Des cartes postales pour montrer le patrimoine des grands ensembles de Seine-Saint-Denis

Un jour, une ZUP, une carte postale : c’est par cette formule que le sociologue Renaud Epstein débute chaque tweet illustré d’une carte postale d’un « quartier » de France. Dans son livre On est bien arrivés, il recense ces cartes postales des grands ensembles. Ces derniers, à la perception contrastée, sont emblématiques en Seine-Saint-Denis. Voici une sélection de 15 images historiques d’une révolution urbaine et d’un monde mutant.

Les cartes postales « démontent le récit » de stigmatisation

L’héritage est le maître mot des JO 2024, martelé par les élus du département couvert d’une petite forêt de grues. D’intenses programmes de construction préparent un nouveau visage de la Seine-Saint-Denis, engagée dans une transformation qui a pour objectif, en partie, de détruire des grands ensembles quinquagénaires perçus comme un échec.

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 1 mai 2022, dans Culture, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :