Advertisements

Archives du blog

L’U.M.D et Fouad El Kouradi lancent un appel au vote contre le FN

Pour la deuxième fois de ce siècle, l’extrême droite est présente au second tour de l’élection présidentielle. La battre relève d’une urgence démocratique.  Son accession à la plus haute responsabilité de la République serait une hypothèque sur nos vies et un empêchement pour l’avenir. Sa haine remplacerait la fraternité, son pouvoir tuerait nos libertés et sa domination interdirait toute égalité.

L’antifascisme ne doit plus s’incarner seulement au travers du combat contre un parti ou son leader. Le contexte politique et économique de l’Europe a tant évolué, qu’il nécessite une nouvelle dynamique. Le travail de fond nécessaire commence par la réaffirmation des fondamentaux comme l’égalité, la solidarité, la liberté, les droits de l’Homme.
On ne gagne rien à priver un individu de ses droits. Hier comme aujourd’hui, le rejet de l’autre a toujours été le fonds de commerce de l’extrême droite. Éliminons toutes les formes de stigmatisation et de discrimination. Au-delà de l’injustice et la souffrance pour les personnes qui en sont directement victimes, la politique menée crée l’insécurité qu’elle dit combattre. Elle crée des sentiments de rejets et des rancœurs, des replis identitaires. Nous avons tous un rôle à jouer par-delà nos différences d’opinions politique, philosophique ou religieuse. Et l’action doit être menée sur tous les terrains : dans la rue, les quartiers, les campagnes…….                                                                                     Nous ne l’acceptons pas et nous appelons nos concitoyens à voter en conséquence« .        Pour cela, L’union pour le mouvement de la diversité appelle  à « battre l’extrême droite et Marine Le Pen » en votant « pour Emmanuel Macron », le candidat d’En marche !, le 7 mai.

Voter est plus que jamais essentiel !                                                                                               

ATTENTION à ne pas céder à la tentation de l’abstention, qui gagne une partie de la jeunesse. « Exercer son devoir de citoyen en allant voter est plus que jamais essentiel »,  le niveau de participation pourrait être parmi les plus bas pour une présidentielle, d’après plusieurs sondages. MERCI .

Source : communiqué de Fouad El Kouradi, adjoint au Maire à Aulnay-sous-Bois et président de l’UMD

Advertisements

Consultation : Pour qui voterez-vous au second tour de la présidentielle 2017 ?


Nous connaissons les 2 finalistes pour le second tour de la présidentielle 2017.. Le 7 mai au soir nous saurons qui succédera à François Hollande : soit Emmanuel Macron (En Marche !) soit Marine Le Pen (Front National).

Fidèle à la tradition, la rédaction vous propose une concertation, ouverte jusqu’au 3 Mai au soir inclus, concernant cette élection. Pour voter, sélectionner l’un des candidats (ou vote blanc, pas de vote). Bon vote !

 

Concertation : pour qui voterez-vous à la présidentielle 2017 ?

Nous connaissons les 11 candidats ayant réussi à obtenir 500 parrainages ou plus. Le 23 avril, nous saurons qui seront les 2 candidats sélectionnés pour le second tour afin de succéder au président actuel, François Hollande (qui ne se représente pas). Vous aurez le choix entre :

  • Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière)
  • François Asselineau (Union populaire républicaine)
  • Jacques Cheminade (Solidarité et progrès)
  • Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
  • François Fillon (Les Républicains)
  • Benoît Hamon (Parti socialiste)
  • Jean Lassalle (Résistons !)
  • Marine Le Pen (Front national)
  • Emmanuel Macron (En marche !)
  • Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise)
  • Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste)

Fidèle à la tradition, la rédaction vous propose une concertation, ouverte jusqu’au 19 avril inclus, concernant cette élection. Pour voter, sélectionner l’un des candidats (ou vote blanc, pas de vote). Bon vote !

Front national: Marine Le Pen veut organiser la «destruction des cités», même à Aulnay-sous-Bois

article_WEB-LEPEN-5LOGEMENT – La présidente du FN aspire à remplacer les immeubles par des maisons traditionnelles…

Marine Le Pen a des idées sur l’urbanisme dans les quartiers difficiles. La présidente du Front national a proposé ce mardi à Rozay-en-Brie (Seine-et-Marne) «d’organiser la destruction des cités» pour les remplacer par «un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles».

«Il est impératif d’organiser (…) la destruction des cités construites dans les années 1955 à 1970 et leur remplacement par un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles», a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse sur le thème du logement.

«La culture de la région»

Selon elle, le caractère traditionnel de ces nouveaux logements dépend de «la culture de la région». «Vous n’allez pas mettre une maison alsacienne en Bretagne, une maison bretonne en Provence et une maison provençale en Alsace», a-t-elle détaillé.

«Il y a des municipalités qui sont exigeantes, (…) qui déterminent en conseil municipal un cahier des charges qui permet de respecter (…) une unité esthétique dans les villes en fonction de l’architecture traditionnelle des régions françaises», a-t-elle poursuivi.

«En Seine-Saint-Denis, il y a moins de culture architecturale que dans d’autres régions», a cependant ajouté Marine Le Pen en réponse à une question sur l’architecture traditionnelle de ce département, le plus pauvre de France et qui concentre de nombreuses cités. «Mais on peut déjà éviter (…) de donner à la Seine-Saint-Denis une architecture traditionnelle de bétonnage, parce qu’en fait, c’est ça le problème», a-t-elle dit.

Le président de la Seine-Saint-Denis critique des «idées simplistes»

Le président du conseil général de Seine-Saint-Denis a répliqué mardi soir à Marine Le Pen qui avait estimé que dans ce département «il y a moins de culture architecturale que dans d’autres régions», en lui lançant: «Non, l’histoire de l’architecture ne s’est pas arrêtée aux huttes gauloises !»

«Comme à son habitude, Mme Le Pen répond à des questions complexes par des idées simplistes», écrit Stéphane Troussel (PS) dans un communiqué.

«En proposant de «détruire les cités» pour les remplacer par un «habitat traditionnel», on atteint un niveau rare de bêtise, d’incompétence et de violence», poursuit-il.

«Sans doute n’a-t-elle jamais entendu parler de Le Corbusier ou de Niemeyer. Peut-être pourrions-nous résoudre aussi la question énergétique en revenant au silex et au feu de boi» », ajoute l’élu socialiste.

Source et image : 20minutes

PSA Aulnay-sous-Bois : Pour Lutte Ouvrière, gouverner c’est toujours mentir aux exploités ! !

numérisation0017_Page_1La rédaction d’Aulnaycap vous propose de prendre connaissance du dernier tract de Lutte Ouvrière sur le site PSA Aulnay-sous-Bois, qui revient en grande partie sur l’affaire Cahuzac, qui a ébranlé le monde politique français. Ce tract est accessible en cliquant sur l’image.

Très critique, Lutte Ouvrière fustige la « bourgeoisie des fraudeurs » dans un monde « capitaliste et pourri par l’argent ». Qualifiant littéralement M. Cahuzac de « ripou » qui « a mangé à tous les râteliers, de la fraude fiscale au conflit d’intérêt« , Lutte ouvrière n’hésite pas non plus à attaque l’UMP via M. Woerth (cf. vente de l’hippodrome de Compiègne)  ou le Front National (proche de Marine Le Pen qui a ouvert un compte en Suisse pour M. Cahuzac).

Pour Lutte Ouvrière enfin, cette société capitaliste ne peut « qu’engendrer des politiciens aussi cupides que dénués de scrupules« . Des mots très durs, qu’une partie des Français pense certainement après cette affaire…

Tract accessible en cliquant ici ou sur l’image.

%d blogueurs aiment cette page :