Archives du blog

Le braqueur Rédoine Faïd s’échappe de prison en hélicoptère et brûle une voiture à Aulnay-sous-Bois

@BFM

Le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd, 46 ans, s’est échappé du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne, dimanche 1er juillet, vers 11h30. Il a été aidé de deux complices armés venus le chercher en hélicoptère alors qu’il se trouvait au parloir. Le déroulé de cette évasion spectaculaire. 

Tôt ce matin, deux hommes armés avaient pénétré dans un petit club aéronautique à Fontenay-Trésigny où ils ont pris en otage un pilote, lui demandant de se rendre à la prison. 

Vers 11h20, Rédoine Faïd se trouve au parloir de la prison de Réau, en Seine-et-Marne pour parler avec son frère. Deux hommes font irruption dans la pièce demandant sa libération.

« Les deux hommes, vêtus de noir, cagoulés et portant des brassards de police, ont allumé des fumigènes des deux côtés de l’hélicoptère », raconte Martial Delabroye, du syndicat FO. Et d’ajouter : « Ils ont passé  la porte qui menait directement au parloir à la disqueuse. »

Il s’agit de personnes « très entraînés, professionnels et lourdement armés qui savaient où ils allaient », explique Yoan Karar, secrétaire général syndicat national pénitentiaire FO. 

Rédoine Faïd et ses trois complices parviennent à s’échapper à l’aide de l’hélicoptère. Ce dernier s’était posé dans la cour d’honneur de l’établissement, le seul endroit ne disposant pas de filet de protection.

L’hélicoptère s’est posé à Garges-lès-Gonesse, dans le Val d’Oise, à une soixantaine de kilomètres de la prison. « L’engin a été retrouvé incendié », précise Loïc Travers, du syndicat Alliance police.

Rédoine Faïd est monté alors dans une Renault noire en direction de l’A1 selon nos informations.

La voiture utilisée par Redoine Faïd et ses complices à leur descente de l’hélicoptère a été retrouvée incendiée quelques temps plus tard à Aulnay-sous-Bois. Les trois individus sont alors montés à bord d’une camionnette blanche de marque Citroën et ont pris la direciton du Val d’Oise.

MAJ : la voiture se trouvait en train de brûler sur la RN370 entre Aulnay-sous-Bois et Gonesse, apparemment sur un parking du centre commercial O’Parinor.

Source et article complet : BFM

@Actu17 : véhicule utilisé

Le gang du « bébé braqueur » mis en échec en Seine-Saint-Denis

@Le Parisien

Deux récidivistes et sept autres malfaiteurs ont été mis en examen dans deux affaires qui ont mobilisé deux des plus prestigieux services de police de France.

Composée de braqueurs récidivistes, cette équipe de la banlieue nord s’était reconvertie dans le vol de fret. En trois jours, début mars, deux services de police différents ont interpellé les neuf membres de ce gang entre Mitry-Mory et Compans (Seine-et-Marne), Gonesse (Val-d’Oise) et Thiais (Val-de-Marne). Ils ont tous été mis en examen à Paris, dans deux dossiers différents.

Pris en flagrant délit après le braquage d’un camion

Le 8 mars, c’est un autre service, la brigade de recherche et d’intervention de la police parisienne, qui arrête Nivelais et Belferroum en flagrant délit dans la zone d’activité de Mitry-Compans ainsi que quatre autres complices après le braquage d’un camion d’ordinateurs dans la zone d’activité de Parinor (Seine-Saint-Denis). Les six suspects sont placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Et pendant ce temps, le 11 mars à Aulnay-sous-Bois, trois autres membres de l’équipe dérobent une remorque pleine d’outillage Weldom d’une valeur de 100 000 €. Les voleurs remisent leur butin dans leur planque et les policiers de l’OCLCO les surveillent toute l’après-midi. Finalement, à minuit et demi, les voleurs décident de bouger avec leur camion et une voiture. Ils seront arrêtés à Thiais après une rocambolesque course-poursuite. La marchandise a ensuite été retrouvée. Lors des perquisitions, des balises de géolocalisation et des brouilleurs d’ondes ont été saisis.

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :