Pour Bruno Beschizza, la justice donne aux individus un permis de casser

Bruno-Beschizza_scalewidth_630La vidéo choc d’individus agressant deux policiers dans un véhicule de fonction, en marge de la manifestation des forces de l’ordre contre les violences à leur égard, a fait le tour de l’hexagone. Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, a réagi au micro de BFM en indiquant que la justice ne respecte même pas les décisions du ministère de l’intérieur, et laisse des individus libres de manifester tout en cassant.

Le ministre de l’Intérieur a en effet précisé que sur les quatre personnes interpellées suite à cette agression, trois avaient fait l’objet de la part de la préfecture de police de Paris d’une interdiction de manifester. Le juge avait suspendu ces arrêtés en indiquant que ces interdictions constituaient une « atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir et à celle de manifester« . Le juge sera t-il poursuivi face à la mise en danger des deux fonctionnaires qui ont failli brûler vifs dans leur véhicule ?

Article complet : cliquer ici.

Publié le 19 mai 2016, dans Justice, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :