Jean Luc Godart a eu recours au suicide assisté.

Décédé ce mardi 13 septembre à l’âge de 91 ans, Jean Luc Godart a eu recours au suicide assisté.  Le cinéaste franco-suisse, qui s’est éteint à l’âge de 91 ans, a finalement réussi à aller au bout de ses convictions. Son épouse Anne-Marie Miéville et ses producteurs ont confirmé sa mort en fin de matinée expliquant qu’il était «décédé paisiblement à son domicile entouré de ses proches», à Rolle, sur les rives du lac Léman. «Il n’était pas malade, il était simplement épuisé.  Il avait donc pris la décision d’en finir. C’était sa décision et c’était important pour lui que ça se sache. » précise un proche de la famille à Libération.

Le rapport médical fait état d’un départ volontaire suite à de multiples pathologies invalidantes…

Etabli en suisse depuis les années 70, Jean-Luc Godart a bénéficié  des  lois de ce pays.  En effet  En Suisse, l’assistance au suicide est autorisée.  La pratique de l’assistance au suicide est encadrée par des codes de déontologie médicale et est pris en charge par des organisations, comme par exemple Exit qui a accompagné près de 1 400 personnes dans la mort en 2021.

Article  rédigé  le 14  Septembre  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 14 septembre 2022, dans Non classé, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :