Archives du blog

Eric Zemmour taclé par Christine Deviers-Joncour

Lettre ouverte à Eric Zemmour par Christine Deviers-Joncour


Vous souvenez-vous de cette époque, début 2000, où nous devisions sur un banc devant l’Eglise et la fontaine de la place Saint Sulpice à Paris ? Nous avions le même éditeur, les Editions du Rocher.

Je me battais à l’époque pour rétablir mon honneur et ma dignité, et le fusible que j’étais dans la plus énorme affaire de corruption politique, tentait de sauver sa peau en dénonçant leurs turpitudes ! Je fus une des premières à oser dire des vérités sur la classe politique et les coups étaient terribles en retour !  Vous n’étiez alors qu’un jeune journaliste désargenté… qui ramait !

Je vous faisais confiance car vous m’aviez un soir soutenue sur un plateau TV d’invités politiques et vous aviez pris ma défense… Rare à l’époque car sonnait l’hallali de toutes part contre le fusible désigné que j’étais.

Puis quelques années plus tard sur un plateau TV  dans « On n’est pas couchés« , vous m’avez, avec des mots de serpent, laminée… sans doute pour démontrer à quel point vous êtes fidèle à vos convictions. Ruquier lui-même à la fin est venu vers moi étonné et s’est excusé que vous ne soyez même pas venu me serrer la main. Avec un « ami » comme vous, on n’a plus besoin d’ennemis…

Quel changement radical !

Si l’on est un journaliste honnête et intègre on conserve une éthique. On informe proprement et on a le courage de mettre en lumière les malversations et dérives de notre classe politique. Il me semblait alors que vous faisiez partie de ces  gens courageux qui font l’honneur de cette  profession. Mais ce n’était qu’une illusion car vous n’êtes pas différent des autres, vous seriez même pire.

Les autres, ceux qui oublient la déontologie et la morale et qui servent leur ambition et intérêts propres en usant de contre vérités et de mensonges.

« Mentir c’est pisser contre le vent, » dit-on. Attention au boomerang car depuis quelques mois nous reconnaissons clairement ceux qui ont totalement tourné leur veste et font fi de l’éthique et servent leurs maitres : les mondialistes ! Quelle débâcle !

Appât du gain et corruption ! Devant les gratifications douteuses, l’homme, hélas, est souvent  lâche, fragile et veule !

Et puis en approchant le sommet du pouvoir, il y en a qui sentent pousser leurs ailes et perdent tout contrôle. Grisant, n’est-ce pas  d’approcher la cour du prince ? La place du roi ?

Et vous, Eric Zemmour la girouette versatile qui dit une chose et son contraire, vous êtes en train de vendre votre âme au diable et l’attrait maléfique du pouvoir vous a grisé.

Aujourd’hui, en plein marasme, écroulement économique, tyrannie sanitaire, pertes d’emplois, perte de liberté, misère, vaccins dangereux devenus obligatoires, y compris pour  les enfants… vous venez nous parler d’immigration ? Mais combien vous paie-t-on pour détourner l’attention des vrais problèmes ?

Pourquoi ne dites-vous pas que l’immigration est souhaitée et favorisée par votre ami Jacques Attali qui déclare que l’Europe a un « besoin vital de 150 millions de nouveaux immigrés » ? Pourquoi ne désignez-vous pas la source plutôt que la conséquence ? Qui favorise le « Grand Remplacement » que vous dénoncez ?

Vous vous partagez le travail pour alimenter la haine raciale et religieuse ? Chacun joue son rôle ? Dans quel but ? Provoquer une guerre civile dans notre pays et faire de la France un nouveau Liban, en désignant toujours les éternels boucs émissaires que sont les Musulmans ?

Vous croyez vraiment que les Français vont être dupes de cette machination abjecte ?

Par ailleurs, il y a quelques mois, vous étiez favorable à un durcissement des mesures sanitaires mais en campagne pré-électorale, vous affirmez sans honte bue que vous seriez opposé à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire ?

Vous n’aviez pas de mots assez durs pour désigner l’Europe comme source de tous nos malheurs, mais aujourd’hui pour servir les intérêts de ceux qui vous financent, vous affirmez qu’il faut y rester ?

Vous décriviez l’euro comme la source de l’appauvrissement des Français mais maintenant que le mirage élyséen s’approche, vous décrétez qu’il faut le garder ?

Mais quand dites-vous la vérité Eric Moïse Zemmour ?

Quels intérêts défendez-vous vraiment, vous qui vous prétendez plus Français que les Français ? Vous qui rêvez de transformer notre pays en un nouvel Israël européen, citant le pays de l’apartheid en exemple à suivre ?

Croyez-vous que les Français vont être dupes de vos mensonges et de votre stratégie machiavélique minable qui consiste à nous dresser les uns contre les autres ? En quoi êtes-vous différent de ceux que vous vilipendez ?

Votre apparition en pages des couvertures de cette presse malhonnête et vendue et votre présence massive dans les médias de vos amis milliardaires, avec des sondages truqués à la clé, tente de nous faire croire que vous seriez le « nouveau phénomène » et fait grimper votre popularité d’une manière insensée et artificielle. Même schéma qu’avec E. Macron…! Un nouveau produit, une nouvelle lessive censée laver plus blanc que blanc. Une nouvelle arnaque !

Et vous nous croyez assez naïfs pour ne pas le voir ? Vous êtes pourtant bien placé pour savoir que les sondages ne sont que des instruments de manipulation de l’opinion publique ! Et vous vous y vautrez sans aucune pudeur, contribuant ainsi à tromper les Français.

Vous ne seriez donc qu’une vulgaire marionnette populiste dans les mains de l’Ordre mondial comme les autres ?

Méfiez-vous car le peuple français se réveille et n’est plus dupe, et les retours de bâtons seront terribles. Bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer car vous ne réalisez pas la colère qui gronde contre cette élite globaliste responsable de tous nos malheurs et de toutes nos souffrances. Cette élite que vous rêvez de rejoindre à n’importe quel prix.

Lorsque les gens auront perdu leur travail et  leurs êtres chers, lorsqu’ils verront leur vie finir en lambeaux à cause des politiciens corrompus, de cette médecine marchande et immorale, de ces menteurs professionnels que sont devenus les journalistes domestiques du pouvoir, et face à cette folie mondialiste meurtrière, leur colère sera à la hauteur de ce qu’ils subissent. N’en doutez pas.

Et les ors de la République ne constitueront une protection pour personne, même pas vous.

Depuis trop longtemps notre pays sombre de Charybde en Scylla avec des gouvernements successifs de plus en plus nocifs et médiocres. S’il vous plait ne rallongez pas cette triste liste. Le constat est acté : Le peuple de France veut reprendre son destin en mains et éliminer les fripouilles. Jamais comme aujourd’hui les Français n’ont eu autant besoin d’honnêteté comme de l’air pur pour respirer. Jamais comme aujourd’hui les Français n’ont eu autant besoin de dirigeants intègres et loyaux car cela fait trop longtemps qu’ils sont trahis, trompés, pillés.

La sagesse Eric Zemmour, c’est quand le Bien embrasse le Mal, quand l’Amour séduit la haine, quand la Force séduit la Faiblesse, quand le Pouvoir protège la Vie.

Et il est évident que vous n’avez pas cette Sagesse là…   A bon entendeur !

Christine Deviers-Joncour

Proposé le  13  Octobre  2021  par  Catherine  Medioni

Quels financiers se trouvent derrière Eric Zemmour ?

La cellule investigation de Radio France révèle que certains financiers d’Éric Zemmour ont un profil qui rappelle ceux des lieutenants d’Emmanuel Macron pendant la campagne de 2017. Certains internautes reprochent à Eric Zemmour de prétendre être un candidat anti-système tout en acceptant que sa pré-campagne soit financée par Rothschild et JP Morgan !

L’enquête de Radio France relayée par France Info révèle que derrière l’hypermédiatisation à outrance d’Eric Zemmour, idéologue de droite, se cachent des hommes très fortunés prêts à tout pour que l’ex chroniqueur de CNews accède au pouvoir.

Mais s’interroge Radio France, qui travaille pour Eric Zemmour, à l’ombre des radars médiatiques ? Ses investigations ont permis de découvrir un directeur de Start Up âgé de 32 ans,  dénommé Julien Madar , directeur général de  » checkmyguest  » qui met à disposition de l’association  » les amis d’Eric Zemmour  » une boîte aux lettres recueillant les chèques des adhérents.

Ancien banquier d’affaire chez Rothschild où il s’était spécialisé dans la fusion-acquisition, Julien Madar  a d’abord étudié à l’université de Columbia à New York. Après cela, il a créé une association d’investisseurs (club deal) avec un ami, également banquier chez Rothschild, avant de rejoindre Checkmyguest, une jeune pousse qu’il avait aidée il y a quelques années en levant 7 millions d’euros de fonds”, nous apprend France Info.

Située au 18  rue du Faubourg Saint Denis dans le 10 ème arrondissement de paris, l’adresse postale de l’association “Les Amis d’Eric Zemmour”  est domiciliée dans un logement parisien appartenant à Julien Madar qu’il loue à des touristes. Mais comme ses clients n’ont pas l’utilité ni la clé de la boîte aux lettres au cours de leur bref séjour, Julien Madar a accepté de la mettre à disposition de l’association soutenant la candidature d’Eric Zemmour.

Julien Madar n’est pas le seul soutien que compte Eric Zemmour. l’enquête a mis à jour d’autres personnes telles que  Paul-Marie Coûteaux, directeur du magazine Nouveau Conservateur et ami depuis 1993  du polémiste français et qui, se prononçant sur la campagne de l’ex chroniqueur de CNews, dira ceci : “je ne rentrerai pas dans les détails, mais rassurez-vous, il y a de l’argent !”

Cependant un autre poids lourd de la campagne de Zemmour a été identifié par les enquêteurs. Il s’agit de Jonathan Nadler, banquier d’affaires qui a déjà travaillé pour la banque Rothschild avant de déposer ses valises chez JP Morgan.

Le profil de Julien Madar rappelle certains de ceux des lieutenants qui entouraient Emmanuel Macron lors de sa campagne en 2017. Mais ce jeune loup roule pour la droite radicale qu’incarne Éric Zemmour. Un proche du potentiel candidat à la présidentielle le confirme : « C’est Julien Madar qui s’occupe de la partie financement. ».

Autre homme clé de ce dispositif,  Antoine Diers, porte-parole des amis de Zemmour et  directeur de cabinet LR du maire du Plessis-Robinson.

Il semblerait donc que Julien Madar dirige la partie opérationnelle du financement de ce qui s’apparente à une précampagne, tandis que Jonathan Nadler se concentrerait plutôt sur le programme économique. Jusqu’ici ces deux hommes le faisaient en toute discrétion car la question des finances reste taboue dans l’entourage d’Éric Zemmour…..

Article  rédigé  le  22  Septembre  2021  par  Catherine  Medioni

Pour Eric Zemmour, la Seine-Saint-Denis est une enclave étrangère victime d’une colonisation religieuse

Si l’on sait qu’Eric Zemmour ne porte pas le département de la Seine-Saint-Denis dans son coeur, on ne savait pas à quel point il dénigrait cette collectivité. Dans son ouvrage « La France n’a pas dit son dernier mot », Eric Zemmour estime que la Seine-Saint-Denis serait le symbole de la théorie du Grand Remplacement qui n’existerait pas, et que certains endroits sont devenus de facto interdits aux femmes (notamment dans certains cafés).

On ignore si le polémiste et éditorialiste va se présenter aux élections présidentielles de 2022 ou s’il fait tout ce remu-ménage pour vendre au maximum son livre, mais il est évident qu’il ne pourra pas compter sur le soutien des séquano-dyonisiens pour atteindre l’Elysée.

 

Le département de la Seine-Saint-Denis engagé dans le procès contre Eric Zemmour pour injures racistes

Eric Zemmour est un polémiste connu pour ses sorties contre l’immigration, les immigrés et l’Islam en général. C’est aussi un éditorialiste de premier plan sur la chaîne CNEWS, un écrivain et potentiellement un homme politique.

Eric Zemmour n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en qualifiant les « mineurs étrangers isolés » (certains sont en fait majeurs) en les qualifiant de violeurs, d’assassins et de voleurs. Son procès a lieu demain.

Stéphane Troussel, président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, s’est porté partie civile et ira témoigner demain au tribunal. D’autres présidents de département ont effectué la même démarche.

 

La Révolution Est En Marche campe devant le siège de C-News avec Hadama Traoré à sa tête

Après avoir participé à la manifestation des gilets jaunes place Wagram à Paris, plusieurs membres de La Révolution Est En Marche commencent à investir les environs du siège de la chaîne C-News. Des tentes vont être plantées et durant 24h, le mouvement manifestera son désaccord par rapport à la ligne éditoriale de la chaîne.

Pour rappel, l’un des chroniqueurs de premier plan à C-News n’est autre que le polémiste et écrivain Eric Zemmour.

%d blogueurs aiment cette page :