Reportage au service de réanimation d’Aulnay-sous-Bois où l’équipe reste exténuée

Les soignants de l’hôpital Robert-Ballanger constatent avec soulagement une baisse du nombre de patients atteints du Covid-19. Mais l’équipe reste exténuée et tous croisent les doigts pour ne pas faire face à une quatrième vague. «Libération» a passé une journée sur place.

Quand on passe les portes de la réanimation, le temps s’arrête. Il est 9 heures du matin ce lundi à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) mais, une fois dans les couloirs du service, tout ce qui se passe dehors semble mis en pause. Jusqu’à ce qu’un nouveau malade vienne remplir un des lits. Ici, la vie des patients est «mise entre parenthèses», comme aime le dire Francesco Santoli, chef du service réanimation. Il file la métaphore : «Parfois, elle se termine par un point. D’autres fois, par un point-virgule, ou des points de suspension.»

Source et article complet : Libération

Les commerces autorisés à rouvrir le dimanche en Seine-Saint-Denis

Les commerces seront ouverts tous les dimanches de juin et ce selon un arrêté préfectoral. Cela permettra de compenser les pertes d’activités à cause des restrictions sanitaires et de relancer l’économie. Il concerne les entreprises du département relevant des conventions collectives des grands magasins et des magasins populaires, des maisons à succursales de vente au détail d’habillement, du commerce succursaliste de la chaussure, les commerces de gros et de détail à prédominance alimentaire ainsi que les commerces alimentaires généralistes de proximité.

Adieu Le Camus et ses chênes centenaires à Aulnay-sous-Bois

Ce qui devait arriver arriva…

Pétition pour la sauvegarde des arbres de l’ex-centre Le Camus à Aulnay-sous-Bois

Monsieur Le Maire,

Votre municipalité ayant exprimé son souci de préserver les arbres de notre ville, nous désirons attirer votre attention sur le patrimoine que représentent les arbres remarquables présents sur la parcelle de l’ancien Centre Le Camus, rue Louis Barrault : un cèdre et plusieurs chênes de plus de 20 mètres de haut, l’un d’entre eux, dont le tronc fait plusieurs mètres de circonférence, étant probablement le plus vieux chêne d’Aulnay et un vestige de la forêt de Bondy.

Or ces arbres ne figurent pas à l’inventaire des arbres remarquables du PLU, et ne bénéficient donc d’aucune protection, municipale, alors même que les chênes de l’ancienne forêt de Bondy ont été placés sous la sauvegarde du département. Nous vous prions instamment de bien vouloir faire figurer ces arbres remarquables dans l’inventaire du PLU.

Nous vous prions également d’intervenir auprès du nouveau propriétaire afin que le permis de démolir n’entraîne pas la destruction immédiate des arbres et qu’une solution soit trouvée pour que le projet immobilier assure la préservation de ce patrimoine naturel qui contribue grandement à l’agrément de la rue et à la lutte contre les effets du réchauffement climatique.

Pour signer la pétition, cliquer ici.

L’analyse et les propositions de La France Insoumise à Aulnay-sous-Bois concernant l’éducation en Seine-Saint-Denis

Rénovation et équipement des collèges, moyens mis en œuvre, formations, laïcité… La France Insoumise à Aulnay-sous-Bois nous fait part de son constat et propose des solutions dans un tract que vous pouvez consulter ci-dessous :

Jordan Bardella annonce une plainte en diffamation contre Valérie Pécresse et fait référence au Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Après les tweets de Valérie Pécresse, visant des candidats du Rassemblement National, Jordan Bardella annonce une plainte en diffamation contre sa rivale des prochaines élections régionales.

Le numéro deux du Rassemblement National, Jordan Bardella, tête de liste pour les régionales en Ile-de-France, a annoncé le dépôt d’une plainte en diffamation lundi contre sa rivale Valérie Pécresse (ex-LR) après des tweets visant des candidats RN.

L’équipe de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, avait dénoncé la présence sur les listes de Jordan Bardella de plusieurs candidats ayant tenu des propos relevant de la « haine des musulmans », de « l’antisémitisme » et du « racisme », notamment « contre les Chinois », sur les réseaux sociaux.

Jordan Bardella avait ensuite affirmé à l’AFP que l’une des personnes incriminées, l’avocat Gilles Naudet, n’avait « jamais possédé de compte twitter » et « n’est évidemment pas l’auteur des propos incriminés ».

« Probablement que Mme Pécresse est un petit peu gênée parce que nous sommes en train de mettre sur la table un certain nombre de dossiers, de compromission de ses élus avec l’islamisme radical au cours de la mandature », a-t-il ajouté.Il estime que la présidente sortante « entretient une ambiguïté avec l’islamisme radical ».

Jordan Bardella a ajouté qu’il avait été « harcelé judiciairement (…) par la majorité de Valérie Pécresse pour avoir dénoncé les accointances notamment de Bruno Beschizza, qui est sa tête de liste dans le 93, le maire LR d’Aulnay-sous-Bois, avec les islamistes radicaux ». « La justice m’a donné raison », a-t-il affirmé.

Source et article complet : BFM TV

Maëva en guest star à Aulnay-sous-Bois le 9 juin pour un concert exceptionnel !

Le mercredi 9 juin à 20h30 sur la place du Général Leclerc, se tiendra un concert exceptionnel où la show girl Maëva reprendra les plus grands succès pop et de variété internationale.

Une violente agression contre un voyageur dans le RER B au niveau de Villepinte

En fin d’après-midi, un voyageur a été violemment pris à partie par un groupe d’individus au niveau de la gare de Villepinte. Le train a été immobilisé quelques instants le temps de porter secours à la malheuruse personne. On ignore les motifs de cette agression.

Valérie Pécresse dans la tourmente avec les faux militants invités tous frais payés, une association à Aulnay-sous-Bois dans le collimateur

Au mois d’août 2019, Valérie Pécresse faisait sa rentrée politique avec son tout jeune mouvement Libres! C’était un meeting à Brive, dans le parc des Perrières.

1500 personnes y ont assisté. Une enquête du site d’informations Mediapart (réservé aux abonnés) indique que ces militants ou sympathisants seraient en fait des membres d’associations communautaires, invités à participer au rassemblement, trajet et repas payés. Ces associations étant pour certaines financées par la Région Ile de France, présidée par Valérie Pécresse. 

De « faux » militants

Le site d’informations a retrouvé ces « faux » militants. Ils sont issus de différentes associations : Union des Serbes de France, parti panafricain, la fédération des associations de Wallis et Futuna en France, la coordination des Berbères de France…

Alors que certaines personnes ont fait le trajet depuis Paris pour profiter d’une journée à la campagne, « d’autres, généralement à la tête d’associations, ont confirmé qu’elles avaient participé à l’excursion, en rameutant leurs troupes, dans l’objectif de s’attirer les faveurs de la présidente de région », indique Mediapart.

Démenti de Valérie Pécresse : « Questionnée sur cette situation par Mediapart, Valérie Pécresse répond qu’il « n’y a aucun lien entre le financement de ces associations [par la région —ndlr] et [s] on activité politique ».

Les réactions en Corrèze

Frédéric Soulier, le maire LR de Brive, soutien de Valérie Pécresse, et qui avait mis le parc des Perrières à sa dispostion pour le meeting du mois d’août 2019, indique ce lundi matin par la voix de son directeur de cabinet « n’avoir aucun commentaire à apporter à l’article de Mediapart.« 

L’association Civica impliquée

Parmi les associations visées par Mediapart se trouve Civica, une association qui dispose d’un siège à Aulnay-sous-Bois et dont le président n’est autre que Paulo Marques, adjoint au Maire. Civica est une association proche de LR mais aussi de Valérie Pécresse. A quelques semaines du premier tour des élections régionales 2021, est-ce que cela aura un impact ?

Source : France3

Séance nocturne dans le centre de vaccination contre la Covid-19 à Aulnay-sous-Bois ce jeudi

Le jeudi 10 juin, de 19h à 21h30, le centre de vaccination au Gymnase Pierre Scohy (1 rue Aristide Briand) vous accueille pour une vaccination nocturne sans rendez-vous. Le vaccin sera le PFIZER.  Pour rappel, toute personne majeure peut se faire vacciner contre la Covid-19.

%d blogueurs aiment cette page :