 15 septembre 2020 de 13h30 à 16h30

Mercredi 30 septembre 2020 de 9h00 à 12h00

Mercredi 14 octobre 2020 de 8h30 à 11h30

 

Donnez votre avis et demandez :

Pourquoi une usine SEVESO à Dugny ne l’est-elle plus à Aulnay ? Le projet VAL FRANCILIA, des milliers de logements à proximité de cette usine (et sur le parc Ballanger ) est-il toujours envisagé ? LA MUNICIPALITÉ DOIT RÉPONDRE !

Source : Aulnay Environnement

Chimirec, ancienne usine SEVESO, veut être imposée, plus vite que son ombre à Aulnay-sous-Bois !

L’équipe municipale a soigneusement caché la date de l’enquête publique aux élu.e.s et à la population

Les élus d’opposition Aulnay en Commun viennent de découvrir que l’enquête publique de l’installation de l’ancienne usine Seveso Chimirec sur les ex-terrains de PSA se tiendra du 14 septembre au 14 octobre 2020. Cette information a été cachée aux élu.e.s et à la population qui avaient découvert en juillet le projet de déménagement à Aulnay de cette usine, qui était classée Seveso en 2013 [1].

Plus grave, cette installation préparée de longue date, a ainsi été cachée aux habitants durant la campagne électorale, et dans le mensuel municipal. Le journal Oxygène de septembre évoque vaguement une enquête « à l’automne » alors que les dates sont connues ! Mais pour cela il faut aller voir sur l’affiche illisible de l’enquête publique.

On voudrait que les habitant.e.s n’aient pas le temps de se pencher sur cette affaire potentiellement scandaleuse, qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Alain Amédro, conseiller municipal du groupe des élu.e.s de gauche, écologistes et citoyens Aulnay en Commun.

[1] : Cette usine aurait, selon le Préfet, perdu son statut Seveso, mais des questions importantes demeurent, notamment sur les soupçons de trafic d’influence de l’ancien député LR Thierry Solère. Une enquête judiciaire est ouverte.

Source : Communiqué des Elus de Gauche Ecologistes et Citoyens

Alerte Corona Virus : Restez chez vous !

Chers lecteurs,

Vous le savez, le corona virus, partout à travers le monde, fait de très nombreuses victimes.

On ne compte plus le nombre de décès, ni le nombre de malades.

Aulnay cap, se sent responsable,

Je me soucie de votre santé, aussi, par pitié, je vous le demande :

Ne soyez pas inconscient!!

Ecoutez les directives du gouvernement !!!

SAUVEZ DES VIES, RESTEZ CHEZ VOUS!!!!!!

En restant chez vous, vous sauverez votre vie!!, celles de vos ami(e)s, de votre famille, de tout ceux que vous aimez !!!

Respectez les gestes barrières, les gestes d’hygiène !!!

Prenez soin de vous!!!! Appelez vos proches, donnez et prenez des nouvelles.

SOYONS SOLIDAIRES ENSEMBLE!!!

RESTEZ CHEZ VOUS !!!!!!

bien sur c’est chiant, bien sur c’est pas facile, mais il en va de

VOTRE VIE !!!!

Tout ça va finir par passer, le confinement ne va pas durer…..

Gardons espoir, c’est ensemble, que nous vaincrons ce virus !!!!!!!

Être alerté en temps réel en cas de catastrophe naturelle ou provoquée, c’est possible !

Tout le monde se rappelle de la catastrophe de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, le 26 octobre 2019, ou encore les terribles inondations qui ont touché le Sud de la France il y a peu. S’il n’est pas possible de réduire à néant ce type de risque, il est aujourd’hui tout à fait faisable d’alerter et d’informer les citoyens en temps réel avec des applications de notification SMS.

Que ce soit pour se protéger ou pour alerter les proches du danger, ces notifications SMS ont prouvé leur efficacité et ont permis de sauver des vies.

Avec ce Système d’alerte et information des populations en temps réel, vous saurez exactement la nature des risques, les moyens mis en place et l’évolution heure par heure de la situation. Il existe différentes solutions sur le marché comme cleversms.fr avec la solution clevermultimédias que vous pouvez souscrire si vous pensez habiter dans une zone à risque (zone sismique, zone inondable, risques d’accidents industriels…).

Les mairies peuvent aussi participer à l’émission des alertes

Toutes les villes ne sont pas dotées du même budget et des mêmes moyens pour alerter la population. Ainsi, certaines communes peuvent opter pour le système d’alerte des populations par SMS via la téléalerte populations disponible chez les principaux acteurs de l’hexagone. En cas de crue d’un fleuve, d’une grosse averse qui provoque un débordement des égouts, ou encore une grosse canicule qui fait augmenter la température à l’ombre bien au-delà des 40°C, les mairies peuvent avertir les citoyens et les orienter vers les bons gestes à suivre pour minimiser les risques.

Il existe de nombreux cas concrets qui montrent le bien-fondé du concept, comme l’en atteste par exemple les nombreux témoignages sur lee site communication-clever.fr, blog de la société Clever technologies.

Lors d’une urgence et grâce à ce système, vous pourrez être averti des dangers immédiats ou à venir, ce qui vous permettra de mieux préserver votre intégrité physique. Que ce soit des risques naturels (inondations, tempêtes, séismes…), des risques technologiques (explosion, fuite de produits toxiques, pollution…), des risques sanitaires (canicule, maladies…) ou une menace quelconque (attentat terroriste…), ces messages reçus pourront peut-être préserver votre vie.

Source : contribution externe

Situation très dangereuse pour les enfants place du docteur Laennec à Aulnay-sous-Bois avec une barrière manquante

La place du Docteur Laennec à Aulnay-sous-Bois est située en partie en hauteur par rapport à un espace vert à proximité. Comme vous pouvez constater, il manque une barrière, ce qui veut dire qu’un enfant peut tomber facilement et se faire mal. De nombreux enfants jouent sur cette place par beau temps.

Un lecteur trouve cela dangereux et nous demande d’alerter de la situation. A noter que ce même lecteur a alerté le compte Facebook de la ville d’Aulnay, mais son alerte ea été tout simplement ignorée.

 

Vidéo : Des chiens terrorisent le quartier du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois

Il ne faut jamais laisser les chiens dans les rues en liberté. Même s’ils sont bien éduqués, la peur peut provoquer des réactions imprévisibles. De plus, ces chiens sont en danger du fait de la circulation.

Sur une vidéo publiée sur #SLAPC, on voit deux chiens se baladant au Vieux-Payx à Aulnay-sous-Bois. L’un d’eux (le plus gros) traverse la rue, et manque de se faire renverser. 

MAJ : suite à la demande du propriétaire des chiens, l’image et le lien vers la vidéo ont été supprimés

%d blogueurs aiment cette page :