Au cœur d’un centre d’accueil de réfugiés ukrainiens en Seine-Saint-Denis

Fin février 2022, ils quittaient en urgence Kiev, la capitale du pays. « Le troisième jour de guerre, on a décidé de partir. Tout le monde était en panique, on cherchait de la nourriture par-ci par-là », rapporte Michael. S’ensuit une succession d’étapes, trois jours dans une ville, dix autres chez un inconnu, à une centaine de kilomètres de la capitale. 

Face à l’intensité du conflit, ils reprennent la route pour finalement traverser la Pologne, puis l’Allemagne. « Les Russes rasent tout sur leur passage. » C’est finalement la rencontre avec un Russe, en France, qui met fin à leur périple. Il les oriente vers l’Office français de l’immigration et de l’intégration, ce qui leur permet d’obtenir la protection temporaire, attribuée à l’ensemble des réfugiés de nationalité ukrainienne.

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 23 mars 2022, dans Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bien la photo, elle est ukrainienne la femme avec son foulard ?

    Qu’est ce que c’est que ce blog ripou ! Vous ne pouvez pas être plus pro, enfin faire semblant.

  2. Typiquement ukrainienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :