Le journaliste Jean-Baptiste Rivoire accuse Macron de fraude fiscale

Les déclarations du journaliste peuvent être entendues dans une courte vidéo publiée sur twitter :

https://twitter.com/GillesWell/status/1505842752973639683?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1505842752973639683%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fplanetes360.fr%2Fmacron-fraudeur-fiscal-cest-laccusation-du-journaliste-jean-baptiste-rivoire%2F

La suppression de l’ISF s’explique-t-elle parce que la fortune personnelle de Macron  l’y assujettissait ?

La carrière et la fortune d’Emmanuel Macron ne sont pas claires du tout. Il a un problème personnel avec l’ISF qu’il n’avait pas du tout envie de payer et qu’il avait réussi à ne pas payer durant plusieurs années.. Il a un problème sur ses déclarations de patrimoine depuis 2014. Il a également un problème sur ce qu’il avait déclaré avoir gagné  chez Rothschild.   En 2015 il a été rattrapé par les impôts et a dû payer ses impôts avec du retard…

Ses récentes déclarations de patrimoine ( étrangement modeste comparativement à ses challengers ) dans le cadre de sa candidature à l’élection présidentielle sont-elles conformes à la réalité ?  On est en droit d’en douter…

Article  Rédigé  le  22  Mars  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 22 mars 2022, dans Non classé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Comme c’est curieux, aujourd’hui, on sort du chapeau un dénommé JB Rivoire. Cherchons pourquoi? Oh! il a des positions antivax sur sud radio (https://www.dailymotion.com/video/x86zvxk) comme c’est bizarre!

    ( NDLR : Arrêtez vos suppositions débiles. Je ne connaissais absolument pas Jean-baptiste Rivoire jusqu’à ce que je tombe sur un article sur les fraudes aux impôts d’Emmanuel Macron, seule information qui m’a intéressée et sur laquelle j’ai choisi d’informer mes compatriotes citoyens qui eux paient leurs impôts et jouent le jeu. De toutes manières vous êtes priée de cesser de critiquer systématiquement nos articles dont la teneur intéresse le lectorat indépendamment de toute chapelle ! Allez déverser vos dénigrements putrides ailleurs car Aulnaycap n’est pas votre cabinet d’aisance. Nous n’arrêterons jamais de publier des articles qui nous semblent pertinents et qui regardent tous les concitoyens qui peuvent ainsi comprendre que Macron n’est surtout pas un modèle à suivre et que par voie de conséquence il n’a pas de leçon à donner aux français ! )

    Et qui a diffusé l’information reprise sans filtre: un dénommé @GillesWell .

    ( NDLR : je ne connais pas cette personne. Arrêtez d’échafauder des scénarios qui ne constituent pas la réalité. Si vous continuez à procéder de cette façon je vous mets à la poubelle car vous n’êtes qu’une cyberharceleuse et une personne profondément négative. Dans le triangle de Karpman, vous êtes le persécuteur car vous passez votre temps à dévaloriser aussi bien les articles que les personnes dont vous voulez dégrader l’image, à ironiser de façon systématique mais abusive, et à critiquer de façon gratuite et inutile puisque cette action n’empêche pas le lectorat de lire et d’apprécier nos articles. Aunaycap a tout a fait le droit de ne plus se laisser constamment critiquer, dénigrer par une personne à la langue de vipère qui n’est qu’un troll détestable et indésirable. Des membres su lectorat ne comprennent pas pourquoi l’on vous publie….

    Et pour qui va voter ce https://twitter.com/GillesWell : je vous le donne en mille: Zemmour! ( NDLR : je ne connais ni le site ni cette personne que vous citez ! )

    ( NDLR : Derniers Propos modérés et censurés car insultants, diffamants et mensongers., comme d’habitude hélas ! )

    La liberté d’expression ne consiste pas à juger car vous n’êtes pas juge, à faire des procès d’intentions qui n’existent pas, ni à salir et dénigrer les gens et les articles. Puisque depuis des mois vous ne faites que dénigrer nos articles, nous en déduisons que vous n’appréciez pas nos contributions et que par conséquent n’avez plus rien à faire sur ce blog. Toute persistance à poursuivre ce jeu très malsain et particulièrement malfaisant ne peut plus être considéré autrement que comme du cyberharcèlement que nous vous prions de cesser immédiatement.

    Dernière affirmation : Nous vous soupçonnons d’être payée pour faire ce travail de dénigrement sur la toile, qui fait parti des méthodes employées pour formater l’opinion publique dans un seul sens, ce qui est une façon de corrompre l’exercice de la démocratie.

    • Mme Medioni,

      Vous contestez les interprétations de Lola sur les raisons qui vous ont amenées à relayer la vidéos de M Rivoire.
      Dont acte.

      Par contre votre mode de défense me laisse perplexe.
      Pour affirmez votre bonne foie, vous affirmez ne pas connaitre ni M Rivoire ni M Gilles Well.
      Il me semble qu’il y a, sur ce sujet, une piste de réflexion pour enrichir votre « Charte » publiée le 18 Mars dernier.
      Est il prudent de relayez, sans vérification préalable, qui est à l’origine de l’information que l’on s’apprête à publier.

      A vous de voir.

  2. Catherine Medioni

    @ Patrice | 23 mars 2022 à 9 h 10 min

    Je ne conteste pas seulement les interprétations fantaisistes du troll Lola, mais également ses jugements dépréciateurs alors qu’elle n’est pas juge et que nous ne sommes pas dans un procès ! Sa mentalité est absolument détestable pour des échanges qui devraient impérativement demeurer conviviaux, bienveillants et respectueux ! Lola ne remplit aucun de ces critères. J’ignore pourquoi vous défendez et appréciez Lola alors qu’elle fonctionne littéralement en roue libre sans aucun égard pour les personnes qu’elle cite et qu’elle dénigre systématiquement parce qu’elles n’appartiennent pas à son système de référence fort étriqué. Sans doute exprime-t-elle ce que vous n’osez vous-même formuler, bien que cela semble vous démanger….

    Je vous rappelle que le sujet principal de l’article est l’éventuelle fraude fiscale de Macron par un journaliste d’investigation. Que viennent faire l’évocation ou la citation d’autres personnes dans les commentaires et surtout leur dénigrement gratuit et déplacé auquel le troll Lola semble abonnée ? Les sous-entendus scabreux de cette personne, ses raccourcis sémantiques dont elle use et abuse, exactement comme les compères de MonAulnay dont c’est la méthode de dévoiement principale, sont des offenses à tous les intervenants actifs et passifs, ainsi qu’au lectorat. Ce n’est pas acceptable parce que cela relève clairement du cyberharcèlement interdit par la loi.

    Un cyberharcèlement patent qui transparait également dans la rubrique  » contact  » du blog voisin et dont les modérateurs pourraient être considérés comme les complices du cyberharcèlement en publiant ses accusations calomnieuses sans les modérer.

    Oseriez vous dire que vous approuvez ce cyberharcèlement que le troll Lola exerce depuis des mois à la fois sur notre blog et sur le blog voisin que nous ne dénigrons pas ?

    La confiance dans l’usage des technologies numériques est fortement remise en cause lorsque des anonymes qui ne se présentent pas sous leur identité civile comme la détestable et indélicate Lola, se permettent de faire usage de tout ce qui est proscrit par la loi : discrimination à raison d’une appartenance supposée à des groupes réels ou imaginaires, jugements à l’emporte-pièce sans être investi d’une mission de juge, attaques systématiques, agressivité non modérée, moqueries et railleries pour dégrader l’image et l’honorabilité des personnes visées sont des actes qui doivent être empêchés et combattus.

    Aucun blog, aucun site n’est tenu de supporter davantage les méfaits et les agressions répétées d’une personne aussi négative et malfaisante que le troll Lola qui ne cherche que les polémiques et les embrouilles qui empêchent de se focaliser sur les vrais sujets. C’est un détournement d’attention et des diversions qui interdisent à la démocratie de s’exercer.

    Il ne reste plus en dernier recours et pour rompre l’engrenage de ce cyberharcèlement que nous ne tolérons plus, que la séparation amiable et le respect de chemins qui sont fondamentalement divergents sans que l’une ou l’autre des parties se sente le droit de heurter et de harceler continuellement l’autre ! Les agressions permanentes et systématiques de Lola sur chacun de nos articles et sur des personnes qui deviennent involontairement des cibles maltraitées sans droits, induisent des modérations et des droits de réponses chronophages qui nous détournent des objectifs que nous souhaitons remplir sans entraves et qui phagocytes des énergies et des engagements qui seraient plus utiles ailleurs.

    Le problème étant bien cerné et synthétisé, je vous prie de respecter nos choix de ne plus laisser un troll anonyme aux multiples adresses IP pourrir la vie et les objectifs de notre blog qui est continuellement agressé et dénigré sans que nous l’ayons jamais agressée. Nous ne sommes que dans les démentis et les droits de réponses.

    Nous avons fait l’effort suite à vos demandes de plancher sur une charte qui n’est sans doute pas parfaite mais qui nous a demandé beaucoup de réflexion pour envisager autant que faire se peut un maximum de situations litigieuses sujettes à embarras, pour que nous puissions vivre désormais en paix avec des échanges bienveillants, respectueux et conviviaux. Tout autre mode de communication ne sera plus accepté, et nous estimons être en droit de neutraliser les anonymes qui se croient tout permis dans les attaques et le dénigrement.

    La planète est suffisamment grande pour que l’on ne se marche pas sur les pieds. Bonne route à Lola.

Répondre à Lola Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :