Archives du blog

Emission Aulnaycap – Aulnay Relais Infos n°1 : Interview de Sylvie Billard qui nous parle de son parcours et de ses convictions

Sylvie Billard

Alain Boulanger devait inaugurer l’émission commune Aulnaycap – Aulnay Relais Infos mais a eu un contretemps. C’est finalement Sylvie Billard, citoyenne engagée et conseillère municipale d’opposition qui s’est prêtée à l’exercice dans une interview de plus d’une heure avec Arnaud Kubacki (Aulnaycap) et Aurore Buselin (Aulnay Relais Infos).

Dans cette interview, Sylvie Billard revient sur ses racines (une partie de sa famille a fui l’Alsace-Lorraine en 1871 après l’annexion Allemande, une autre vient de Normandie) et son parcours dans les conseils de quartier (elle a été élue co-présidente du conseil de quartier Tour Eiffel en 2008 en battant Gérard Lecareux, aujourd’hui conseiller municipal dans la majorité de Bruno Beschizza).

Parmi les principales informations qui ont retenu notre attention :

  • Ses combats dans les conseils de quartier notamment avec les sujets épineux de l’immeuble de la cité Arc-en-Ciel et du square Volpati)
  • Sa participation à l’observatoire des engagements de Gérard Ségura, dispositif qu’elle a trouvé trop tardif)
  • La campagne trop tardive d’Aulnay En Commun qui a permis une victoire facile de Bruno Beschizza
  • Les tensions avec certains membres du groupe Aulnay En Commun qui a conduit à son éviction (tactiques politiciennes, sélection des colistiers parfois arbitraire, refus de publier ses contributions au conseil municipal, manque de concertation ou d’anticipation…)
  • Ses critiques sur la politique de dénomination des rues de Bruno Beschizza
  • Ses doutes sur la politique migratoire (absence de solidarité des pays du Golfe pourtant riches, l’Europe qui doit à chaque fois endosser toutes les responsabilités sans raison…)
  • Son souhait de rapatrier les jeunes enfants des djihadistes de Syrie tout en laissant les parents se faire juger dans les pays où ils ont commis leurs méfaits
  • Son attachement à la liberté d’expression et sa reconnaissance concernant les blogs tels qu’Aulnaycap ou Aulnay Relais Infos

Pour visionner cette interview réalisée avec l’outil Zoom, cliquer sur l’image ci-dessous :

Le Tribunal administratif valide l’élection de Bruno Beschizza mais confirme des manœuvres condamnables !

Hier a été rendu le jugement des recours électoraux déposés par notre liste et la liste Démocratie Représentative. Le juge a préféré ne pas annuler l’élection mais a débouté Bruno Bechizza de ses demandes de remboursement de frais d’avocats ce qui démontre que nos demandes étaient dans leur bon droit.
Comme il était prévisible, au vu de l’écart de voix, de nombreux arguments ont été écartés. Cependant, comme nous le voulions, le jugement établi des faits qui démontrent des actes illicites de Bruno Beschizza ou de la part de ses soutiens. Par exemple :

  • La commission nationale des comptes de campagne a sanctionné le candidat Beschizza en intégrant les tracts rédigés en langue étrangère qui lui avait été cachés.
  • Le tribunal qualifie de « condamnables » les actes de violence de proches du maire qui ont troublé les élections. Cependant il se déclare incompétent, car les faits constituent des infractions pénales. C’est pour cela, et parce que Buno Beschizza refuse de sanctionner ses collaborateurs ayant commis des actes graves, que nous avons saisi la Procureure de la République.

Certaines parties du jugement nous interrogent, car nous paraissant peu conformes aux faits ou étant étrangement tolérantes. Par exemple, bien que les faits soient établis, Bruno Beschizza, n’est étrangement pas sanctionné pour avoir soustrait à ses concurrents les procès verbaux et les résultats détaillés des élections, nous empêchant de pouvoir vérifier totalement le scrutin.

Nous sommes donc en train d’évaluer si nous portons l’affaire au Conseil d’État.

Source : les élus Aulnay En Commun

Hadama Traoré annonce vouloir faire appel par rapport à son recours électoral qui a été débouté

Nous avons reçu la décision du tribunal administratif sur notre protestation électorale sur la commune d’Aulnay-sous-Bois enregistrée le 20 mars 2020.

Nous allons faire appel de la décision. Et je vous promets qu’on se donnera les moyens de faire annuler les élections municipales de la commune d’Aulnay-sous-bois.

Nous mettrons fin à la délinquance politique et au clientélisme.

Les paroles s’envolent, les écrits restent et les actes parlent d’eux mêmes. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Source : Hadama Traoré

Outing et attaques homophobes contre des candidats aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois

@Le Progrès

Cible parmi les cibles : les candidats supposés homosexuels. Summum atteint à Aulnay-sous-Bois, où deux d’entre eux ont été victimes d’outing — c’est-à-dire la révélation publique de leurs orientations sexuelles supposées.

Quelques heures avant le premier tour, Fleury Drieu, tête de liste de gauche, a découvert… l’acte d’Etat-Civil de son mariage publié sur Facebook ! La photo du document officiel faisant état de son mariage avec un homme, célébré en 2016. Publié par un certain Malik Nybala, se disant soutien de la majorité, au regard des publications aimées sur ses réseaux sociaux.

«La gauche aussi gay, vaut mieux garder le père de famille qui a réussi à faire quelque chose d’Aulnay», commente-t-il par exemple sous ses propres publications, en référence à Bruno Beschizza, qui se présente lui-même comme un «bon père de famille».

Autre candidat visé : Benjamin Giami (LREM). Un anonyme a ainsi publié une vidéo prise devant l’un de ses appartements, à Paris, adresse visible… et accompagnée de bruits de phoques — un animal qui, dans la mythologie homophobe, désigne les gays.

A Aulnay, encore, des tracts évoquant l’homosexualité de la mère d’une adjointe ont été distribués. Autant d’attaques condamnées sans détour par Bruno Beschizza.

Source et article complet : Le Parisien

L’appui du Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza n’a pas suffi à faire gagner Yannick Hoppe au Bourget

Outre le soutien de l’ancien Maire – aujourd’hui sénateur – Vincent Capo-Canellas, Yannick Hoppe, Maire sortant du Bourget, pouvait s’appuyer sur Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, Conseiller Régional et président de Pairs Terre d’Envol.

Malgré cela, M. Hoppe n’a pas réussi à l’emporter, laissant place à Jean-Baptiste Borsali, pourtant inconnu il y a moins d’un an. 

Dans la vidéo accessible ci-dessous, on peut voir que le Maire d’Aulnay-sous-Bois n’a pas l’air très convaincu, pas très à l’aise. Peut-être s’agissait-il d’un soutien de façade ?

Municipales 2020 en Seine-Saint-Denis, les quelques surprises

Hier eut lieu le second tour des municipales 2020 dans un contexte sanitaire particulier, où l’abstention a été globalement très forte. C’est peut-être ce contexte qui a permis la victoire de quelques challengers, à la surprise générale.

LR, principal parti gagnant

Les Républicains ont renforcé leur emprise dans le département. Si le parti de l’ancien président Nicolas Sarkozy a perdu de grandes villes comme Bordeaux, Perpignan ou Marseille (même si le candidat LR ici ne s’avoue pas vaincu), la Seine-Saint-Denis bascule de plus en plus vers LR.

LR a conservé tous ses fiefs. Claude Capillon a certes perdu Rosny-sous-Bois mais le dissident de droite Jean-Paul Fauconnet retournera certainement au bercail LR. Idem pour Villemomble, Patrice Calméjane a perdu face à son ancien protégé Jean-Michel Bluteau, mais ce dernier retrouvera à coup sûr sa carte du parti Les Républicains.

C’est surtout la victoire inattendue à Bondy qui fait que désormais, LR est en position de force.

UDI perd de nombreux fiefs

Nous l’évoquions dans un article précédent : Le Bourget bascule à droite après une défaite historique de Yannick Hoppe, pourtant soutenu par l’ancien Maire Vincent Capo-Canellas. Mais l’UDI a également perdu plusieurs villes récemment acquises : Noisy-le-Sec (qui bascule PCF), Bobigny ou encore Saint-Ouen.

Son chef Jean-Christophe Lagarde, dont la femme est maire de Drancy, peut se consoler avec la victoire UDI à Aubervilliers.

La Gauche perd du terrain mais sauve les meubles

Le Parti Socialiste reprend Saint-Ouen, alors que les communistes reprennent Bobigny et Noisy-le-Sec. Mais partout ailleurs, elle ne parvient pas à reprendre du terrain sur la droite. A Villepinte, la maire sortante LR profite de la désunion à Gauche pour gagner. Noisy-le-Grand semble s’ancrer à droite pour de bon.

Au fur et à mesure des élections, la Seine-Saint-Denis semble devenir le fief LR. Il y a plusieurs raisons qui peuvent l’expliquer. Cela compense les pertes subies ailleurs en France, même si un peu plus de 50% des nouveaux Maires de France se disent LR et apparenté.

Hadame Traoré annonce un recours électoral à Aulnay-sous-Bois pour non respect des règles

Selon Hadama Traoré, les lois électorales L.49 et L.50 n’auraient pas été respectées à Aulnay-sous-Bois. En effet, toujours selon Hadama Traoré, un agent municipal aurait distribué des tracts de propagande pendant la trêve électorale.
Un recours est donc en train de se construire pour annuler cette élection. Hadama Traoré est colistier sur Démocratie Participative.

Résultats du 1er tour des municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois : victoire de Bruno Beschizza par KO

Candidat qui arrive en tete ce soir au 1er tour des élections municipales à Aulnay-sous-Bois :

Résultats complets ci-dessous:

  • Alain Amédro (Aulnay En Commun)
    • % : 18,5
  • Raoul Mercier (Démocratie Représentative) :
    • % : 3,7
  • Benjamin Giami (Aulnay plus fière, plus forte) :
    • % : 15
  • Sylvie Guy (Aulnay 100% service public) :
    • % : 1,4
  • Bruno Beschizza (Vivre Aulnay) :
    • % : 59,2
  • Bruno Beaufils (Lutte Ouvrière) :
    • % : 2,2

Victoire de Bruno Beschizza aux élections municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois dès le premier tour

Avec environ 58% des voix, Bruno Beschizza remporte facilement les élections municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois. Pas de second tour, le pouvoir de M. Beschizza semble plus que jamais renforcé dans la ville avec une opposition en déliquescence.

Résultats complets à venir dans quelques instants. 

Bruno Beschizza arrive largement en tête au premier tour des élections municipales à Aulnay-sous-Bois

Les premières estimations en provenance des premiers bureaux de vote à Aulnay-sous-Bois indiquent que Bruno Beschizza, le maire sortant, arrive largement en tête.  Il pourrait gagner dès le premier tour avec plus de 50% des voix exprimées. Un coup dur pour ses principaux adversaires.

Résultats détaillés à venir prochainement.

%d blogueurs aiment cette page :