Archives du blog

Une séquence brevetée par Moderna en 2017 a été retrouvée dans l’ARN du SARS-CoV-2 !

Une étude internationale inédite est parue le 21 Février dernier dans Frontiers in Virology.

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fviro.2022.834808/full#B15

Cette étude publiée par plusieurs scientifiques met en évidence la présence de la séquence PRRA  dans l’ARN du SARS-CoV-2, ce qui les a  conduit à s’interroger sur le pourquoi de cette insertion…

Les scientifiques de l’étude ont pratiqué ce qu’on appelle un blast.

Selon wikipédia, un BLAST (acronyme de basic local alignment search tool) est une méthode de recherche heuristique utilisée en bioinformatique. Il permet de trouver les régions similaires entre deux ou plusieurs séquences de nucléotides ou d’acides aminés, et de réaliser un alignement de ces régions homologues.

En d’autres termes, les scientifiques ont cherché l’homologie avec quantité de séquences qui existent et mis en évidence la ressemblance avec d’autres séquences accessibles à tous dans des bases de données publiques. La méthode du blast est en effet utilisée pour trouver des relations fonctionnelles ou évolutives entre les séquences et peut aider à identifier les membres d’une même famille de gènes.

Ils ont alors découvert que la séquence PRRA correspondait à la séquence ID11652 brevetée en 2017 par Moderna, sous la référence US 958 7003.  https://patents.google.com/patent/US9587003B2/en  Parmi les 13 inventeurs, Stéphane Bancel, PDG de Moderna, laboratoire pharmaceutique qui, rappelons-le, fournit à l’international des vaccins contre la Covid-19…

Le 24 février 2022, répondant à une journaliste de Fox news qui lui demandait pourquoi une séquence brevetée par son laboratoire pharmaceutique avait été retrouvée dans l’ARN du SARS-CoV-2, Stéphane Bancel a émis l’hypothèse de la fuite de laboratoire par accident et du virus qui se serait échappé de celui de Wuhan en Chine pendant des recherches sur les gains de fonction.

Est-il utile de rappeler que tous ceux qui ont émis la suspicion d’une fuite de laboratoire à l’origine de la pandémie ont tous été censurés et traités de conspirationnistes ? On peut se demander également pour quelles raisons cette découverte et cette information ne sont pas divulguées sur les principaux médias d’information ? Comme l’évoquait à l’envi une humoriste bien connue : «  on ne nous dit pas tout » !

Article  rédigé  le  18  Mars  2022  par  Catherine  Medioni

%d blogueurs aiment cette page :