Publicités

Archives du blog

Une nourrice à Aulnay-sous-Bois condamnée à trois ans ferme pour la mort d’un bébé

Le 9 juin 2010, Mélissa était admise à l’hôpital dans un état critique après que sa nourrice eut appelé les pompiers. Celle-ci, qui la gardait à son domicile d’Aulnay-sous-Bois depuis moins d’un mois, affirmait l’avoir secouée violemment, sous l’effet de la panique, en la voyant convulser tandis qu’elle la changeait.

Elle décédait le 20 juin. Entretemps, des scanners avaient révélé une fracture récente au crâne ainsi que de multiples fractures plus anciennes, aux bras et aux chevilles. 

L’avocate générale avait émis l’hypothèse que la nourrice avait été débordée par ses affects. « Le fait que Mélissa pleurait souvent a été source de stress, de fatigue puis d’exaspération intense, au point de ne plus en pouvoir ». 

Mais pour Monique Doré, l’avocate de la mère et des grands-parents du bébé, l’accusée qui se faisait appeler « Tata Cruella » par les enfants était une femme « sadique », mue par la « jalousie » à l’égard de la mère de Mélissa, laquelle avait du mal à supporter la séparation et se mettait à pleurer dès qu’elle franchissait la porte de l’appartement de sa nourrice. 

Source et article complet : Orange

Publicités

Adam, Mohamed, Rayan, Lina, Inès et Sarah sont les prénoms les plus populaires en Seine-Saint-Denis

Comme chaque année, les prénoms les plus populaires pour les nouveaux nés sont décryptés sur BFM. En Seine-Saint-Denis, les prénoms les plus populaires pour les enfants qui naîtrons en 2018 son :

  • Pour les garçons :
    • Adam
    • Mohamed
    • Rayan
    • Ibrahim
    • Ismaël
    • Imran
    • Gabriel
    • Lucas
    • Yanis
    • Kais
  • Pour les filles :
    • Lina
    • Inès
    • Sarah
    • Inaya
    • Aya
    • Nour
    • Yasmine
    • Assia
    • Maryam
    • Jade

De quoi donner des idées aux futures papas et mamans qui consultent Aulnaycap !

Un passager avec un bébé qui reçoit un coup de poing d’un employé de l’aéroport de Nice : Quand le Figaro s’emballe

Vidéo

Les aficionados des informations à sensation forte ont certainement entendu parlé du pauvre touriste anglais qui a été frappé au visage par un agent de sécurité dans l’aéroport de Nice, alors que ce touriste portait son bébé.

Le Figaro, qui est pourtant un quotidien très sérieux et qui reçoit même une subvention de l’état de plusieurs millions d’euros, s’en est fait l’écho. Le titre est très accrocheur, comme tout blogueur de talent saurait le faire : « un passager avec un bébé reçoit un coup de poing d’un employé de l’aéroport« .

En lisant le titre de cet article, on comprend qu’un pauvre passager a reçu un coup de poing d’un employé irascible, sans raison apparente. En lisant le détail de l’article, on apprend :

« Alors qu’il attendait le départ de son avion EasyJet depuis plus de douze heures, un passager portant un bébé dans ses bras s’est fait violemment frapper au visage par un employé de l’aéroport« 

Tout de suite le ton est donné. Le pauvre père de famille attend une demi-journée son vol retour, avec un bébé qui plus est. Et d’un seul coup, sans prévenir, un employé de l’aéroport le frappe au visage.

Encore plus loin dans l’article, on peut apprendre un peu plus sur les circonstances de cette « altercation » :

« Excédés par l’attente et le manque d’informations, le père de famille britannique ainsi que sa compagne se seraient plaints auprès de l’employé de l’aéroport« 

Puis on apprend enfin ce qui s’est passé, enfin en apparence tout du moins :

« C’était le chaos. Plusieurs enfants pleuraient. On devait attendre debout. Quand la famille a protesté pour savoir quand l’avion allait enfin décoller, l’agent n’a rien dit, n’a montré aucun intérêt ou préoccupation pour la famille, il a simplement souri d’un air dédaigneux», raconte une des passagères, Arabella Arkwright, dans les colonnes du Sun. «J’ai vu ensuite le salarié lever la main sur l’homme et le frapper au visage alors que ce dernier tenait dans ses bras son bébé de neuf mois. C’était horrible, je n’arrive pas à croire que des gens peuvent se comporter comme cela», a-t-elle ajouté sur CNN« 

Non seulement l’agent de sécurité ricane du malheur des touristes, mais en plus, il frappe pour se faire plaisir.

Ce qui se serait réellement passé

Alicia Paulet du Figaro a rédigé cet article larmoyant, accrocheur, qui accuse sans nuance les agissements du vigile. Pourtant, dans une vidéo accessible en cliquant sur l’image ou ci-dessous, la réalité semble toute autre :

Après enquête et en se basant sur différents témoignages, l’histoire est déjà bien moins rose pour le passager papa :

  • D’une part, l’agent de sécurité en question n’est pas un employé de l’aéroport de Nice, mais un employé d’une société sous-traitante. Le travail de journaliste a ici été bâclé d’emblée
  • S’il est vrai que le père qui porte un bébé dans ses bras est venu se plaindre auprès de l’agent de sécurité, le ton est vite monté. Il est vrai qu’après 12 heures d’attente, il y a de quoi devenir aggressif
  • Devant l’agressivité du passager, le vigile fait un mauvais geste et fait apparemment tomber le téléphone portable du passager
  • Le passager réplique et frappe en premier le vigile
  • Le vigile répond et le frappe au visage

Certes, cela ne dédouane pas le comportement de l’agent de sécurité. Mais les faits rapportés par Alicia Paulet sont erronés.

On critique souvent les blogueurs, qui travaillent bénévolement, à cause des erreurs qu’ils font. Mais que dire des journalistes, payés, qui non seulement font des erreurs, mais tardent à les reconnaître ?

En lisant les articles d’Alicia Paulet, il y aurait tant à dire. Le summum de l’ignominie étant « États-Unis : une femme noire enceinte abattue par la police« . Comme si la couleur de peau était le motif d’un assassinat orchestrée par la police américaine. Pour rappel, peu de quotidiens français relatent les origines ethniques des personnes abattues ou violemment interpellées par la police en France. Deux poids deux mesures ?

Des rencontres entre futurs parents à Aulnay-sous-Bois

bandeau-theme_bebeCe mercredi 9 juillet, de 18h30 à 20h00 à la crèche Myrtille – Fraise des bois (18 rue des Ecoles), l’organisme « Happy 9 mois » organise une séance « L’arrivée de bébé, une aventure bouleversante« , afin d’aider les jeunes mères pour la naissance de leur premier enfant.

Cette séance est animée par une sage-femme. La seconde partie de cette séance se déroule sous forme d’atelier au choix. Pour plus d’information, cliquer ici. Pour s’inscrire, cliquer ici.

%d blogueurs aiment cette page :