La restauration scolaire à Aulnay-sous-Bois : à améliorer, certainement pas à sacrifier !

Depuis 2015, les changements de politique de la municipalité concernant la cantine sont des sources d’inquiétude voire de mécontentement pour beaucoup de parents.

Force est de constater qu’ils ont raison.

  • 2016 : le maire change le mode de calcul du quotient familial en réintégrant les aides familiales au salaire et instaure un « taux d’effort ».

Conséquence : les familles se retrouvent à la rentrée avec des tarifs plus élevés, plus de 700 enfants ne mangent plus à la cantine devenue trop chère.

  • 2022 : les finances sont dans le rouge, la municipalité cherche à augmenter les recettes. Le Maire fait voter en juillet dernier une délibération qui lui permet d’augmenter sans l’accord du conseil municipal, de 30% les tarifs de certaines prestations (voirie, dépôts…) et de revoir à la hausse les tarifs de cantine, du périscolaire, des centres de loisirs et autres activités des jeunes et des seniors.
  • Opacité concernant la cuisine centrale municipale : aucune communication, aucune explication du maire sur le niveau d’hygiène jugé « à améliorer » par la commission de contrôle en mai dernier.

Nous attendons toujours les documents demandés : rapport complet de la commission et mesures prises pour régler les problèmes d’hygiène.

  • Au niveau des repas : sur-sollicitation des entreprises agroalimentaires au détriment du « fait sur place ». Des repas peu variés, peu de viandes de qualité, davantage de féculents que de légumes, peu de fruits de saison … En maternelle, 3 composants au lieu de 4 (entrée ou laitage, plat, dessert) mais en fait les entrées sont rares, ce qui ne favorise pas l’éducation au goût. Et quel pourcentage de produits bios ?

Nous avons décidé de mener notre enquête auprès des fournisseurs des collectivités territoriales.

  • Enfin, les Représentants d’élèves ne sont plus conviés aux commissions restauration.

Aujourd’hui, les parents doivent payer plus cher des repas dont le coût alimentaire moyen est au plus bas : dans l’assiette 1,97€ d’aliments pour les maternelles et 2,15€ en élémentaire.

Malgré les problèmes liés au covid, à l’inflation, à la baisse des dotations de l’État, s’il y a bien un domaine où la ville ne doit pas faire d’économies, c’est bien celui de la restauration scolaire.

Nous demandons au Maire de garantir à tous, dans les crèches, les écoles, pour les anciens et le personnel, une restauration municipale qui revient au « fait sur place » avec des produits frais, de saison et de qualité avec un engagement réel pour les produits bios.

Pour cela, il est indispensable d’avoir :

  • La plus grande transparence sur l’achat des aliments aux entreprises, le pourcentage des produits préparés par la cuisine centrale et celui des produits achetés aux entreprises agroalimentaires.
  • Le retour des parents d’élèves dans les commissions de restauration
  • Une baisse des tarifs notamment en maternelle où les enfants n’ont que 3 composantes au lieu de 4.

Manger mieux, c’est essentiel pour la santé des enfants, cela ne veut pas dire que le service de restauration reviendra forcément plus cher à la ville et cela ne doit pas entraîner pour les parents des augmentations de tarifs.

Source : communiqué de l’opposition de Gauche à Aulnay-sous-Bois

Publié le 20 septembre 2022, dans Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :