Le Maire de Tremblay-en-France François Asensi contaminé par le Covid-19 et hospitalisé

François Asensi est une figure emblématique de la ville de Tremblay-en-France puis qu’il est Maire depuis 1991. Ancien membre du Parti Communiste et sympathisant du Front de Gauche, il est également élu à Paris Terre d’Envol (conseiller territorial).

Homme politique de premier plan (ancien député), M. Asensi a été atteint par le Coronavirus et est actuellement hospitalisé. Les Tremblaysiens sont certainement très inquiets par l’évolution de l’état de santé de leur Maire.

La rédaction l’avait rencontré il y a quelques années lors de la levée du drapeau Palestinien devant la Mairie de Tremblay-en-France :

On peut voir d’ailleurs le moment solennel de cet acte symbolique dans la mesure où la Palestine n’est pas reconnue, dans ses frontières de 1948, par plusieurs pays de premier plan :

La rédaction lui souhaite un prompt rétablissement.

Plus de 500 personnes contaminées par le coronavirus en Seine-Saint-Denis dont des élus, plus de 40 morts

Le Covid-19 continue de faire des ravages dans le département de la Seine-Saint-Denis avec plus de 500 personnes contaminées et plus de 40 personnes décédées. Les services d’urgence sont débordés et la situation semble empirer malgré le confinement.

Deux élus de Drancy (conseillers municipaux) sont morts, alors que le Maire de Tremblay, le maire de Sevran ainsi que le maire d’Epinay sont hospitalisés à cause des complications causées par le virus.

Faites très attention quand vous sortez et respectez au maximum le confinement !

Fabriquer des masques en tissu, c’est possible !

Notre lectrice Jocelyne a trouvé comment faire des masques en tissu. Avec la pénurie de ce type d’accessoire en pleine épidémie de Coronavirus, on peut faire avec ce que l’on a.

Ces masques peuvent même être décorés. Si vous ne sortez que dans votre jardin vous en aurez besoin si vous êtes allergique au pollen du bouleau, et c’est en ce moment !

Un bon moyen de s’occuper pendant le confinement et d’exercer ses méninges.

Ci-dessous la vidéo qui explique pas à pas comment faire…

 

Des dizaines de morts du Coronavirus en Seine-Saint-Denis, une hécatombe !

Sur près de 1500 morts en France du Coronavirus, le nombre de morts en Seine-Saint-Denis approche la cinquantaine. Chaque jour, les hôpitaux du département annoncent des décès causés par le Covid-19.

Le confinement n’est pas à prendre à la légère, faites attention à vous, à vos proches et aux autres !

La ville d’Aulnay-sous-Bois demande à des médiateurs d’interdire les rassemblements pendant le confinement

La Ville a mis en place des médiateurs pour éviter les rassemblements extérieurs durant la période de confinement sanitaire. Vous pouvez les identifier grâce à leurs brassards « Médiation » et du logo « MISSION COVID-19 » apposé sur les véhicules utilisés.

Requiem pour les arbres à Aulnay-sous-Bois ?

Aulnay Environnement, reçoit aujourd’hui le message suivant, relayant un premier message sur notre site : 

«  Je me demandais comment on peut intervenir pour faire stopper l’abattage des chênes inscrits (3 aujourd’hui en plein confinement au 39 av des Pavillons-sous-Bois. (…) Et à défaut de stopper, s’il est déjà trop tard, poursuivre pour faire condamner, pour dissuader les suivants… »

Toute action en ce sens ne pouvant se faire autrement qu’avec le concours de la Municipalité, Aulnay Environnement, le 3 avril 2018, a écrit au Maire pour lui demander

« la création d’une commission mixte associant élus, services techniques, Maison de l’Environnement, associations et représentants des habitants pour suivre l’évolution de l’état de santé des arbres et sensibiliser les acquéreurs de parcelles arborées à la préservation du patrimoine précieux que représentent ces végétaux souvent derniers rescapés de l’historique forêt de Bondy. 

Cette commission devrait avoir pour première mission d’élaborer une Charte de l’arbre comme il en existe dans d’autres communes proches, intégrée au PLU. »

Cette lettre est restée sans réponse, de même que la relance du 26 juillet 2018.

Au printemps 2019, la municipalité lance un appel à candidature pour la rédaction d’un « Charte de l’Arbre ». À la première réunion, si l’on exclut les représentants de la municipalité, il n’y a qu’une demi-douzaine de simples citoyens, preuve de l’intérêt que portent les Aulnaysiens au problème. Il faut dire que cette réunion a été convoquée en pleine période de grève, à une heure où tous ceux qui n’étaient pas retraités étaient coincés dans les embouteillages et les transports en commun.

Dès l’introduction, il est clair que le but premier de la réunion est  de sensibiliser les Aulnaysiens à la nécessité d’abattre les arbres malades.

Nous posons au représentant de la municipalité, M. Cannarozzo, nos conditions pour une participation :

  • Un engagement que ce groupe de travail préludera à la mise en place d’une commission bénéficiant d’une longévité et de compétences lui permettant de participer dans le long terme à la gestion du patrimoine arboré et que sa vocation ne se bornera pas à participer à la rédaction d’un texte sans portée réelle.
  • Le projet d’un examen approfondi de l’état des lieux
  • La précisionsur le périmètre pris en compte : il doit ainsi englober non seulement le domaine public, mais aussi le domaine privé.
  • La promesse d’une réelle protection du patrimoine : Il importe donc que soit admis dès le départ que cette charte de l’arbre impose des contraintes dans les permis de construire.

Sur tout cela, M. Cannarozzo refuse de s’engager, et nous laisse toute liberté de rédiger ce qui nous plait. Nous avons déjà vu ce procédé à l’œuvre dans le Conseil économique social et Environnemental, qui n’était qu’un simulacre, les participants étant invités à travailler sans lien concret avec l’action municipale. Compte tenu de ce refus de tout engagement, et de l’axe prioritaire proposé à la réflexion, nous avons quitté la réunion.

Deux éléments confirment le peu de sincérité de la municipalité dans cette entreprise : l’absence de la « Charte de l’Arbre » dans les documents électoraux présentant les grands projets de l’équipe Beschizza, l’absence de réponse à notre lettre du 5 février dernier demandant une protection pour les chênes du terrain de l’ex-centre Le Camus. 

La (trop) petite équipe d’Aulnay Environnement a fait tout son possible pour sensibiliser les Aulnaysiens à l’intensification du bétonnage prévisible durant cette nouvelle mandature. En vain.

Comment espérer qu’une équipe amie des promoteurs puisse à présent mettre en place des procédures qui les gêneraient pour éradiquer toute végétation, même centenaire, d’un terrain constructible ?

Source : communiqué Aulnay Environnement

Instant détente en vidéos pendant le confinement : découverte de la ville de Rocamadour

Rocamadour est une jolie petite bourgade dans le Sud-Ouest de la France, très touristique et située dans la vallée de la Dordogne. C’est aussi une ville qui baigne dans la religion avec de nombreux monastères, une cathédrale, et un marché avec de nombreux commerces.

Vous pouvez également grimper la falaise avec un chemin à fort dénivelé interminable où les curés montrent leur capacité physique impressionnante !

Ci-dessous quelques vidéos de Rocamadour :

On vole des masques à une infirmière à Aulnay-sous-Bois pour les revendre contre le Coronavorus

A Aulnay sous bois, une dizaine de masques et des effets personnels ont été dérobés dans la voiture d’une infirmière qui était en intervention chez un patient. Les cas similaires se multiplient à travers le pays.

Ces masques sont réutilisés ou vendus sur le marché noir par des personnes mal intentionnées. Rappelons que si le masque apporte une protection contre le Covid-19, son port n’est forcément suffisant.

Le cinéma Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois ouvre un espace VOD

En attendant de vous retrouver, le Cinéma Jacques Prévert ouvre une salle virtuelle pour vous permettre de découvrir ou de redécouvrir des films. En partenariat avec la plateforme La Toile nous vous proposons une sélection de 6 longs métrages ainsi que des thématiques : Nouvelles Comédies Françaises, Jeune Public, Japon.

Ce service, adaptable sur tous vos écrans, vous permet de visionner un film à partir de 3€99, ou 6 films pour 20€.

Nous pourrons ainsi continuer à partager ensemble notre passion pour le cinéma.
https://www.la-toile-vod.com/cinemas/cinema-jacques-prevert

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience d’utilisateur de cette plateforme en écrivant à benoit.chanial@tcprevert.fr

Des chênes centenaires et classés abattus dans une propriété privée à Aulnay-sous-Bois

La ville d’Aulnay-sous-Bois regorge de chênes classés notamment sur sa partie Sud. En effet, la ville se situe sur une partie de l’ancienne forêt de Bondy.

Nous apprenons que 3 chênes ont été abattus récemment. Il s’agit d’arbre centenaires sensés être protégés par le PLU. Un acte qui n’a pas manqué de faire réagir plusieurs personnalités locales sur les réseaux sociaux.

%d blogueurs aiment cette page :