Archives du blog

768 morts du Covid-19 en Seine-Saint-Denis, stabilisation au niveau des hospitalisations

A ce jour, 768 personnes sont mortes du Coronavirus en Seine-Saint-Denis, ce qui place le département en 3ème position derrière le Val-de-Marne (848 morts) et les Hauts-de-Seine (776 mors).

Il y a un peu plus de 1550 hospitalisations, dont 200 en réanimation, ce qui correspond à une légère augmentation par rapport au bilan d’il y a quelques jours.

Covid-19, plus de 700 morts en Seine-Saint-Denis

Le bilan ne cesse de s’alourdir dans le département de la Seine-Saint-Denis avec 717 morts liés au Coronavirus. Plus de 200 personnes sont en réanimation, plus de 1500 sont hospitalisées tandis que plus de 1700 personnes qui ont eu des impacts conséquents sont guéries.

En termes de décès, la Seine-Saint-Denis est le 2ème plus touché après le Val-de-Marne.

Plus de 600 morts en Seine-Saint-Denis du Covid-19, près de 1600 personnes hospitalisée

Si le département de la Seine-Saint-Denis n’est pas le plus touché en Île-de-France, le bilan est très lourd, avec à ce jour 609 morts comptabilisés. Près de 1600 personnes sont également hospitalisées, dont plusieurs centaines dans un état critique.

Si un plateau épidémique semble avoir été atteint, la sortie de crise n’est pas pour demain.

Près de 600 morts du Covid-19 en Seine-Saint-Denis, plus de 1000 à Paris

Alors que le confinement durera au minimum jusqu’au 11 mai 2020, les français continuent de pleurer leurs morts, avec un plateau haut avoisinant les 600 victimes par jour.

En Seine-Saint-Denis, les autorités dénombrent près de 600 morts directement liés au Coronavirus. Le département est très touché, mais moins que le Val-de-Marne et même les Hauts-de-Seine.

A Paris, le nombre de morts a dépassé la barre des 1000. A noter que certaines régions de France semblent relativement épargnées, ce qui tend à prouver que le confinement est en règle générale respecté.

Près de 450 morts du Covid-19 en Seine-Saint-Denis, deuxième département le plus touché en Île-de-France

Le décompte macabre continue de nous être communiqué avec comme première estimation, ce soir, de 446 décès du Coronavirus depuis le début de la pandémie. Or Paris, dans le région Parisienne, le département le plus touché est celui du Val-de-Marne, avec 474 décès.

Le pic n’est pa encore atteint mais on constate un certain relâchement. Le déconfinement n’est pas pour demain.

Rares commerces en activité fermés dès 20h et probable extension du confinement annoncé ce lundi soir

En Seine-Saint-Denis, les commerces qui sont encore en activité devront désormais fermer leurs portes dès 20h. Cela ne concerne pas les pharmacies.

Cet arrêté est valable jusqu’au 15 avril 2020, date théorique de levée du confinement. Cependant, il est fort probable que le président Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée du lundi 13 avril, prononce l’extension de ce confinement.

Le Covid-19 fait déjà plus de 10000 morts en France dont 368 en Seine-Saint-Denis

Alors qu’il y a deux jours un espoir semblait naître chez les professionnels de la santé, la courbe des décès liés au Coronavirus repart de plus belle en comptabilisant les morts dans les EHPAD.

Plus de 10000 morts sont recensés en France, dont 368 rien qu’en Seine-Saint-Denis. Le Premier Ministre Edouard Philippe estime que le confinement va durer, probablement bien au-delà de fin avril…

En attendant, vous pouvez applaudir le personnel hospitalier, les médecins et celles et ceux qui travaillent durement et dans des conditions parfois difficiles. Comme sur la vidéo ci-dessous, applaudissez à 20h !

Covid-19, nombreux morts à domicile et en maisons de retraite en Seine-Saint-Denis, plus que lors de la canicule de 2003 !

Les pompes funèbres de la Seine-Saint-Denis sont débordées. Selon les premiers témoignages, l’amplitude du nombre de décès est supérieure à celle observée lors de la canicule de 2003.

Le Coronavirus en est la cause principale. Si les décès enregistrés dans les hôpitaux ne sont pas démesurés (263 morts enregistrés depuis le début de la pandémie reliés au Covid-19), c’est surtout dans les EHPAD et les domiciles que l’on enregistre le plus de morts.

Si plusieurs analystes estiment que cette impressionnante surmortalité vient du manque de respect du confinement, d’autres estiment le contraire : les Séquano-Dyonisiens respectent en règle générale cette mesure.

Cette mortalité peut s’expliquer de différentes façons : une précarité plus importante, un manque d’accès au soin et parfois un isolement qui empêche d’appliquer les bons gestes qui pourraient sauver des vies.

Covid-19, surmortalité de 63% en Seine-Saint-Denis

Les premières données statistiques par département tombent et si la surmortalité au niveau national est assez modérée, les écarts sont plus criants dans certains départements.

Ainsi, les analystes observent une augmentation de 63% de décès par rapport à l’année précédente dans le département de la Seine-Saint-Denis. Le Covid-19 ou coronavirus est en grande partie responsable, puisque plus de 250 personnes en sont mortes dans le département en quelques semaines.

Plus d’une centaine de verbalisation par jour en Seine-Saint-Denis pour non respect du confinement

La police multiplie les contrôles dans le département de la Seine-Saint-Denis pour vérifier la présence de des attestations dérogatoires dûment remplies des personnes qui ne respectent pas le confinement.

Plus de 100 personnes sont ainsi verbalisées pour absence d’attestation dérogatoire ou informations erronées. L’amende est de 135 €, voire 200 € en cas de récidive prouvée sur une période de 15 jours.

%d blogueurs aiment cette page :