Sélectionné pour le prix de l’éthique, Les Infiltrés, de Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre

Les éditions  Allary présentent les travaux d’enquête menés par Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre sur l’infiltration rampante et à bas bruits des cabinets de conseils, souvent américains, dans les politiques publiques de la France,   » squeezant   » et court-circuitant au final la démocratie.

les éditions Allary disent que :  »  C’est l’histoire d’un putsch progressif, presque rampant, sans effusion de sang mais qui, de l’intérieur, a changé la France. Depuis vingt ans, les consultants se sont installés au cœur de l’État. Gestion de la pandémie et de l’hôpital, stratégie militaire, numérisation de nos services publics… : les cabinets de conseil, pour la plupart anglo-saxons, sont à la manœuvre dans tous les ministères. On les retrouve même au cœur de nos services de renseignement.
L’histoire de cette infiltration n’a jamais été racontée. Et cette prise de pouvoir encore moins démocratiquement approuvée. Les choses se sont faites par acceptations ou résignations successives. Il ne s’agit en rien d’une conspiration. L’État a été parfaitement consentant. Il a payé pour se dissoudre. Et dépense chaque année toujours plus pour s’effacer. Ce livre relate ce suicide assisté. « 

Depuis vingt ans en effet , les consultants se sont installés au cœur de l’État. Gestion de la pandémie, stratégie militaire, numérisation de nos services publics, conseils dans le pilotage des grandes réformes de l’état, refonte de services publics, rationalisation du système de santé, réduction d’effectifs dans l’administration, audits financiers, assistance juridiques, gestion des relations humaines,  informatisation de la police ou de la défense, réorganisation des grandes écoles , communication, formation, sondages d’opinion, publicité de l’action gouvernementale, bref…   Les cabinets de conseil, pour la plupart anglo-saxons, sont à la manœuvre dans tous les ministères !

Quelques extraits scannés :

Les deux auteurs, Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre affirment qu’ Emmanuel Macron, conseillé et soutenu par des consultants de McKinsey lors de la campagne présidentielle de 2017, semble avoir porté le recours au  consulting à son acmé. Pas plus que ses prédécesseurs d’ailleurs, Macron n’a prévenu ses électeurs des conséquences de cette emprise des cabinets de conseils      privés : irréversibilité de l’externalisation des compétences administratives et régaliennes, perte de savoir-faire des fonctionnaires, affaiblissement de l’état et abandon de souveraineté,  déplorent les deux journalistes d’investigation.

Les usagers des services publics ont-ils seulement positivement bénéficié de la transformation à marche forcée de nos administrations ?  Le constat est sans appel :  Plusieurs études réalisées entre 2018 et 2019, affirment que  les Français déplorent une lente et implacable dégradation de leurs services publics.  » Dans un mouvement de balancier mortifère, plus l’état externalise, plus les français sont insatisfaits  » martèlent les deux auteurs.

 Article  rédigé  le  17  Novembre  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 17 novembre 2022, dans Non classé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :