Archives du blog

Les élus Aulnay En Commun écrivent au maire pour donner un accès à la cuisine centrale aux associations

Monsieur le Maire,

Dans la lignée de notre premier courrier, nous souhaitons de nouveau attirer votre attention sur la précarité de nombreux aulnaysiennes et aulnaysiens et la nécessité de fournir une aide alimentaire.
Vous le savez, si la situation sanitaire est difficile à gérer pour le moment sur notre ville comme dans tout le département, une bonne partie de nos concitoyens vivent dans des situations extrêmement précaires. Entre ceux ayant perdus leur travail, ceux ne disposant plus de ressources suffisantes malgré le chômage partiel et les bénéficiaires des minimas sociaux, ils sont nombreux à ne plus pouvoir assurer la subsistance de leur famille. Des associations se démènent pour leur venir en aide. Mais elles ne peuvent pas tout faire. Dans cette situation d’urgence sanitaire, sociale et alimentaire, notre commune doit être aux avant postes. Aussi nous réitérons notre demande d’étendre l’ouverture de la cuisine centrale afin que puisse se mettre en place un service de préparation de repas qui seront distribués auprès de ceux qui en ont besoin.

De même les centres sociaux doivent pouvoir jouer leur rôle d’aide à ces personnes, ils doivent rouvrir rapidement afin d’assurer si possible une distribution de denrées et/ou un accompagnement scolaire pour les enfants les plus éloignés de l’école. Nous le savons, ces mesures ont un coût pour la ville, mais il s’agit ici d’une urgence vitale. La solidarité n’a pas de prix, elle doit pleinement jouer son rôle aujourd’hui.

Par ailleurs dans notre commune comme partout en France les parents sont très inquiets concernant la rentrée scolaire. Vous avez indiqué jeudi dernier attendre le mardi 5 mai la réunion avec le Préfet et le Recteur de l’Académie de Créteil pour répondre aux questions des parents.Vous disposez du protocole sanitaire préparé par le ministère de l’éducation nationale et de la Santé et des Solidarités qui présentent les mesures à mettre en oeuvre ainsi que des scénarios de reprise préparés par l’administration. Pouvez-vous nous communiquer ces scénarios, ainsi que le résultat de l’enquête que vous avez lancée auprès des parents d’élèves.

Enfin, nous nous étonnons que vous n’ayez pas signé le courrier des 316 Maires d’Ile-de-France demandant au Premier Ministre le report de la rentrée. Pouvez-vous nous en donner les raisons ?

Recevez, monsieur le Maire, nos respectueuses salutations.

Les élus d’Aulnay en commun.
Anne sophie Carton, Sylvie Billard, Oussouf Siby, Alain Amédro, Fleury Drieu

La jeune garde des députés du parti LR font leurs devoirs de vacances à Aulnay-sous-Bois

Eté studieux à droite. Alors que les Français partent en vacances, la jeune garde des députés Les Républicains (LR) planchera jeudi sur ses cahiers de vacances pour tenter de redonner un avenir – et des idées – aux Républicains. Autour du député Aurélien Pradié et d’une dizaine d’autres jeunes parlementaires, les premiers ateliers du « comité de renouvellement » LR se tiendront à Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis) autour des thèmes de l’alimentation, du logement et du handicap. Objectif : défricher des sujets jusque-là laissés de côté par la droite pour moderniser son logiciel, après la déroute électorale des européennes.

Plongée « en immersion » dans les quartiers d’Aulnay-sous-Bois

Seront aussi présents le président par intérim de LR Jean-Leonetti, le favori pour lui succéder Christian Jacob et le président du Sénat Gérard Larcher. Ils déjeuneront ensuite avec une association d’aide aux femmes victimes de violences avant de partir « en immersion » dans les quartiers d’Aulnay-Sous-Bois.

Source et article complet : Yahoo.fr

E-Modification E-dissolution : Déclaration en ligne pour les associations

associationsAvec e-modification e-dissolution déclarez, en quelques clics, les modifications intervenues dans la vie de votre association.

Depuis le 4 décembre 2013, il vous est possible de déclarer en ligne, à l’adresse suivante (compteasso.service–public.fr), les modifications de l’équipe des administrateurs, du titre, de l’objet, du siège social, des statuts, de la liste des établissements, de la situation patrimoniale, de la composition d’une union ou d’une fédération, des coordonnées de gestion de votre association ou sa dissolution.

Attention : Pendant la période d’expérimentation, seuls les transferts de sièges à l’intérieur d’un même département sont autorisés.

E-modification e-dissolution est un téléservice complémentaire à e-création : vous n’avez plus à ressaisir les données d’identification de votre association déjà déclarée.

Vous bénéficiez ainsi :

  • d’une démarche plus rapide et plus fiable grâce à des contrôles de saisie qui vous accompagnent tout au long de votre démarche ;
  • du suivi de l’avancement de votre dossier sur un tableau de bord ;
  • de la réception dématérialisée, sur Votre Compte Association, du récépissé une fois la modification enregistrée.

Naturellement, la possibilité d’effectuer ces déclarations par voie postale ou sur place demeure.

Fiscalité des associations : confirmation du seuil des 60 000 euros de recettes lucratives pour 2014

argentLes associations loi de 1901, réputées sans but lucratif, ne sont, en principe, pas soumises aux impôts commerciaux (impôt sur les sociétés de droit commun, taxe professionnelle et taxe sur la valeur ajoutée).

Que se passe-t-il si l’association, pour se financer, effectue des prestations de service payantes ou réalise des ventes, lotos, tombolas, buvette, braderie ?

La franchise d’impôts commerciaux suppose que les conditions cumulatives suivantes soient réunies :

  • la gestion de l’association est désintéressée,
  • les activités lucratives y sont accessoires, c’est-à-dire marginales par rapport aux activités non lucratives,
  • le montant cumulé des recettes correspondantes s’élève à moins de 60 000 euros sur une même année civile.

Lors des débats parlementaires préalables au vote des budgets annuels de l’État, la modification du seuil des 60 000 euros de recettes lucratives accessoires est souvent proposée. Une réponse ministérielle publiée le 24 octobre 2013 a tranché la question pour l’année 2014 : le seuil d’imposition ne sera pas modifié.

Le ministère de l’économie et des finances rappelle, à cette occasion, qu’il convient d’exclure, pour l’appréciation de la limite des 60 000 euros, les recettes issues des 6 premières manifestations ou événements associatifs présentant un intérêt social ou éducatif organisés dans l’année civile.

5ème Forum national de la Démocratie Participative à Aulnay-sous-Bois : tentative d’usurpation ?

PLAQUETTE DU 5eme FORUM NATIONAL DE LA DEMOCRATIE_Page_1Le 5ème forum national de la Démocratie Participative à Aulnay-sous-Bois a lieu les 7 et 8 septembre prochains. Une plaquette d’information le concernant est d’ailleurs disponible et accessible ici ou en cliquant sur l’image ci-contre. Ce forum est organisé par le CIDEFE (Centre  d’Information, de Documentation, d’Etude et de Formation des Elus), présidé par Jean-Claude Mairal, qui n’est autre qu’un élu du Parti Communiste Français (Vice-Président du Conseil Régional Auvergne). Certains disent que le CIDEFE n’est autre qu’un  centre de formation du PCF, même s’il n’y a pas forcément de preuve pour le justifier (il y a toutefois beaucoup de promotion de la part du PCF sur le Net à propos du CIDEFE).

Depuis sa création, le « forum national de la démocratie locale » a toujours été organisé dans des villes aux couleurs du PCF. Aulnay-sous-Bois sera ainsi la première ville non gérée directement par le PCF à accueillir cette manifestation, même si le PCF appartient à la majorité municipale.

La rédaction a reçu quelques messages de lecteurs mécontents par rapport à ce qui serait une tentative de récupération politique d’une manifestation qui devrait pourtant être consacrée à la démocratie de proximité. En ce qui nous concerne, nous espérons que tout cela n’est qu’une coïncidence et que ce sera un moment fort et vivant dans le cadre de la démocratie participative.

Quoiqu’il en soit, il est possible de s’inscrire en écrivant à cinquiemeforum@aulnay-sous-bois.com, en laissant vos coordonnées.  Le tarif est de 6 euros pour les aulnaysiens. Cette somme sera à régler le jour même, à l’ordre du Cidefe…

%d blogueurs aiment cette page :