Archives de Catégorie: Démocratie Locale

Le conseil des jeunes à la patinoire de la ferme du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois

Ce jeudi, le conseil des enfants et le conseil des jeunes se sont retrouvés à la patinoire de la Ferme du Vieux-Pays pour partager un moment convivial et favoriser la cohésion de groupe à l’occasion des fêtes de fin d’année.

La comédie de la démocratie de proximité à Aulnay-sous-Bois

A lire le règlement voté par le Conseil Municipal en juin 2014, les Conseils de quartier sont un modèle de participation  des citoyens à la vie de leur cité.

Les Conseils sont « un lieu d’échanges, de débats, d’expression libre» qui « élaborent des propositions pour  l’amélioration du cadre de vie » et « un moteur dans la concertation pour les projets concernant leur quartier »  (art4), « une force de proposition » (art 6). Pour cela, « Le rapporteur, l’élu référent, l’adjoint de quartier agissent dans un esprit de collégialité et veillent à harmoniser la contribution de chacun » (art.7)

A Aulnay, pas de force de proposition, mais une tribune des élus, bien verrouillée contre toute tentative de mise en œuvre du règlement. On sait cela depuis la première mandature, mais faut-il se résigner ? Faut-il se résigner à ce que des conseillers, un secrétaire et un rapporteur soient élus et ne servent à rien ?

Quel lieu d’échanges, de débats, d’expression libre ?

 En principe, les conseillers se réunissent tous les mois. Mais la Mairie refuse qu’ils aient connaissance des coordonnées, ni même de la liste de leurs collègues.  Il faut dire que les conseillers amis de la municipalité n’y mettent pas du leur : à la dernière réunion du Conseil des Prévoyants, seuls 4 conseillers élus sont présents, et ils refusent de communiquer leurs coordonnées au rapporteur, qu’ils considèrent n’être pas de leur bord politique. Et chacun sait qu’il ne faut surtout pas communiquer avec ces gens-là, la démocratie, ça ne se pratique qu’entre gens qui sont du même bord. Le prétexte ?  Il s’agit d’une information strictement privée ! Pourquoi ont-ils alors candidaté à une fonction représentative ? Ne voit-on pas que cela implique de sortir du domaine privé ? Ne sont-ils donc devenus conseillers que pour défendre leur propre et seul intérêt ? Et les absents ? Combien sont-ils ? On ne le saura jamais, il n’y a pas d’appel des présents, pas de mention des excusés, ni oralement, ni par écrit, car de la séance précédente, il n’y a pas eu de compte-rendu, pourtant prévu par le règlement.

Quelle force de proposition pour l’amélioration du cadre de vie ?

Logiquement les Conseillers doivent être connus des habitants pour recueillir leurs vœux, les rassembler en échangeant avec le rapporteur. Évidemment, pour l’instant, ils ne font remonter que leurs plaintes toutes personnelles, qui sont recueillies par la municipalité à l’entrée de la salle et jamais communiquées au rapporteur. Et comment proposer quand on n’est pas maître de l’ordre du jour, décidé par la municipalité et intangible, car aucune mention de « questions diverses » n’est prévue ? Ainsi tout un groupe d’habitants venus s’exprimer sur la circulation ont-ils été déboutés, et renvoyés à un exposé des responsables municipaux promis pour le prochain conseil.

Quel moteur dans la concertation pour les projets concernant leur quartier ?

Un projet qui touche directement le quartier, la disparition programmée de l’Espace Averino au profit d’un programme de 120 logements n’a jamais été porté à la connaissance du Conseil ! Où est la concertation ?  Un autre projet, la construction d’une résidence senior sur le terrain de la Croix Blanche a certes été présenté, mais aucune consultation avec les riverains n’est envisagée, alors que ceux-ci se sont mobilisés lors d’une précédente mandature contre un projet aussi massif que celui qui vient d’être présenté. Où est la concertation ?

Or des habitants en désaccord avec le rapporteur sur l’application du règlement ont rappelé leur souhait déjà exprimé dans le passé de la présence sur ce site d’une salle de réunion pour combler le manque criant de ce genre d’équipement dans le quartier, encore aggravé par la disparition des salles de l’Espace Averino. Le rapporteur a évidemment abondé dans ce sens, car quelles que soient les divergences d’opinion, c’est bien l’intérêt général qui est ici en cause. Voilà bien l’esprit dans lequel devrait pouvoir travailler le Conseil !

Quel esprit de collégialité ?

Malgré plusieurs demandes successives orales et écrites, aucune réunion n’a été organisée entre le rapporteur, le secrétaire et les élus pour préparer le second conseil. Et le soir du conseil, un habitant du quartier (qui tutoie le Maire) s’est autorisé à proférer des propos injurieux à l’adresse du rapporteur.

Sans aucune réaction des élus présents, en principe chargés de faire respecter la sérénité des débats.

C’est bien cela, l’Esprit village ?

Par René-Augustin BOUGOURD, rapporteur élu du Conseil des Prévoyants

Le conseil municipal des enfants est installé à Aulnay-sous-Bois

Ce mercredi a eu lieu l’installation du Conseil Municipal des Enfants et du Conseil Municipal des Jeunes. Ces instances participatives permettent à nos jeunes aulnaysiens de s’engager pleinement dans la vie citoyenne de la Ville !

René-Augustin Bougourd rappelle aux élus ce qu’est le règlement des conseils de quartier à Aulnay-sous-Bois

Voici le règlement des Conseils de quartier.

Il est hautement souhaitable que tous les conseillers élus prennent connaissance de ce document, pour exiger un changement du fonctionnement des Conseils.

On sera globalement surpris de constater que le fonctionnement actuel des Conseils de quartier ne correspond absolument pas à ce qui est préconisé par le texte réglementaire.

On est surpris que ce règlement n’ait pas été porté à la connaissance des candidats conseillers et pas davantage une fois qu’ils ont été élus.

On est surpris que les conseillers élus n’aient pas reçu d’invitation par mail en même temps que la liste des réunions était rendue publique par voie d’affiche.

On est surpris que les rapporteurs élus n’aient pas reçu très vite la liste des conseillers élus afin de préparer les réunions avec l’élu référent en transmettant les vœux des conseillers, reflet des contacts qu’ils établissent avec la population, comme c’est le rôle de tout élu, dans toute assemblée démocratique digne de ce nom.

Les Conseils de quartier, s’ils sont bien conformes au texte, sont « des lieux d’échange, de débats, d’expression libre, et élaborent des propositions pour l’amélioration du cadre de vie ». « Les conseillers de quartier sont force de proposition pour le développement de la démocratie de proximité. »

C’est bien ce qui est fait ici en rendant ce texte public. Mais pourquoi cela n’a-t-il jamais été fait ?

René-Augustin BOUGOURD, rapporteur élu du Conseil des Prévoyants

Forum des associations 2020- ferme du vieux pays d’Aulnay

Samedi 5 septembre,

de 10h à 18h, la Ferme du Vieux-Pays

abritera le traditionnel

forum des associations

dans un format adapté au contexte sanitaire actuel.

Les bénévoles vous présenteront leurs structures et leurs activités. Un rendez-vous idéal pour découvrir ce qui animera votre année 2020-2021. 

Comme pour l’ensemble des espaces publics, le port du masque sera obligatoire toute la journée dans l’enceinte du forum ! 

La liste des associations présentes et le plan du site seront prochainement disponibles : https://www.aulnay-sous-bois.fr/actualites/forum-des-associations-2020/

 

Votre dévouée, pratiquant ses activités sportives en dehors de la ville d’Aulnay, éssaiera de passer sur ce forum aulnaysien.

Le journal  » OXYGENE » numéro 267 de juillet-août 2020 est en ligne

Avec 15 jours de retard, Découvrez le magazine municipal « Oxygène » n°267.

 Au sommaire de ce numéro spécial été, découvrez notamment un focus sur les animations estivales, les chantiers prévus dans la ville, ou encore un aperçu de la saison 2020-2021 du Cinéma-Théâtre-Espace Jacques Prévert

À LIRE ICI :  https://fr.calameo.com/read/00076278149d847040059

SOURCE INFO ET IMAGE D’ILLUSTRATION: PAGE OFFICIELLE FACEBOOK DE LA VILLE D’AULNAY

Deux nouveaux onglets sur Aulnay cap

Très chers lecteurs.

Pour votre confort, vous aurez remarqué, sur la page d’accueil de votre blog, deux nouveaux onglets.

Le premier : est dédié, à la religion.

J’ai pensé que ce serait, plus intimiste, plus discret, et plus confortable pour vous, de reléguer les articles religieux, dans un onglet précis.

Tous les articles religieux, toutes confessions confondues, seront donc dans cet onglet.

Libres à vous, de consulter ou pas, cet onglet.

Celui-ci, sera actualisé, en fonction des informations du moment.

Vous le savez, je suis chrétienne, catholique, pratiquante, la plupart de mes infos religieuses sont chrétiennes.

J’émets, avec vous, le souhait de communiquer les informations d’autres religions.

C’est grâce à vous, et avec vous, que je pourrai communiquer sur vos religions respectives.

SI tel ou tel événement, se déroule, à la mosquée, à la synagogue, au temple ou autre, relayer moi vos informations, elles seront publiées directement dans cet onglet.

Le deuxième : est un onglet, dédié aux règles de votre blog.

Une charte, que j’invite chacun(e) de vous à respecter.

J’ai pensé, en effet, pour que les choses soient plus claires entre vous et moi,

Les règles de votre blog, sont clairement affichées, sur la page d’accueil de celui-ci.

Cette charte, est susceptible d’évoluer, en fonction des circonstances.

Aulnay cap, est votre, N’oubliez pas, que je suis bénévole, tout n’est pas parfait, certes.

Mais Aulnay cap, c’est AVEC VOUS, POUR VOUS.

Une idée ? Une suggestion ?

N’hésitez pas à envoyer un mail à : aulnaycap@ gmx.fr

 

A très bientôt

 

Votre dévouée.

Aurore Buselin

Un nouveau candidat aux élections de mars 2020 à la ville de SEVRAN : Sullivan Jous

La rédaction d’Aulnay cap, à rencontré Sullivan Jous.

Mr Jous est candidat aux élections municipales de la ville de Sevran.

Sa liste : LE RENOUVEAU A PORTEE DE MAIN

Nous le remercions, pour avoir accepté de se préter au jeu de l’interview, que vous pourrez découvrir sous la galerie photos.

Aulnay cap, Ne connaissant pas, Mr Jous.

Nous avons fais connaissance, celui ci m’a expliqué qu’il mène campagne de manière « Ecologique ».

C’est en effet, à vélo, avec un marketing publicitaire » pour vélo, qu’il communique.

En témoigne, ces quelques photos:

 

En attendant de découvrir son programme, Mr Jous nous à procurer ce document, que vous pourrez lire en cliquant sur l’image.

Nous proposons aux candidats, de Sevran, et des villes alentours, qui souhaiteraient se faire connaitre des lecteurs d’Aulnay cap, de prendre contact avec moi.

Son contact:

Par mail: sullivanjousbde@gmail.com

Par téléphone: 06.52.01.40.35

facebook: @sullivanjousbde

You tube: Sullivan jous BDE

 

Que vous soyez d’Aulnay ou d’ailleurs, le 15 mars, un seul mot d’ordre:

TOUS AUX URNES!!! chaque voix compte!!!

La vôtre peut tout faire basculer!!!

Tout de suite, l’interview, merci encore à Sullivan.

 

Le maire perd son procès en appel contre les élus d’opposition et les blogueurs

Suite et fin de cette longue histoire procédurière intenté par Bruno Beschizza suite aux propos contre l’arrêté municipal interdisant une campagne de lutte contre le SIDA sur notre ville.

Bruno Beschizza a définitivement perdu son procès contre les élus d’opposition et les blogueurs. La cour d’appel vient juste de confirmer qu’il n’y a eu « aucune faute commise ». Le futur maire sortant a pour le moment perdu tous ses procès en diffamation aux frais du contribuable. En sa qualité de Maire avec sa majorité il avait obtenu la protection fonctionnelle.

Le blog  » MonAulnay a été attaqué en justice à trois reprises par la mairie. Le premier procès se tiendra en juin 2020. Pour M. Beschizza, toutes les procédures (y compris d’éventuelles amendes) sont couvertes par l’argent du contribuable. Nous avons dû avancer des milliers d’euros de frais d’avocat sur notre argent personnel.

NDLR: Je remercie Jean Louis Karkidès et Hervé Suaudeau, qui m’ont autorisé le relais de cette information.

Source: Monaulnay.com

Hommage aux contributions de René-Augustin Bougourd

Hommage aux contributions de René-Augustin Bougourd

 

Un grand merci à René-Augustin Bougourd pour son article  » nous avons besoin d’une médiathèque à Aulnay sous Bois  » publié à la fois sur Aulnaycap, mais également sur MonAulnay qui sont les deux blogs informatifs et généralistes sans esprit partisan à Aulnay sous Bois, puisque tout le monde peut s’y exprimer, même les sensibilités politiques différentes, ce qui est l’incarnation même du droit et de la liberté d’expression, tellement bafouée par l’exécutif municipal sortant, et si cher à un état véritablement démocratique !

Merci donc à René-Augustin dont le talent d’écriture et le niveau de réflexion profonde, pesée et pertinente n’est plus à démontrer, en sus de ses talents artistiques…

On peine d’ailleurs à comprendre comment les exécutifs municipaux ( de gauche comme de droite ) qui se sont succédés à la tête de notre ville ont pu être à ce point incultes, jaloux, autistes ou simplement minables, ( peut-être les quatre à la fois finalement ) pour se passer des conseils éclairés d’un fervent et authentique défenseur de l’environnement, du patrimoine architectural, des arts et de la culture…. Peut-être faut il voir dans l’ostracisme exercé envers le président d’Aulnay environnement comme envers d’autres personnalités locales qui se font remarquer par leur courageuse parole publique, l’intelligence et la pertinence manifeste de leurs réflexions, les symptômes d’une mise à l’écart volontaire par tous ceux et celles qui craignent que leur propre rayonnement en soit amoindri….

Aulnay sous Bois dispose au sein de sa population d’une mine extrêmement riche de talents dans tous les domaines de création artistique et culturelle et qui, depuis de nombreux mandats sont littéralement ignorés, méprisés et même parfois scandaleusement humiliés par les élus au pouvoir qui se valorisent et se donnent une illusoire importance en écrasant arbitrairement certains , probablement trop talentueux et compétents, ou en nuisant délibérément à des personnes ciblées et discriminées pour des raisons purement politiques, alors même que leurs compétences sont élevées et démontrées ! Cela se nomme excès de pouvoirs ou faits du prince !

Les agents de la ville payés pour exécuter les consignes des élus en place n’ont malheureusement que très peu de marge de manœuvre pour donner une juste visibilité à tous ces artistes Aulnaysiens qui, par leurs impôts font pourtant vivre les élus et les agents , et assurent également le financement des lieux d’exposition où malheureusement ils n’exposent …. pas ! C’est bien connu, nul n’est prophète en son pays, et surtout pas à Aulnay sous Bois !

Merci chaleureusement aux deux Laure de la maison des projets et du patrimoine à Aulnay qui s’efforcent avec le peu de moyens qui leur sont « concédés » par les élus, de rendre hommage et de soutenir nos artistes Aulnaysiens ! Carton rouge en revanche pour l’exécutif municipal qui ne vient même pas en appui de leurs actions, en mettant par exemple à disposition les moyens publicitaires de la ville que pourtant nous finançons également, pour annoncer suffisamment à l’avance ces évènements culturels dans tous les quartiers de la ville, ou pour fournir les petits fours et les boissons du vernissage, grâce aux excellents savoir-faire de nos agents de la cuisine centrale , financée là encore par nos impôts !

Quand sortirons nous enfin de la médiocratie infligée par des hommes et des femmes politiques qui jusqu’à présent ont démontré leur incurie magistrale et incarné un sommet hallucinant dans les discriminations négatives et malfaisantes envers les artistes Aulnaysiens ? 2020 ?

 

Article rédigé par Catherine Medioni le 28 janvier 2020

%d blogueurs aiment cette page :