Archives du blog

Interview de Sarah Ourahmoune sur son projet de salles de boxe Boxer Inside

Sarah Ourahmoune, ancienne membre de l’équipe de France olympique, a créé Boxer Inside et dispense des cours dans deux salles, à Paris et en Seine-Saint-Denis. Des espaces ouverts également aux débutants.

Médaillée d’argent aux Jeux olympiques de Rio en 2016, l’ancienne boxeuse Sarah Ourahmoune à ouvert deux salles de boxe, à Paris, dans le XIIIe arrondissement, et à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Les cours ne sont pas réservés aux passionnés du noble art qui souhaitent faire de la compétition. Il est ainsi possible de s’abonner à l’année, ou de venir seulement pour une séance, même si on débute.

Source et article complet : Le Parisien

La boxeuse d’Aulnay-sous-Bois Elsa Hemat perd son titre de championne de France super-légères face à Marion Montanari

Elsa Hemat n’a pas profité longtemps de son titre de championne de France super-légères puisqu’après l’avoir empoché le 23 octobre dernier, elle vient de le perdre face à Marion Montanari samedi dernier. C’est au bout des 6 rounds réglementaires que la boxeuse du CSL Aulnay-sous-Bois a perdu aux points son titre.

Le 23 octobre dernier, Elsa Hemat avait réussi à atteindre son rêve en gagnant contre cette même Marion Montanari.

Hugo Kasperski du CSL Aulnay-sous-Bois raccroche les gants sans sa troisième ceinture de champion de France

Hugo Kasperski n’avait pas boxé à Clermont depuis six ans. Il espérait dire au revoir à son public auvergnat en prenant le titre de champion de France des mi-lourds, mais il est tombé sur un Kevin Cojean plus fort que lui.

Hugo Kasperski savait que le combat serait rude, mais on ne monte jamais sur un ring de boxe sans motivation et sans l’envie de gagner le combat. A 34 ans le Clermontois licencié à Aulnay-sous-Bois souhaitait décrocher une dernière fois le titre de champion de France et avait lui même organisé à la Maison des Sports le gala intitulé « Le choc des volcans ». L’objectif qu’il s’était fixé n’a finalement pas été atteint et l’espoir de décrocher une troisième ceinture dans la catégorie des mi-lourds, s’est envolé à la fin de la 7e reprise, sur arrêt de l’arbitre. C’est donc sur une défaite qu’il raccroche les gants mais sous l’ovation d’un public qui a salué son engagement tout au long de sa carrière.

Source et article complet : 7joursaclermont

« The Voice » : le grand boxeur Mohamed Ali une référence pour Jon Ali du CSL Boxe Aulnay-sous-Bois

« Il sautillait comme ça – hop, hop, hop ! – un côté très aérien tu vois, un peu comme Bruce Lee et… Takatakatak ! Les coups partaient d’en bas. C’était très… C’était Mohamed Ali ! »

Seul sur le ring du club de boxe de Givors, ce mercredi 29 septembre, JonAli s’amuse à imiter le jeu de jambes et les directs fulgurants du grand boxeur américain (1942-2016). On croirait revivre une séance d’entraînement avant le mythique combat de Kinshasa, alors capitale du Zaïre. Le 30 octobre 1974, George Foreman, champion du monde des poids lourds réputé invincible, tombait dans le piège tendu par son adversaire. Epuisé d’avoir cogné comme une brute, sans jamais atteindre le « cœur » de sa cible.

Source et article complet : Le Progrès

La boxeuse du CSL Aulnay-sous-Bois Elsa Hemat est sacrée championne de France de boxe !

Mission accomplie pour Elsa Hemat hier dans la région parisienne du Val d’Oise. Elle est devenue championne de France dans la catégorie des super légers à 39 ans.

Licenciée au CSL d’Aulnay-sous-Bois, Elsa Hemat s’impose aux point sur la Grenobloise Marion Montanari. Une victoire dont la Martiniquaise se réjouit intensément :

Avoir la ceinture aujourd’hui, c’est magnifique, c’est une consécration importante, c’est une étape parce que derrière il y a un championnat d’Europe, championnat du monde. Mais dans un premier temps il y a la revanche le 20 novembre si le contrat se signe entre mon adversaire d’aujourd’hui et moi, donc j’apprécie d’autant plus de travailler, le temps de prendre mes assises, mes positions, de trouver la solution avec mes coachs dans le coin, et après le travail a été fait naturellement

Source et article complet : RCI.FM

Elsa Hemat du C.S.L d’Aulnay-sous-Bois mise le titre de championne de France de boxe

Samedi 23 octobre, dans le Val d’Oise (95), la boxeuse Elsa Hemat, originaire du Gros-Morne en Martinique, va combattre pour le titre de championne de France professionnelle dans la catégorie « super-léger ».

La boxeuse Elsa Hemat, 39 ans, originaire de la Martinique, va combattre pour la ceinture de championne de France professionnelle dans la catégorie « super léger ». Un titre qu’elle a déjà échoué à obtenir. Mais elle remonte plus déterminer que jamais sur le ring.

Source et article complet : La 1ère FranceTV Info

Vidéo : c’est quoi ton sport, Bingo Boxing club Aulnay

Si vous êtes à la recherche d’un club de sport de contact, ou simplement pour vous dépasser, venez découvrir le Bingo Boxing club d’Aulnay.

Le coach de ce club vous le présente en vidéo, il parle du parcours de certains de ces élèves dont certains sont en équipe de France.

Une production 6ème sens prod (Aulnay)

Bruno Marcellin, boxeur originaire d’Aulnay-sous-Bois, en reconquête

@BoxRec

Je n’ai pas beaucoup hésité avant de répondre à l’invitation de Nordine Arik. Venir boxer en Sarthe devant toute ma famille était un rêve. ​Pour les inconditionnels du noble art, le nom de Bruno Marcellin n’est pas inconnu. Professionnel depuis 2014 (12 victoires, 4 défaites et 2 nuls), il disputa le titre de champion de France des welters en avril 2019 sans succès.

Source et article complet : Ouest France

La championne d’Aulnay-sous-Bois Elsa Hemat échoue face à Anissa Benyoub pour le titre national des super-légers

Au cours de cette même réunion, la Toulousaine Anissa Benyoub (Boxing Toulouse Bagatelle) a conservé son titre national des super-légers face à la boxeuse d’Aulnay, Elsa Hemat. Beaucoup plus expérimentée, supérieure techniquement et tactiquement, Anissa Benyoub a logiquement dominé son adversaire, issue de la boxe thaï et qui manque encore d’expérience en boxe anglaise pour espérer rivaliser avec les meilleures. Là aussi, c’est à l’unanimité que la Toulousaine s’est imposée (79-73, 79-73, 78-74) pour défendre victorieusement sa ceinture pour la deuxième fois.

Source et article complet : La Dépêche

El Ghallouchi et Augustine illuminent l’espace Peugeot d’Aulnay-sous-Bois !

Ce samedi après-midi à l’ Espace Peugeot d’ Aulnay-sous-bois se déroulait un combat de boxe professionnelle dans la catégorie des welters qui opposait le local Ayoub El Ghallouchi (8-1-0- 1 KO) au jeune frappeur Normand Nathan Augustine (4-2-1, 2 KO) de Fleury sur Orne dans le Calvados.

Evidemment, cette confrontation se déroulait à huit clos, mais les personnes qui ont pu suivre ce combat ne seront très certainement pas déçus, bien au contraire car les deux protagonistes ont largement fait honneur à la boxe en proposant un excellent spectacle.

Beaucoup plus grand, le gaucher de la Seine Saint Denis, vainqueur du tournoi de France des super-légers 2018 était sur ses gardes, car Nathan Augustine n’a pas du tout la réputation d’envoyer des caresses. Il n’y aura pas de round d’observation pour ce match prévu en six reprises entre deux combattants au style diamétralement opposé où il était bien difficile d’effectuer un pronostic avec la certitude de dénicher le futur vainqueur.
Sans complexe, Augustine tente dès l’entame du combat de déstabiliser El Ghallouchi, boxeur classé élite 1, mais se retrouve sèchement au tapis presqu’en fin de round sur un excellent crochet droit de son adversaire. La minute de repos lui permet de plutôt bien récupérer, mais hélas pour lui, déjà deux points de retard.

Nathan rassure malgré tout dans la suivante et fait très bonne figure dans les 3 ème et 4 ème , en gagnant une et presque jeu égal dans l’autre. Cependant, Ayoub étale toutes ses qualités d’excellent styliste , et aussi démontre une technique qui ferait bien des envieux, les mains biens hautes pour amortir les coups puissants de son vis – à -vis, et aussi sachant bien esquiver et placer de jolis coups à distance, car lorsque le Normand approche, tout pourrait se jouer, n’oublions pas qu’en octobre dernier, le boxeur de Flers avait mis KO dès la première reprise Tarek Derfoufi au Palais des Sports de Caen qui restait pourtant sur 2 victoires aux points face à de bons adversaires.
Cependant, le retard ne sera pas rattrapable pour le puncheur du Calvados, Ayoub fera étalage de sa classe jusqu’au gong final en finissant très bien pour l’emporter 59/54 par l’ Arbitre juge unique de ce très beau combat.

Source et article complet : Netboxe

%d blogueurs aiment cette page :