Archives du blog

Retour sur l’organisation d’un débat Citoyen à Aulnay-sous-Bois sur les trois génocides du XX siècle

Mesdames,Messieurs ;

Au nom de Madame Milville, Principale du collège, de son Adjoint, Monsieur Benhadria et dans le cadre de ma mission « chargé de la citoyenneté », je ne vous remercierai jamais assez d’avoir accepté de participer à notre débat citoyen à l’occasion de la journée nationale de la mémoire des génocides et des crimes contre l’humanité. Votre participation à ce débat a été, non seulement utile, mais essentielle.

Et c’est grâce à votre engagement à leurs côtés que nous sommes parvenus à leur donner le goût et l’ambition de construire un parcours citoyen positif, de conserver la mémoire de ceux qui ont donné leur vie à cause de la bêtise humaine, de sensibiliser les jeunes collégiens à la mémoire collective, en rappelant l’historique du souvenir des personnes déportées, assassinées et leurs familles, de corriger les perceptions stéréotypées du mot « juif » à travers les discours des négationnistes, de déconstruire leurs fausses représentations de la différence physiologique entre les êtres humains. 

L’originalité de cette opération réside dans le fait que nos élèves ont pu visiter le mémorial de la Shoah, vous rencontrer, vous Mesdames et Messieurs les responsables pédagogiques, éducatifs, les  témoins et les personnalités politiques. Vous avez pu présenter aux jeunes une image parlante des génocides et des crimes contre l’humanité. Vous nous avez aidés à faire de cet événement un moment enrichissant et un temps d’échange pour l’ensemble des élèves et professeurs présents.

Les élèves participant à ce projet réaliseront des articles, des vidéos et des diaporamas sur ce débat à partir des photographies réalisées pendant l’échange avec tous les participants. L’objectif étant de diffuser aux autres élèves du collège et aux parents l’essence du projet dans le cadre du Parcours Citoyen.

En attendant le plaisir de vous rencontrer encore lors d’autres projets, je vous remercie de l’attention que vous portez à cette sollicitation qui s’inscrit dans le cadre du Parcours Citoyen.

Source : discours de Mustapha. REZZAKI, Enseignant de Sciences Physiques et Chimiques, Chargé de mission « Citoyenneté », Chargé de mission « Orientation et Forum des Métiers », Référent « Egalité Filles-Garçons », Coordinateur inter-cycle (École-Collège ; Collège-Lycée)

 

Il y a 100 ans commençait le massacre des Arméniens dans l’empire Ottoman

genocide_armenienAvril 1915, l’empire Ottoman était entré en guerre contre l’Entente aux côtés des empires Centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie, Bulgarie). Après quelques victoires sur le Front du Caucase contre les Russes, les troupes Ottomanes commencent à subir quelques revers et se replient. Le Sultan et les autorités de l’époque décidèrent alors de « régler » le problème Arménien en déportant et anéantissant hommes, femmes et enfants par la déportation et les exécutions.

Les soldats de l’armée Ottomane ont été secondées par des milices Kurdes qui n’hésitaient pas à massacrer les colonnes de civils Arméniens qui traversèrent le désert pour arriver dans le Nord de la Syrie.

Outre les Arméniens, Plusieurs centaines de milliers d’Assyriens et de Grecs connurent le même sort.

Génocide ou pas ?

La question fait débat : alors que la France, l’Allemagne, la Russie et d’autres pays qualifient ces massacres de Génocide, Les USA et la Turquie refusent d’employer ce mot. Une chose est cependant sure : des régions entières (notamment Van, le berceau historique de la nation Arménienne), autrefois peuplées majoritairement d’Arméniens, sont aujourd’hui peuplées quasi-exclusivement de Turques. Génocide ou pas, un nettoyage ethnique a bien eu lieu.

A noter que des massacres à grande échelle avaient déjà eu lieu dans l’empire Ottoman à la fin du 19ème siècle et en 1909, toujours contre la communauté Arménienne.

Article complet relatant du « Génocide Arménien » accessible sur Wikipedia.

%d blogueurs aiment cette page :