Archives du blog

Mathilde Levesque, professeure de lettres du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, estime les agresseurs comme non responsables

Vidéo

Mathilde Levesque est une professeure de lettres reconnue du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois. Très proche de ses élèves avec lesquels elle s’amuse des nouveaux mots inventés (cf « lol est aussi un palindrome), Madame Levesque a, dans une vidéo affirmé que les agresseurs sont souvent des victimes qui ne sont pas responsables de leurs actes et qui sont le reflets de pulsions et d’émotions. 

Madame Levesque estime qu’il ne faut pas aller dans la surenchère de la violence et que l’habileté rhétorique  permettrait de surpasser cette violence et amener l’agresseur à réfléchir.

Si un jour vous êtes agressé dans la rue, le RER ou même chez vous, essayez donc des jeux d’esprit et des répliques bien placées pour transformer votre agresseur en partenaire.

pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-contre ou ci-dessous.

Une année dans la classe de Madame Levesque sur France 2 au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Le documentaire «Je dis donc je suis», diffusé ce mardi soir (23h40), a été tourné durant un an dans la classe de seconde de Mathilde Levesque, prof de français au lycée Voillaume.

« Elle est énergétique, la prof. Ça se dit, énergétique ? » A cette question, posée face caméra par une élève de Mathilde Levesque, on serait tenté de répondre : oui, ça peut se dire.

Car on sent bien, tout au long du documentaire « Je dis, donc je suis », diffusé ce mardi soir sur France 2 dans l’émission « Infrarouge » (à 23h40), à quel point l’enseignante de lettres nourrit ses élèves d’Aulnay-sous-Bois de tout ce qui peut, selon elle, les instruire et les construire.

Deux jours de tournage par semaine durant un an

Pour ce film, l’équipe de la réalisatrice Marie Bonhommet a passé un an dans la salle de classe de Mathilde Levesque, en seconde, au sein du lycée Voillaume, l’un des plus grands du 93.

« Ce n’était pas évident : deux jours par semaine environ, il fallait faire cours avec quatre caméras et 18 micros », confie la prof trentenaire, à qui l’on doit déjà deux ouvrages inspirés du bagou de ses élèves : « LOL est aussi un palindrome » (2015) et « Figures stylées » (2017).

Source, image et article complet : Le Parisien

Tentative d’intrusion dans le lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, intervention de la police

La tension était encore palpable au lycée Voillaume ce matin à Aulnay-sous-Bois. La grille était bloquée ce matin par un groupe de lycéens, des feus de poubelle ont été provoqués, et des individus ont défoncé un grillage en fin de matinée et sont entrés de force dans l’enceinte de l’établissement, provoquant l’arrivée des forces de l’ordre.

Flash-ball, gaz lacrymogène ont été utilisés pour faire fuir les émeutiers. Très peu d’élèves ont finalement pu aller au collège et de nombreux enseignants ont fait valoir leur droit de retrait.

Une réunion a lieu ce mardi 12h00 en salle des professeurs pour faire le point de la situation.

Scènes d’émeutes et de guerre civile aux alentours du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois a été bloqué en marge des manifestations lycéennes en soutien au mouvement des gilets jaunes. Des voitures en feu sur la route de Mitry, un restaurant pillé et saccagé par des émeutiers, une route coupée, des bus qui ne circulent plus, des riverains apeurés….

Des scènes de guerre civile ont émaillé la manifestation qui se voulait pacifiste. Les autorités locales semblent avoit été prises de court par les événements.

 

Petit moment de détente pour les élèves du Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois pour InterClass’

Pause déjeuner avec vue pour les élèves du Lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois, avant d’aller en studio enregistrer leurs voix.

InterClass’ est une initiative de France Inter pour éduquer les jeunes aux médias.

Jet de gaz lacrymogène dans le lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

5 filles ont été incommodées par un jet de gaz lacrymogène dans les couloirs du lycée Voillaume. Agées de 16 à 17 ans selon Le Parisien, elles ont été conduites à l’infirmerie, et 4 d’entre elles ont été ensuite transportées à l’hôpital Ballanger.

Les auteurs n’ont pas été authentifiés.

Terrible incendie dans un pavillon à proximité du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Un lecteur nous informe qu’un incendie a eu lieu tôt ce matin dans la maison au dessus de la pharmacie située à proximité du lycée Voillaume à Aulnay. Les routes ont été interdites à la circulation dans les environs. Plusieurs camion de pompier sont sur les lieux.

Selon des témoins, mais cela reste à confirmer, il y aurait 1 mort (source : association ECM)

 

Vidéo : SWAGGER de Olivier Babinet avec des lycéens de Voillaume à Aulnay-sous-Bois pour le festival de Cannes 2016

acid_swaggers_aulnay

Vidéo

La rédaction vous invite à découvrir un extrait de Swagger, film réalisé avec des lycéens de Voillaume, en cliquant sur l’image ci-contre.

Swagger a été réalisée par Olivier Babinet, plusieurs acteurs sont du Lycée Voillaume. Ce film montre le quotidien d’un collège-lycée de Seine-Saint-Denis, avec pour toile de fond les tours des cités et les dealers.

Les lycées privés à Aulnay-sous-Bois restent toujours devant les lycées publics

classement_lycees_93Rien n’y fait : les lycées privés restent toujours en tête parmi les établissements scolaires les mieux classés, bien devant les établissements publics. Le classement obtenu au travers du Parisien (cf image ci-contre) montre en effet que, pour toute la Seine-Sant-Denis, le Lycée Espérance arrive en 6ème position, le Protectorat Saint-Joseph en 15ème position, le lycée Jean Zay en 30ème position, alors que le lycée Voillaume reste loin derrière en 44ème position (sur 54).

Alors que de nombreux parents (y compris les élus) mettent leurs enfants dans les établissements privés, d’autres sont mis sur la liste d’attente, leur dossier étant souvent rejeté, faute de place. Qui pourra remettre les lycées publics sur le devant de la scène éducative ?

Au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, on a respecté la minute de silence

Aulnay_Paris_AttentatsAlors que pour les attentats contre Charlie Hebdo, la minute de silence n’avait pas été respectée, cela a changé avec les attentats de Paris, où la minute de silence a été quasiment partout suivie.

Au lycée Voillaume, plusieurs élèves s’étaient soulevés contre la minute de silence à l’encontre des journalistes morts de Charlie Hebdo, qui attaquaient souvent l’Islam. Mais hier, tous les élèves sont restés unis.

Source : Libération

%d blogueurs aiment cette page :