Archives du blog

Pornographie, les jeunes y sont exposés de plus en plus tôt selon une étude

Selon une étude commandée par la région Île de France, Les jeunes Franciliens sont exposés à du contenu pornographique dès l’âge moyen de 10 ans .  Surtout,  l’âge moyen de la première exposition est abaissée à 10 ans,  contre 14 ans en 2017 !   Face à ces tristes constats,  la région Ile-de-France  lance  une campagne de prévention  contre les « dangers »  et les dégâts de cette industrie qui banalise la violence, le sexisme et la domination dans les rapports hommes / femmes.

Selon cette étude menée à l’été 2020 par l’institut OpinionWay auprès de 250 mineurs franciliens âgés de 15 à 17 ans, 46 % d’entre eux ont déjà accédé à du contenu pornographique, dont 53 % des garçons, et 27 % en regardent régulièrement.  L’exposition des mineurs à des contenus illicites a explosé, engendrant de nombreux dangers : Banalisation de la violence, dégradation de l’image de la femme, image pervertie et faussée des relations sexuelles, impact négatif sur le développement psychique sont quelques uns des problèmes soulevés par cette industrie pornographique.

Selon la région et ses partenaires,  la généralisation du smartphone s’est accompagnée d’une réduction du contrôle parental des contenus visionnés par les jeunes.

L’exposition  précoce et répétée  aux contenus  pornographiques  a des conséquences  dommageables  sur l’estime de soi des jeunes et en particulier des jeunes femmes,  avec la prédominance de « standards physiques artificiels » et des actes de violence sexuelle banalisés.  

L’industrie pornographique  favorise également les comportements à risque, car « la majorité des films pornographiques se dispensent de tout message de prévention sexuelle », et la dépendance à ces films, est  corrélée avec d’autres addictions (cannabis, vidéo, tabac).

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse,  avec l’association e-Enfance  et ses partenaires,  se saisit de cette problématique et lance une campagne de prévention intitulée :  » le porno c’est pas la référence  »  en s’appuyant  sur des affiches et les réseaux sociaux, afin de sensibiliser contre les dangers de l’accès au porno pour les jeunes.

Article  rédigé  le  6  octobre  2022  par  Catherine  Medioni

%d blogueurs aiment cette page :