Archives du blog

Yannick Jadot et les écologistes cartonnent dans les quartiers pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois, mais pas dans le Nord

Si on ne peut comparer sérieusement le contexte des élections Européennes aux élections locales, il est toutefois intéressant de constater les disparités d’un quartier à l’autre dans une ville comme Aulnay-sous-Bois entre son quartier Sud pavillonnaire, son quartier Centre et ses immeubles de standing et ses quartiers Nord populaires.

Pour la liste e Yannick Jadot aux européennes 2019, nous constatons que les Aulnaysiens se sont beaucoup mobilisés pour lui dans les quartiers pavillonnaires du Sud, mais aussi dans le Centre Gare et dans une moindre mesure dans le Vieux-Pays. 

Dans le bureau n°4, dans le Centre Gare, il arrive en tête à égalité avec la liste Rassemblement National avec un total de 78 voix. Dans le secteur Sud et Centre, les écologistes font entre 15 et 20% des voix.

Dans le Nord de la ville, le résultat est beaucoup moins reluisant. Ici, la liste écologiste oscille entre 5 et 10% en général. Dans le bureau n°47, là où Hadama Traoré a cartonné, seuls deux Aulnaysiens ont choisi Yannick Jadot. Dans les quartiers du Nord de la ville, l’écologie semble encore un sujet abscons, loin des priorités du quotidien qui sont l’emploi, l’éducation et sur les difficultés de boucler les fins de mois…

L’intérêt d’utiliser les lampes LED chez soi

L’écologie, c’est l’affaire de tous, c’est bien connu. Que ce soit pour aller chercher son pain à a boulangerie à 500 mètres ou pour reprendre ses enfants de l’école située à moins de un kilomètre, ces petits gestes au quotidien sont autant d’effort qui nous permettent à tout un chacun de préserver l’environnement.

Cela s’applique également à l’éclairage, avec notamment les ampoules de technologie LED. Le fait d’utiliser une lampe de type LED permet notamment de réduire sa consommation en électricité de manière substantielle. Les spécialistes estiment en effet que les lampes LED consomment 5 à 6 fois moins d’énergie qu’une ampoule à filament (les ampoules classiques majoritaires jusqu’à la fin des années 80s). De plus, les lampes LED ont une durée de vie importante, et supporte beaucoup mieux aux successions d’allumage et d’extinction comparées aux autres ampoules comme celles utilisant la technologie fluo-compacte.

Autre élément à prendre en considération, les lampes LED ne produisent que très peu d’émission électro-magnétiques et ne s’appuient pas sur des matières toxiques ou polluantes pour fonctionner, contrairement aux lampes fluo-compactes. De plus, les ampoules LED sont efficaces dès le démarrage.

Si les ampoules LED présentent de nombreux avantages écologiques par rapport aux autres technologies, attention cependant à ne pas fixer des yeux certaines ampoules puissantes. Certaines ampoules LED émettent de la lumière bleue qui peut abîmer la rétine. Cependant, ce phénomène est souvent rare et les constructeurs font bien attention à limiter ce phénomène.

Ecologiques, économiques, pratiques : ces ampoules ne présentent que des avantages et permettront de réduire la facture énergétique. Avec  l’isolation des logements, ces ampoules permettront peut-être un jour la transition – pour l’instant peu probable – du nucléaire vers les énergies renouvelables.

Source : contribution externe

Manifestation des écologistes dans le cadre de la COP 21, faut-il sortir du capitalisme ?

_MANIFDernière série de notre reportage sur la manifestation des écologistes concernant la COP 21, conférence qui doit fixer l’avenir de l’homme sur la planète. Dans une première image, les manifestants clament haut et fort que la seule issue pour sauver la planète est de sortir du capitalisme (mais pour aller où ?).

Une autre image, plus angélique, montre quelques manifestants souhaitant sortir du charbon et libérer les énergies.

MANIF 2

Seine-Saint-Denis : Les wagons étaient vides de déchets nucléaires

convoi-nucleairePlus de peur que de mal. Les quatre wagons de type « Castor » qui ont stationné dans la gare de triage Bourget/Drancy ne contenaient finalement aucune matière radioactive. La préfecture vient de le confirmer, après s’en être assurée auprès du transporteur.

La gare d’Aulnay-sous-Bois voit passer de temps en temps ce type de convoi, qui généralement transite vers le centre de retraitement de La Hague. Les militants écologistes utilisent souvent cette occasion pour manifester et effectuer des actions symboliques.

Un convoi de déchets radiocatifs pourrait passer à Aulnay-sous-Bois ce mercredi 12 décembre 2012

convoi-nucleaireLes écologistes d’Aulnay-sous-Bois donnent l’alerte : un convoi de déchets radioactifs devrait passer par la gare d’Aulnay-sous-Bois, ce mercredi 12 décembre, le matin. Mais le convoi pourrait passer par un itinéraire bis, comme ce fut le cas la dernière fois (sans alerter qui que ce soit).

Il n’est pas rare que des convois de déchets radioactifs circulent sur les voies ferrées françaises. Le centre de retraitement de La Hague est utilisé pour stocker des déchets provenant de plusieurs pays européens. Ce qui est plus rare par contre, c’est que ce genre de convoi traverse des zones fortement peuplées, comme la Seine-Saint-Denis.

Si les risques de pollution sont faibles, l’impact psychologique, les récupérations politiques et le buzz ainsi voulu peuvent provoquer des accidents parfois tragiques

Source : 93600infos

%d blogueurs aiment cette page :