Archives du blog

Scandale Bruno Beschizza à Aulnay-sous-Bois : Il se fait voter une augmentation de près de 11 000 € par an !

Alain Amédro répond aux contrevérités financières de Bruno Beschizza qui essaye de détourner l’attention de sa forte augmentation d’indemnités en cette période de crise sanitaire et sociale.

Lors du conseil municipal du 27 mai 2020, notre groupe a dénoncé cette mesure inexplicable. Alors que la municipalité a été défaillante dans l’aide aux familles aulnaysiennes dont certaines n’arrivent plus à nourrir leurs enfants, le maire s’attribue près de 11 000 € d’augmentation annuelle pour atteindre 6 223 € brut mensuel (hors cumul de mandats).

Pour tout type de réponse M. Beschizza tente trois contre-attaques :

  • En conseil municipal il tente de détourner l’attention en arguant que M. Amédro aurait été indemnisé au maximum de l’enveloppe possible lorsqu’il était conseiller régional. C’est une fausse information car les élu-e-s régionaux de l’époque avaient fait le choix de maintenir les indemnités 40% en dessous du maximum théorique.
  • Deux jours après, par un courrier de réponse publié sur un blog d’information « 100% libre et indépendante ! » qui est en réalité le blog du maire adjoint aux finances, M. Beschizza sous-entend que son augmentation ne serait que de 14 % (ce qui est déjà beaucoup). Pour faire dire cela, il mélange l’enveloppe globale, et son enveloppe personnelle. Rappelons qu’en 2014 M. Beschizza s’accordait 5 309 € brut par mois alors qu’en mai 2020, il fait voter 6 223 € soit près de 11 000 € de plus par an ! (17,22%), près de 66 000 sur 6 ans !
  • Dans ce même courrier, toujours pour détourner l’attention, il annonce un autre chiffre faux : l’indemnité d’adjoint au maire d’Alain Amédro aurait été « revalorisée de 30 % » en 2009. En 2008, l’élection se fait fin mars, les indemnités ont donc commencé en avril, et sont au nombre de 9, une par mois. Or M. Beschizza compare cette enveloppe annuelle avec la suivante comportant trois mois de plus ! Trop de précipitation a nuit à la clairvoyance du maire. C’est fort dommage !

Mais, même si le maire avait eu raison, il est choquant de justifier son comportement par les errements des autres.

Ces grossières tentatives n’ont pour but que de cacher cette augmentation indécente de près de 11000 par an. Ne doutons pas que Monsieur Beschizza, Maire, Conseiller Régional, Président de l’Établissement Territorial Paris Terres d’Envol présentera des excuses aux aulnaysien-ne-s pour avoir propagé de fausses informations et à Alain Amédro pour avoir voulu attenter à sa réputation.

Source: communiqué Aulnay en commun

  • Photo d’illustration

Des tensions entre les anciens colistiers Aulnay En Commun

En politique, la défaite est parfois amère. Il y a également les promesses qui ne sont pas tenues, la parole qui est bafouée et les calculs qui laissent certaines personnes de côté.

La liste Aulnay En Commun n’y déroge pas. Une membre éminente de la liste qui a souhaité pour l’instant garder son anonymat nous affirme avoir coupé les ponts avec les dirigeants de la liste. Elle évoque plusieurs failles et dysfonctionnement au sein de cette liste, comme :

  • Un vote opaque et des résultats surprenants qui ont mis de côté des membres de la première heure et qui ont pourtant œuvré pour le projet
  • Un système de parrainage avec des colistiers proches de responsables de parti que l’on a positionné en haut dans la liste alors que ces personnes n’ont quasiment jamais participé aux ateliers
  • Une tête de liste administrative qui aurait dû se désister une fois les élections passées mais qui se maintient contre toute attente comme conseiller municipal
  • Le leader proclamé Alain Amédro qui aurait manqué de leadership et qui aurait été bien plus calculateur que leader
  • Des frictions qui ont mis à mal la cohésion de l’équipe avec des propos proférés contre l’une des colistières qui ont jeté l’effroi sur une partie de la liste
  • La mise à l’écart de Hadama Traoré qui avait tenté un rapprochement mais qui s’est vu opposer toute discussion

Un communiqué officiel nous sera envoyé prochainement pour signaler tous les mécontentements. Apparemment, même si cette liste avait une singularité notable avec une approche totalement différente d’une liste monolithique, les dérapages ont subsisté.

Alain Amédro tente de collecter des informations pour un possible recours électoral à Aulnay-sous-Bois ?

Comme tout le monde le sait, Bruno Beschizza a gagné haut la main les élections municipales 2020 dès le 1er tour avec près de 60% des voix. Cependant, certaines personnes ont relevé de possibles dysfonctionnements, dont Hadama Traoré s’est fait écho en annonçant un recours électoral pour irrégularités (la principale, campagne pendant la trêve électorale, le week-end des 14 et 15 mars 2020).

Plusieurs lecteurs nous annoncent qu’Alain Amédro aurait entamé une démarche similaire pour faire un recours (dont nous n’avons pas connaissance aujourd’hui, information à prendre avec précaution). Pour cela, en s’appuyant sur le blog favorable à Aulnay En Commun (MonAulnay, où il inciterait les personnes contactées à s’informer via plusieurs liens pointant sur ce site), M. Amédro cherche des témoignages pour énumérer les possibles irrégularités (incitation à voter chez les personnes âgées, intimidations…).

Nous ne savons pas s’il y aura un recours (si tel est le cas, ce sera le second, avec celui de Hadama Traoré) et si tel était le cas, s’il aboutira. En pleine période de confinement, il sera difficile d’établir un dossier et ce dernier sera certainement beaucoup plus long à traiter.

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois amorce la politique d’ouverture avec plusieurs personnalités politiques à des postes clé

A l’image de son mentor Nicolas Sarkozy qui, sous le gouvernement de François Fillon, avait attribué à des personnalités politiques de Gauche plusieurs ministères, Bruno Beschizza, Maire LR d’Aulnay-sous-Bois, annonce l’arrivée dans sa future majorité municipale de plusieurs personnalités de Gauche ou d’opposants. Ce geste surprenant et inattendu fait suite à cette situation exceptionnelle de confinement suite à la pandémie de Covid-19, dans une volonté d’unité. Après nous être entretenu avec l’exécutif municipal en exercice, nous en savons plus sur cette ouverture avec les personnalités concernées.

Alain Amédro futur adjoint en charge des questions environnementales et du développement durable

Le leader de la liste Aulnay en Commun vient de se voir attribuer un poste qui lui est taillé su mesure : l’ancien opposant EELV, fer de lance de la politique de développement durable à Aulnay, aura comme délégation l’écologie et l’aménagement du territoire Aulnaysien.

Très critique et farouche opposant situé sur la Gauche de l’échiquier politique, Alain Amédro aura comme lourde tâche de montrer que son programme ambitieux en termes d’écologie sera applicable selon les contraintes budgétaires imposées par ses futurs partenaires (la réunion du prochain conseil municipal avec l’attribution des différents postes d’adjoint est repoussée sine die jusqu’à la fin du confinement).

Nous avons contacté Alain Amédro qui nous accorde être très honoré et très fier de travailler au service de Bruno Beschizza, mais aussi des Aulnaysiens. Il nous confirme vouloir être intransigeant quant aux prochains défis qui lui seront fixés et d’avoir plusieurs priorités qu’il souhaite finaliser sur la première année de son mandat : une charte de l’arbre à Aulnay et l’amélioration de la circulation douce à Aulnay-sous-Bois, en rendant plusieurs rues et avenues complètement piétonnes comme le Boulevard de Strasbourg ou une partie de la rue Anatole France.

Benjamin Giami futur adjoint à la culture

C’est aussi une autre surprise que personne ne pouvait prévoir : Benjamin Giami, principal opposant à Bruno Beschizza lors de la campagne des municipales 2020 à Aulnay, se voit attribuer le très convoité poste d’adjoint à la culture.

Bruno Beschizza a en effet été fort impressionné par le talent littéraire du jeune prodige politique lors de la campagne, avec un livre qui décrit son parcours, sa vision de la ville et ses projets. Ce n’est pas sans hésitation que M. Giami a accepté cette délégation étant donné la rivalité prégnante entre les deux hommes politiques. Mais selon le leader local de La République En Marche, l’intérêt local Aulnaysien primait sur les divergences d’opinion.

La principale mission que se voit attribuer M. Giami est de remettre en marche une politique culturelle plus ambitieuse et beaucoup plus en adéquation avec les attentes des Aulnaysiens. Une modernisation des bibliothèques de la ville et une festival local dont le nom ne nous a pas été dévoilé font partie de ses principales priorités.

Hervé Suaudeau rejoint le cabinet du Maire

C’est ici une énorme surprise non seulement pour le microcosme politique Aulnaysien, mais aussi pour la blogosphère locale dont fait partie notre site : Hervé Suaudeau, figure emblématique des blogueurs locaux, va rejoindre le cabinet du Maire en charge de superviser digitalisation de communication et des nouvelles technologies.

Pour un émolument qui ne nous a pas été communiqué, M. Suaudeau se voit confier la lourde responsabilité d’aider le personnel informatique de la ville à moderniser les infrastructures vieillissantes et de dématérialiser un maximum les canaux de communication standards. Sous la responsabilité directe de Bruno Beschizza et en travaillant de concert avec le DGS Philippe Palomo, Hervé Suaudeau entend mettre en avant ses connaissances informatiques et son expérience dans la communication digitale. Parmi ses principaux objectifs pour les 5 années à venir, M. Suaudeau nous confie vouloir piloter la bascule de toutes les stations de travail des employés communaux sous Linux et de déployer OpenOffice pour la productivité des fonctionnaires et contractuels. Il souhaite également piloter un projet visant à distribuer dans toutes les boites emails des Aulnaysiens le magasine municipale Oxygène tout en supprimant progressivement la version papier pour des raisons écologiques et économiques évidentes.

Toute la rédaction souhaite bonne chance à notre confrère, mais aussi aux deux leaders politiques concernés. Nous ne pouvons que saluer cet esprit d’ouverture voulue par Bruno Beschizza qui montre ainsi sa volonté d’union sacrée alors que la ville, et le monde toute entier, se trouve dans une situation jamais vue auparavant.

Résultats de la consultation : Pour qui irez-vous voter aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois ?

Ce soir s’achève la campagne pour le 1er tour des élections municipales 2020. Le blog Aulnaycap, totalement neutre et indépendant, n’a pas ménagé ses efforts pour permettre aux Aulnaysiens – et pas seulement – d’en savoir plus sur les listes, les candidats, les programmes. Aulnaycap a été le seul blog transparent et ouvert à toutes les sensibilités avec l’interview des différents candidats (seul 1 a refusé), la diffusion des tracts et la volonté à tout un chacun de s’exprimer au travers des commentaires.

Aulnaycap a aussi été le seul blog à vous proposer une consultation pour le 1er tour des élections municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois. Vous avez été 266 votants uniques à y participer.

Au regard des résultats, 4 listes semblent prendre le dessus :

  • En tête arrive Vivre Aulnay avec Bruno Beschizza, 23,68% des voix
  • Arrive ensuite Aulnay En Commun avec Alain Amédro, 22,56% des voix
  • Aulnay plus fière, plus forte avec Benjamin Giami, 18,8% des voix
  • Démocratie représentative avec Raoul Mercier et Hadama Traoré, 15,79% des voix.

  Bien entendu, il s’agit de l’avis d’une petite partie de notre audience qui a souhaité se prêter au jeu. Cela montre que nos lecteurs sont de toutes tendances.

Ci-dessous les résultats : 

Aulnay En Commun : Mettons fin ensemble au désert médical et social !

Plus personne n’ignore que depuis des années, l’hôpital vit une crise profonde. Les soins se dégradent et les personnels souffrent. La médecine de ville, qui est complémentaire, ne s’améliore pas non plus dans notre commune alors qu’il y a pourtant des politiques locales à mener. En effet, la gestion de Bruno Beschizza en « bon père de famille » a conduit à la dégringolade des centres de santé municipaux et au démantèlement du service social. Voici le bilan :

  • CMES : fermeture du service radiologie, fin des consultations sport et psychiatre, non remplacement des médecins, suppression de 2 centres de santé municipaux sur les 6, délai des rendez-vous rallongés (un mois d’attente pour voir un généraliste du CMES).

  • Services sociaux : fermeture des 7 antennes sociales fin 2014. Depuis, les familles sont reçues par une équipe réduite mais les dossiers sont traités à Bobigny.

  • Planification familiale : un service affaibli par les coupes budgétaires, 832 h de médecine au lieu de 1 900, 2 conseillers au lieu de 3.

La santé est un droit fondamental et chacun doit pouvoir se soigner quelle que soit sa condition sociale. C’est avec cette conviction qu’Aulnay en Commun propose un projet qui allie démocratie, solidarité et écologie pour une meilleure prévention et un meilleur accès aux soins :

  • Engageons-nous pour la transparence et décidons ensemble des grandes orientations budgétaires, notamment pour la santé.

  • Favorisons l’arrivée de médecins et de professionnels de santé par une aide à l’installation (recherche de locaux, loyer modéré…).

  • Revitalisons nos centres de santé municipaux en recrutant des généralistes et des spécialistes

  • Organisons un bilan de santé annuel gratuit pour les jeunes et les seniors dans les centres de santé municipaux

  • Faisons revenir les assistances sociales dans des espaces d’accueil facilement accessibles.

  • Garantissons une alimentation saine et durable pour nos enfants : Objectif en 6 ans : 100 % bio et/ou local par une régie publique d’alimentation locale pour fournir les restaurants scolaires.

Source : tract Aulnay En Commun

4 candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois répondent à la CFTC

Alain Amédro, Bruno Beschizza, Benjamin Giami et Raoul Mercier ont répondu aux questions de la CFTC concernant les agents territoriaux, les conditions de travail et les éventuelles sanctions en cas d’élection.

Vous trouverez le compte-rendu complet en cliquant sur l’image ci-contre.

PS : dommage que tous les candidats déclarés n’aient pas été sollicités.

Le projet complet de la liste Aulnay en Commun 2020-2026

Madame, Monsieur,

Les six ans qui viennent sont cruciaux pour faire d’Aulnay une ville respectueuse de ses habitant·e·s, démocratique, solidaire et écologique.
Notre ville s’est dégradée suite à des choix politiques pris sans concertation avec les habitant·e·s et en contradiction avec le programme annoncé  : 135 millions de dette, hausse de 15 % des faits de violence, bétonnage (minéralisation coûteuse de la place Camélinat, projets d’urbanisation du parc Ballanger et des serres municipales…), projets immobiliers de grand standing inaccessibles aux Aulnaysien·ne·s, tentative de démantèlement du CAP, fermeture du centre de Danse du Galion, accentuation du désert médical et agonie du centres municipaux de santé, refus de réparer la piscine, privant de natation une génération d’enfants, baisse de la qualité des services publics, suppression en 2015 du service des assistantes sociales, clientélisme, favoritisme, soupçons de corruption évoqués par la presse, procès en cours…

TOURNONS LA PAGE !
Sans attendre d’être élu·e·s, nous avons changé les manières de faire et signé un code éthique contre les mauvaises pratiques (cumul, autoritarisme, passe-droits…). Nous sommes allés à votre rencontre dans les différents quartiers de la ville pour :
• constituer notre liste : tirage au sort, appel à candidature, méthodes d’intelligence collective,
• définir avec vous un projet, qui s’adaptera à vos besoins tout au long du mandat.

Nous vous proposons des objectifs mettant l’écologie et la solidarité au cœur de ce projet. La démocratie en est le moyen incontournable.

Nous aimons Aulnay. Ensemble, agissons afin de vivre mieux dans une ville apaisée !

Bien respectueusement,

Alain Amédro, votre futur maire,
Sylvie Billard, Chaïbia Rhamami, Oussouf Siby, coordinatrices et coordinateur démocratie – écologie – solidarité.

Lien : le programme complet

 

Consultation : Pour qui irez-vous voter aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois ?

Le blog Aulnaycap, neutre et indépendant, vous propose de participer à une consultation accessible jusqu’au 13 mars au soir, afin de faire connaitre votre préférence parmi les 6 listes proposées aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois.

Nous vous proposons les choix suivants :

  • Alain Amédro (Aulnay en Commun) ; vidéo de l’interview accessible ici
  • Raoul Mercier / Hadama Traoré (Démocratie représentative) ; vidéo de l’interview accessible ici, ici et ici
  • Benjamin Giami (Aulnay plus fière, plus forte) ;  vidéo de l’interview accessible ici et ici
  • Sylvie Guy (Aulnay100% service public) ; vidéo de l’interview accessible ici
  • Bruno Beschizza (Vivre Aulnay) ; Interview refusée
  • Bruno Beaufils (Lutte Ouvrière) ; Interview sur notre chaîne You tube accessible ici
  • Blanc ou nul
  • Ne vote pas

Bon vote, et n’hésitez pas à vous exprimer sur le sujet !

 

NB: La rédaction d’Aulnay cap, remercie chacun des candidats, qui ont participé aux interviews.

Aulnay en Commun présente ses orientations et sa liste participative

Lundi 27 janvier, la liste Aulnay en Commun a présenté les résultats des sept ateliers participatifs destinés à écrire ensemble la ville que nous voulons. La liste innove avec les habitantes et habitants pour une ville plus démocratique, plus solidaire et plus écologique :

  • Plus démocratique pour que chaque habitant soit invité à être acteur de la vie politique locale, en décide, suive et évalue ses orientations et leurs résultats ;
  • Plus solidaire, entreprenante et innovante à tout âge avec des services publics développés et accessibles à tous. Chaque personne doit être reconnue dans sa capacité à être utile et à agir dans l’intérêt général ;
  • Plus écologique, consciente des enjeux climatiques pour garantir à chacune et chacun de vivre dans un environnement plus adapté. Une ville qui agit pour limiter l’aggravation de ce processus et dont les infrastructures sont à modifier.

Première liste aux élections municipales d’Aulnay-sous-Bois à être présentée dans son ensemble

Plus de 100 participants d’Aulnay en Commun se sont réunis ce week-end et lundi :

  • pour décider ensemble de la liste participative ouverte aux citoyens volontaires issus des différents quartiers, du tirage au sort et des organisations fondatrices ;
  • pour restituer les paroles et les propositions des habitants, fondement du projet municipal construit avec les Aulnaysiennes et Aulnaysiens de tous les quartiers.

Un quatuor pour animer une équipe participative plutôt qu’une personne seule qui décide de tout

Un quatuor a été choisi pour présenter la liste participative. Ces 4 candidat-e-s auront dans la future municipalité la responsabilité d’animer le travail collectif selon les trois priorités de la mandature :

Chaïbia Rhamani, Sylvie Billard, Oussouf Siby  et Alain Amédro (coordinateur, futur maire).

Deux porte-parole complémentaires ont aussi été désignés : Anne-Marie Zucchelli et Jean-Marie Touzin. contact@aulnayencommun.fr

%d blogueurs aiment cette page :