Publicités

Archives du blog

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza dément toute tentative d’enlèvement à la camionnette

Depuis quelques jours, de nombreux témoignages parlent de tentatives d’enlèvement en région Île-de-France par des personnes en camionnette pour un prétendu trafic d’organes, notamment à Aulnay-sous-Bois. Il en est rien selon la police, et le maire Bruno Beschizza le confirme dans une lettre adressée aux parents d’élèves d’Aulnay.

Publicités

Tentative d’enlèvement d’enfants à Aulnay-sous-Bois, des arrestations ?

Vidéo

Sur une vidéo disponible en cliquant ici ou sur l’image ci-contre, on aperçoit des individus arrêtés par la police sous les injures de jeunes qui clament une tentative d’enlèvement. Une camionnette rouge a été filmée, camionnette qui aurait servi aux prétendus malfaiteurs pour enlever des enfants.

Pour l’instant, cela n’a pas été confirmé ni par la police ni par la justice. Certains annoncent une affaire familiale. Pour rappel, il est interdit de faire justice soi-même, aussi abjecte le crime puisse être.

NDLR : sur un autre tweet on annonce l’enlèvement d’un enfant à proximité de la boulangerie du Gros Saule, les malfaiteurs utilisant une camionnette blanche. Information non vérifiée à prendre avec des pincettes.

Expédition punitive à Sevran après une rumeur d’enlèvement d’enfant à Aulnay-sous-Bois

Il y a beaucoup de rumeurs sur les réseaux sociaux, et parfois des histoires rocambolesques. 

Récemment, des internautes ont signalé une prétendue tentative d’enlèvement d’enfants sur Aulnay-sous-Bois. Cela a agité les réseaux sociaux et certains sites soit-disant sérieux ont relayé l’information pour faire de l’audimat.

Au final, c’est un « fake », cela a été précisé par la Mairie. Cependant, certains ont signalé qu’une expédition punitive a eu lieu à Sevran à cause de cette histoire.

S’il faut faire attention et bien sensibiliser les enfants contre les possibles enlèvements, ne cédons pas à la panique !

Un enfant de 12 ans enlevé par des individus après un différend familial à Aulnay-sous-Bois

Un enfant de 12 ans a été emmené de force, ce samedi, suite à une dispute entre les membres d’une même famille. Vers 18h30, plusieurs hommes se sont introduits de force dans un pavillon situé rue Franklin à Aulnay-sous-Bois. Ils ont d’abord menacé le propriétaire des lieux avec des armes de poing, avant d’emmener son petit-fils de 12 ans. La victime, âgée de 48 ans, n’a pas été blessée et se réserve le droit de porter plainte, « considérant qu’il s’agit d’une affaire familiale », indique une source proche de l’enquête. Ce dimanche soir, l’enfant de 12 ans n’avait pas été retrouvé.

Source et article complet : Le Parisien

Un homme interpellé pour avoir tenté d’enlever une fillette à Aulnay-sous-Bois

enlevement_enfantEn février dernier, un homme d’une quarantaine d’année a tenté d’enlever une fillette à Aulnay-sous-Bois. Cette même fille de 12 ans a reconnu son agresseur quelques jours après et a noté sa plaque d’immatriculation, qui a ensuite été donné à la police, qui a pu interpeller le lascar.

Lors de la tentative d’enlèvement de la fillette le 27 février dernier, la mère de l’enfant avait réussi à faire fuir l’agresseur.  Ce dernier a été convoqué par la police puis placé en garde à vue à la sûreté territoriale à Bobigny. Il a reconnu vouloir se mettre en contact avec la fille, juste pour discuter. Il n’a pas de casier judiciaire [MAJ]

Une victime agressée, dépouillée et rouée de coups à la sortie d’une épicerie à Aulnay-sous-Bois

armeLa police a interpellé trois jeunes hommes (19 à 20 ans) à Aulnay-sous-Bois, Villepinte et Bondy pour un agression survenue à Aulnay-sous-Bois, mardi dernier.

La victime sortait d’une épicerie située rue Jacques-Duclos lorsqu’elle aperçut un voisin de cité, qui lui proposa de la ramener en voiture. Après avoir accepté l’offre et s’être installée à l’intérieur du véhicule, un autre individu apparut de nulle part et s’assit sur ses jambes pour l’empêcher de sortir.

Emmené dans un endroit discret, 3 autres hommes survinrent depuis un autre véhicule. Là, les cinq lascars demandèrent à la victime de leur remettre tous ses biens. La victime refusa et fut rouée de coups.

Menacée ensuite par deux armes de poing, l’homme obtempéra et remit aux individus son iPhone 6 et 400 € en espère.

Si les cinq complices semblaient entraînes et bien armés, il n’en reste pas moins qu’ils ne sont pas très intelligents : agissant à visage découvert, trois des lascars ont été reconnus par la victime, qui déposa plainte. Les trois compères ont été arrêtés le lendemain.

La police a découvert lors des perquisitions la voiture avec laquelle ils ont enlevé le jeune homme, un succédané de pistolet automatique à gaz, un pistolet automatique de calibre 6.35 chargé, 1 100 euros en liquide, 120 grammes d’herbe de cannabis et 30 grammes de résine de cannabis. Les trois suspects ont été placés en garde à vue.

Source : Le Parisien

Trois individus qui ont volé une voiture avec un bébé à Saint-Denis condamnés, une vengeance contre le propriétaire

bebe_enleveAu hasard des écoutes des émissions de radio, la rédaction est tombée sur une histoire macabre qui s’est déroulée à quelques encablures d’Aulnay-sous-Bois, à Saint-Denis : trois individus ont volé une voiture en l’arrachant à une dame, à Saint-Denis. Malheureusement pour les lascars, un bébé se trouvait à bord, à l’arrière. La voiture et le bébé ont été ensuite laissé à l’abandon, mais le bébé a été retrouvé en bonne santé.

Rapidement appréhendés, les trois malfaiteurs ont reconnu les faits. Ils voulaient se venger du propriétaire du véhicule, patron de l’un d’entre-eux, au motif que ce gérant d »entreprise n’auraient pas payé des heures supplémentaires. A défaut de contacter les prud’hommes, ils ont souhauté faire chanter le patron en volant sa voiture.

Pas de chances pour les bandits, la justice n’a pas été clémente : 8 mois de prison ferme pour le conducteur (qui a été conduit en prison immédiatement) et d’autres peines de prison ferme pour les deux autres (mas sont ressortis libres pour l’instant)

La police municipale empêche l’enlèvement d’une jeune fille à Aulnay-sous-Bois

enlevement_enfantLe 07 avril 2015, en milieu d’après-midi, un administré se présente à l’accueil du poste de Police Municipale d’AULNAY-SOUS-BOIS (93) et informe les fonctionnaires de Police qu’il vient d’être témoin de l’enlèvement d’une jeune fille. Cette dernière a été entraîné de force à bord d’un véhicule de marque RENAULT, type TWINGO, par deux individus de manière extrêmement violente. En effet les auteurs des faits n’ont pas hésité à la tirer par la cheveux à plusieurs reprises afin d’arriver à leurs fins.

Immédiatement, le signalement du véhicule ainsi que la description des deux individus sont diffusés sur les ondes à tous les effectifs de Police Municipale présents sur la voie publique.

Après quelques minutes de recherches minutieuses dans le secteur où s’est déroulé l’enlèvement, l’effectif du GSI observe la présence d’un véhicule correspondant au signalement, dont le conducteur et le passager correspondent en tout point à la description émise par le témoin des faits. Concomitamment,
les fonctionnaires de Police aperçoivent la présence d’une jeune fille à l’arrière du véhicule. Cette dernière est prostrée et en larmes.

Le conducteur du véhicule circule à vive allure et semble se diriger en direction de la commune de DRANCY (93).

Sur ces faits, les Policiers du GSI interceptent le véhicule susnommé et réussissent à le bloquer afin d’empêcher toute tentative de fuite. Les deux individus sont immédiatement appréhendés. La victime est écartée et mise à l’abri dans le véhicule administratif en compagnie d’un Policier.

A l’issue, les deux individus sont remis à disposition des Policiers du commissariat d’AULNAY-SOUS-BOIS (93).

Source : Police Municipale sur le Web

%d blogueurs aiment cette page :