Des maisons closes contemporaines à Aulnay-sous-Bois avec des prostituées Sud-Américaines ?

Ainsi, le 15 novembre dernier, la BRP démantelait une maison close installée dans un grand pavillon de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Le réseau était dirigé par Emilia, une Sud-américaine, qui exploitait plusieurs prostituées depuis quatre ans dans ce pavillon, mais aussi au Blanc-Mesnil et à Aulnay-sous-Bois. Concomitamment, les 13 et 14 novembre, la BRP et le groupe interministériel de recherches de Paris (GIR 75) ont démantelé une autre maison close, installée à deux pas des puces de Saint-Ouen, dans deux immeubles entiers de la rue Villa-Biron, ou « travaillaient » pas moins d’une quarantaine de prostitués travestis ou transgenres péruviens, exploités par des ressortissants de ce même pays d’Amérique du Sud.

Source et article complet : Valeurs Actuelles

Publié le 3 janvier 2023, dans Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :