La municipalité d’Aulnay-sous-Bois soutient l’église Catholique suite à l’horrible attentat de Nice

Ce matin, les élus de la Municipalité ont déposé une gerbe dans chacune des églises d’Aulnay-sous-Bois à l’occasion de la Toussaint afin de témoigner leur soutien à la communauté catholique suite à la tragique attaque survenue au sein de la Basilique Notre-Dame de Nice.

Publié le 1 novembre 2020, dans Actualité, Religion, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Très bien !

    Mais….

    Contre ceux qui veulent la guerre

    Dans une pétition au ton très martial mise en ligne par le journal Le Monde daté du dimanche 1er novembre et réagissant aux assassinats que l’on sait, près de cent professeurs d’universités françaises dont Luc Ferry, Gilles Kepel, Pierre Nora, Pascal Perrineau ( que fait il dans cette galère ?), Pierre Vermeren, l’inévitable Pierre André Taguieff, en appellent à une véritable éradication des « idéologies indigénistes, racialistes et décoloniales ». Si évidemment la condamnation la plus ferme s’impose contre les auteurs de crimes aussi répugnants ce texte suscite quelques réflexions.
    Mettant en cause une fois de plus Houria Bouteldja la militante décoloniale et autres « islamo gauchistes », ils notent « que les assassins ( de Conflans, de Nice ) auraient été « conditionnés par des gens qui encouragent cette radicalité ». Ce qui, comble du ridicule, revient à affirmer que les deux terroristes en question, l’un Tchetchène, l’autre Tunisien avaient attendu pour passer à l’acte les écrits d’Houria Bouteldja mais aussi de Françoise Vergès, Rokhaya Diallo, Maboula Soumahoro, Sihem Assebague, et de tous ceux qu’ils accusent d’avoir créé par leurs écrits ou attitude un véritable appel au crime. Selon cette grille de lecture pourquoi ne pas en appeler à l’arrestation des responsables du GISTI pour leur défense des travailleurs immigrés ou le Pape pour ses appels à la compassion pour les sans-papiers et à la paix civile ?

    Mais ne s’arrêtant pas là les pétitionnaires poursuivent leurs élucubrations en s’en prenant pêle-mêle aux femmes voilées et aux recteurs d’université coupables selon eux d’être trop mous dans cette mobilisation et en bref tous ceux qui ne se réclament pas des nouveaux évangiles de la Ve république à savoir les caricatures de Charlie.
    On le voit il s’agit d’une offensive de grand style de la part de tous ceux que la liberté d’expression des autres dérange. Cette pétition bénie par le pouvoir actuel qui non seulement appelle explicitement à la répression mais aussi à la violence à l’encontre de personnes clairement identifiables et localisables constitue ni plus ni moins qu’un appel à achever la liberté d’expression déjà fort mal en point dans ce pays. Comment accepter ces cris belliqueux lancés par des Elisabeth Badinter, Elisabeth Levy, Christian Estrosi ou Pascal Bruckner?

    Ceux ci nous ramènent aux jours les plus sombres de la guerre d’Algérie lorsque certains plumitifs fascistoïdes ciblaient dans leurs écrits du jour ceux que le lendemain leurs amis terroristes de l’OAS devaient éliminer car partisans de la paix et de la justice pour l’Algérie. C’est clair il s’agit bien de ça, une ambiance de sale guerre.
    Et ceux là même qui fustigent les emprunts intellectuels au monde anglo saxon partent en croisade dans le plus pur style du Maccarthysme étasunien.

    Qu’est-ce à dire, s’achemine t-on vers des vagues d’arrestations de militants décoloniaux, « pour leur passer un message », dirait Darmanin ? Prépare t-on un vaste autodafé des ouvrages de Michel Foucault, Franz Fanon, Edward Saïd, Boaventura de Sousa Santos, Aníbal Quijano, Enrique Dussel, Ramon Grosfoguel et de tous ceux qui sont au fondement de la pensée décoloniale? Et au delà pourquoi pas, va t-on détruire les bustes de Jacques Chirac qui nous le savons avait une conception de la Laïcité plus conforme à la loi de 1905 que celle d’Emmanuel Macron ? Quant aux 6 millions de ressortissants français ou pas de confession musulmane va t-on pour eux ouvrir des camps de rééducation identiques à ceux des Ouïghours ?

    Ne soyons pas dupes des expressions codées, ce sont bien tous les musulmans libres, qui sont visés par l’expression « islamistes ». Et ce sont bien les partisans d’une véritable laïcité que l’on désigne par « islamo gauchistes » y compris des personnalités comme Jean-Louis Bianco, Nicolas Cadène ou Jean Baubérot.

    Pour finir une question nous taraude, comment ces pétitionnaires toute honte bue, osent-ils instrumentaliser l’assassinat de Samuel Paty et des trois fidèles de la cathédrale de Nice dans le sens d’une véritable guerre contre les musulmans et l’Islam, n’est ce pas exactement le contraire de ce que ces martyrs, qu’ils reposent en paix, auraient souhaité ?

    YB

  2. @ Souriya | 1 novembre 2020 à 19 h 58 min

    Vous avez fait le choix de poster votre très long commentaire sous un article très court qui informait juste que suite aux attentats perpétrés contre la communauté catholique qui n’est pas réputée pour empêcher ni agresser les autres cultes, que la municipalité avait eu la délicate attention de soutenir toutes les églises et tous les chrétiens de la ville par une gerbe de fleurs témoignant de leur empathie et de leur compassion.

    En quoi cela vous dérange ou vous pose problème ?

    Personnellement je ne peux que saluer une telle initiative qui est à la fois un geste de compassion, de soutien moral et affectif, et en même temps une volonté d’apaisement au travers des fleurs, symboles de pureté, d’innocence et de paix. Nul doute que si la communauté catholique se mettait à égorger, éviscérer, décapiter ou à poser des bombes dans les lieux de culte Musulman, la municipalité aurait fait de même pour soutenir toute la communauté musulmane !

    Par conséquent arrêtez de cultiver la division ! Cesser d’entretenir le séparatisme par les ressentiments infondés et injustes continuellement entretenus !

    Que cherchez vous à dire et à faire en publiant une critique dirigée contre tous ces professeurs d’université qui selon vous auraient eu l’outrecuidance de s’exprimer et d’affirmer leur point de vue dans le Monde ? Que fustigez-vous au juste ? Le droit d’expression ? Le droit de compassion ? Le droit de s’interroger sur les évènements choquants et barbares infligés aux  » non musulmans  » qui constituent aussi et pour l’instant majoritairement le peuple de France ?

    Affirmez-vous que le peuple de France doit se coucher devant la barbarie de ces bouchers d’Allah qui s’en prennent à des innocents qui n’ont jamais fait aucun mal ? Demandez vous au peuple de France de se soumettre à la loi islamique, à la sunna, à la charia et autres hadiths qui encouragent la violence et le meurtre des non musulmans ? Nous faites vous ordre de nous aplatir devant ces hordes de criminels et de sauvages qui salissent le pays des lumières et qui donnent de l’Islam une image déplorable ?

    Dans un pays laïque, aucun dogme religieux ne doit prévaloir sur les lois de la république et la neutralité vestimentaire et comportementale doit s’imposer d’office dans tous les lieux publiques, ce qui signifie l’interdiction de signes ostentatoires permettant d’identifier une personne en la rattachant à sa religion et, depuis la loi de séparation des cultes et de l’état de 1905, ceci est valable pour toutes les religions sans aucune exception !

  3. Cessez vos amalgames. J’ai souvenir de l’abbé Pierre député siégeant en soutane à l’assemblée nationale!! La république ne se prononce pas sur la « neutralité vestimentaire ». pour moi, athée, cela s’apparente à un déguisement digne de carnaval…. Curés en soutane, bonnes soeurs en cornette, musulmans en pantalons trop court, etc…
    Tous les citoyens peuvent s’habiller comme ils veulent et heureusement. Seuls les croyants peuvent comprendre leurs costumes.

  4. @Medioni c’est vous qui parlez de longs commentaires ? Lol
    Je ne parle pas aux islamophobes

    Bye-bye

  5. @ Souriya | 2 novembre 2020 à 13 h 01 min

    Je ne vous autorise pas à m’interpeller par le seul nom de famille que je partage avec d’autres personnes. Par conséquent veuillez y adjoindre Catherine ou madame.

    Je ne vous reproche pas la longueur de votre commentaire puisque j’en écris moi-même des très longs, mais je vous demande ce que vous cherchez à nous dire en le plaçant sous cet article qui ne devrait même pas donner lieu à des polémiques ?

    Du coup, vous n’avez pas répondu aux questions que je vous ai posées suite à votre commentaire et dont je ne comprends pas la pertinence avec la teneur de l’article.

    Enfin, votre accusation d’islamophobie dont vous ne connaissez manifestement pas le sens littéral du mot, est infondée et calomnieuse, car écrire des articles en phase avec l’actualité est nécessaire et poser les débats sur la table ne constitue pas un délit, ni un acte d’islamophobie. En France il est permis de parler et de débattre de tout, donc des idéologies religieuses, mais en revanche il est interdit d’accuser publiquement sans preuve.

    Je considère d’ailleurs qu’une personne qui accuse une autre d’islamophobie, sans donner les preuves factuelles et matérielles de ses allégations, démontre qu’elle est incapable de soutenir le débat par une argumentation étayée et vérifiable, en plus de se rendre coupable de jeter arbitrairement le discrédit et le déshonneur sur une personne innocente.

  6. Aulnay cap est la source de vérité et Catherine Médioni est sa prophétesse
    Cette femme est visionnaire

    https://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-nice-brahim-a-est-alle-prier-a-la-mosquee-le-matin-de-la-tuerie-02-11-2020-8406161.php

    Catherine Au bar !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :