Le collège Debussy à Aulnay-sous-Bois champion du brevet des collèges, Christine de Pisan à la traîne !

Il y a eu 96% de réussite au brevet des collèges 2021 pour le collège Claude Debussy à Aulnay-sous-Bois, collège situé dans les quartiers Nord de la ville, sur l’avenue de Savigny. Il semblerait que le travail des enseignants, du principal et du reste du personnel de l’établissement ait payé. Les associations de soutien scolaire dans le quartier ont sans nul doute contribué à ce succès.

A l’inverse, le collège Christine de Pisan n’a connu qu’un taux de réussite de 66%. Un résultat très faible qui amène de nombreuses questions…

Source : #SLAPC

Semaines européenne du développement durable à Aulnay-sous-Bois du 25 septembre au 22 octobre 2021

A l’occasion des semaines européennes du développement durable, la ville vous propose un programme varié et intergénérationnel sur différents sites.
De la pratique des mobilités douces, au recyclage des déchets, en passant par la qualité de l’air et l’inclusion des personnes handicapées, vous êtes invités à venir découvrir quelle place occupe le développement durable dans votre vie.

Passe sanitaire obligatoire pour l’ensemble des activités

Première activité le samedi 25 septembre avec le RALLYE DE L’AIR – JEU DE PISTE D’AULNAY-SOUS-BOIS À LE BLANC-MESNIL

Inscription obligatoire – À partir de 7 ans
Et si vous exploriez la qualité de l’air dans votre ville ? Paris Terres d’Envol et Vivacités Île-de-France, proposent un rallye à pied pour découvrir, tout en s’amusant, les enjeux de la qualité de l’air et de l’environnement.

Vous serez accompagnés d’un guide qui vous fera découvrir les sources de pollution (par le biais de jeux et de quizz), et qui vous fera réfléchir aux solutions pour améliorer la qualité de l’air. Un petit goûter sera offert à la fin du parcours.

Lieu

Départ devant le centre aqualudique « L’Odyssée »
8 Rue Gaspard Monge

Horaire (deux départs, durée 2 heures)
Premier départ à 14h30 (10 personnes max.)

Deuxième départ à 15h (10 personnes max.)

Accès en transport en commun
Ligne 616 : arrêt Piscine – Ligne 610 : arrêt Piscine

Inscriptions obligatoire
Auprès de Vivacité : delphine@vivacites-idf.org

Pour lire la suite du programme, cliquer ici.

Procédures judiciaires en cours contre l’obligation vaccinale des soignants 

Suite à l’injonction autoritariste du 12 juillet 2021 d’Emmanuel Macron envers les soignants, ces derniers ont déposé de nombreuses plaintes contestant l’obligation qui leur était faite d’obtempérer avant le 15 septembre dernier délais.

les injections imposées, toujours en phase 3 d’essai clinique, et toujours assujetties à une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle ont conduit des associations de médecins, de chercheurs et de citoyens à se regrouper pour déposer un référé-liberté représenté et défendu par  maitre Teissedre, afin de savoir si les fabricants ont bien rempli les conditions de leur autorisation conditionnelle, en particulier la demande de renouvellement de l’AMM après six mois.

Trois catégories de soignants ont été identifiés afin de mener des actions spécifiques et ciblées pour chaque groupe dont les problématiques et les enjeux peuvent différer:

—    les indépendants,                                                                                                                                                   —    les salariés du privé                                                                                                                                                   —    les salariés du public

Concernant les soignants indépendants, Me Diane Protat a déposé un référé au tribunal d’instance, plaidant la voie de fait.

Maitre Corine Serfati-Chétrit, spécialisée en droit du travail et endroit social, a lancé de son côté une action collective pour défendre les soignants salariés à la fois dans le public et dans le privé.

Concernant les soignants salariés du service public qui dépendent de l’autorité administrative et donc des tribunaux administratifs, un référé-liberté qui est une procédure d’urgence a été déposé au tribunal administratifdemandant notamment la suspension en urgence de l’obligation vaccinale contre la Covid-19.

Les initiatives se multiplient ( maitres Di Vizio, Krikorian, Prigent Etc…. pour contester l’obligation vaccinale assortie de mesures ultra coercitives qui touchent aux droits fondamentaux inaliénables des citoyens contre le coronavirus, parce qu’elle ne respecte aucunement le respect du libre consentement sans chantage, sans pression et sans contrainte sur le droit de travailler, de circuler et de vivre.

De son point de vue Olivier Frot, Docteur en droit plaidant pour l’équité entre les parties, déplore après avoir fait l’analyse juridique des contrats des laboratoires et notamment celui de Pfizer , que leur contenu soit aussi déséquilibré et aussi favorable à l’industriel au total détriment de ceux qui se feront inoculer leurs vaccins.

Avec ses mesures autoritaires et ultra liberticides,  Macron a réussi à monter tous les français les uns contre les autres…. Pas sûr que les citoyens le reconduisent pour un second mandat !

Article  rédigé  le  15  septembre  2021  par Catherine  Medioni

Une pénurie de médecins urgentistes contraint les urgences d’une clinique à fermer au Havre

Le docteur Bertin Njinou Ngninkeu, à la tête de l’établissement déclare que la situation de fermeture est totalement inédite, et constate qu’il devient impossible d’assurer la continuité du service et de garantir la qualité des soins dans sa clinique faute de médecins spécialistes de l’urgence.

En effet, habituellement, une équipe de cinq praticiens fait fonctionner le service,  un  » pool  » auquel s’ajoutent trois ou quatre remplaçants qui tournent également sur d’autres établissements , précise le directeur. Mais entre les congés et les plannings des renforts déjà complets, les effectifs ne sont plus suffisants pour assurer l’ouverture des urgences et l’accueil des patients.

L’insuffisance d’effectifs, reflet de la récurrente problématique de la pénurie de médecins sur le secteur, touche également l’Hôpital privé de l’Estuaire (HPE), pourtant plus important que les Ormeaux. Lui aussi a été contraint de fermer ses Urgences dimanche 12 septembre dernier.

Le directeur de la clinique en souffrance souligne en effet que d’autres établissements de Normandie ont du faire face à des situations similaires et que pour ces raisons une concertation est d’ors et déjà prévue avec l’ARS (Agence régionale de santé) qui a été saisie du problème.

Brève  rédigée  le  15  Septembre  2021  par  Catherine  Medioni

Fermeture de l’ex-RN2 à cause des inondations à Aulnay-sous-Bois

La coupure, depuis 14h45, fait suite aux inondations « sur toute la chaussée ». La durée de la coupure est pour le moment « indéterminée ». 

Depuis 14 heures ce mercredi, la Seine-Saint-Denis est placée en vigilance jaune aux orages. Des orages sont attendus entre 15 heures et 17 heures. Ils sont accompagnés d’importantes averses. 

Source et article complet : Actu.fr

Un parlementaire Anglais dénonce les morts et les effets secondaires des vaccins contre le coronavirus

Après avoir consulté et étudié les informations données dans les rapports de la pharmacovigilance anglaise, Sir Christopher Chope affirme  qu’Il y a beaucoup plus de dommages causés à nos citoyens par les vaccinations au COVID-19 que par tout autre programme de vaccination dans l’histoire.

C’est  alors qu’il se met à lister tous les morts et les effets secondaires graves enregistrés dans la base de données anglaise :

 »  il est dit qu’il y a eu 767 cas d’inflammation du cœur, une condition qui est presque inconnue en médecine au quotidien. Il apparait qu’il y a eu 35 000 rapports de troubles menstruels et il y a toutes sortes d’autres effets qui sont exposés dans le rapport complet.  mais il est également indiqué, et cela est très inquiétant, je pense, que 1632 décès ont été signalés peu après la vaccination. Et je pense que si nous essayons de renforcer la confiance dans les vaccins, nous devons alors nous assurer que nous sommes transparents avec le public, à propos des faits. Et c’est pourquoi j’ai été très déçu quand j’ai demandé au secrétaire d’état, le 7 juillet, quelles informations son département détenait sur le nombre de décès signalés, concernant les personnes décédées, dans le mois, dans les 2 mois et  dans les 3 mois, suite à une vaccination Covid depuis le 1er janvier. il serait peut-être plus intéressant que je lise la réponse que nous avons reçue de la part du ministre. Il a déclaré que les données concernant le nombre de personnes décédées dans un délais d’un, de deux ou de trois mois, après avoir reçu le vaccin contre le Covid 19 depuis le 1er janvier ne sont pas disponibles dans le format demandé. Public Health England  suit le nombre de personnes qui ont été admises à l’hôpital avec une ou deux doses du vaccin et sont décédées du Covid 19. Ces données seront publiées en temps utile. Ces données n’ont pas encore été publiées. Et je pense qu’il est très important de pouvoir replacer cette question dans son contexte car on constate bien plus de dommages causés à nos citoyens par la vaccination contre le Covid 19 que par tout autre programme de vaccination dans l’histoire. « 

Vous pourrez visionner cette vidéo de 2 minutes 19 secondes sous-titrée en français et dont j’ai réalisée la transcription ci-dessus sur le lien ci-dessous :

https://rumble.com/vmgmk1-au-royaume-uni-sir-christopher-chope-appelle-la-transparence-au-sujet-des-v.html

Bien que nous vivions dans une société où la corruption fait rage dans les plus hauts sommets des états et de la pyramide, et dans un monde où le mensonge fait loi avec une propension terrible à inverser les valeurs du bien et du mal, il est réconfortant de découvrir que petit à petit des voix s’élèvent pour dénoncer les supercheries et les dangers qu’elles entrainent pour l’humanité.

Merci Sir Christopher Chope d’avoir le courage de mettre à jour comme d’autres en même temps que vous partout dans le monde, l’incroyable omerta organisée pour que les méfaits de ce vaccin ultra toxique ne soient pas portés à la connaissance des citoyens inoculés par obligation bien davantage que par consentement éclairé et volontaire !

Vous démontrez implicitement que nous sommes face à un véritable génocide voulu et programmé par tous ceux qui détiennent les pouvoirs contre ceux qui ne les détiennent pas et en subissent pourtant toutes les nuisances !

Je note au passage que dans votre nom patronymique, brille le terme  » hope  » qui en anglais signifie « espoir « . Puisse-t-il être le signe d’un heureux présage pour le futur actuellement bien sombre de l’humanité….

Recherches, transcription et Article  rédigé  le  15  septembre 2021  par  Catherine  Medioni

Des orages violents et terribles attendus en Seine-Saint-Denis cet après-midi

Le temps est de nouveau instable dans le ciel francilien. Mercredi 15 septembre 2021, des orages devraient s’abattre en Seine-Saint-Denis, selon Météo France qui a placé le département en vigilance jaune. 

La vigilance sera active de 14 heures à 20 heures. En Seine-Saint-Denis, les premiers orages sont attendus vers 15 heures et devraient durer deux heures jusqu’à 17 heures. Les températures resteront élevées avec des maximales pouvant atteindre les 22 degrés.

Source et article complet : Actu.fr

L’espoir renaît pour les terres de Gonesse

L’autorisation environnementale de la ligne 17 Nord du Grand Paris Express doit faire l’objet d’un « sursis à statuer », selon les conclusions présentées le 9 septembre 2021 par la rapporteure publique auprès de la Cour administrative d’appel de Paris, qui examinait le recours déposé par plusieurs associations citoyennes, dont le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) et France Nature Environnement IDF (FNE), opposés à la destruction des terres agricoles au nord de Paris.

Un tel sursis entraînerait une suspension des travaux de la ligne de métro pendant une période de 9 à 10 mois, afin de permettre à la Société du Grand Paris (SGP) de réviser son étude d’impact, de consulter le Conseil national de protection de la nature (CNPN) et de soumettre ces nouveaux documents au public.

Initialement prévue pour desservir le méga-complexe EuropaCity et le terminal 4 de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, annulés en 2019, la ligne de métro automatique 17 Nord dans son tracé actuel doit marquer l’arrêt au milieu des terres agricoles du Triangle de Gonesse, et aurait pour terminus Le Mesnil-Amelot, une commune de seulement 1100 habitants.

La rapporteure publique, qui a suivi l’avis de l’Autorité environnementale et du Tribunal administratif de Montreuil, a notamment retenu quatre moyens soulevés par l’avocat du Collectif Pour le Triangle de Gonesse et de FNE IDF, Maître Etienne Ambroselli : 

1- L’insuffisance de l’étude d’impact sur les effets cumulés de la ligne 17 Nord et de la ZAC (Zone d’aménagement concerté) du Triangle de Gonesse sur les espèces protégées. La rapporteure a rappelé que la station du Triangle de Gonesse constitue, selon le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), la condition même de l’urbanisation du secteur. L’étude d’impact doit donc porter à la fois sur les effets du passage de la ligne de métro, mais aussi sur l’artificialisation des sols.

2- Concernant les mesures d’évitement, l’étude d’impact n’a pas suffisamment étudié de solution alternative à la station « Triangle de Gonesse ». La rapporteure publique a rappelé que le tracé de la ligne avant 2011 comprenait une variante sans cette desserte. Pourquoi n’a-t-elle pas été considérée, notamment au vu de l’abandon du projet du méga-complexe commercial et de loisirs EuropaCity, qu’elle devait initialement desservir ? Maître Etienne Ambroselli a rappelé que le nouveau projet du gouvernement, à savoir un internat (qui serait situé dans une zone de survol des avions, interdite à l’habitat) et une cité scolaire, ainsi qu’une antenne du Marché d’intérêt national de Rungis, ne justifiaient pas la construction d’une desserte lourde.

3- Concernant les mesures destinées à compenser la destruction d’espèces protégées, la rapporteure publique a critiqué la distinction qu’opère l’étude d’impact entre enjeux « faibles », pour lesquels aucune mesure ne serait nécessaire, et enjeux « forts à modérés », entraînant des mesures de compensation. Elle a rappelé que toutes les espèces menacées devaient être protégées. L’étude d’impact et les mesures compensatoires associées ne sont donc pas suffisantes pour garantir le bon état de conservation des espèces protégées. Pour rappel, alors que le congrès de l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) réuni récemment à Marseille a souligné l’insuffisance des mesures de protection au regard de l’effondrement de la biodiversité à travers le monde, ce sont pas moins de 37 espèces protégées qui sont menacées par la construction de la ligne 17 Nord. Sur le Triangle de Gonesse, des oiseaux comme la linotte mélodieuse et la bergeronnette printanière seraient purement et simplement rayées de la carte.

4- Enfin, l’arrêté préfectoral complémentaire du 4 mars 2021, annonçant des mesures de compensation dans la forêt de Pierrelaye pour le défrichement et les espèces des milieux boisés, n’a pas été soumis à l’avis du CNPN, ce qui a nui à la bonne information du public.

Le président de la 1ère chambre de la Cour administrative d’Appel de Paris a annoncé une décision pour le 30 septembre 2021. 

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse et ses nombreux soutiens restent mobilisés pour la défense des terres agricoles et des écosystèmes. Ils appellent à rejoindre le samedi 9 octobre les marches au départ de quatre sites menacés de destruction en Île-de-France et qui convergeront vers Paris le dimanche 10 octobre. Les marcheurs se rendront ensemble à Matignon pour exiger un moratoire immédiat sur l’artificialisation des terres en Ile-de-France. (les-marches-des-terres.com).

Source : Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Atelier de préparation des vélos à la Maison de l’Environnement d’Aulnay-sous-Bois ce jeudi

La Maison de l’Environnement accueillera régulièrement l’association Aulnay A Vélo pour vous aider à préparer/réparer vos vélos. Outils prêtés et pièces de rechange proposés à prix coutant !!! On vous aide à faire, car le but est de devenir autonome sur la réparation de son vélo !

Premier rendez-vous ce jeudi 16 septembre de 16h à 19h à côté de la Maison de l’Environnement (près du stand pour garer son vélo).

Et ce, afin d’être prêts à participer à la Convergence, un rassemblement de cyclistes amateurs qui réunira tous les cyclistes d’Ile de France dimanche 19 septembre au matin !

Voici l’information donnée par l’association Aulnay à Vélo pour un rendez-vous groupé depuis Aulnay-sous-Bois :

« 

Toutes les branches convergeront vers la place de la Concorde à 12h00.

Prévoir son pique-nique et son Pass sanitaire.

Habillez-vous en violet, c’est la couleur de notre branche qui partira de Dammartin à 7h15.

Tout le monde peut participer, le rythme est calme, la vitesse maxi est de 12km/h.

Trois points de Rendez-Vous sont prévus à AULNAY pour rejoindre à 10h00 la piste de l’Ourcq au Pont de l’Union point de jonction avec la branche violette :

Ferme du Vieux-Pays rue J. DUCLOS

RV 9h00 Départ 9h15

Mairie

RV 9h15 Départ 9h30

Maison de l’Environnement Parc Faure entrée avenue Louis Blanc

RV 9h30 Départ 9h45« 

Un atelier de préparation des vélos se tiendra le 16 septembre à la Maison de l’Environnement de 16h00 à 19h00. N’hésitez pas à contacter pour tout complément d’information le 01.48.79.62.75

Un viol passé sous silence sur le marché de la gare à Aulnay-sous-Bois

Mardi 10 août dans la matinée, un individu de grande taille s’est introduit dans la boutique spécialisée dans les prothèses auditives, à savoir Audika située route de Bondy à l’extérieur du marché couvert, au croisement des rues Isidore Nérat, Boulevard de Strasbourg et route de Bondy. Cet individu peu scrupuleux a littéralement assailli la jeune femme audioprothésiste qui se trouvait à ce moment-là et l’a contraint d’aller dans l’arrière-boutique insonorisée où sont réalisés les tests auditifs.

Cet homme a commis un viol sous la menace d’un couteau et a profité de sa force et de sa férocité pour abuser de cette pauvre femme traumatisée à vie. Cet acte a eu lieu en plein marché du mardi à Aulnay-sous-Bois, de nombreuses personnes se trouvaient à proximité mais n’ont rien vu ni entendu.

Une fois son crime effectué, l’individu a pris la fuite et la femme a pu appeler les secours et la police qui se sont rapidement rendus sur place. 

Le criminel a pu être interpellé par la police rapidement grâce au système de vidéo-surveillance de la ville, système que certaines personnalités politiques continuent de dénigrer malgré l’efficacité avérée dans ce cas précis. Nous espérons que la justice prendra acte de ce crime odieux et punira ce criminel à la hauteur cet acte ignoble.

Ce viol a jeté un sentiment d’insécurité profond sur tout le secteur du boulevard de Strasbourg a tel point que certaines boutiques ont investi dans une sécurité renforcée.

Cet odieux fait divers est resté sous silence malgré l’impact et la connaissance de ce viol par les commerçants. La boutique Audika semble fermée.

L’enquête a été réalisée par Catherine Medioni.

%d blogueurs aiment cette page :