Archives du blog

La championne d’Aulnay-sous-Bois Elsa Hemat échoue face à Anissa Benyoub pour le titre national des super-légers

Au cours de cette même réunion, la Toulousaine Anissa Benyoub (Boxing Toulouse Bagatelle) a conservé son titre national des super-légers face à la boxeuse d’Aulnay, Elsa Hemat. Beaucoup plus expérimentée, supérieure techniquement et tactiquement, Anissa Benyoub a logiquement dominé son adversaire, issue de la boxe thaï et qui manque encore d’expérience en boxe anglaise pour espérer rivaliser avec les meilleures. Là aussi, c’est à l’unanimité que la Toulousaine s’est imposée (79-73, 79-73, 78-74) pour défendre victorieusement sa ceinture pour la deuxième fois.

Source et article complet : La Dépêche

El Ghallouchi et Augustine illuminent l’espace Peugeot d’Aulnay-sous-Bois !

Ce samedi après-midi à l’ Espace Peugeot d’ Aulnay-sous-bois se déroulait un combat de boxe professionnelle dans la catégorie des welters qui opposait le local Ayoub El Ghallouchi (8-1-0- 1 KO) au jeune frappeur Normand Nathan Augustine (4-2-1, 2 KO) de Fleury sur Orne dans le Calvados.

Evidemment, cette confrontation se déroulait à huit clos, mais les personnes qui ont pu suivre ce combat ne seront très certainement pas déçus, bien au contraire car les deux protagonistes ont largement fait honneur à la boxe en proposant un excellent spectacle.

Beaucoup plus grand, le gaucher de la Seine Saint Denis, vainqueur du tournoi de France des super-légers 2018 était sur ses gardes, car Nathan Augustine n’a pas du tout la réputation d’envoyer des caresses. Il n’y aura pas de round d’observation pour ce match prévu en six reprises entre deux combattants au style diamétralement opposé où il était bien difficile d’effectuer un pronostic avec la certitude de dénicher le futur vainqueur.
Sans complexe, Augustine tente dès l’entame du combat de déstabiliser El Ghallouchi, boxeur classé élite 1, mais se retrouve sèchement au tapis presqu’en fin de round sur un excellent crochet droit de son adversaire. La minute de repos lui permet de plutôt bien récupérer, mais hélas pour lui, déjà deux points de retard.

Nathan rassure malgré tout dans la suivante et fait très bonne figure dans les 3 ème et 4 ème , en gagnant une et presque jeu égal dans l’autre. Cependant, Ayoub étale toutes ses qualités d’excellent styliste , et aussi démontre une technique qui ferait bien des envieux, les mains biens hautes pour amortir les coups puissants de son vis – à -vis, et aussi sachant bien esquiver et placer de jolis coups à distance, car lorsque le Normand approche, tout pourrait se jouer, n’oublions pas qu’en octobre dernier, le boxeur de Flers avait mis KO dès la première reprise Tarek Derfoufi au Palais des Sports de Caen qui restait pourtant sur 2 victoires aux points face à de bons adversaires.
Cependant, le retard ne sera pas rattrapable pour le puncheur du Calvados, Ayoub fera étalage de sa classe jusqu’au gong final en finissant très bien pour l’emporter 59/54 par l’ Arbitre juge unique de ce très beau combat.

Source et article complet : Netboxe

On en sait plus sur Aymen, tué devant l’espace Nelson Mandela à Bondy par deux personnes

Le terrible meurtre d’Aymen, 15 ans, a secoué plus que la ville de Bondy toute entière. Ce passionné de boxe, sans histoire, était reconnu comme quelqu’un de téméraire, volontaire. Son assassinat ne serait dû qu’à une dispute avec un jeune homme de 19 ans, qui a appelé son frère en renfort pour lui ôter la vie.

Les deux individus se sont rendus à la police et sont désormais en garde-à-vue. Une grave dispute s’est produit peu avant le drame, ce qui aurait rendu complètement fou le jeune homme derrière cette machination.

Le Maire Stéphane Hervé a appelé au calme et demande d’éviter toutes représailles. Il est à noter que le club de boxe où la victime s’entraînait est fermé pour cause de pandémie. L’heure à laquelle il a été tué aurait dû être l’heure de son entrainement…

Covid-19, l’exposition paint’graff sur la boxe à Aulnay-sous-Bois est annulée

L’exposition Paint’Graff sur la boxe au Nouveau Cap (56 rue Auguste Renoir) a été annulée suite au décret concernant le confinement. Cette exposition devait durer jusqu’au 22 décembre.

Exposition artistique « Art & Boxe » au Nouveau CAP à Aulnay-sous-Bois

PAR’AZart frappe fort avec sa toute nouvelle exposition « ART & BOXE »  et nous en restons sonné !

Cette exposition est le fruit du travail de deux artistes ; ELJY et Maud WERY, qui ont arpenté durant deux années les rings de boxe de la ville d’Aulnay-sous-Bois, afin de prendre des clichés sur le vif.

Ainsi, ces photographies parfois présentées dans l’état brut, ont aussi servi de terreau et de prétexte à l’artiste qui démultiplie les interprétations en utilisant et en mélangeant diverses techniques telles que ; la peinture, l’encre, le pastel, le fusain, les feutres, le posa, le collage/arrachage d’affiches, le numérique…

Venez en prendre plein les yeux !

Le « Paingraff », une nouveau style artistique contemporain « made in Aulnay-sous-Bois », influencé par l’art des rues, qui puise sa singularité dans tous les mouvements artistiques de l’histoire de l’art, et c’est ce qui le rend si vivant et si original.

Une exposition visible au Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois, du 01 septembre au 22 décembre 2020 Entrée libre accès et gratuit – du lundi au vendredi, et les samedis soir de concert.

Exposition artistique sur le thème de la boxe au Nouveau CAP d’Aulnay-sous-Bois du 24 mars au 30 juin 2020

PAR’AZart frappe fort avec sa toute nouvelle exposition « ART & BOXE » et nous en restons sonné !

Cette exposition est le fruit du travail artistique de deux femmes ; ELJY et Maud WERY, qui durant deux années sont allées arpenter les rings de boxe de la ville d’Aulnay-sous-Bois, afin de prendre des centaines de photographies.

L’exposition présente ces clichés restés bruts ou qui ont servis de terreau et de prétexte à l’artiste, afin de débrider à l’infini toute son imagination créative en utilisant de nombreuses techniques telles que ; la peinture, le graff, le collage et l’arrachage affiches, le numérique…

Ces femmes artistes ont réussi à traiter de façon remarquable, avec toute leur sensibilité et leur créativité, le thème de la boxe qui reste par tradition très masculin.

Les couleurs fusent, claquent, tournoient et donnent le vertige, comme dans un match de boxe.

Soyez les premiers à venir découvrir ce nouveau style ; le « Paint Art » sortit tout droit de nos banlieues ! Venez en prendre plein la tête !

Pour sûr, vous ne verrez plus jamais la boxe comme avant.

Une exposition en entrée libre, du 24 mars au 30 juin

A propos : Un vernissage portes ouvertes est prévu le jeudi 2 avril à partir de 18h00.

Un groupe de Gospel, pur produit de nos banlieues, viendra ambiancer ce moment privilégié.

On vous attend nombreux.

Source : communiqué PAR’AZart

Final de la coupe ligue super léger de boxe à Aulnay-sous-Bois le 29 novembre

Vendredi 29 novembre 2019 à partir de 19h

Le CMASA et la ville d’Aulnay-sous-Bois vous présentent la finale de la coupe ligue super léger avec des combats amateurs et professionnels

Au programme :

  • 19h : ouverture des portes
  • 20h : Combats amateurs et professionnelles
  • 22h : Finale de la Coupe de la Ligue
    Catégorie Super-légers Moussa ALA EDINE VGA Saint-Maur / Ayoub EL GHALLOUCHI CMASA Aulnay
    En 10 rounds de trois minutes

Lieu :

Gymnase Pierre Scohy
1, rue Aristide Briand
93600 Aulnay-sous-Bois

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Le boxeur d’Aulnay-sous-Bois Mehdi Bouadla aimerait partager son vécu avec les jeunes

Il y a tout juste un an, Mehdi Bouadla s’apprêtait à livrer son 38 ème et dernier combat professionnel avant de gouter une retraite bien méritée après 15 ans passés dans les rangs professionnels. Entre le CSL Boxe d’Aulnay Sous Bois de Nasser Lalaoui et Netboxe.com, c’est une longue histoire et Mehdi Bouadla en fut le lien marquant tout au long de sa magnifique carrière. Un an après cette ultime sortie nous avons voulu savoir ce que devenait Mehdi « The Brave Heart » Bouadla.

NB: Comment vas-tu et ta santé ?

Ma vie de retraité des rings se passe bien. Pour ce qui est de ma maladie, les contrôles sont bons même si lors de chaque visite il y a un peu d’angoisse. Nous essayons de ne pas trop y penser.

Source et article complet : NetBoxe

Gala de boxe, championnat de France ce samedi à Aulnay-sous-Bois

Samedi 14 septembre 2019 à 19h

Le CSL Boxe organise un grand gala de boxe anglaise.

Au programme :

  • Championnat de France des mi-moyens entre le champion Yahya Tlaouziti et son challenger of ciel José « pépé » Gomez.
  • Demi-finale de la coupe de France entre Idaas le « tigre spartiate » Redjdal et Johanny Bola.
  • Finale du critérium national entre Kaoussou Cissé Ek Jr. et Lucas Montagne.

En exclusivité, le retour de Kamel Abdesselam, ancien champion de France des poids moyens, et les débuts pro de Mohamed Lahcen Nacer.

Source, image et article complet : site de la ville d’Aulnay

Le boxeur d’Aulnay-sous-Bois Tlaouziti conserve sa ceinture de champion catégorie Welters

Le 6 avril, le champion de France des welters (15, 3 n, 4 d) a conservé sa ceinture en allant battre par arrêt de l’arbitre (7e), chez lui, à Fontenay-sous-Bois, son challenger officiel, Bruno Marcellin (11 v, 3 n, 4 d), à l’issue d’un duel palpitant.

Quand un Aulnaysien rencontre un ex-Aulnaysien, la confrontation n’en a que plus de piment. Bruno Marcelin a en effet débuté sa carrière au CSL Aulnay-sous-Bois, club dont Yahya Tlaouziti défend aujourd’hui les couleurs. Mieux, ces deux-là se sont, par le passé, maintes fois entraînés ensemble et ont mis les gants l’un avec l’autre. Bref, ils se connaissent plutôt bien et se respectent.
Reste que dans le carré magique, il n’y a pas d’amis comme le dit l’adage. De fait, dès le premier coup de gong, des deux protagonistes lâchaient les chevaux, n’éprouvant ni le besoin ni l’envie de s’observer. Le challenger faisait le choix de durcir immédiatement les hostilités en effectuant le pressing et en attaquant sans cesse et sous tous les angles. Son travail de sape visait essentiellement le corps même s’il ne se privait pas de remonter à la face lorsque l’occasion lui en était donnée. Ce qui était, somme toute, assez rare, dans la mesure où, nous seulement le tenant ne reculait guère mais utilisait à merveille soit son bras avant pour repousser les assauts de son rival, soit son uppercut lorsque celui-ci s’approchait plus près.
Surtout, le scénario de la confrontation se dessinait rapidement : deux hommes bien décidés à tout donner et à aller au bout d’eux-mêmes dans une ambiance surchauffée, au propre comme au figuré, mais l’un, Yahya Tlaouziti, nettement plus précis et fin techniquement, et l’autre, Bruno Marcellin, doté d’un cardio d’enfer mâtiné d’un courage et d’une volonté irréprochables mais plombé par une perméabilité défense qui, à la longue, ne pouvait que devenir intenable.
Source et article complet : ffboxe.com
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :