Publicités

Archives du blog

La belle-mère privait les enfants de son mari de jeu, de soin et de nourriture à Aulnay-sous-Bois

Un couple a été condamné par le tribunal d’Evry. La vie des enfants a été comparée à celle de Cendrillon ou de Cosette.

L’histoire est digne des contes les plus cruels. Le procureur ne s’y est pas trompé, invoquant « les Misérables ou Cendrillon » à l’audience qui s’est tenue mercredi soir devant le tribunal correctionnel d’Evry. « Des récits qu’on juge insupportables, souligne-t-il. On n’admet pas qu’une telle méchanceté puisse être reproduite en vrai. »

Et pourtant, comme les personnages de Cosette ou Blanche-Neige, trois enfants ont été plus particulièrement victimes de la « haine » de leur belle-mère. Même si au final, les cinq enfants d’un couple qui vivait à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant de déménager à Grigny (Essonne) ont été placés en foyer en 2012.

Depuis 2004, ils étaient tous frappés à coups de ceinture. Mais les trois plus grands, issus d’un premier mariage, vivaient un calvaire encore plus intense que les plus jeunes : ils n’avaient pas de jeux, pas de jouets, pas de livres, interdiction de sortir de leur chambre, de manger, de regarder la TV ou de prendre une douche chaude.

Ariston, le mari de 48 ans, sous l’emprise de la « mégère », comme l’a appelée un avocat, et Marie-Roselène, 46 ans, ont été condamnés à 3 ans de prison dont deux ans ferme. « Nous sommes allés plus loin que les réquisitions du procureur parce que les faits sont extrêmement graves, ces enfants ont failli mourir, lance la présidente du tribunal. Et vous n’avez pas eu un mot d’excuse pour les victimes. Deux ans c’est trop long pour un bracelet électronique, vous ferez de la semi-liberté ou de la prison. »

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Vidéo : maltraitance sur des animaux, un individu capture un oiseau sur les bords d’un lac

animal_attrape_lac

Vidéo

Alors que la rédaction a obtenu de nombreux messages s’indignant de la présence d’animaux dans les cirques, une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre un individu au comportement détestable : alors qu’il se met à nourrir canards et autres oiseaux sur les bords d’un lac (qui au passage, est interdit), celui-ci profite de la confiance du palmipède envers l’homme pour le saisir et l’humilier.

La vidéo n’indique pas si l’animal a été relâché ou s’il a été tué. Un comportement qui montre que finalement, l’animal n’est pas forcément plus sauvage et méchant que l’homme.

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-contre.

Aulnay-sous-Bois : un chien en détresse secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis !

chien_abandonneEnfermée sur un balcon, une jeune croisée malinoise a été secourue par la Fondation 30 Millions d’Amis à Aulnay-sous-Bois. Sa maîtresse était déjà connue des autorités pour des actes de cruauté. La Fondation, qui suit ce dossier depuis 2011 avec une attention particulière, espère une condamnation ferme.

Article complet à lire ici.

%d blogueurs aiment cette page :