Archives du blog

Déraillement d’un convoi nucléaire en gare de Drancy Alain Amédro dénonce l’inconscience des pouvoirs publics

convoi-nucleaire« C’est avec choc que j’apprends l’incident ferroviaire qui a vu dérailler, lundi 23 décembre, un convoi nucléaire en gare de Drancy (93).

Mon collègue Jean-Yves Souben, maire-adjoint Europe Ecologie-Les Verts au Blanc-Mesnil, est présent sur place et très inquiet de ce qu’il observe : à 21h30, l’intervention n’est pas terminée. Sorti de ses rails, le wagon ne serait plus ventilé, émettant donc des radiations.

Je souhaite qu’il nous soit confirmé que toutes les précautions ont été prises lors de l’intervention, pour protéger les populations locales et les personnels qui n’ont pas terminé d’intervenir sur le site, et notamment les pompiers. La présence de ces containers contenant du matériel radioactif représente un réel danger pour les populations.

Depuis toujours, nous écologistes nous opposons au passage de ces convois sur des lignes empruntées par de nombreux usagers. Certains croisent même des RER bondés en pleine heure de pointe. Nous alertons sans relâche et avons multiplié les mises en garde (courriers répétés à M. Pépy, président de la SNCF) comme les protestations pacifiques. Faut-il attendre un accident grave pour que cela cesse ?!

Le passage de convois de déchets nucléaires doit être interdit sur les lignes les plus exposées. Nous devons obtenir une totale transparence sur leur fréquence et leur parcours, afin que les gens soient au courant des risques auxquels l’énergie nucléaire les expose. Il faut en outre mieux sécuriser les sites nucléaires existants et réduire au strict minium les transports de manières radioactives en mettant en place des circuits courts du nucléaire.

Comme mes collègues écologistes, je demande l’arrêt immédiat du passage de convois nucléaires en gare de triage de Drancy et dans toutes les zones urbaines denses. La gare de Drancy voit chaque année passer et stationner plusieurs milliers de convois extrêmement toxiques et dangereux pour l’homme et son environnement.

Il y a urgence à repenser le modèle énergétique sur lequel est basé notre société et à privilégier la sobriété énergétique et la production d’énergies renouvelables. En cette veille de Noël, que pourrions-nous souhaiter d’autre qu’un avenir sûr pour nos enfants ? »

Source : communiqué Alain Amédro

Un wagon de déchets nucléaires déraille à Drancy !

convoi-nucleaireUn train qui transportait des matières radioactives a déraillé ce lundi après-midi dans la gare de triage de Drancy, où transitent chaque année des milliers de wagons de déchets dangereux. Les secours ont été appelés à 16h13. Les roues seraient sorties des rails alors que le train circulait à faible vitesse, explique un porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Le wagon dangereux s’est retrouvé incliné. Il ne s’est pas couché, selon nos informations. Comme il y a quinze jours, lors d’un précédent incident, les sirènes ont retenti dans la gare et autour. Des mesures de confinements ont été prises par précaution avant l’arrivée des secours.

Trente-cinq pompiers venus de sept casernes, équipés de tenues de protection, sont intervenus. Ils ont procédé à une série de mesures de la radioactivité et de produits chimiques sans rien relever d’inquiétant. «Il n’y a aucun risque de contamination», assure le porte-parole des sapeurs-pompiers.

Le député-maire (UDI), Jean-Christophe Lagarde, pousse un nouveau coup de colère. «Pour la population, c’est insupportable de vivre avec ce danger de mort.. Cette fois-ci, je veux que le gouvernement se saisisse de ce dossier. Qu’est-ce qu’ils attendent pour réagir, des morts ?»

Depuis des mois, Drancy comme le Blanc-Mesnil et Le Bourget, voisins de la gare, se battent pour que les trains dangereux ne passent plus par ce site classé Seveso et site en zone urbanisé.

Source : Le parisien du 23/12/2013

Le convoi nucléaire est actuellement en Seine-Saint-Denis !

convoi« En toute impunité et opacité les autorités stockent des tonnes d’uranium en zone dense.

Mercredi 6 février 2013 un nouveau convoi de combustibles nucléaires usagés en provenance de la centrale nucléaire de Borseele aux Pays-Bas et à destination de l’usine AREVA de La Hague1 est à nouveau passé sur les voies du RER B. Il est actuellement en gare de triage de Drancy, a quelques mètres des habitations.

DSC00283.resizedLes maires des villes alentour, comme certains l’ont déjà fait, ne doivent pas accepter ce stockage de tonnes d’uranium usagé en zone dense. A titre d’exemple, le convoi est stocké à 700m de l’hôtel de ville du Blanc-Mesnil, 1,3 km de l’hôtel de ville de Drancy et 2,9km de l’hôtel de ville d’Aulnay-sous-Bois.

Actuellement les écologistes et militants antinucléaires organisent un casse-croûte protestataire sur le pont routier de la gare RER de Drancy (voir le communiqué précédent).

Ce convoi inutile2, passe une fois de plus en zone dense en toute impunité3. Les conséquences d’un accident en pleine agglomération pourraient être gravissimes.

 

Non à la banalisation du danger radioactif dans les lieux de vie !

Alain AMEDRO vice président de la région IDF, Claire DEXHEIMER, François SIEBECKE,

Jean-Marc BLOCH, Jean-louis KARKIDES, Hervé SUAUDEAU

Contacts : Jean-Louis Karkides jlkarkides@yahoo.fr 06 10 18 33 95 et Hervé Suaudeau herve@suaudeau.fr 06 64 98 49 91

2 Les écologistes dénoncent le transport absurde et dangereux de matières dont on ne sait que faire, sous prétexte de produire du MOX qui ne fait que multiplier la quantité et la dangerosité des déchets.

3 Faire passer le convoi en provenance des Pays Bas et à destination du Cotentin par l’Île-de-France, est un détour important.« 

Source : Communiqué Aulnay Ecologie Les Verts

Un nouveau convoi de déchets nucléaires mercredi !

Nucleaire_Gare« Les écologistes aulnaysiens refusent que les habitants soient pris pour des quiches!?

Mercredi 6 février 2013 au petit matin devrait passer un nouveau convoi de combustibles nucléaires usagés en provenance de la centrale nucléaire de Borseele aux Pays-Bas et à destination de l’usine AREVA de La Hague1. Ce convoi inutile2, passe une fois de plus en zone dense en toute impunité3. Les conséquences d’un accident en pleine agglomération pourraient être gravissimes.

Des actions dont un casse-croûte protestataire

Les écologistes, qui ont alerté les aulnaysiens la semaine dernière4, seront au petit matin à la gare d’Aulnay pour le passage du convoi avec une éventuelle action surprise. Ils rejoindront ensuite la protestation organisée à Villeparisis puis organiseront avec leurs amis des communes alentours un casse-croûte protestataire sur la passerelle de la gare de triage de Drancy-Le Bourget où devraient stationner les tonnes d’uranium usagé. Cette action culinaire est organisée pour que les habitants ne soient plus pris pour des quiches. Ce plat, ainsi que d’autres, seront ainsi offerts aux passants sur la passerelle. Bien que nous ne soyons ni cornichons, ni poires, ni croûtons, ni truffes, ces aliments seront aussi les bienvenus.

Nous appelons les élus à réagir!

Comme à chaque fois les élus ne sont pas informés par les autorités et ce sont les militants antinucléaires qui doivent se substituer à elles pour assurer ce rôle. Nous appelons, comme de nombreuses communes l’ont fait lors du dernier convoi, à ce que tout le monde réagisse. La municipalité d’Aulnay avait voté, sous l’impulsion des écologistes un vœu refusant ces convois nucléaires circulant dans la plus grande opacité5. Les écologistes demandent que cet engagement fait en séance soit respecté et que l’exécutif aulnaysien prenne enfin ce problème à bras le corps. Après être passées en gare d’Aulnay-sous-Bois, des tonnes d’uranium seront une fois de plus entreposées à la distance d’à peine plus de 3km de l’hôtel de ville.

Non à la banalisation du danger radioactif dans les lieux de vie !

Alain AMEDRO vice président de la région IDF, Claire DEXHEIMER, François SIEBECKE,

Jean-Marc BLOCH, Jean-louis KARKIDES, Hervé SUAUDEAU

2 Les écologistes dénoncent le transport absurde et dangereux de matières dont on ne sait que faire, sous prétexte de produire du MOX qui ne fait que multiplier la quantité et la dangerosité des déchets.

3 Faire passer le convoi en provenance des Pays Bas et à destination du Cotentin par l’Île-de-France, est un détour important.

4 Nous avons organisé jeudi 31 janvier un “cours d’autodéfense citoyen” aux voyageurs du RER B pour apprendre la population a reconnaître et signaler les convois nucléaires. Voir le communiqué du 30/01.

5 Pour rappel les écologistes ont fait passer un vœu au conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois suite au passage d’un autre convoi le 12 octobre 2011. Le vœu demandait que « ces convois évitent de circuler sur nos territoires fortement urbanisés et que les élus soient informés ». Aucune évolution n’a été constatée en ce sens depuis.« 

Source : Communiqué Aulnay Écologie Les Verts

Question orale de Jean-Christophe Lagarde à l’Assemblée Nationale sur les convois dangereux

LAgarde« Monsieur le ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche, ma question porte sur les trains de matières dangereuses qui transitent régulièrement par la gare de triage de Drancy-Le Bourget. Depuis plusieurs mois, monsieur le ministre, je n’ai eu de cesse que les différents ministres en charge de ces questions sur ce dossier sensible soient alertés.

En effet, des milliers de wagons chimiques très dangereux transitent chaque année par la gare de triage de Drancy-Le Bourget comme par de nombreuses autres gares de triage situées en zone urbaine dense. Des accidents, des déraillements, des fuites ont régulièrement lieu. Le dernier exemple en date remonte à trois jours : le wagon d’un train parti de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, pour la Hollande, transportant des fûts de matières radioactives coulées dans du béton, est sorti de ses rails lundi dernier en gare de triage à Saint-Rambert-d’Albon dans la Drôme. Parce qu’il s’agissait d’un wagon de matières nucléaires, ce matériel était sans doute mieux protégé que d’autres, mais vous imaginez les risques encourus par les populations dans une zone urbaine dense.

Une étude réalisée par la DRIEE ou Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Île-de-France en mai 2011 concernant les enjeux environnementaux du territoire du Bourget, dont une copie a été transmise en septembre dernier à Mme la ministre de l’écologie ainsi qu’à vous-même, montre que la gare de triage de Drancy-Le Bourget reçoit chaque année plus de 20 000 wagons de matières dangereuses qui correspondent à 8 % de son activité globale. Parmi ces matières dangereuses, on relève plusieurs milliers de wagons de chlore gazeux, d’ammoniac, d’acrylonitrile et d’hydrocarbures.

Dans cette étude, il est précisé que le périmètre retenu pour les « effets létaux majorants » d’une fuite de wagon de chlore est de 2,6 km : « effets létaux majorants » signifie la mort de milliers de personnes. Ce périmètre inclut des communes limitrophes de Drancy avec leurs hôpitaux – notamment l’hôpital Avicenne –, leurs établissements scolaires et l’aéroport du Bourget sans oublier les milliers d’usagers de la ligne B du RER. Rien que pour la gare du Bourget, 210 000 habitants seraient concernés si un drame survenait alors même que 80 % des trains transportant des matières dangereuses qui la traversent ne sont pas destinés à l’Île-de-France.

Les wagons les plus dangereux, n’importe qui pourrait le concevoir, devraient passer non pas au milieu des fortes concentrations humaines mais bien plus loin, en dehors des zones urbaines, et devraient y être triés.« 

Source : question orale à retrouver dans son intégralité en cliquant ici.

Nucléaire: Les écologistes aulnaysiens donnent un “cours d’autodéfense citoyen” aux voyageurs du RER B

20130131-SensibilisationNucleaire« Comment reconnaître un convoi de déchet nucléaire?

Jeudi 31 janvier au matin les écologistes aulnaysiens seront à la gare d’Aulnay pour une séance de pédagogie un peu spéciale. Avec des panneaux et un tract comprenant des photographies couleurs, édité et distribué en même temps dans nombre de gares du RER B en Seine-Saint-Denis, ils tenteront d’apprendre aux voyageurs à reconnaître les Castors1. Ce sont ces wagons de combustibles nucléaires qui circulent régulièrement dans la plus grande opacité dans nos gares.

cggadibg1Ainsi, le mercredi 12 décembre dernier un convoi de 6,7 tonnes d’uranium usagé a traversé Aulnay-sous-Bois et a stationné 14h à la gare de triage du Drancy-Le Bourget. C’est un sentiment d’impunité extraordinaire qui fait que les autorités nucléaire n’hésitent pas, en faisant même un long détour2, à faire passer un convoi aussi dangereux et inutile3 par une zone très densément peuplée. Les conséquences d’un accident en pleine agglomération pourraient être gravissimes.

Jean-Louis Karkides, co-organisateur de la manifestation à Aulnay-sous-Bois, espère un résultat efficace: “Nous espérons par ce petit happening, mais surtout par les photos que nous diffusons via ce tract, que les citoyens-voyageurs auront toutes les informations pour détecter et signaler la présence de ces convois à coté desquelles ils passent sans le savoir lors des heures de pointe. Nous ne devons pas banaliser le risque nucléaire et lutter contre l’inconscience du choix du passage par une zone fortement urbanisée de ces gigantesques dangers potentiels sur rail!”

Non à la banalisation du danger radioactif dans les lieux de vie !

Jean-Marc BLOCH, Jean-louis KARKIDES, Hervé SUAUDEAU
avec le soutien d’Alain AMEDRO vice président de la région IDF

Contacts : Jean-Louis Karkides jlkarkides@yahoo.fr 06 10 18 33 95 et Hervé Suaudeau herve@suaudeau.fr 06 64 98 49 91« 

Source : Communiqué Aulnay Ecologie Les Verts

Tract distribué : cliquer ici. L’action commence à 7h00

Seine-Saint-Denis : Les wagons étaient vides de déchets nucléaires

convoi-nucleairePlus de peur que de mal. Les quatre wagons de type « Castor » qui ont stationné dans la gare de triage Bourget/Drancy ne contenaient finalement aucune matière radioactive. La préfecture vient de le confirmer, après s’en être assurée auprès du transporteur.

La gare d’Aulnay-sous-Bois voit passer de temps en temps ce type de convoi, qui généralement transite vers le centre de retraitement de La Hague. Les militants écologistes utilisent souvent cette occasion pour manifester et effectuer des actions symboliques.

Communiqué Aulnay Ecologie : Un train hautement radioactif est actuellement en Île de France et est passé Aulnay-sous-Bois ce matin !

castor« Les écologistes qui ont tenté d’informer la population, sont en colère face au cynisme des autorités

algré l’opacité entretenue sur ce convoi, les militants écologistes avaient bien raison de se méfier : Le convoi de déchets nucléaires hautement radioactifs en provenance de la centrale de Borseele aux Pays-Bas est bien passé sur les voies du RER B et notamment à la gare d’Aulnay-sous-Bois au petit matin. En début d’après midi, il était arrêté en gare de triage du Bourget1. Un roulement de militants s’est organisé pour en effectuer la surveillance.

La colère des écologistes est forte devant une telle provocation. Le gouvernement a changé mais les autorités font preuve d’autant de cynisme qu’avant. Non seulement les habitants sont tenus dans l’ignorance la plus totale, mais le sentiment d’impunité des autorités nucléaire est tel que l’on hésite pas, en faisant même un long détour2, à faire passer un convoi aussi dangereux et inutile3 par une zone très densément peuplée. Il est incroyable de penser que tous les voyageurs des RER entre Paris et Aulnay-sous-Bois sont passés à leur insu en proximité immédiate du convoi lors des heures de pointe. Les conséquences d’un accident en pleine agglomération pourraient être gravissimes.

Lors de notre mobilisation pour informer les voyageurs d’Aulnay-sous-Bois ce matin, nous avons reçu un très bon accueil des voyageurs. Néanmoins aucune personne de la municipalité n’était présente4. Celle-ci était-elle au courant du passage du convoi ?

Les élus du groupe Aulnay-Ecologie, Les Verts tiennent a remercier chaleureusement le Réseau Sortir du Nucléaire sans qui l’information sur ce convoi serait restée cachée.

Non à la banalisation du danger radioactif dans les lieux de vie !

François SIEBECKE, Claire DEXHEIMER, Hervé SUAUDEAU

Photo: Le convoi ce matin à la gare de tirage du Bourget. Photo prise à 10h15 par un militant. Au fond vous pouvez observer le passage du RER B.

Contact : Hervé Suaudeau herve@suaudeau.fr 06 64 98 49 91

1A 13h30 deux wagons « Castor » de conteneurs radioactifs ont été rajoutés au convoi en gare de triage du Bourget. Il pourrait s’agir de déchets français.

2Le convoi est en provenance des Pays Bas et en direction de l’usine de la Hague. Le faire passer par l’Île-de-France, est un détour important.

3Les écologistes dénoncent le transport absurde et dangereux de matières dont on ne sait que faire, sous prétexte de produire du MOX qui ne fait que multiplier la quantité et la dangerosité des déchets.

4Pour rappel les écologistes ont fait passer un vœu à l’unanimité du conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois suite au passage d’un autre convoi le 12 octobre 2011. Le vœu demandait que « ces convois évitent de circuler sur nos territoires fortement urbanisés et que les élus soient informés »

Source : Communiqué Aulnay Ecologie Les Verts

%d blogueurs aiment cette page :