Bruno Beschizza une fois de plus débouté dans sa plainte contre Hervé Suaudeau, blogueur de MonAulnay

Le tribunal de Bobigny vient de transmettre la copie du jugement dans l’affaire qui opposait à nouveau un rédacteur du blog MonAulnay.com au maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza. Les juges ont une fois de plus blanchi le blog d’information indépendante. Cette affaire est l’une des cinq attaques judiciaires intentées par la mairie indirectement à MonAulnay.com (pour le moment toutes déboutées).

Bruno Beschizza est maire d’Aulnay-sous-Bois depuis 2014. Depuis le début de son mandat il a intenté plusieurs actions contre des blogueurs et opposants politiques locaux. Ces actions ont été financées par la mairie et, jusqu’à ce jour, ont toutes échouées (13 défaites consécutives).

Pour cette affaire, Bruno Beschizza a déposé le 20 avril 2020 une plainte pour diffamation contre l’un des deux rédacteurs du blog MonAulnay.com et opposant au maire. Deux messages postés sur Twitter  étaient visés. Hervé Suaudeau, qui découvrait la dégradation de son habitation et le sabotage des freins de sa voiture familiale, posait publiquement la question si cette intrusion à son domicile n’était pas en lien avec l’agression et les menaces de mort qu’il avait subi un mois plus tôt devant les bureaux de vote de la part de proches collaborateurs du maire (dont son chauffeur). Les messages Twitter, que Bruno Beschizza poursuivait en justice, dénonçaient le « laxisme inadmissible » de Bruno Beschizza qui « encourage l’installation d’un système mafieux » car il a refusé de sanctionner « ses collaborateurs pourtant convaincus d’avoir commis des graves délits ».

Le 21 octobre 2021, le Tribunal correctionnel de Paris a relaxé Hervé Suaudeau, estimant que les propos poursuivaient un « but légitime » et n’étaient pas constitutifs de diffamation. Le tribunal souligne que Hervé Suaudeau ne s’est pas contenté « de ces simples allégations sur un réseau social » en ayant en parallèle donné toutes les suites pénales à l’agression par ses collaborateurs dont il a été la victime. Les juges estiment que les propos étaient de « bonne foi » et qu’ils étaient même emprunts d’une « certaine mesure ».

Hervé Suaudeau est satisfait du jugement devenu définitif : « Nous aurions aimé que la justice reconnaisse le préjudice financier de cette nouvelle procédure-bâillon. Néanmoins nous nous réjouissons de cette victoire haute en symbole face à cette plainte totalement indécente, car contre une victime. N’ayant pas des milliers d’euros à risquer dans une nouvelle procédure pour obtenir réparation, nous n’avons pas fait appel, car contrairement à Bruno Beschizza, nos frais d’avocats ne sont pas payés avec l’argent du contribuable ».

Six mois avant ce délibéré, le Tribunal correctionnel de Paris avait considéré qu’une autre action en diffamation par Bruno Beschizza à l’encontre de monAulnay.com avait été engagée de « mauvaise foi » et visait à faire taire « toute forme de critique » des blogueurs et opposants politiques locaux. Il avait été condamné à 9 000 € pour procédure abusive mais a fait appel de la décision. Le délibéré du jugement en appel de cette autre affaire doit être rendu dans les jours prochains, le 18 mai 2022.

Il est heureux que la justice ait reconnu le droit pour Hervé Suaudeau de parler d’un système mafieux sans être accusé de diffamer. En France tout citoyen a le droit de s’exprimer sans être inquiété ( article 19 de la déclaration universelle ) . Puisse Bruno Beschizza s’en souvenir dorénavant et cesser de harceler  judiciairement les blogueurs et autres opposants politiques avec les deniers des contribuables !

Publié  le  12  mai  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 12 mai 2022, dans Non classé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Peut-on interdire aux Habitants de penser qu’ Aulnay est une ville a la réputation Mafieuse ?
    Des faits gravissimes ont eu lieu, on ne peut pas priver les Aulnaysiens de dénoncer des comportements violents, d’intimidations, d’insultes,
    de menaces sur des personnes.
    Je ne parle pas des polémiques liés aux promoteurs immobiliers, ca, c’est un autre sujet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :