Municipale partielle à Neuilly-sur-Marne, une campagne tendue

Trois listes vont s’affronter ce dimanche 13 février, dont celles du maire sortant (SE), Zartoshte Bakhtiari, et de son rival de gauche, Yannick Trigance (PS), que cinq voix seulement séparaient à l’issue du scrutin de juin 2020.

Dix-huit mois après le second tour des municipales de juin 2020, la campagne électorale bat à nouveau son plein à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Le 30 décembre 2021, le Conseil d’État a annulé la victoire de la liste de Zartoshte Bakhtiari (SE), qui avait devancé celle de son rival socialiste, Yannick Trigance, de cinq voix seulement. Les revoilà tous les deux sur le terrain, prêts à en découdre à nouveau.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 8 février 2022, dans Politique, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :