Sylvie Billard sanctionnée par Aulnay En Commun pour ses prises de position et sa liberté de penser

Madame, monsieur,

Mme Sylvie Billard a publié certains articles de sa propre initiative malgré l’opposition de membres du groupe des élu·es Aulnay en commun. Ses propos n’engagent qu’elle et font partie de son entière liberté de parole mais ne peuvent plus être écrits au nom des élu·e·s du groupe de Gauche, écologistes et citoyen : Aulnay en commun.

Un groupe n’est pas une simple addition d’individus, il se donne des règles de fonctionnement, de dialogues et de décisions. Le fait de les refuser signifie que Sylvie Billard désire reprendre son indépendance. C’est son choix, nous ne pouvons que le respecter et prendre acte de cette décision.

Désormais elle peut parler en son nom, les positions qu’elle prend n’engage qu’elle et ne peuvent être prises au nom d’un groupe dont elle a choisi de s’éloigner.

Nous sommes toujours persuadés que « seul on va plus vite mais qu’ensemble, on va plus loin »
Bon chemin à elle.

Source : Les élu·es du Groupe de Gauche, écologistes et citoyens : Aulnay en commun (Oussouf Siby, président, Sarah Kassouri, Fleury Drieu, Alain Amédro)

Publié le 9 novembre 2020, dans Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 33 Commentaires.

  1. C’est Aulnay en commun
    Formation dont LFI à quitté. Bagarre avec des communistes écartés

    Le blog mon Aulnay vitrine de ces aparachiks passe son temps à donner des leçons la plupart du temps ubuesque.

    La liberté d’expression est selon les règles d’Amedro et Suaudeau
    T’es pas d’accord avec eux T’es censuré

    Bravo Catherine Médioni !

    Ceci dit la ville a échappé au pire. Avec Beschizza c’est pas génial mais on est libre ! Car avec les écologiques radicaux la ville serait à feu et à sang .
    De plus politiquement ce sont des amateurs oui des pieds nickelés.

  2. Mais de quoi (ou peut-être plutôt de qui) parle-t-on ? « écartée du groupe ‘’Aulnay En Commun ‘’, on aurait pu s’attendre à des propos tenus plutôt clivants, incendiaires voire personnels ou encore diffamatoires. Mais loin s’en faut. Sylvie a évoqué les conditions de vie des Gens du Voyage, des charges indues (vide-ordures condamnés) dans l’habitat collectif Aulnaysien, de l’Urgence Numérique avec une définition élargie de la dématérialisation des services municipaux, loin des publications statiques proposées aujourd’hui, mais aussi de la manière d’obtenir des financements supplémentaires par l’établissement d’une Convention Territoriale Globale (CTG) financée par la CAF93 … Extrêmement documentés, fouillés et structurés, ses propositions sont aussi issues en partie d’expériences personnelles au cours de l’exécution de son mandat d’élue. Ne tombons pas dans les excès d’une France qui a la jaunisse sans chef. Je pense qu’une représentation incarnée nous mène toujours plus loin qu’un parti sans tête. Pour juger, j’ai toujours préféré savoir à qui j’avais à faire !

    • Bonjour Bernard,
      Je te remercie de ton commentaire. Ces articles qu’il me semblait important de partager avec tou.te.s les aulnaysien.ne.s, mes anciens camarades en ont systématiquement refusé leur publication. Ils étaient trop longs (même les plus courts), pas d’actualité, ils n’intéressaient personnes. J’ai subi cela pendant 2 mois. J’ai été patiente. Trop. J’ai demandé les critères de publication des articles. Je ne les connais toujours pas. J’ai toujours approuvé la publication de leurs textes. Les miens ont toujours été censurés. J’ai donc réécrit mes textes en remplaçant le nous par le je. Et je les ai publiés. Cela m’a valu d’être exclue. Ils disent qu’à plusieurs on va plus loin. Un autre dicton dit qu’il faut mieux être seul que mal accompagné. Je continuerai à publier sur des sujets d’intérêt général. Je continuerai à être à l’écoute et au côté de tou.te.s les aulnaysien.nes qu’ils soient de droite ou de gauche ou sans appartenance. Je suis du côté de tou.te.s les démocrates et de tou.te.s celles/ceux qui aiment la France et ses valeurs fondamentales.
      Bien à toi,
      Sylvie Billard

  3. O.Desfins, pourquoi te caches tu sous un nouveau pseudo? Je suis sur que certains t’auront reconnu. Je ne t’inviterai plus chez moi! 😉

  4. Désolé, je vous assure n’être le pseudo de personne, qui plus est, je ne pense pas que mon patronyme puisse être affublé de pseudo. Par contre, cette réaction met en évidence un entre-soi qui pourrait laisser croire que ce blog n’appartient qu’à quelques-uns, qui se parlent (et s’écoutent-ils ?) ce qu’il n’est pas, j’en suis sûr !

  5. Intéressant, je répondais à O; Desfins et c’est Bernard Ferraton qui me répond. 😀 Ahj! ces trolls!

  6. Qu’est ce qu’un troll

    C’est tout simplement quelqu’un qui s’exprime à l’encontre de la personne qui laffirme. Vieille technique de ceux qui n’ont pas d’arguments

  7. J’avoue être profondément choquée et peinée par une telle exclusion et surtout par la manière dont elle se concrétise, dans son dos et publiquement…. Personnellement je nomme cela de l’ostracisme. Décidément il semble que les hommes de ce groupe ait un sérieux problème avec les femmes qui assument leur citoyenneté et leur engagement politique…. Bien évidemment ils ne l’avoueront jamais, cependant les faits parlent d’eux mêmes ! Cela en dit long sur leur phallocratisme jusqu’à présent bien camouflé.

    Il n’y avait que deux femmes pour trois hommes. Désormais il n’y a plus qu’une seule femme représentante au sein de cette formation politique…. La parité n’est plus respectée. Les Aulnaysiens qui ont soutenu et voté pour cette liste ont de quoi être très déçu et peuvent se sentir trahis.

    Je n’ai pas eu le sentiment en lisant les lettres ouvertes de Sylvie sur des problèmes précis qui concernent les Aulnaysiens, ni qu’elle agissait contre les élus de son groupe, ni qu’elle les trahissait, au contraire. J’y ai même vu un engagement personnel et une implication de terrain qui fait souvent défaut à nos représentants en général ….

    Et puis la démarche qui consiste à prendre les citoyens à témoin face à des problèmes soulevés qui tombent un peu trop souvent dans les oubliettes et qui n’obtiennent jamais de réponses me plait beaucoup, parce que cela concerne les administrés qui peuvent ainsi mesurer factuellement les solutions apportées et le temps mis à les mettre en oeuvre ! Voilà qui permettra aux Aulnaysiens d’évaluer l’efficacité réelle de nos élus ! Voilà une manière de procéder qui est réellement démocratique.

    Bien que cette société majoritairement machiste et patriarcale prétende mettre en place des règles pour que les femmes qui constituent plus de la moitié de l’humanité soient mieux représentées dans les instances politiques et décisionnaires, nous réalisons et constatons malheureusement sur le terrain que sous des fausses apparences de démocratie, il existe mille manières de les discréditer et de les écarter….

    Nous venons d’être les témoins horrifiés et involontaires de cette éviction et de cet ostracisme exercé sur une femme volontaire et engagée.

    • Je like !

    • Chère Catherine,
      Je partage malheureusement ton analyse. Je n’ai jamais agit contre eux. J’ai agit pour les aulnaysien.ne.s et conformément à la déclaration des droit de l’homme et du citoyen : les élu.e.s doivent rendre compte de leurs actions. Par ailleurs, je suis conseillère municipale. Je dois donc conseiller la majorité dans l’intérêt des aulnaysien.ne.s.
      Je continuerai à rendre compte de mon action et à conseiller la majorité en faveur de l’intérêt général.
      Bien à toi,
      Sylvie Billard

  8. Vous avez mis le point sur un problème @Catherine, effectivement il n’y a plus de parité, 1 gars et 3 filles (dont le tout mou) … ça ne va pas. 🤣

  9. Les trolls de droite qui congratule Catherine! Un moment que je n’aurais jamais pensé vivre. Soyons réalistes. Si dans les rangs de la majorité municipale un ou une élue avait fait le dixième de ce qu’a fait Sylvie Billard, il aurait été éjecté avec beaucoup moins de complaisance. Imaginez X ou Y allez voir un membre d’un autre parti et laisser publier sa photo (Sylve Billard avec Hadama Traoré). Imaginez X ou Y se permettre de faire des communiqués sur les blogs locaux sans l’autorisation du maire! C’est bien sur inconcevable… Mais là,chacun en profite pour laver son linge sale. Ne t’en fais pas Catherine, tu sais comment Sarah défend la place des femmes dans notre société. Tu la connais, alors que le groupe »Aulnay en Commun » continue à avoir sa place d’opposition à une municipalité, c’est une chance pour la démocratie.

    • Bonjour Jean-Louis,

      Les maires adjoints de l’actuelle majorité disposent de leur liberté d’expression. Beaucoup alimentent régulièrement un compte facebook. J’en regarde certains. Je ne sais pas s’ils demandent systématiquement l’autorisation préalable au maire. Et je ne sais pas si le maire censure autant ses adjoints que les autres élus de mon ancien groupe en toute opacité (je ne connais toujours pas les critères de publication) et selon des motifs fallacieux : pas intéressant, pas d’actualité, trop long…

      Par ailleurs, tu te réfères à un fonctionnement pyramidal que tu dénonces par ailleurs… et que tu serais bien incapable de respecter. Ta pensée manque de cohérence.

      Enfin, je suis l’élue de tous les aulnaysiens qu’ils soient de droite, de gauche ou sans appartenance. Les représentants de partis, d’associations, les simples habitants ont le droit de m’interpeler sur les dossiers de leur choix. Concernant la personne que tu mentionnes, tu l’as davantage fréquenté que moi. Moi, j’ai été sollicité sur des dossiers, comme n’importe quel autre élu peut l’être, et j’ai commencé à les traiter dans l’intérêt des aulnaysiens. Seul l’intérêt général m’importe.

      Cordialement,

      Sylvie Billard

  10. Bonjour, je pensais ces blogs comme des endroits d’expression, ouverts, sans agressivité où l’on pouvait discuter librement. Je m’étais intéressé au règlement :  » Aulnay cap est complètement APOLITIQUE!!! …  » (extrait) Mais traiter les contributeurs de trolls (qui plus est de droite), et justifier ses propos par des présomptions au conditionnel démontrent de trop fortes insuffisances et des défis insurmontables. La majorité a encore de très beaux jours devant elle, et l’opposition la place qu’elle mérite.

  11. @ Bernard FERRATON | 10 novembre 2020 à 10 h 20 min

     » je pensais ces blogs comme des endroits d’expression, ouverts, sans agressivité où l’on pouvait discuter librement  »

    Ce que vous espérez légitimement devrait effectivement être la norme, et je vous soutiens pleinement dans cette volonté et ce désir.

    Malheureusement les blogs locaux et les réseaux sociaux qui sont pourtant des outils précieux de démocratie réels, sont devenus le défouloir de toutes les frustrations, le lieu des luttes de pouvoir et des égos surdimensionnés, le terreau d’esprits hypertrophiés dans la démesure et le dévoiement des valeurs humaines et morales, les instruments d’un lynchage public décomplexé et d’un cyberharcèlement régulier impuni que la loi ne protège pas efficacement, où les dénonciations calomnieuses par des jugements arbitraires et des qualificatifs mensongers jamais prouvés ni étayés d’arguments irréfutables pleuvent sur des individus qui ne sont nullement coupables de ce dont on les accuse avec une irresponsable et inconséquente désinvolture.

    Ces blogs cristallisent en effet le plus noir de la société humaine. Pourtant il pourrait tout à fait en être autrement. Ne vous laissez pas atteindre par les chercheurs d’embrouilles. Quand on observe d’où cela vient, on ne peut que déplorer que ces personnes lâchement cachées sous des pseudos passe-partout et non courageusement identifiées ne sont pas d’une grande honnêteté intellectuelle et encore moins animées des meilleures intentions.

    Continuez à vous exprimer sans vous laisser atteindre ( et je vais ici m’autoriser le recours à un vilain mot ) par ce que je nomme  » les fouille-merdes « .

    • Catherine,
      Les blogs doivent effectivement être des instruments de démocratie. Je te remercie d’y contribuer activement. Je condamnes les attaques qu’Aurore et toi avez subies et que vous ne méritez pas.
      Sylvie

  12. Bernard Ferraton, c’est la deuxième fois que vous associez votre nom à celui des trolls, pourquoi?

  13. Au delà des problèmes internes de gouvernance de la liste AEC, avez-vous pensé à l’effet désastreux de cette exclusion,typique du fonctionnement des appareils traditionnels de la gauche extrême? Pour « désesperer Billancourt », on ne fait pas mieux.
    Je souscris personnellement entièrement à l’analyse de Catherine Medioni.

  14. Et vous monsieur Karkides ça fait plusieurs fois que vous intervenez sur ce blog, alors que monsieur Kubacki ne le fait pas sur le votre. Pourquoi ?

    Faut dire aussi que publier des fakes news vous ont valu pas mal de remontrances et de sanctions de la part de la municipalité. Que cherchez vous ? Pourquoi cette haine ? Les Aulnaysiens n’ont pas voulu de vous lors des dernières municipales, alors restons en là monsieur le donneur de leçons.

    Travaillez pour vous améliorer sans casser du maire et son équipe à tout bout de champ, afin de présenter une alternative cohérente et sérieuse en 2026. Arretez svp de tout dénigrer, le passé a démontré vos incapacités à faire de bonnes analyses [NDLR : partie modérée]
    Vive la France

  15. Entre ceux qui profitent de cette tempête dans un verre d’eau pour laver leur linge sale et ceux qui veulent à jamais empêcher toute opposition à la majorité municipale, la liberté d’expression, la possibilité de faire ensemble sont mal barrés. Chacun se reconnaîtra.

  16. @ jlkarkides | 10 novembre 2020 à 12 h 52 min

    Qu’oses-tu nommer une  » tempête dans un verre d’eau  » Jean-Louis ?

    C’est ton point de vue sans doute, mais visiblement pas celui des commentateurs qui s’expriment sous cet article révélant l’exclusion sans préavis d’une élue qui a contribué activement aux valeurs d’Aulnay en commun.

    …… » pour laver leur linge sale  »

    ….. parce que toi peut-être tu ne te permets jamais de laver le tien en public ? En égratignant au passage des personnes dont tu salis sans vergogne l’honorabilité et même la moralité ! C’est gratuit, cela ne coûte pas cher ( du moins sur le moment ) et en plus cela valorise ( faussement ) ton image… de….  » monsieur Propre  » ! Ce qualificatif qui t’a souvent été donné et qui te colle à la peau, mais pas forcément dans le bon sens !

    Et dire que maintes fois j’ai pris ta défense ! La tienne et celles de bien d’autres….

    Je sais de quoi je parle puisque j’ai été scandaleusement ta cible le 27 octobre dernier, souillée et salie par des dénonciations calomnieuses publiques….

    Un dicton populaire affirme que  » quiconque sème le vent, récolte la tempête  » !

    Tu te reconnaitras.

  17. Catherine, combien de fois, c’est nous qui avons pris ta défense pour t’épargner des procès? Tu insinues des poursuites, j’en suis désolé… Tu sais ce que j’en pense et n’a même pas envie de t’en tenir rigueur. Je le répète, la liberté d’expression ne peut pas être en sens unique. Tu as ton opinion, j’ai la mienne, et la liberté de nos blogs doit permettre à tous de s’exprimer.
    Oui, certains profitent de ce moment pour laver leur linge sale, ceux qui n’ont pas réussi à faire passer leurs idées lors de nos réunions préparatoires à la liste « Aunay en Commun ». J’en fait parti mais moi, j’ai accepté les choix faits et votés par tous.
    Oui, c’est une tempête dans un verre d’eau, une différence sur la forme et pas sur le fond. Sylvie reste fidèle à la charte qu’elle a élaborée avec tous et c’est cela le plus important.
    Si oser dire ce que l’on pense c’est semer le vent, depuis de longues années tu as semé plus que moi. Allez, trouve toi un autre « mauvais objet ». Bises

  18. Jlkarkides qui donne encore des leçons sur la liberté d’expression. Mais c’est à mourir de rire. Je le cite et je rejoins Catherine là dessus elle a parfaitement raison.

    « la liberté d’expression n’est pas à sens unique  » hahaha

    Il pratique lui et son gourou Suaudeau une discrimination sur les avis contraires à leur point de vue. Et ici il vient parler de liberté d’expression ! Il y a peu Suaudeau s’est plaint d’avoir eu un commentaire non publié sur ce blog, c’est ce qu’ils pratiquent (la censure) sur le leur

    Franchement ces mecs sont des comiques !

  19. Un moment difficile à vivre, se voir soutenue pas des trolls, des pseudos si longtemps décriés.
    Ces mecs sont des comiques 😉

  20. @ jlkarkides | 10 novembre 2020 à 13 h 44 min

    En fait jean-louis, je réalise à travers ton commentaire que tu ne sembles avoir aucune conscience de la portée ni des conséquences de tes actes ! J’en suis absolument sidérée…

    Tu t’es permis de balancer par des sous-entendus très lourds de sens et très graves des accusations qui ont très bien été interprétées et comprises par tous, tels que tu les as émis par insinuations. Tout comme moi, la plupart d’entre eux savent parfaitement lire entre les lignes et pour cette raison cela ne te dédouane absolument pas des dommages quantifiables que tu as occasionnés en toute désinvolture et totale irresponsabilité.

     » Je vous laisse à vos diatribes qui me désole comme me désole l’orientation de ce blog.  »

    La liberté d’expression ne consiste absolument pas, sur de simples  » impressions  » assez superficielles au demeurant, ou encore sur des ressentis émotionnels et personnels très subjectifs, à viser et accuser publiquement et sans preuves ni arguments étayés, des personnes qui heureusement disposent d’écrits pléthoriques pour se laver de tes scandaleuses accusations. La liberté d’expression ne consiste pas davantage à prononcer des condamnations sans procès, sans tribunal ni juge assermenté !

    Il va donc te falloir comprendre Jean-louis qu’en agissant ainsi tu as perdu des alliés bienveillants et coopératifs. Accuser frontalement et implicitement un blog, soi-disant ami et ses trois bénévoles dévoués, d’être  » islamophobes et racistes  » est un pas de trop dans un contexte de tension dû aux attentats islamistes totalement irréfléchi qu’aucun de nous trois n’avons jamais franchi envers quiconque, et jamais envers toi-même ni Hervé ou encore MonAulnay. Alors excuse moi, il va falloir désormais assumer ce que tu as fait !

    Tu aurais pu en rester là, mais non !

    Non content d’avoir lâché ta petite pique assassine et calomnieuse sur Aulnaycap ,Il a fallu que tu en fasses immédiatement et dans la foulée, un article incendiaire et infamant, avec des références douteuses à la Saint Bartélémy, un titre affichant faussement des intentions louables qui nous rendait coupables de vouloir refaire une  » guerre des religions à Aulnay sous Bois « , alors que nous n’avons fait et de manière argumentée et factuelle, que poser courageusement les débats nécessaires et indispensables dans l’espace public, ( débats que tout le monde glisse lâchement sous le tapis ) et mettre en lumière les problèmes engendrés par l’immixtion non laïque de la doctrine islamique au sein de notre état de droit, lequel aujourd’hui ne fait que se prendre en pleine figure, le juste retour de 30 ans de déni, de laxisme coupable, de complicité passive, de complaisance et de permissivité !

    Il est de notoriété publique, et je prend ici le lectorat à témoin, que jamais ni Aulnaycap, ni Arnaud, ni Aurore, ne nous sommes rendus coupables de racisme ou d’islamophobie, et pas davantage de haine, d’hostilité, d’agression ou de meurtre envers quiconque en général, ni envers les musulmans en particulier, parmi lesquels d’ailleurs nous comptons des amis très chers ! Nos casiers vierges le démontrent, alors tes insinuations et accusations publiques insultantes et diffamantes sont désormais à ranger dans le dossier des dénonciations calomnieuses et autres délations mensongères !

    Tu comprendras Jean-louis qu’en te déclarant  » blogueur écœuré  » par nos actes pourtant jamais commis que tu as choisi d’interpréter de manière erronée et uniquement à charge sans même avoir fait l’effort de comprendre la démarche sur le fond, rend impossible désormais toute relation et toute amitié.

    Voilà comment tout seul tu as ruiné des années de fréquentation, de considération, de convivialité et de partages…. et nos relations !

    • Catherine,
      Les accusations de racismes que tu as subies de Jean-Louis sont particulièrement irresponsables surtout dans le contexte actuel. Je les condamne sans réserve.
      Avec sororité,
      Sylvie

  21. Je n’ai jamais traité qui que ce soit de raciste ou d’islamophobe. J’ai réagi à un article à charge contre l’Islam dans un moment douloureux, l’assassinat de Samuel Paty. Je n’ai accusé personne. J’ai pu avoir des échanges avec Aurore avec qui je ne partage pas tout mais qui a comme moi un respect de l’autre sur ce sujet. Prend soin de toi.

  22. @ jlkarkides | 10 novembre 2020 à 16 h 24 min

    Tu n’as effectivement pas dit ni écrit noir sur blanc que Aulnaycap, Arnaud, Aurore et moi-même étions  » racistes et islamophobes « , mais ton commentaire et ton article l’ont très clairement et sans aucune ambiguïté insinué !

    Et la preuve factuelle en est, que tout le monde qui sait lire entre les lignes l’a ainsi compris et entendu, puisque le dénommé Samy dont j’ai parfois pris la défense sur d’autres sujets, s’est défoulé en montrant son vrai visage et a osé se répandre en accusations gravissimes que tu as fais le choix de ne pas modérer et qui sont très clairement hors la loi :

    Samy :  » Certains incitent ouvertement a la guerre civile et au meurtre de musulman de par leurs écrits nauséabonds, puants, et dégoulinants d’islamophobie.  »

    La première partie des allégations  » surprenantes  » de Samy portent de très graves accusations sans nommer les personnes, mais dont tout le monde a compris, mais également les principaux visés, de qui il s’agit !

    Alors devant le lectorat que je prends à témoin, je demande à Samy qui depuis s’est fait très discret, et à toi-même qui t’es rendu complice de tels mensonges, et pire encore de dénonciations calomnieuses en les publiant, de citer les termes précis qui auraient  » incité ouvertement à la guerre civile et au meurtre de musulman  » !

    Et là, une fois n’est pas coutume, et bien que le dénommé « Jean-Roger  » et moi-même ne soyons pas toujours d’accord sur les questions d’urbanisme à Aulnay, je le remercie chaleureusement pour m’avoir ôté les mots de la bouche en demandant avec pertinence et humour à Samy :

     » Samy, où avez-vous vu de tels écrits? Les avez-vous signalé aux autorités car les appels au meurtres sont évidemment interdits? C’est grave vous savez, vous vous devez de signaler les infractions dont vous êtes témoin.  »

    Bien évidemment le sieur Samy n’a pas répondu à Jean-Roger, mais celui-ci s’en doutait et en avait d’ailleurs émis l’hypothèse :

     » Mais bon, comme à votre habitude vous n’allez pas répondre, les écrits dont vous parlez sont peut-être le fruit de votre imagination.  »

    Et en effet, depuis ces accusations gravissimes, insultantes et calomnieuses publiques, le trublion Samy qui souffle le chaud et le froid et qui dit tout et son contraire, à littéralement disparu des commentaires, autant sur Mon Aulnay que sur Aulnaycap et se fait très discret….

    Je remercie également Garcia qui affirme :  » Samy qui dit tout et son contraire « , ainsi que le dénommé Samuel L qui remarque :

     » @Samy vous soufflez le chaud et le froid ici et sur Aulnay Cap. On a l’impression que vous faites tout pour déglinguer le blog d’Aurore. Pourquoi ?  »

    Là également Samuel L n’a jamais obtenu de réponse à son interrogation, ce qui met en évidence l’hypocrisie et la haine jusqu’alors dissimulée de Samy envers ceux qui remettent en cause l’idéologie islamique meurtrière sans accuser pour autant les musulmans pacifiques.

    Enfin Jean-louis tu ne détiens absolument pas le monopole exclusif de la détestation du meurtre de son prochain, et pas davantage celui du respect de l’autre que j’incarne dans ma vie.

  23. @ Sylvie Billard | 11 novembre 2020 à 15 h 50 min

    Merci Sylvie pour ton soutien. Celui qui fait quelque chose sera toujours critiqué et la cible parfois d’accusations très injustes et souvent infondées ! Tu es en train d’en faire, comme moi depuis 2014 où je m’implique sur les blogs et dans la vie citoyenne, la sinistre et douloureuse expérience.

    Sache que si tes actions d’élue sont justes et tournées vers le bien d’autrui, je te soutiendrai et je combattrai ceux qui cherchent à te nuire. Je fais la même chose sans discrimination d’aucune sorte, pour tous ceux qui, comme toi, s’engagent en faveur du bien-être et de la qualité de vie des administrés.

  24. Le système qui a permis la constitution de la liste « Aulnay en Commun » n’était surement pas parfait mais il a eu le mérite d’exister. Ce ne sont pas des pantins qui ont été élus par la volonté du sommet de la pyramide mais par tous ceux qui ont participé aux réunions, débats. Ceux qui représentent cette liste au sein du Conseil Municipal ont été là dés le premier jour de sa constitution. Youssouf, Fleury, Alain, Sarah qui vient du tirage au sort de citoyens à qui la liste proposait une place et Sylvie. Oui, cette liste a été faite d’une manière démocratique. Bien des personnes ont pu se sentir quelque peu flouées par la non prise en compte de leur proposition. Moi le premier dont certaines propositions n’ont pas été retenues mais c’est cela la démocratie. Il est utile à chaque instant d’aller vers ce qui nous unit plutôt que ce qui nous divise surtout si on a le même idéal. Même si Sylvie ne fait plus parti d’ »Aulnay en Commun », elle défend les mêmes valeurs écrites dans la charte qu’elle a co-construite et aura toute sa place au sein du Conseil Municipal.

  25. 22 commentaires, vous avez terminé vos « querelles de cour de récréation  » absolument désolant préférant rester correct
    Une inconscience totale de votre part car qui boit en ce moment du petit lait et se frotte les mains, vous devinez je pense, bravo à vous.
    Un plébiscite qui permet ainsi de consolider la gestion autocratique de cette majorité approuvée par 60% d’électeurs soit 8340 Aulnaysiens qui se sont appropriés la ville où toute diversité d’idées est balayée

  1. Pingback: Sylvie Billard regrette son éviction d’Aulnay En Commun et son fonctionnement autocratique | Aulnaycap !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :