La douleur d’un père qui a perdu son fils unique de 16 ans 5 jours après son vaccin Pfizer

Le sénateur Ron Johnson a pris l’initiative d’organiser une table ronde au Capitol Hill à Washington le 2 novembre 2021, pour recueillir les témoignages de personnes vaccinées qui ont eu à déplorer des effets indésirables ou même des décès.  Le témoignage ici rapporté est celui d’Ernest Ramirez, cet habitant d’Edinburg au Texas, dévasté d’avoir fait confiance aux autorités de santé et au gouvernement américain qui affirmaient qu’il n’y avait pas de danger à faire vacciner les adolescents.

Ernesto Junior a reçu sa première injection Pfizer le 19 avril 2021 et en est malheureusement décédé subitement à 16 ans seulement 5 jours après son injection. L’autopsie réalisée a révélé une hypertrophie cardiaque. Pour le moment, il n’y a pas eu de confirmation d’un expert sur le fait qu’il y ait eu un lien direct entre la vaccination et son décès, bien que la question du lien de causalité entre le vaccin et le décès se pose pour le père.

Le papa inconsolable et en larmes explique qu’il était : « père d’un fils de 16 ans, un parent célibataire. J’ai élevé mon garçon depuis qu’il était tout bébé. Il était tout pour moi. Il était mon meilleur ami. Nous avons reçu le vaccin Pfizer parce que je pensais que cela le protégerait. Je pensais que c’était la bonne chose à faire. En mars-avril, ils annonçaient que c’était sans danger pour les adolescents. Je pensais que c’était la bonne chose à faire, mais c’était comme jouer à la roulette russe. Mon gouvernement m’a menti. Ils ont dit que c’était sûr, et maintenant… Je rentre chez moi dans une maison vide. C’était mon petit garçon. »

Certificat de vaccination contre le Covid d’Ernesto Ramirez Junior daté du 19 avril 2021

Depuis le décès de son fils, vivre dans une maison vide est insoutenable et atroce pour le père endeuillé !  Il explique tout ce qu’il ne pourra plus jamais connaitre :

 »   Au réveil je lui faisais un câlin, un bisou. Quand je rentrais du travail, je savais qu’il viendrait en courant pour me faire un câlin. C’était mon petit garçon, nous étions toujours ensemble. La semaine prochaine ce sera son anniversaire, je vais aller au cimetière. À Noël aussi, au cimetière. J’ai perdu mon fils, je dois protéger les autres. Ils essaient de vacciner les cinq à douze ans, il va y avoir encore plus de morts. Ils ont tout planifié et disent que ça vaut de coup de prendre le risque. Ça ne le valait pas pour moi. Ne faites pas la même erreur que moi. Je l’ai fait parce que je pensais que c’était la bonne chose à faire. Ça ne l’était pas. Je ne fais plus confiance à mon gouvernement. Je suis ici, car je suis la voix d’Ernesto Junior, je le fais en l’honneur de mon fils et si je peux protéger un ou deux enfants cela sera beaucoup pour moi. Nous devons protéger nos enfants ! « 

Il est très douloureux pour les familles qui subissent le décès d’un enfant de réaliser qu’ils ont accordé la confiance à un gouvernement qui les a incité à la vaccination sans avoir été avertis de possibles conséquences. Pour une minorité de personnes vaccinées, des effets graves et secondaires peuvent survenir après l’injection. Ils ont le sentiment d’avoir été trompés et d’être désormais exposés à l’irréversible et à l’irréparable ! Le décès des enfants, des adolescents et des jeunes adultes est toujours vécu comme une profonde injustice pour les parents, et plus encore lorsque la mort pourrait être provoquée par un vaccin supposé protéger d’un virus !

Article rédigé les 12 et 13 novembre 2021 par Catherine, traqueuse de faits étouffés et censurés.

Publié le 13 novembre 2021, dans Santé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 32 Commentaires.

  1. Bizarre que deux mois après ce même sénateur déclare: « Nous avons vu des études qui montrent que 50 % à 85 % des vies auraient pu être sauvées […]. Appliquez ce pourcentage aux 600 000 Américains qui ont perdu la vie… ce n’est pas trop tard. Des vies peuvent être sauvées. Nous aurons toujours besoin de traitements précoces, aussi efficace que le vaccin puisse être, aussi efficace que notre immunité soit après une infection, d’autres personnes seront infectées et d’autres auront besoin de traitements précoces. »
    Source: https://observers.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210618-intox-etats-unis-senat-senateurs-republicains-covid-19-coronavirus-mensonge
    Je pensais que l’article du responsable de ce blog allait calmer cette anti-vax, mais non, rien ne change!

    • @ jlkarkides | 13 novembre 2021 à 18 h 30 min

      Tu donnes le lien d’un article publié en juin 2021, donc antérieur à l’article publié ce jour qui parle d’une table Ronde organisée le 2 novembre 2021 pour recueillir les témoignages de vaccinés blessés ou décédés de leurs injections. Ce qui était valable en juin pour le sénateur Ron Johnson, ne l’est plus en novembre parce que depuis de nombreux évènements fâcheux ont eu lieu pour des personnes manifestement malchanceuses.

      En fait tu cherches la polémique là où il ne devrait pas y en avoir ! Je te rappelle que les vaccins contre le Covid sont toujours en phase expérimentale et qu’ils n’ont obtenu qu’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle ! Par conséquent rendre ces vaccins expérimentaux sur lesquels nous n’avons aucun recul obligatoires, c’est se placer dans l’illégalité puisque toutes les lois et les conventions internationales interdisent formellement les actes médicaux non consentis ni librement éclairés !

      Ceux qui refusent ce vaccin en particulier et non point les vaccins qui ont fait leurs preuves en général sont parfaitement dans leurs droits et tu n’as ni le droit de les juger ou de les diffamer, ni le droit de les faire passer pour ce qu’ils ne sont pas en portant atteinte à leur honneur, ni celui de les persécuter ! Tes manières et celles de ton coéquipier sont totalement fascisantes, et rappelle désagréablement celles des Kapos de la Gestapo qu’on ne pensait jamais voir revenir à notre époque !

      Chacun est libre de faire ce qu’il veut de sa personne et ce ne sont pas des lois scélérates qui violent les droits humains et citoyens, promulguées par un pouvoir vertical, déviant, totalitaire et abusif qui auront le pouvoir de déposséder les réfractaires à cette expérimentation hasardeuse de leurs droits inaliénables et de leur propre corps !

      Occupe toi de ton blog et cesse de continuellement nous attaquer ! Tu ne détiens pas la vérité, pas plus que moi d’ailleurs ! Simplement nous exposons nos points de vue et nous n’avons pas à être diffamés, jugés, critiqués, insultés ou même inquiétés pour cela ! C’est même écrit noir sur blanc dans la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen, que tu piétines constamment et que tu réinterprètes à ta façon !

      Le lectorat est témoin que jamais nous ne nous permettons de critiquer votre ligne éditoriale, vos articles ni vos prises de position, mêmes si nous ne les partageons pas forcément. Alors nous vous invitons à faire de même ! Nous respectons vos choix, alors respectez les nôtres. C’est cela le vivre ensemble, la tolérance et la démocratie ! Mais vous êtes hautement intolérants, hargneux, haineux et fascistes !

  2. Oui, un article publié deux mois après le décès de son fils. Et il aurait attendu 4 mois de plus pour réagir. Cite tes sources comme je le fais.

    • @ jlkarkides | 13 novembre 2021 à 19 h 55 min

      Mais tu es stupide ou quoi ? Le sénateur Ron Johnson au moment où il s’est exprimé n’était pas forcément informé des désordres sanitaires qui pouvaient arriver à certains vaccinés. Et s’il a pris l’initiative d’organiser cette table ronde début novembre, c’est parce que par la suite il a eu vent de ces phénomènes délétères qui n’étaient pas si rares ni si isolés que cela ! Cela a d’ailleurs été une opportunité pour différentes personnes blessées par ces vaccins de venir témoigner. Ernest Ramirez ne fût pas le seul à se présenter à cette table ronde.

      C’est comme en France ! Pour l’instant peu de journalistes offrent l’opportunité aux personnes mécontentes de leur vaccin de venir en parler sur les plateaux TV, tant cela remettrait en cause le discours faussement  » rassurant  » du gouvernement qui veut absolument vacciner tout le monde, même en violant leur consentement et en n’hésitant pas à cacher les effets secondaires graves qui peuvent survenir, ce qui est une manœuvre dolosive en droit français avec dissimulation volontaire de preuves, attaquables au pénal !

      Pascal Praud je crois est le premier à avoir lancé un appel à témoins sur les effets indésirables des vaccins et à y consacrer une émission parce qu’il a accepté de relever le défi lancé par Yvan Rioufol. Ensuite Radio-courtoisie a consacré une émission entière sur ces effets indésirables avec les témoignages des blessés de la vaccination, mais également avec ceux des soignants qui ont pris en charge des malades non pas du Covid, mais de la vaccination, dont certains d’ailleurs sont décédés !

      Il n’est pas possible dans le pays des droits de l’homme, du citoyen et du droit d’expression d’empêcher ces témoignages de se faire entendre ! Exercer une censure ou une chasse aux sorcières à leur égard démontre que le gouvernement ne veut pas que certaines vérités, certains faits soient révélés. Pourtant les citoyens ont le droit de savoir et d’entendre tous les pans d’une même réalité. Cela se nomme le droit à l’information ! Et il n’y a pas d’information lorsqu’on n’en délivre qu’une partie, lorsque elle est tronquée !

      Or ce droit est constamment entravé par la censure, le dénigrement, les accusations infondées de complotisme ou de conspirationnisme, alors que pour l’instant c’est le peuple qui souffre depuis bientôt deux ans de toutes les mesures incroyablement liberticides, infantilisantes, culpabilisantes et humiliantes mises en place par ce gouvernement ! Le complot, c’est le peuple qui le vit, l’endure et le subit depuis deux ans sans jamais avoir voix au chapitre et sans que jamais le travail parlementaire soit possible !

      Et récemment, nous venons d’apprendre que finalement il y a eu peu de malades du Covid dans nos hôpitaux et que nous avons enduré toutes ces restrictions disproportionnées durant des mois pour seulement deux pour cent d’hospitalisés !

      C’est tout de même dur à avaler et cela met en lumière la gestion absolument calamiteuse de cette pandémie qui a été montée en épingle pour semer la frayeur parmi la population. Il y a franchement de quoi être très en colère contre les incompétents qui nous dirigent !

  3. Je réïtère ma demande: arres ton blabla et cite tes sources

    • @ jlkarkides | 13 novembre 2021 à 23 h 02 min

       » arres ton blabla  » ???

      Non mais pour qui tu te prend Jean-Louis ? Je ne suis pas à tes ordres et puisque tu es si cavalier et que tu le prends sur ce ton, retournes te faire voir chez les grecs !

  4. Aucune image sur google image correspond à celle illustrant cet article. Catherine, cite tes sources

  5. @ jlkarkides | 13 novembre 2021 à 23 h 16 min

    Jean-Louis, arrête tes attaques incessantes, tes calomnies, tes insultes, tes accusations mensongères, tes jugements subjectifs et ton cyberharcèlement.

  6. « Retourne chez les Grecs… » Vous ne croyez pas si bien dire…
    Jl Karkides se dit d’origine grec, comme Fleurie Drieue

  7. Soyez un peu plus inventive dans le gore svp. Cette info est pas mal même si je préférerais celle avec un « être vivant » dans le vaccin ou celle de la 5G qui m’a fait bien rigoler.
    J’attends avec impatience la suite.
    Que vont ils inventer?

  8. Donc, le lectorat ne saura pas quelles sont les sources de cet article et jugera par lui même où se situe le cyberharcèlement et la recherche de la vérité.
    Pour la petite histoire sur les sources, mes origines ne sont pas grecques mais chypriotes 😉

  9. « Chassez le naturel, il revient au galop » ou « Rechute »: tel pourrait être le titre de ce post.
    Regardons les différents éléments: Ron Johnson, comme par hasard, est un anti vaccin: https://edition.cnn.com/2021/05/07/politics/ron-johnson-vaccine-misinformation-fact-check/index.html
    Comme par hasard, la page de collecte de ce père a été supprimée.
    Sur le site de la FDA, aucun décès enregistré post vaccination covid: https://www.fda.gov/media/153514/download, cela est repris ici: https://www.mesvaccins.net/web/news/17875-myocardites-et-pericardites-apres-vaccination-anti-covid-des-evenements-somme-toute-plutot-rares-et-sans-gravite
    Mr Kubaki, votre système de contrôle ne fonctionne pas, votre modératrice bénévole ne vérifie pas ses sources! il faut agir: soit vous nous donnez vos sources et les preuves de vos affirmations, soit vous les cessez!

  10. Merci à Hector. sans être de mauvaise foi, ma recherche n’a pas été fructueuse. Mettre la source de l’article me paraît important. C’est un drame pour ce père; Et si l’origine de ce décès est confirmé comme étant du au vaccin, cela n’empêche pas la majorité de la population vaccinées
    a ne pas avoir de forme grave du Covid.

    • @ jlkarkides | 14 novembre 2021 à 8 h 57 min

      On ne trouve pas tout sur Google, d’autant plus qu’on s’est aperçu que depuis la pandémie, les GAFAM sont très actifs dans la censure et programment les algorithmes pour supprimer d’office tout ce qui n’est pas conforme à la propagande du gouvernement, ce qui est une entorse et une entrave au droit d’information qui ne présente plus qu’une version de la réalité !

      Oui Jean louis, c ‘est un drame pour ce père et pour tant d’autres familles endeuillées d’avoir perdu un être cher peu de tempos après leur vaccination ou dévastées par les maladies irréversibles qui sont apparues après les injections. Ces phénomènes sont trop nombreux pour qu’ils soient passés sous silence et pour qu’ils ne fassent pas l’objet d’un suivi réel et sérieux qui à l’heure actuelle ne semble pas vraiment mis en place !

      Nous en savons beaucoup trop peu sur les conséquences de ces vaccins et le recul est bien trop insuffisant pour pouvoir affirmer comme le font les dirigeants de la planète et l’OMS sous le lobbying de Bill Gates, que ces vaccins sont d’une parfaite innocuité ! La réalité du terrain dément cette assertion et même la rend potentiellement coupable d’irresponsabilité, voire d’être potentiellement criminelle ! En tous les cas de plus en plus de personnes le soupçonnent !

      Tant mieux si tu fais parti des gens qui n’ont pas développé d’effets indésirables après tes injections, mais tu ne peux pas affirmer ou mettre en doute le fait que ces effets indésirables graves arrivent à d’autres personnes ! On a le sentiment que selon les lots de vaccins, c’est un peu la roulette Russe qui se met en place ! Le doute et le principe de précaution devraient prévaloir comme cela était jusqu’alors le cas en matière de science et de médecine, mais bizarrement cela ne semble plus aujourd’hui faire partie des fondamentaux de leur éthique !

      J’affirme qu’imposer une obligation vaccinale à une population entière sur des médicaments qui sont toujours en phase expérimentale et qui n’ont obtenu qu’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle est une grave décision qui engage la responsabilité des dirigeants et qui va à l’encontre de toutes les lois existantes protégeant les citoyens de décisions arbitraires et des abus de pouvoir !

      l’interdiction absolue de l’acte médical non consenti est sacré et présentement il est clairement violé avec tout son cortège de mesures coercitives et répressives immondes, également interdites dans ces mêmes lois !

      Nous nageons avec ce gouvernement et d’autres sur la planète en pleine dissonance cognitive et les peuples sont en grande souffrance parce que littéralement pris dans une souricière qu’ils refusent et rejettent légitimement !

  11. Bonjour,

    Il semble que quelques adaptations soient encore nécessaires pour être totalement en accord avec la prise de position récente de M Kubacki.

    Je m’explique :

    – Je crois avoir repéré le site à partir duquel vous avez relayé cet article ? Il s’agirait de « Media D le media en 442 ». Même texte, même photo mais une information supplémentaire
    « Ernest Ramirez : son fils de 16 ans est mort d’une hypertrophie cardiaque après le vaccin Pfizer »

    – Personnellement je ne suis pas médecin et je n’ai pas pas d’avis qualifié sur le lien potentiel entre une « hypertrophie cardiaque » et un vaccin. (Lola, elle peut sans doute avoir un avis).

    Cette article me semble ressembler étrangement à celui que vous avez publié le 28 septembre dernier concernant cette adolescente de Gardane décédée après la vaccination anti covid.
    Je vous ai fait suivre hier la position de l’ANSM sur ce dernier cas. Je vous le remet ;

    « Le cas de décès concernait une jeune fille avec maladie congénitale responsable de complication cardiovasculaire et perte de poids importante au cours de l’année scolaire écoulée.
    Dans les suites immédiates de la vaccination, la jeune fille a présenté pour seule symptôme une douleur dans le bras dans lequel avait été réalisée l’injection.
    A J2 de la réalisation de cette première injection, la jeune fille, sans qu’elle ait présenté auparavant de symptômes particuliers, la jeune fille a été retrouvée en arrêt cardio‐respiratoire. La prise en charge immédiate a permis une reprise d’activité cardiaque ; la prise en charge ultérieure révélera un état de mort encéphalique sur séquelles anoxiques.
    Les explorations réalisées ont permis d’écarter une myocardite et oriente le diagnostic vers un choc cardiogénique sur syndrome de Tako‐Tsubo chez cette jeune fille aux antécédents spécifiques

    Il me semble donc que l’emploi d’un conditionnel aurait été un minimuùm.

    Cordialement.

    • @ patrice | 14 novembre 2021 à 9 h 01 min

      Le problème Patrice c’est qu’il semble que ce vaccin soit un révélateur, un accélérateur et un amplificateur de pathologies pour les personnes qui parvenaient à vivre avec parce qu’elles étaient sous contrôle médical ! Et donc, cela signifie que les personnes porteuses de pathologies devraient s’abstenir de recevoir ces injections car sinon elles s’exposent à des risques graves et même à la mort !

      Par conséquent l’obligation vaccinale n’est pas un acte bienveillant envers la population, mais plutôt un acte criminel et irresponsable imposé par des dirigeants qui ne subissent pas les conséquences de ce qu’ils infligent aux vaccinés volontaires et / ou contraints ! Les dirigeants peuvent proposer et encourager la vaccination, mais ne sont absolument pas légitimes à l’imposer par la force et par des mesures coercitives dignes du nazisme ! Le choix de se faire vacciner ou pas revient exclusivement à chaque être humain et ce choix doit être respecté dans un sens comme dans l’autre !

      Aujourd’hui ceux qui refusent cette vaccination avec une réflexion élaborée à son sujet sont incroyablement maltraités et persécutés, ce qui est contraire aux trois petits mots de notre devise nationale : liberté, égalité, fraternité !

      Il n’y a plus aucune liberté, il n’y a plus de fraternité puisque le pays entier est fracturé, et l’égalité de droits est refusée aux non vaccinés sans que les vaccinés ne s’en émeuvent ou ne soient solidaires, ce qui ne laisse strictement rien présager de bon pour l’avenir…..

    • Catherine, vous dites que le vaccin agrave des pathologies existantes. Avez vous des preuves de ce que vous dites ? Si oui, citez vos sources. Si on peut faire des affirmations sans les justifier de manière rigoureuse alors moi je peux très bien affirmer l’inverse : il n’existe aucune preuve que le vaccin agraverait des pathologies pré existantes. Je n’ai pas de sources. On a tout et son contraire. On croit qui alors ? Celui qui nous plaît le plus ? Celui qui caresse nos certitudes dans le sens du poil ? Ou bien on donne des sources qui permettent de justifier ce qu’on dit ?

  12. Ni moi, ni catherine n’ont les qualités et la formation de Lola. Mais contrairement à Catherine, je préfère me tourner vers l’avis de la majorité des épidémiologistes (et non celle d’un professeur de droit comme dans le dernier article qui n’en sait pas plus que moi), vers les statistiques montrant le taux de non vaccinés dans les hôpitaux.

  13. Mme Médioni,

    Votre dernier commentaire me semble très différent du texte d’hier.

    Oui, il faut prendre des précautions,
    Oui, il faut être bien suivi au quotidien,
    Oui, des précautions sont prises lors de la vaccination (questionnaire appliqué par un médecin avant la vaccination et suivi des 15 minutes après la vaccination), Par contre ces précautions ne valent en effet que si les 2 premiers points ont été appliquées.
    Non, la vaccination n’est pas obligatoire (sauf pour les soignants).
    Oui, il y une maltraitance actuellement, elle concerne le personnel soignant obligé de s’occuper activement de personnes en majorité……non vaccinées.

    Il serait sans doute intéressant que vous puissiez rencontrer et interroger des soignants de l’l’Hôpital Robert Ballanger.

  14. STOP @MEDIONI , CA SUFFIT MAINTENANT, ON EN A MARRE LE LECTORAT EXIGE QU’ON CHANGE DE SUJET ET REVIENNE À AULNAY 🤬🤬🤬🤬🤬

    • Catherine Medioni

      @ Eric | 14 novembre 2021 à 12 h 53 min

      1 ° ) Vous êtes priés de me nommer par mon nom complet. Nous n’avons jamais élevé les porcs ensemble et nous ne sommes pas à l’armée !

      2 ° ) Je n’ai pas d’ordre à recevoir de qui que ce soit, encore moins d’un pleutre anonyme donc le prénom est celui d’un quidam lambda. Si mes articles vous déplaisent, ne les lisez pas ! Ce n’est pas plus compliqué que cela !

      3 ° ) Vous pouvez aussi bien trouver sur la toile des blogs plus en correspondance avec vos attentes sans vous croire autorisé à émettre des injonctions déplacées et fort incongrues, car aucun être humain n’a de pouvoir supérieur à un autre être humain ! Nous sommes tous égaux en droits ! et là vous outrepassez les vôtres !

      4 ° ) veuillez dire  » je  » et non point  » on  » qui ne représente que vous même ! De plus vous n’êtes qu’un anonyme qui n’a même pas le courage de commenter sous son identité civile ! Cela est plutôt méprisable dans un débat publique par la dissymétrie que vous y installez d’office et qui n’est pas loyale

      5 ° ) Vous n’avez donc strictement rien à exiger car vous disposez de la faculté d’aller voir ailleurs.

      6 ° ) les sujets que j’aborde concernent Aulnay comme la France entière et même le monde entier, car cette pandémie instrumentalisée à l’excès et les mesures ultra-liberticides qu’elle induit pourrissent littéralement la vie de tous les français depuis trop longtemps, par conséquent veuillez cesser de regarder votre nombril !

      7 ° ) Inutile de ne nous faire un caca nerveux car votre crise de nerfs est celle d’un enfant capricieux qui se roule par terre de colère avec vos 5 émoticônes ridicules !

      8 )° ) Enfin je vous rappelle, puisque vous ne semblez pas être très au fait de nos lois, de notre constitution et de notre convention universelle des droits de l’homme et du citoyen, que l’expression et la diffusion de ses opinions par tous moyens à disposition est un droit acquis et consacré.

      9 ° ) Le fascisme qui exècre de vos paroles est déplacé dans une démocratie et surtout dans le pays regardé dans le monde entier comme celui des droits de l’homme. Droits que vous piétinez sans vergogne.

      10 ° ) Pourriez vous à minima avoir l’humilité de ne pas considérer que vous représentez à vous seul le lectorat dans son entièreté ? Il se trouve que le lectorat est fort nombreux à lire les articles sur le Covid, sur la vaccination rendue obligatoire de façon scélérate, sur les lois qui empêchent et invalident l’obligation puisque aucun acte médical non consenti ne doit être imposé dans toutes les lois nationales et dans les traités internationaux sur le sujet !

      11 ° ) Bizarrement et comparativement les sujets qui concerne Aulnay ou qui n’ont rien à voir avec le Covid ( j’en écris de temps en temps ) intéressent fort peu et n’attirent que peu de lecteurs. Lorsque Arnaud traitent les sujets sur le Covid, ils sont également très lus, comme quoi la préoccupation actuelle est bien ce virus et le sujet très polémique de cette vaccination obligatoire qui divisent les français et les montent les uns contre les autres.

      12 ° ) D’autres blogs locaux traitent d’Aulnay et sont indiqués dans la colonne de droite. il suffit de cliquer dessus et vous arriverez directement sur leur page. Vous n’avez donc strictement aucune excuse pour vous répandre en colère sur Aulnaycap et ma personne ! Si vous persistez dans ce comportement vous vous mettrez donc en tort et cela ne pourra pas s’interpréter autrement que comme une volonté de nuisance et un acharnement à dénigrer Aulnaycap et sa ligne éditoriale pourtant très en rapport avec l’actualité du moment qui nous préoccupe énormément.

      A bon entendeur, salut !

    • Je did stop aussi. Cette personne a raison de dire stop Medioni. Marre de vos articles sur le covid,completement nuls. Aulnay cap avec vous devient de la merde.

  15. Faut arreter de mettre des infos pour faire peur aux gens. Qui est ce monsieur? Je pense pas que quelq’un qui perd un fils met son fils dans un cercueil a la vue de tous. C indecent.
    Citez vos sources.

  16. Madame Medioni, quelles sont les références de ces propos:
    « Le problème Patrice c’est qu’il semble que ce vaccin soit un révélateur, un accélérateur et un amplificateur de pathologies pour les personnes qui parvenaient à vivre avec parce qu’elles étaient sous contrôle médical ! Et donc, cela signifie que les personnes porteuses de pathologies devraient s’abstenir de recevoir ces injections car sinon elles s’exposent à des risques graves et même à la mort ! »

    Vous confondez encore faits et opinions. La vaccination protège les plus faibles comme le montrent tous les rapports des différentes agences sanitaires.
    Mr Kubaki faites cesser ces écrits non prouvés, en tant que lectrice, on veut des faits réels pas les visions de votre modératrice.
    Merci

  17. Mme Medioni, avoir diffusé cette image est odieux, vous n’êtes plus à cela prêt,
    Je n »écris jamais en commentaire mais vous dépassez les bornes dans une totale inconscience.
    M. Kubacki, pourtant patron de aulnaycap, vous vous devez d’ intervenir, la plaisanterie macabre
    a assez duré, vous ne pensez pas?

    • Catherine Medioni

      @ Dominique | 14 novembre 2021 à 21 h 52 min

      Ce qui est absolument odieux n’est pas la diffusion de ces images données par le père dévasté lui-même pour que le monde entier réalise ce qu’il se passe en vérité avec cette vaccination de masse, mais le déni scandaleux que vous faites des décès et des handicaps graves qui surviennent sur des vaccinés qui ne veulent plus se taire et auxquels les autorités ont menti quant à l’innocuité du vaccin !

      Inutile de jouer les vierges effarouchées devant le cercueil d’un adolescent dont la vie a été fauchée seulement quelques jours après cette injection mortelle ! Refuser de voir ce qu’il se passe et ne pas le dénoncer ni y mettre fin est aussi criminel que ceux qui continuent à encourager la vaccination avec des produits expérimentaux dont les effets graves ont largement dépassé en seulement quelques mois les effets délétères de tous les autres vaccins réunis en plusieurs années.

      Désolée mais ne me demandez surtout pas de faire l’autruche ni de regarder ailleurs quand il se passe des choses aussi graves que des décès et des maladies souvent irréversibles sur les personnes qui sont allées se faire vacciner, de gré au départ ou de force comme beaucoup d’entre elles.

      L’obligation vaccinale est totalement illicite et illégale et je ne cesserai jamais de le dire, que cela vous plaise ou non ! Je refuse de faire partie de tous ces lâches égoïstes qui préfèrent croire en des mensonges qui rassurent plutôt qu’en des vérités qui dérangent. Je suis désormais convaincue que nos dirigeants nous veulent du mal et de ce fait je n’accorde plus aucune valeur, crédit ou confiance à leurs mensonges et à leurs manipulations aussi énormes qu’un nez au milieu du visage !

      Je fais sécession avec la gestion de cette pandémie et aussi avec leur stratégie disproportionnée qui au final est terriblement malfaisante pour le peuple ! Ils nous ont menti depuis les débuts de la pandémie notamment sur le nombre réel des morts du Covid. Comment après cela continuer à faire confiance en ce qu’ils nous disent ? Une confiance ruinée l’est définitivement !

      J’ai encore en mémoire l’image quotidienne déconfite de Jérôme Salomon entouré de son aréopage de mines sinistres recevant les flashs des journalistes, égrenant chaque soir les soi-disant morts du Covid dont beaucoup en réalité sont morts de leurs maladies incurables. Quelle comédie ils nous ont joué là ! Vous y avez cru ? Eh bien pas moi !

      De vous ou de moi, je ne crois pas être la plus inconsciente, Bien au contraire, alors veuillez conserver vos jugements déplacés pour vous ! Ce qui est totalement irresponsable, inconséquent et même criminel, c’est encore d’insister lourdement pour que la 3ème dose soit inoculée de force à un peuple qui ne la veut pas, alors qu’il y a tant de décès, de maladies neurologiques irréversibles, de stérilité, de ménopauses précoces, de cardiopathies, d’AVC, de handicaps à vie et des espérances de vie sacrément raccourcies, tout ça pour se  » protéger  » d’un virus qui est fort peu létal et dont on peut tout à fait guérir ! C’est un absolu non sens !

      Cette unique prophylaxie proposée n’en est pas une et provoque bien plus de nuisances que de bienfaits ! Il faut le dire ! Maintenant je n’empêche nullement ceux qui tiennent absolument à se faire vacciner de le faire ! Je respecte leur choix ! Mais je ne suis pas du tout d’accord pour que l’on force les gens à subir ce vaccin dangereux alors qu’ils ne le souhaitent pas. Cela est non seulement scandaleux et contraire aux droits humains et citoyens, mais c’est carrément criminel de maintenir l’obligation par des moyens coercitifs interdits dans toutes les lois, alors que les remontées d’effets indésirables du terrain sont préoccupants et sonnent comme des signaux d’alarme qu’il ne faut surtout pas poursuivre cette stratégie mortifère pour la santé et la vie humaine.!

      Cette vaccination ne tient absolument pas ses promesses et à part enrichir les laboratoires et tous ceux qui manient la piquouze à la chaine dans les vaccinodromes avec l’argent des contribuables, elle ne protège pas, n’empêche pas les vaccinés de contracter et de transmettre le virus, et en plus elle provoque des effets indésirables sérieux et parfois fatals !

      Oui, je suis d’accord avec vous sur le fait que cette vaccination est devenue trop macabre pour la poursuivre, et malheureusement c’est loin d’être une plaisanterie !

    • Exactement. Depuis qu’elle ecrit c’est devenu n’importe quoi cet Aulnay cap.

  18. @ Ortigosa | 15 novembre 2021 à 9 h 28 min

    Absolument pas ! C’est même tout le contraire ! Si Aulnaycap ne vous convient pas, allez voir ailleurs. Si vous y restez, c’est que vous êtes un masochiste et probablement une personne un peu dérangée sur le plan psychique ! Personnellement lorsque je ne partage pas certaines idéologies, je ne les fréquente pas et je ne cherche même pas à convaincre leurs prosélytes bornés : en effet une abeille ne perd pas son temps ni son énergie à convaincre les mouches que le nectar est meilleur que la merde !

    Que ceux qui préfèrent s’alimenter de merde la mange ! Mais qu’ils n’imposent pas à ceux qui préfèrent le nectar de s’alimenter de ce qui va détruire leur santé et leur vie !

    Vous faites parti de ces gens qui adoptez une position fasciste en ayant prétention à faire taire des concitoyens qui ont absolument le droit d’exprimer un point de vue différent. La dictature de la pensée unique dont vous êtes un fervent ayatollah me laisse de marbre. Je considère qu’il est de mon devoir de donner une autre version des réalités qui sont divulguées de façon mensongère et manipulatoire sur les médias dominants, lesquels se sont rendus complices des exactions et des mensonges de ce gouvernement.

    Avez-vous seulement lu le rapport de l’Agence technique d’information sur l’hospitalisation (Atih) qui affirme :

    — que seulement 2 % des hospitalisations ont concerné le Covid en 2020 ?

    — Que parmi l’ensemble des décès hospitaliers survenus au cours de l’année 2020, 11% seulement ont concerné des patients COVID sans qu’il nous soit précisé la tranche d’âge ni les comorbidités associées pour chaque décès

    — Pourquoi le gouvernement s’est-il évertué à nous faire croire que la létalité du virus était plus importante que toutes les autres causes de décès qui constituent les 89 % restants ?

    — Pourquoi n’a-t-il pas mis autant de moyens à réduire toutes les autres causes de mortalité qui représentent tout de même 89 % car vous ne conviendrez, c’est largement plus que les 11% du virus ?

    — pourquoi avoir privé tous les français de leurs droits et libertés depuis bientôt deux ans pour un virus qui n’est pas si dangereux et en tous les cas beaucoup moins létal que toutes les autres maladies dont ce gouvernement ne se préoccupe même pas ?

    — Quelle comédie nous a-t-il joué là pour parvenir à faire de nous des petits moutons dociles et bien obéissants par des mesures totalement inappropriées, disproportionnées et inefficaces, et au final fort dangereuses puisque le Pass sanitaire laisse circuler des vaccinés qui ne sont pas protégés, qui peuvent quand même attraper et transmettre le virus et donc entretenir les foyers infections sans que les non vaccinés ne soient ni impliqués ni coupables de quoi que ce soit ?

    Personnellement j’appelle cela mentir par omission et tromperie délibérée et manipuler l’opinion publique ! C’est incroyablement malhonnête ! Cela va faire bientôt deux ans que nous sommes privés de libertés et de nos droits les plus fondamentaux ! Deux ans que nous n’avons plus aucune vie désirable ni souhaitable avec une économie en lambeaux pour les plus fragiles d’entre nous, tandis que les multinationales et les GAFAM ne se sont jamais autant enrichis ?

    Alors oui, je suis très en colère, à la fois contre ceux qui nous gouvernent parce qu’ils ne sont au mieux, que des incompétents assurément malfaisants et malveillants, mais au pire, que des corrompus avides de pouvoirs sans contradiction ni débat parlementaire, cherchant à manipuler notre opinion pour induire les réactions qu’ils souhaitent de notre part ! Je refuse de tomber dans ce grossier panneau !

    Je vous invite à remballer vos accusations calomnieuses à mon endroit et à cesser de vous prendre et de vous afficher comme un représentant du lectorat que vous n’êtes absolument pas ! Les statistiques de fréquentation du blog le démontrent haut la main ! Et croyez bien que je ne vais pas me laisser impressionner ni insulter par des individus anonymes qui entravent constamment le droit d’expression et d’opinion et qui ne sont que de minables pleutres inféodés et soumis à cette propagande mensongère que je dénonce !

    L’obligation vaccinale est pour nombre de français un acte médical non consenti. Il porte atteinte à l’intégrité physique de la personne qui le refuse et en cela devient carrément un viol ! Or, tout viol est un crime ! Tant que nous vivrons dans cette dystopie totalitaire mise en place par Macron et ses complices que je regarde désormais comme des hypocrites malfaisants et potentiellement criminels puisqu’ils cachent les décès et les graves effets indésirables induits par ces injections, je n’aurai de cesse de revendiquer les droits humains et citoyens incroyablement bafoués !

    Par conséquent, je vous invite à ne plus venir sur Aulnaycap, vous et tous ceux qui appartenez à la fachosphère de la pensée à spectre étriqué et monocorde, et à cesser de me dénigrer et de porter implicitement atteinte à l’honorabilité et à la dignité de ma personne, ainsi qu’à mon droit d’expression et d’opinion consacrés et soutenus par les lois et le droit Français et Européen.

  19. Je ne sais pas ce qu’a dit le sénateur, mais les statistiques n’ont jamais montré qu’il n’y avait aucune chance de décès, il me semble. C’est d’ailleurs impossible. Une étude peut seulement prouver que le risque est extrêmement faible.

    Ensuite l’article dit bien que le lien entre le vaccin et son décès n’est pas prouvé. Les maladies cardiaques touchent aussi les adolescents. Je ne sais pas sur la base de quoi le père saurait mieux que les médecins ce qu’avait son fils.

    Et il serait absurde de dire qu’il s’agit d’un complot. Si les compagnies pharmaceutiques payaient tous les médecins légistes il y en aurait forcément un pour donner l’alerte. Je suppose qu’à leur place vous le feriez, et vous n’êtes pas seul au monde à avoir ce genre de convictions. Il existe des médecins intègres.

  20. @ Eric | 15 novembre 2021 à 16 h 58 min
    @ Eric | 15 novembre 2021 à 14 h 55 min

    Bonsoir Eric. Vous savez, au début de la pandémie j’ai fait comme tout le monde : j’ai accordé foi aux propos de nos dirigeants et j’ai scrupuleusement respecté les consignes qu’ils nous donnaient même si je les trouvais contraignantes. Actuellement je respecte toujours les gestes barrières, je porte le masque lorsque je fais mes courses et de moi-même depuis cette pandémie j’ai fui les grands rassemblements de personnes par précaution pour ne pas prendre le risque de devenir un vecteur de transmission en l’attrapant moi-même.

    Lorsque ma fille qui travaillait en pharmacie sans plexiglas au comptoir et sans masques fournis puisqu’il n’y en avait pas de disponible, l’a contracté début octobre 2020, je n’avais jamais cessé durant sa période d’incubation de lui faire des câlins et des bisous et…. bizarrement je n’ai rien attrappé ! Comment l’expliqueriez-vous ? Mon mari non plus d’ailleurs, pourtant nous avons continué à déjeuner ensemble avec ma fille durant tout son arrêt maladie.

    Bien évidemment je me suis auto confinée durant 15 jours pour être sûre de ne pas prendre le risque de contaminer qui que ce soit. Je n’ai développé aucun symptôme de Covid au cours de ces 15 jours de confinement et depuis janvier 2020, je ne l’ai jamais contracté, et donc jamais transmis ! Par conséquent je vis très mal le fait d’être accusée sans preuves de transmettre le Covid ou d’empêcher son éradication parce que je refuse de subir un acte médical en phase expérimentale et qui m’apparait être fort peu sûr.

    Je puis affirmer que je suis en excellente santé et au vu des milliers de témoignages que j’ai lu quelques semaines après le début des vaccinations de masse, je joue la carte du doute et de la prudence comme la médecine actuelle devrait s’obliger à le faire et qu’elle ne fait pas ou plus du tout, ce qui alimente ma suspicion légitime quant à sa bienveillance, à son devoir de ne pas nous nuire et au respect du serment d’Hippocrate qu’elle semble avoir balayé d’un revers de la main, sous la pression politique de nos dirigeants et sous le lobbying des laboratoires qui voient dans cette vaccination de masse et le renouvellement incessant des doses de rappel, une providentielle source d’enrichissement pérenne….

    Pour répondre à votre question :  » Catherine, vous dites que le vaccin aggrave des pathologies existantes. Avez vous des preuves de ce que vous dites  »

    Malheureusement non ! Ce que j’avance résulte uniquement des observations qui me frappent à l’esprit à force de lire des milliers de témoignages depuis qu’ils sont accessibles sur la toile ou en dessous des vidéos portant sur le sujet. Je constate en effet que bizarrement, en admettant que les vaccinés étaient porteurs à bas bruit de pathologies qui ne s’étaient pas développées ou révélées jusqu’alors ou qui étaient parfaitement sous contrôle médical, que le vaccin semble avoir cette faculté de les révéler en les sortant de leur phase de latence ou de potentialité, de les réveiller et de les amplifier à une vitesse telle que cela pouvait aller jusqu’à provoquer des décès. Cela m’a particulièrement frappée et sauté aux yeux dans de nombreux cas.

    N’oubliez pas que j’ai bien employé la supposition pour émettre ces observations :  » il semble que ce vaccin soit un révélateur, un accélérateur et un amplificateur de pathologies pour les personnes qui parvenaient à vivre avec parce qu’elles étaient sous contrôle médical  »

    une autre observation que j’ai faite et qui est récurrente dans les témoignages que j’ai lus, c’est que les personnes qui rapportent des effets secondaires graves constatent leur réalité au travers de handicaps réels et de souffrances bien physiques, mais que lorsque des examens médicaux sont faits, rien n’est détecté d’anormal ni de fâcheux selon les médecins alors que les désagréments handicapent fortement leur quotidien et impactent très négativement leur qualité de vie ! Du coup je me demande si les manières médicales d’investiguer pour diagnostiquer les pathologies qui apparaissent après les injections ne sont pas insuffisantes ou obsolètes pour expliquer ce qui arrivent aux vaccinés blessés. Même les médecins semblent être en échec à poser un diagnostique et bien embarrassés à soulager leurs patients.

    • Je suis toujours sidérée par ce problème dans les faits: les plexiglas en officine sont arrivés fin mars 2020, pourquoi dire qu’en octobre, il n’y en avait pas. Les masques étaient aussi disponibles dès mai 2020. Cela décrédibilise ce témoignage.
      Mr Kubaki évoque votre travail, mais un travail qui est basé sur de fausses informations (pompes funèbres, faux témoignages, déclarations absurdes, agressions des commentateurs, sources non citées, du blabla sans queue ni tête, NON RESPECT DES CONSIGNES…) ne peut pas s’appeler du travail, éventuellement propagande complotiste anti vax, mais pas du travail. Ce blog est utilisé à des fins personnelles et non pour informer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :