Archives du blog

Les militants de Marine Le Pen étaient également présents sur les marchés d’Aulnay-sous-Bois le week-end dernier

Aulnay-sous-Bois serait-elle devenue une ville prisée pour les militants des différents candidats à la présidentielle 2022 ? Après les militants d’Eric Zemmour et d’Emmanuel Macron, c’est au tour des militants de Marine Le Pen de montrer leur force aux Aulnaysiens et badauds.

Dans une ville dont les élus soutiennent majoritairement Valérie Pécresse, Aulnay-sous-Bois fait figure de bataille électorale avant l’heure.

Les partisans de Jean-Luc Mélenchon vont faire du porte-à-porte ce matin quartier Chanteloup à Aulnay-sous-Bois

A Aulnay-sous-Bois, le groupe d’Action Populaire Aulnay œuvre pour faire avancer les valeurs que défend la France Insoumise et son programme : « L’Avenir en Commun ».

Notre groupe souhaite l’émancipation globale de la personne humaine, la souveraineté populaire, la justice sociale, la laïcité, l’écologie, l’harmonie entre les êtres humains et leur écosystème.

Réunissant des humanistes , il ne demande ni carte d’entrée , ni cotisation, c’est un groupe ouvert à toutes et tous. Rejoignez-nous : unionpopulaireaulnay@gmail.com

Source : Action Populaire Aulnay

Du monde salle Chanteloup à Aulnay-sous-Bois pour accueillir Valérie Pécresse

Valérie Pécresse est en campagne pour obtenir l’investiture LR pour les présidentielles 2022. Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a déjà choisi son camp, à savoir celui de la présidente de la région Île-de-France.

Ce soir à Aulnay-sous-Bois avait lieu la réunion publique de la candidate à la candidature. Il y avait du monde selon les dires des personnes présentes. Plusieurs personnalités politiques LR du département avaient fait le déplacement.

Retour sur la vidéo du discours de Benjamin Giami pour les municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois

Notre rédactrice en chef Aurore Buselin a couvert le discours de campagne de Benjamin Giami, candidat tête de liste aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois. En tant que blog libre et indépendant, le blog Aulnaycap était tout naturellement invité à couvrir cet événement, et le fera pour tous les autres candidats qui le souhaitent.

Nous vous proposons une synthèse des moments forts de ce discours :

  • Pour Benjamin Giami, 2020 est l’année du changement pour une ville plus fière et plus forte. Il rappelle qu’il a grandi à Aulnay-sous-Bois, que ses parents sont arrivés en 1977, et que tout son parcours scolaire s’est effectué à Aulnay (école maternelle République, lycée Jean Zay, Ecole du Parc…)
  • Il rappelle son engagement en tan que président dans une association de défense de l’environnement de son quartier (QCBE, Croix-Blanche)
  • Il fait un bref retour sur la raison de sa démission en tant qu’adjoint de la majorité municipale actuelle, en faisant remarquer que cette équipe n’a pas tenu ses promesses
  • Il a plusieurs gros objectifs dans son programme :
    • Amélioration de l’attractivité du territoire (terrain PSA avec volonté de mettre l’accent sur la formation, l’innovation…)
    • Cadre de vie : ville plus propre, sécurisée, où l’on respire mieux avec un programme immobilier maîtrisé
    • Enfance et éducation, transmission du savoir
  • Il indique vouloir rassembler au-delà des lignes partisanes en prônant l’éthique, l’honnêteté, la transparence, l’écoute, la concertation

Si vous n’avez pas encore écouté le discours de M. Giami, vous pouvez le faire en cliquant sur l’image ci-dessous :

La rédaction gardera la plus stricte neutralité concernant les présidentielles 2017

electionsMême si la campagne des présidentielles tardent à démarrer réellement, notamment à cause de plusieurs affaires à rebondissement, le premier tour, ce n’est que dans deux mois. Les législatives viendront quelques semaines après pour donner (ou pas) une majorité au président élu.

Fidèle à sa tradition, le site Aulnaycap gardera sa plus stricte neutralité sur les débats et assurera la publication des communiqués quels qu’ils soient. Ses membres, rédacteurs ou contributeurs, ne sont affiliés à aucun parti, aucun mouvement. Ce qui garantira une actualité plus impartiale.

D’autres supports locaux ont cependant pris une décision inverse. C’est un choix que nous respectons mais qui n’est pas le notre.

De notre point de vue, c’était le seul moyen d’éviter tout conflit d’intérêt… tout en restant connecté à une campagne qui, nous l’espérons, sera plus palpitante qu’actuellement.

%d blogueurs aiment cette page :